Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2018 4 02 /08 /août /2018 05:16

Un immense frisson émeut la plaine obscure.

C'est l'heure où Pythagore, Hésiode, Epicure, songeaient ;

C'est l'heure où, las d'avoir, toute la nuit  

contemplé l'azur sombre et l'étoile qui luit,

Pleins d'horreur, s'endormaient les pâtres de Chaldée.

Là-bas, la chute d'eau, de mille plis ridées,

Brille, comme dans l'ombre un manteau de satin ;

Sur l'horizon lugubre apparaît le matin,

Face rose qui rit avec des dents de perles ;

Le boeuf rêve et mugit, les bouvreuils et les merles

Et les geais querelleurs sifflent, et dans le bois

On entend s'éveiller confusément les voix ;

Les moutons hors de l'ombre, à travers les bourrées,

Font bondir au soleil leurs toisons éclairées ;

Et la jeune dormeuse entr' ouvrant son oeil noir,

Fraîche, et ses coudes blancs sortis hors du peignoir,

Cherche de son pied nu sa pantoufle chinoise....

 

EXCELLENT  JEUDI  A  TOUS !

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
❤ Bonjour <br /> ❤ Je passe chez toi avec joie<br /> ❤ Pour te souhaiter une magnifique journée<br /> ❤ Je traverse le chemin qui me mène à toi<br /> ❤ Et je déposerai là devant ta porte<br /> ❤ Des tas de douces pensées<br /> ❤ Elles sont remplies de toute mon amitié<br /> ❤Je pars en montagne jusqu'à lundi <br /> ❤ Amitié bisous de ton amie
Répondre
E
Bonjour, c'est une valeur sûre Hugo ! Bisous
Répondre
R
Que dire <br /> Si non merci à toi <br /> Que ta journée soit agréable <br /> Ici ça chauffe mais les enfants, les touristes sont heureux ...<br /> Bises
Répondre