Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 06:00

En 1942 une religieuse découvre dans une île de la lagune d'Abidjan, une horde de lépreux rejetés abandonnés, maudits, sans espérance.

Elle conçoit alors le projet de bâtir pour eux une petite ville en pleine forêt pour respecter les règlements sanitaires.

Chaque famille aura son petit pavillon et son jardin et ils auront l'impression d'être libres.

A cette époque il n'y avait encore aucun traitement médical et l'exclusion dont sont victimes les malades vient autant de la peur panique des bien-portants, que de leur abandon par le corps médical et des prescriptions des règlement sanitaires.

S'engage alors une bataille et commencent des tournées, des conférences, correspondances....malades, médecins, missionnaires d'Afrique, d'Asie, d'Amérique du Sud, qui constatent que des millions de lépreux meurent sans soins, sans secours.

C'est seulement 10 ans après le début de la maladie qu'on dispose pour la première fois d'un médicament qui guérit la lèpre...

Enfin la science médicale triomphait d'une maladie aussi vieille que le monde !

 

Euripide écrit :

L'amour est notre seul bien. Lui seul nous permet de nous aider les uns les autres. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
La compassion dans un coeur disposé opère de grandes choses... Biz
Répondre
D
coucou j'espère que tu vas bien c'est avec un peu de fraîcheur ce matin du à la pluie d'hier surement , que je viens te rendre une petite visite, pour m’assurer que tout va pour le mieux, la nouvelle semaine qui s'annonce, bien chargée !! je te fais de tendre bisous en te disant à plus ton amie,QU'Euripide se rassure rien n'a changé !!!!!
Répondre
R
Même de nos jours cela arrive que l'on nous rejette parfois pour juste un bouton au milieu de la figure <br /> Alors j'imagine la douleur de ces personne souffrant de cette atroce maladie <br /> Bonne soirée <br /> Bise
Répondre
É
Bonsoir Fontaine. Les lépreux ont dû beaucoup souffrir, de leur maladie et du rejet dont ils faisaient l'objet. Bonne soirée
Répondre