Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 07:10
Du côté de Victor Hugo

Je m'étais endormi la nuit près de la grève

Un vent frais m'éveilla, je sortis de mon rêve,

J'ouvris les yeux, je vis l'étoile du matin.

Elle resplendissait au fond du ciel lointain

Dans une blancheur molle, infinie et charmante.

Aquilon s'enfuyait emportant la tourmente.

L'astre éclatant changeait la nuée en duvet.

C'était une clarté qui pensait qui vivait ;

Elle apaisait l'écueil où la vague déferle ;

On croyait avoir une âme à travers une perle.

Il faisait nuit encore, l'ombre régnait en vain.

Le ciel s'illuminait d'un sourire divin.

IL A ECRIT

A. Rodin :

- Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue.

SOURIEZ

La maman de Marion lui explique comment faire la différence entre la droite et la gauche

- C'est très simple : tu es droitière et donc la droite c'est du côté de la main qui écrit.

- Ah oui, alors hier, quand je suis tombée dans la cour, je me suis égratignée le genou qui n'écrit pas !

BON WEEK-END A TOUS !!

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Tout est aussi magique, Victor Hugo, Rodin et le genou !!... ;)
Répondre
E
Bonjour, j'aime beaucoup la poésie de Hugo ! Bon lundi, bisous
Répondre
C
On ne se lasse jamais de cet immense poète !
Très bon week-end.
Répondre
J
Bonjour Victor Hugo un de mes auteurs préférés ! pour moi la droite c'est le contraire . Bon week end
Répondre
J
Pour distinguer la droite de la gauche, c'était simple quand nous allions à l'école en vélo on roulait à droite et nous étions du coté de la route de la croix du père Doussot.... donc ce coté là était la droite...
Répondre