Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2019 3 23 /01 /janvier /2019 06:47

Le vrai désert commence à El Goléa, dans son site de dunes rouges où nous descendons par des pistes d'argile blanche ou verte :

l'immense palmeraie se profile à l'horizon sur une longueur de 10 km et une profondeur de 3000 mètres

Nous demandons à un nomade :

- Combien d'habitants compte l'oasis ?

- Trois cent mille palmiers nous répondit-il sans hésiter...

Dans des amoncellements de sable, notre voiture patine, s'enfonce et s'arrête. Il nous faut manier des pelles, étaler les tapis d'acier et pousser l'auto jusqu'à ce qu'elle consente à redémarrer..

A cet exercice qui se répète plusieurs fois par jour, nous acquérons une grande dextérité.

La foi déplace des montagnes, nos pelles l'attestent, quand notre voiture continue d'avancer dans l'imprévu du désert...

 

Sénèque a écrit : 

Les plus belles découvertes cesseraient de me plaire si je devais les garder pour moi.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Bonjour fontaine<br /> je viens juste de retrouver ton adresse.que deviens-tu?<br /> toujpurs un superbe article <br /> la neige est arrivée en côte d’or ,pas gai pour la circulation<br /> je te souhaite une agréable soirée<br /> bisous<br /> Janine
Répondre
R
Un proverbe africain dit <br /> De mémoire , pardon si j'ai erroné l'énoncé<br /> "De celui qui l'a traversé , qu'il ne se moque pas de celui qui s'est noyé" <br /> Bonne journée <br /> Bises amicales
Répondre
J
un beau texte Fontaine comme toujours,chez nous il pleut mais c'est de la neige fondu,donc il fait froid,je te souhaite une belle journée,bises
Répondre