Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 05:52

souris-chat.jpg

Une souris regarda à travers une fente dans le mur de la ferme et fut très déprimée de voir une souricière placée sur son chemin. Elle alla donc voir ses amis pour leur faire part de son problème. Le poulet fut le premier à lui répondre : "Désolé ma chère, mais ce n'est pas mon problème !"

Le cochon consulté à son tour, déclara avec superbe : "Je n'oublierai pas de prier pour toi !" Quant à la vache, beaucoup trop affairée, elle lui dit : "Reviens me voir un autre jour, quand j'aurai davantage de temps libre !"

Très déçue, la pauvre souris s'en fut se cacher dans sa solitude. Cette même nuit un serpent entra par la fente du mur et se retrouva prisonnier du piège.

Quand la fermière s'approcha pour voir si la souris s'était fait prendre, le serpent la piqua. Une violente fièvre se déclara rapidement et comme tout le monde le sait, le meilleur remède pour enrayer une telle fièvre, c'est de faire une bonne soupe de poulet. Le fermier s'empressa donc d'aller chercher le poulet, ingrédient essentiel du remède !

Mais la condition de la fermière empira et tous les voisins, alertés par ces nouvelles alarmantes, vinrent lui rendre visite. 

Le fermier fut donc obligé d'égorger le cochon. Finalement la fermière succomba. Tant de gens assistèrent aux funérailles, que le fermier dut abattre sa vache pour leur offrir un dîner convenable. En fin de compte tout le monde souffrit de la situation !

La Bible dit : "Donnez du courage à ceux qui en ont peu ; soutenez les faibles ; soyez patients envers tous."

 

 

ILS ONT ECRIT

 

François Mauriac :

- On ne critique pas le Christ. On critique les chrétiens dans la mesure où ils ne lui ressemblent pas.

Stendhal :

- On peut tout acquérir dans la solitude, hormis du caractère.

 

SOURIEZ (authentique)

 

Une famille avait convié des amis à dîner et, au moment de passer à table, la mère invita sa petite fille alors âgée de 5 ans, à rendre grâce. Celle-ci un peu troublée, demanda à sa maman ce qu'elle devait dire. la maman répondit :

- Dis simplement ce que je dis d'habitude.

Alors la petite fille baissa la tête et pria :

- Ô Seigneur, où avais-je la tête quand j'ai décidé d'inviter ces gens à dîner ?

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> J'adore vraiment l'ensemble de ton article !<br /> <br /> <br /> J'aimerais bien me souvenir de l'histoire de la souris. C'est tellement parlant !<br /> <br /> <br /> Bonne journée à toi (au frais !)<br />
Répondre
:
<br /> Bon week-end.<br /> Bisoux<br />   <br /> dom<br />
Répondre
R
Bonjour Je te souhaite une très bon WE Amitiés bises Qing et René
Répondre
5
<br /> bonjour  VIOLETTE<br /> <br /> <br />   <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> BISOUS<br /> <br /> <br />     <br /> 56MELDIX77    <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />     le Briard        Breton    <br />
Répondre
L
<br /> Bonsoir, je lis votre blog depuis quelques jours. J'aprécie les histoires (contes) dont on tire un enseignement (souvent positif) ansi que les citations qui suivent. Les métaphores à travers<br /> les histoires sont pertinentes. Merci. Une lectrice.<br />
Répondre
F
<br /> <br /> Merci "L" J'aime beaucoup les témoignages ou histoires vécues....<br /> <br /> <br /> Bon week-end !<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> beau billet, muxu<br />
Répondre
S
<br /> Dieu nous demande cette compassion et l'amour pour les autres<br /> <br /> <br /> je te souhaite une très belle soirée<br /> <br /> <br /> et uin bon weekend<br /> <br /> <br /> ti bo<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> oh la bourde !!!   mignonne petite fille...bon week-end amie...le vendredi c'est la grosse journée des courses pour la semaine etc<br />
Répondre
M
<br /> coucou<br /> <br /> <br />  encore une bien belle histoire tu dois en avoir un fameux stock hihi<br /> <br /> <br /> bonne journée<br /> <br /> <br /> Marcel<br />
Répondre
P
<br /> Sans vouloir contredire Stendhal, je pense que la solitude ouvre la porte à l' intégrité... Bises, douce âmies<br />
Répondre