Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 05:22

un-ado.jpg

Sawat avait déshonoré sa famille et sali le nom de son père. Il avait quitté son village...

et à Bangkok commença l'aventure dans le monde de la prostitution.....bientôt il vendit de l'opium, participa à l'achat et à la vente de filles dont certaines n'avaient pas 10 ans....

Mais bientôt son univers s'écroula, il fut arrêté. Le bruit courut dans le milieu qu'il était espion de la police. Il finit dans un taudis, près d'une décharge municipale.

Et là, dans ce bouge, il se mit à penser à sa famille, à son père, un humble chrétien d'un tout petit village près de la frontière malaise.

Il se souvint des paroles d'adieu de son père : "je t'attends" et se demanda si son père l'attendait toujours après tout ce qu'il avait fait. L'accueillerait-on à la maison ?

Le village avait depuis longtemps reçu les échos de sa vie dissolue.

Finalement, il dressa un plan d'action. Il écrivit d'abord à son père : "Cher papa, je voudrais rentrer à la maison, mais je ne sais pas si tu me recevras après tout ce que j'ai fait. Père, j'ai beaucoup péché, pardonne-moi. Je serai dans le train qui passe par le village. Si tu m'attends toujours, accroche s'il te plaît un morceau de tissu blanc sur les branches de l'arbre devant la maison."

Pendant tout le trajet, il médita sur les derniers mois de sa vie passée et il savait que son père avait toutes les raisons de le rejeter.

Quand le train se rapprocha enfin du village son coeur était bouleveersé d'angoisse. Qu'allait-il faire s'il n'y avait pas de tissu blanc sur l'arbre ?

En face de lui se trouvait un étranger au bon visage, qui avait remarqué la nervosité de son compagnon de voyage. Sawat qui n'en pouvait plus, finit par déverser toute son histoire dans un flot de paroles. A l'entrée du village il lui   dit :  "Monsieur, je n'ai pas le courage de regarder. Pourriez-vous le faire à ma place ? Et si mon père ne voulait plus de moi ? "

Sawat s'inclina, la tête courbée sur les genoux.

" La voyez-vous ma maison ?  c'est la seule avec un arbre devant. "

- Jeune homme, votre père ne s'est pas contenté d'accrocher un seul morceau de tissu. Regardez ! l'arbre tout entier en est couvert !

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

G. Herbert :

- Vous pouvez conduire un cheval à la rivière, mais il boira quand et ce qu'il lui plaira.

Inconnu :

- Il n'y a qu'une erreur et qu'un malheur au monde...c'est de ne pas assez savoir aimer !

 

 

SOURIEZ

Le juge au témoin :

- Avez-vous des raisons valables pour affirmer que le prévenu était ivre ce soir-là ?

- Et comment donc ! Il est entré dans la cabine téléphonique et quand, 20 minutes plus tard,

  il en est ressorti, il se plaignait que l'ascenseur était en panne ! 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

:
<br /> <br /> Passage rapide car je dois retaper toutes mes coordonnées, suite à un bug ...<br /> Bon mardi<br /> Bisoux<br /> <br />
Répondre
T
<br /> Le père doit toujours acceuillir à bras ouverts le fils prodigue<br /> <br /> <br /> Un bon et doux Mardi  FONTAINE<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> timilo<br />
Répondre
5
<br /> BONJOUR  VIOLETTE<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> LE VIN DEVAIT ETRE D'UNE BONNE CUVEE<br /> <br /> <br /> POUR PRENDRE LA CABINE TELEPHONIQUE<br /> <br /> <br /> POUR UN ASCENSSEUR<br /> <br /> <br /> BISOUS<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> 56MELDIX77   <br /> <br /> <br />      <br /> le Briard       <br /> Breton    <br />
Répondre
E
<br /> C'est une belle histoire, malheureureusement tous les parents ne sont pas aussi compréhensifs. Bon mardi, bisous<br />
Répondre
R
Bonjour Je te souhaite un très bon mardi Nos amitiés bises de nous trois Qing&Sam&René
Répondre
J
<br /> Je ne me lasse pas de cette histoire... Elle me rappelle l'Amour Inconditionnel de notre Père Céleste... Merci ma chère soeur! Tardivement mais de tout coeur! Joy<br />
Répondre
M
<br /> c'est bien vrai qu'à force de jouer mes scores s'amméliorent...bonne semaine amie<br />
Répondre
.
<br /> la deuxième citation interpelle<br /> <br /> <br /> je te souhaite une agréable semaine<br /> <br /> <br /> gros bisous <br /> <br /> <br /> .•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•. <br />
Répondre
J
<br /> l'amour des enfants envers leurs enfants est immense<br /> <br /> <br /> bonne soirée<br /> <br /> <br /> gros bisous<br />
Répondre
I
<br /> Merci pour ton gentil compliment à ma fille Fontaine . Maintenant elle est étudiante et n'a plus le temps de dessiner .<br /> <br /> <br /> Passes une douce semaine .<br /> <br /> <br /> Bisous .<br /> <br /> <br /> Isa<br />
Répondre