Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 06:46
Une marque de propriété

Le jour où Philippe amena ses premières brebis, son voisin et lui-même, assis sur la barrière poussiéreuse entourant la prairie, admiraient ces animaux choisis, robustes et solides qui étaient devenus les siens.

Alors son voisin lui tendit un grand couteau bien aiguisé et dit :

- Eh bien Philippe, elle sont à vous ; il faut maintenant que vous les marquiez !

Philippe savait exactement ce que cela signifiait. Chaque propriétaire de troupeau a sa propre marque qu'il grave dans l'une ou l'autre oreille de l'animal. De cette façon, même à distance, il est facile de savoir à qui appartient la brebis.

Ce n'était pas une opération des plus agréables que d'attraper chaque brebis à tour de rôle, de placer une des oreilles sur un billot et de la lui marquer profondément à laide d'une lame aiguisée.

C'était une souffrance mutuelle qui avait pour résultat une marque de propriété indélébile que rien ne pourra jamais effacer....

IL A ECRIT

F. da Costa : Il suffit parfois d'ouvrir les yeux car le bonheur est rarement là où on l'attend.

SOURIEZ

Sarah, tu vas avoir un petit frère !

- Oh non !

- Comment ça "oh non" ? Tu ne veux pas de petit frère ?

- Si, je veux bien, mais seulement un petit frère fille !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
belle journée, fontaine
Répondre
A
Bonjour VIOLETTE

Une dernière semaine qui démarre
En soubresaut, du soleil
De la pluie et un fort vent.
En fin de nuit hier a + 12°
Pour ce matin un +03°
Bon mardi sans quitter sa petite laine

Amitiés Bisous

56MELDIX77
le Briard Breton

http://aveclaphoto.eklablog.com/
Répondre
M
pauvre brebis...remarque le pavillon de l'oreille est du cartilage alors peut-être pas de souffrance..je te taquine...merci mon amie pour ton passage...Bonne semaine à toi aussi
Répondre
C
Et dire qu'on a marqué ainsi des êtres humains, les esclaves et les déportés !
Bon lundi.
Répondre
J
Bonne journée
sois bénie
Jean
Répondre
F
Bonjour Fontaine
J'aime beaucoup l'image qui illustre cette page
Bisous et bon lundi
Frieda
Répondre
Y
elles font ça par amour;
c'est comme aux Philippines à Pâques, les hommes se fouettent pour Dieu
belle journée, fontaine
Répondre
M
Bonjour chère Fontaine,
C'est cruel, je ne pourrais pas faire cela, ils sont craquants sur la photo, l'homme est méchant, "c'est à moi" ! Que je n'aime pas ça.
Trop mimi la blague.
Bonne semaine, bisous.
Répondre
D
On appartient à personne , pauvres bêtes !!!!!!!!!!! Hier j'ai résister avec l'envie de rentrer chez moi au chaud, j'espère que samedi pour le deuxième passage du carnaval il ferai plus chaud ,sinon je n'irai pas BONNE SEMAINE BISES
Répondre