Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 06:53

quitter0001-copie-1

En avril 1942,  un navire endommagé qui transportait des troupes, traversait péniblement la baie de Biscay. Ayant quitté Gibraltar l'avant- veille, il se dirigeait vers les côtes anglaises accompagné d'un vieux destroyer de 1918, bien inférieur aux navires allemands qui patrouillaient les côtes françaises.

     Un matelos, seul chrétien à bord, se tenait à la vigie en chantonnant...Il y avait une belle visibilité....

Le 2ème jour après avoir quitté Gibraltar juste avant midi le vent vira au sud-ouest et une tâche étroite et floue apparut dans le lointain : "Fumé droit devant nous !"  Le matelot essaya de l'identifier : un navire en feu ? un patrouilleur  allemande ?

Il s'agissait d'une brume humide et froide qui enveloppa bientôt le convoi et réduisit la visibilité à quelques mètres. Peu de temps après avoir pénétré dans la brume, l'équipage entendit le vrombrissement caractéristique de deux ou trois quadrimoteurs allemands de reconnaissance à la recherche de convois éventuels...

Quelques minutes plus tard, une seconde patrouille passa à la verticale des deux navires si vulnérables, puis s'éloigna.

Aussi rapidement que les navires avaient  pénétré dans la brume, ils se retrouvèrent à nouveau dans cette belle journée de printemps ! Le commandant ordonne ses hommes à leur poste de combat. Rien ne se produisit et le convoi atteignit enfin sur une mer d'huile et sous un ciel clair, la sécurité d'un port anglais.

     Cette histoire est vraie, rien n'expliquait la présence si localisée et opportune de cette nappe de brume...et bien entendu nous savons que le hasard n'existe pas....

 

ILS ONT ECRIT

Edwards :

- Seul l'insensé refuse de tirer des leçons des expériences les plus difficiles de la vie.

Acton :

- L'Histoire apprend à l'homme que l'homme n'apprend rien de l'Histoire !

 

SOURIEZ

Deux dames se promènent dans la campagne après une grosse averse. La première dit :

- Mince alors ! J'ai perdu mon parapluie ...

- A quel moment  t'es-tu aperçu de ça  ? demande la deuxième.

- Quand j'ai voulu le refermer.....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lucie-y 21/12/2013 08:19


Bonjour Fontaine, excuse-moi de t’avoir demandé de t’investir pour une association de Rillieux, je me suis trompé de blog et d’interlocuteur ! Je vois que tu as été malade, soigne-toi bien,
et que Dieu te protège ! Bise de Lucie-y

Lucie-y 20/12/2013 14:31


Merci Fontaine, je peux r


te demander pour « l’association de l’entraide de Rillieux de t’investir ? Je serais avec eux le soir de Noel ! Merci d’adhérer. Lucie-y

,praline94 17/12/2013 07:35


Bonjour fontaine,
Temps doux ce matin, ke vais aller chez la coiffeuse à 14h faire mise en plis et couleur. Hier c'était la pharmacie du mois. Il ne faut rien oublier et tout noter.
Je te souhaite une bonne journée
Bisous de Françoise

AVP 17/12/2013 05:23


Bonjour  VIOLETTE


pas de changement les nuages défilent


 la pluie nous évite et le soleil


qui nous apparaît de tant a autre


une nuit qui fait la suite


des jours passés 09°


Bisous * Amitiés





J-G-R-C-

Fldnq800 17/12/2013 03:08


Tu as toujours de très belles images pour illustrer ton texte ! Je pensais à la complicité du couple et quand elle existe le couple ne s'ennuie pas ensemble ! Bisous

rené/pierre 17/12/2013 02:21

Bonjour c'est peut être très bien sous le soleil, mais nous 7 jours de pluie Je te souhaite un très bon mardi Nos amitiés Qing&René

j-francois 16/12/2013 22:41


Bonsoir passage tardif pour te souhaiter un bon début de semaine 

mabiche1231 16/12/2013 18:16


kikou Fontaine, je suis lessivée, après le ménage, les courses , et la petite, Jess m'a laissé les 2 grands pendant qu'elle allait chez son dentiste, là j'ai fait
faire les devoir à Noémie et la lecture et JM s'occupait de Samuel, alors maintenant je vais aller faire le souper et puis fauteuil, gros bisous, et bonne soirée, Nadine

Marylou 16/12/2013 17:53


belle journée aujourd'hui mais triste car mon amie (90 ans) a été envoyée aux urgences...vu qu'elle ne peut pas manger depuis les scéances de rayons qu'on lui a faits...trois heures d'attente ont
eu raison de sa patience...elle a téléphoné pour que je vienne la chercher...chose que j'aurais volontiers faite si son fils me l'avait permis......pour l'heure elle y est toujours...je trouve
cela inhumain...enfin...désolée de te confier mes peines...amitiés

Sonya 16/12/2013 14:37


c'est vrai que le hasard n'existe pas


merci pour ce partage


je te souhaite une excellente semaine
très bon lundi
gros bisous

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche