Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 04:27

homme-enfant

Bob raconte : " J'ai quitté le foyer familial à l'âge de 12 ans parce que je n'acceptais pas de rester enfermé à la maison toute la journée. Malheureusement, je suis tombé malade gravement pendant mon adolescence. Après avoir dépensé tout mon argent, et en désespoir de cause, je suis retourné chez mes parents.

     Mon père était bon avec moi. Mais je regrettais d'être revenu car c'était devenu un vieil homme malade aux cheveux blancs qui, tous les jours et malgré son état, partait travailler afin de gagner de quoi nous acheter à manger.

De plus son salaire était si bas qu'il n'y en avait pas assez pour nourrir trois personnes. 

     Aussitôt que je sentis mes forces revenir, je l'avertis de mon départ imminent. Je n'ai jamais vu pareille tristesse de toute ma vie. Il me dit : Tu n'es pas encore rétabli, pourquoi veux-tu partir ? aussi longtemps qu'il y aura un morceau de pain dans cette maison, aussi longtemps qu'il y aura une tuile sur ce toit, ta place est ici.

Mais j'étais décidé. Il ajouta alors : Mon fils laisse-moi te dire quelque chose : pas une seule fois dans ma vie je n'ai souhaité être riche, mais aujourd'hui, j'aimerai avoir suffisamment d'argent pour t'empêcher de partir loin d'ici.

     Finalement il me dit : Mon enfant, que Dieu te bénisse ! A partir d'aujourd'hui je ne te reverrai peut-être plus, mais j'espère te revoir au ciel !

Il fit un bout de chemin avec moi, puis ne pouvant plus marcher, me dit au revoir...Après deux pas, il se retourna et m'appela. Les larmes aux yeux, il tira de sa poche la moitié d'un dollar et me le tendit : C"est pour toi. Je savais ce que cela voulait dire. Je savais que mon père venait de me donner toute sa richesse.

     Pour la première fois de ma vie, je compris combien il m'aimait !

A dater de ce jour, je pris la désision d'alléger le fardeau de mon père, et parce qu'il m'aimait, j'allais lui envoyer le premier dollar que je gagnerais...parce qu'il m'a montré son amour au moment où je le méritais le moins...."

 

ILS ONT ECRIT

L. Crabb :

- Les personnes qui aiment ont quelque chose de particulier. Elles manifestent une présence qui va au-delà des paroles qu'elles prononcent ou des actes qu'elles accomplissent...

A. Maurois :

- Il y a trois dimensions de l'amour : la profondeur, la durée et la confiance.

 

SOURIEZ

La maîtresse demande :

- Par quelle lettre commence "hier" ?

Max lève la main :

- Par un d, maîtresse.

- Tu fais commencer "hier" par un d ?

- Ben hier, on était bien dimanche ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mousse 20/07/2013 07:47


Bonjour chère Fontaine,


Je te souhaite un merveileux week-end, je t'embrasse avec toute ma tendresse.


Je suis peut-être trop tôt ?

vivrenchine 20/07/2013 07:28

Bonjour Je te souhaite un très bon samedi Nos amitiés bises Qing&rené

56MELDIX77 le Briard Breton 20/07/2013 04:39


BONJOUR  VIOLETTE





HIER GROS ORAGE EN FIN DE SOIREE


MAIS CE MATIN DEJA 19°


BISOUS  &  AMITIES


  
56MELDIX77   

Rose 20/07/2013 03:05


Ce texte est trop beau 


Il transpire d'amour que peut donner un père à son enfant 


C'est vrai que l'argent facilite mais l'argent c'est pas e bonheur 


L'amour d'un Père a plus de valeur 



tiot 19/07/2013 23:07


salut


une belle histoire qui prouve que l'amour d'un père n'a pas de limites


bonne journée

Marylou 19/07/2013 18:52


pas une goutte d'eau sur Colmar depuis trois semaines...il fait chaud et lourd 31°...heureusement que j'ai un ventilateur dans le bureau...bon week-end à venir

binicaise 19/07/2013 18:22


Comme il est difficile de comprendre l'amour de ses parents , bonne soirée bises Jacqueline

colnem 19/07/2013 17:27


Bonjour Fontaine,toujours au ralenti,nous essayons de profiter des belles journées d'été .En plus dans le mobil il fait trop chaud pour rester devant l'ordi.Passez une bonne fin de semaine et de
bonnes vacances pour ce qui y sont.Bises et merci de vos visites

paquerette 19/07/2013 17:06


belle histoire,


"Les personnes qui aiment ont quelque chose de particulier. Elles manifestent une présence qui va au-delà des paroles qu'elles prononcent ou des actes qu'elles accomplissent..."


C'est tellement vrai je l'ai vraiment expérimenté ces derniers mois.


Bonne soirée, bisous

Sonya 19/07/2013 16:45


un témoignage poignant


merci pour ce partage


je te souhaite un doux weekend


pleins de ti bo

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche