Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2018 2 01 /05 /mai /2018 05:41

Ce qui est donné d'observer est le perpétuel reflux et flux de la vie prodigieusement imprévisible

Car on commence toujours par mourir avant de naître.

Dès que l'on existe on ne sort d'un état que pour en revêtir un autre...

En fait, on meurt toujours, d'abord, en chaque instant, à celui qu'on était, pour renaître en celui que l'on devient.

Quelqu'un me disait : "Je suis mort au spermazoïde et à l'ovule qu'il fécondait pour naître au foetus que je devenais, et, mort à celui -ci, pour naître à l'enfant qui lui-même se mourait chaque jour à lui-même....

 

Il est écrit :

La prudence pourrait bien être le propre du courage !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonjour VIOLETTE<br /> Nous sommes rentrés<br /> dans le cinquième mois,<br /> celui des ponts et viaducs<br /> du coté soleil ce n'est pas encore le top,<br /> des matins de grande fraîcheur,<br /> des journées d'averses et de vent<br /> le tout avec un printemps guère fiable<br /> et surtout aux abonnés absents.<br /> Espérons que le départ de la belle saison<br /> est pour ces jours prochains, bon mercredi<br /> que le soleil brille et chauffe par chez vous.<br /> Amitiés -*/*- Bisous<br /> .*J-G-R-C-2018 *.
Répondre
R
Une magnifique photo<br /> Un texte pour méditer , il est si vrai <br /> Et je te souhaite un bon 1 er mai <br /> Merci pour ton humour et ta gentillesse sur mon blog comme chaque fois <br /> Bises :)
Répondre