Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 04:51

Abidjan

Elle se sentait toujours mal à l'aise et hors de son élément à l'école. Il s'agissait d'une grande fille de ferme aux cheveux raides et aux robes en toile de sac qui devait immédiatement après la classe, traire les vaches, nourrir les volailles, sarcler les mauvaisses herbes et porter le bois...

     A l'âge de onze ans, quand elle a appris que Jésus offrait le pardon des péchés et la vie éternelle à celui qui le lui demandait, elle a su ce qu'elle avait à faire...et c'était pour elle comme découvrir une mine d'or ! 

Voici ce qu'elle a écrit : " Un dimanche un missionnaire est venu parler dans notre église. Il a dit que 90 % de ceux qui "allaient "prêcher et "faisaient" des disciples, se concentraient sur à peine 10 % de la population mondiale. Je me suis dressée sur ma chaise. Cela signifiait que les 10 % restants devaient s'intéresser à 90 % du monde !

     Il me fallait devenir missionnaire, peu importe ce que cela signifiait. Plus tard, lors d'un camp d'été, un missionnaire nous dit que, si nous projetions de devenir missionnaires, nous ferions bien de commencer à prier sans tarder pour ces gens vers lesquels Dieu nous enverrait un jour...

Mais je me posais de nombreuses questions : que font les missionnaires exactement ?   Comment savent-ils quand leur travail est terminé ? Je ne me sentais pas à la hauteur de la tâche...aller dans le monde entier !!

     Alors j'ai discuté avec Dieu : " Et mon rêve de ferme, d'infirmière ? Dans quel pétrin me suis-je fourrée ?" 

J'ai lutté. Je lui ai dit et répété : "Tu as dû te tromper de personne, je ne peux pas faire cela. Je ne sais même pas exactement ce qu'est un missionnaire !. Mais cela semble laisser Dieu indifférent, il n'acceptait pas mes lacunes pour excuse.

Après des mois de lutte, j'ai capitulé et j'ai finalement dit à Dieu : "D'accord, je le ferai, je le ferai même si j'en ai horreur !"

J'ai dit adieu à ma ferme, à ma carrière, à ma famille, à tout ce que j'avais toujours désiré. J'ai laissé mourir mon rêve..."

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- La sagesse consiste à demander à soi davantage qu'aux autres .

- Ne pas confondre fuir et partir. Le destin finit toujours par rattraper ceux qui avaient tenté de lui échapper.

 

SOURIEZ

Max écrit une lettre à sa petite amie :

- Le midi je ne mange pas car je pense à toi, le soir je ne mange pas car je pense à toi,

et le soir je ne dors pas car ...j'ai faim !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

56MELDIX77 le Briard Breton 02/08/2013 06:07


bonjour  VIOLETTE


 


que cette journee de vendredi


soit une jumelle de celle de jeudi  


bisous


    le Briard        
Breton     


 

Fldnq800 02/08/2013 03:20


Bon courage pour la canicule et bonne fin de semaine, bisous

baroud27 01/08/2013 23:09


bonsoir  journée chargée  passage tardif  bonne nuit 

tiot 01/08/2013 23:02


salut


les rêves ne sont pas toujours accessibles


même si je pense à ma femme la nuit je dors car j'ai mangé


bonne journée

witney18 01/08/2013 21:28


bien d'accord pour la citation sur le destin, bonne soirée

Marylou 01/08/2013 20:27


j'étais chez marraine, elle ne va pas bien mais ma venue la revigore...encore 35° pour l'heure ...j'espère que la nuit sera fraiche...amitiés

Sonya 01/08/2013 16:24


c'est ainsi qu'il faut se mettre au service de Dieu


parfois cela se révèle difficile de tout abandonner


je te fais pleins de ti bo

binicaise 01/08/2013 15:36


J'admire franchement ce dévouenment, bonne fin de journée bises Jacqueline

patriarch 01/08/2013 14:23


Bonne journée avec bises

Fany97440 01/08/2013 13:43


Coucou, 


Merci beaucoup pour ton gentil passage sur mon blog, ton amitié m'est très précieuse et c'est pour cela que je partage ce poème avec toi, il n'est pas de moi mais de l'auteur qui se trouve à la
fin du poème.


Comment vas-tu ? J'espère bien et quel temps fait-il chez toi, peut-être trop chaud alors hydrates toi au max et reste au frais, peut-être trop frais (comme chez moi) avec trop de vent même si le
soleil est là alors il faut rester au chaud chez soi et ne sortir qu'avec un foulard pour bien se protéger de la vilaine grippe. 


Merci chère Fontaine pour tes beaux textes qui font tellement du bien que tu partages si gentiment avec nous.


Bel AM et de gros bisous.


**************************


L'amitié. 


C'est une fleur éternelle... 


Elle éclôt au jardin de l'âme 


Et parfume la vie 


De senteurs exquises 


Qui tombent sur le cœur 


En pétales multicolores ! 


C'est un astre immortel... 


Il brille au jardin de l'âme 


Et illumine la vie 


De couleurs célestes 


Qui tombent sur le cœur 


En poussière d'étoile ! 


C'est une musique perpétuelle... 


Elle vibre au jardin de l'âme 


Et embellit la vie 


De mélodies divines 


Qui tombent sur le cœur 


En notes arc-en-ciel ! 


Véronique Audelon.

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche