Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 05:35

coucher sol.seul

 

Parlant d'une sortie en mer sur un radeau avec quelques amis, John Blumberg a fait les observations suivantes :

" Nous avions trouvé très difficile de nous éloigner de la plage, un courant semblait vouloir nous retenir et nous empêcher de gagner le large. Puis peu à peu nous avons trouvé qu'il faiblissait et nous avons pu diminuer nos efforts.

Alors que nous étions en train d'apprécier ce moment de pause la réalité s'imposa soudain à notre esprit : nous étions à la dérive et nous nous éloignions rapidement du rivage.

Sans attendre plus longtemps nous nous sommes jetés à l'eau et nous nous sommes mis à nager d'un bras le plus furieusement possible, tout en nous agrippant de l'autre au radeau.


Vingt minutes plus tard, nous n'étions pas beaucoup plus avancés. Le zodiak d'un sauveteur est apparu soudain à nos côtés et, rassurés par sa présence nous avons plaisanté avec lui à propos de la distance qui nous séparait du rivage.

Mais il n'a pas paru apprécier la plaisanterie. Des bouées oranges indiquaient la limite de la zone de sécurité et nous n'en avions pas tenu compte. Nous étions au moins cinq fois plus loin que la limite autorisée.

Le maître-nageur est resté à nos côtés, mais sans nous aider le moins du monde. Il nous a fallu 45 minutes d'efforts intenses avant de pouvoir enfin toucher la plage, exténués."

 

Nous ne fuyons pas, en un instant, loin des valeurs auxquelles nous croyons : nous dérivons peu à peu avant de nous retrouver là où nous ne voulions pas aller.....

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Anatole France :

- J'ai des ennemis et je m'en vante... je crois les avoir mérités.

Anonyme :

- Si quelqu'un t'a mordu, il t'a rappelé que tu avais des dents.

 

SOURIEZ

 

Momo et son grand-père sont au restaurant. Le pépé dit :

- Ah, quelle horreur, il y a une mouche dans ma soupe !

Momo lui répond :

- T'inquiète pas pépé, il y a une araignée sur ta cuillère, elle va la manger.


 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> kikou en coup de vent, les petits me prennent beaucoup de temps et moi je viens peu sur l'ordi, gros bisous, Nadine<br />
Répondre
B
<br /> Bonne journée !<br />
Répondre
5
<br /> BONJOUR  VIOLETTE<br /> <br /> <br /> PLUTOT RAGOUTANT<br /> <br /> <br /> LE RESTAU... A  PEPE<br /> <br /> <br /> DE QUOI NOUS COUPER L'APPETIT<br /> <br /> <br /> BON MARDI<br /> <br /> <br /> BISOUS<br /> <br /> <br />   <br /> 56MELDIX77    <br /> <br /> <br />     le Briard        Breton    <br />
Répondre
R
Bonjour Je te souhaite un très bon mardi Nos amitiés bises Qing Sam et René
Répondre
E
<br /> On parle beaucoup de noyades en ce moment et c'est un problème ! Bon mardi, bise<br />
Répondre
P
<br /> "Le maître-nageur est resté à nos côtés, mais sans nous aider le moins du monde. Il nous a fallu 45 minutes d'efforts intenses avant de pouvoir enfin toucher la plage, exténués."<br /> <br /> <br /> On peut dans les épreuves être à côté des gens mais on ne peut pas avancer à leur place!<br /> <br /> <br /> bisous<br />
Répondre
D
<br /> un beau texte et comparaison; muxu<br />
Répondre
A
<br /> Sûr ! nous sommes responsables de nos erreurs !!<br /> <br /> <br /> passe une bonne soirée<br /> <br /> <br /> arielle<br />
Répondre
<br /> j'ai bien aimé la morale du récit<br /> <br /> <br /> j'espère que tu as passé une belle fin de semaine<br /> <br /> <br /> que Dieu te bénisse<br /> <br /> <br /> ti bo<br /> <br /> <br /> •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•<br />
Répondre
M
<br /> très bien vue cette dérive...bonne semaine à toi amie<br />
Répondre