Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 05:38

 

Pour la première fois cette année, le vent du désert s'était mis à souffler, brûlant tout sur son passage. C'en était fait de la splendeur foisonnante des collines. Le chant des oiseaux ne s'élevait plus dans les branches des oliviers. Dans les champs moissonnés quelques chardons malingres achevaient de se dessécher.

Jésus et ses disciples marchaient en silence; ils ne rencontrèrent que de rares voyageurs qui avançaient péniblement sur le sentier torride. Jésus jeta un regard chargé de tristesse sur le pays brûlé et se souvint des versets du Psalmiste qui disaient :

"L'homme, ses jours sont comme de l'herbe comme la fleur des champs qui fleurit; Sur lui qu'un souffle passe, il n'est plus; Jamais plus ne connaîtra sa place.

Mais l'amour de l'Eternel, pour qui le craint dure de toujours à toujours."

Partager cet article
Repost0

commentaires