Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2019 5 14 /06 /juin /2019 05:06

Dans la civilisation romaine un père pouvait déshériter son fils naturel, mais pas son fils adoptif.

Etrange à première vue, mais non sans raison :

Un père ne pouvait pas choisir le caractère de son fils, né dans sa famille.

S'il tournait mal et humiliait ses parents, ceux-ci avaient le droit de le rejeter de la famille et de le déshériter, argumentant qu'ils ignoraient tous ses mauvais penchants et que s'ils les avaient connus ils ne l'auraient pas choisi.

Par contre, un père ne pouvait pas déshériter son fils adoptif, car il l'avait choisi en connaissant son caractère, ses qualités autant que ses défauts...

 

Alphonse XI  roi de Castille a écrit :

Brûlez de vieux bois, buvez de vieux vins, lisez de vieux livres, ayez de vieux amis..

 

A TOUS UN EXCELLENT WEEK-END !

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. N"hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo). A bientôt.
Répondre
R
Un enfant naturel ou pas n'est pas un objet <br /> Ce que l'on construit ensemble c'est pour le partager en temps voulu ou après notre vie terrestre<br /> Ce que font certaines personnes ignobles je ne l'approuve pas du tout et encore moins ces femmes qui se disent avoir une fibre maternelle " subite et souvent éphémère pour se montrer " et qui acceptent que leur homme de passage déshérite leur propre enfant naturel je pense que ça n'a pas de nom car c'est tellement moche que ça me donne la nausée ! <br /> Mais chacun pense ce qu'il veut et moi je ne tergiverse pas <br /> Un enfant c'est pour la vie et non un caprice des Dieux quand on est plus à deux<br /> Bonne fin de semaine <br /> Bises
Répondre