Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 06:41

enfants0001

"Il y a quelques années,  Jean a accueilli Daniel dans leur famille. Tout petit, il avait connu la souffrance. Ni ses parents ni les grands- parents ne voulaient de lui. Il a donc été placé dans plusieurs familles d'accueil...ça n'a pas marché. Il a donc attérri dans un hôpital psychiatrique.

Il avait toujours été vu comme quelqu'un qui dérange.  Personne n'en voulait. Il a fini par construire autour de son coeur des murs épais qui l'empêchaient d'être ce qu'il était. Il se sentait coupable d'exister parce que personne ne voulait de lui...

La situation de Daniel était extrême, mais la plupart d'entre nous avons fait cette expérience à un moment ou à un autre de nous sentir non voulus et rejetés, lorsque nous étions enfants.

Peut-être qu'à la naissance d'un frère ou d'une soeur plus jeune nous avons perdu notre place. Peut-être que lorsque nos parents n'étaient pas en forme ou stressés, ils ont crié contre nous de façon injuste....

Le coeur d'un enfant est si vite blessé et cette blessure s'inscrit profondément en lui ;

" Si je ne suis pas aimé, c'est que je ne suis pas aimable. Et si je ne suis pas aimable, c'est que je suis mauvais !"

C'est ainsi que les enfants construisent des murs autour de leurs coeurs pour se protéger de ce sentiment qui les fait souffrir.

Ce sentiment de culpabilité, ou de honte est provoqué chez les  enfants par les gens qui les entourent et qui veulent qu'ils correspondent davantage à leurs propres désirs

Cette forme de culpabilité affecte notre être même. Les gens à qui on a fait sentir qu'ils n'étaient pas bons auront alors tendance à mal agir.

Comment être délivrés de la culpabilité qui peut nous paralyser et nous empêcher de voir notre beauté première, notre capacité à donner la vie et à faire de belles choses !"

 

 

ILS ONT ECRIT

 

J. Vanier :

- La tendresse à l'opposé de la dureté, n'est ni la possession ni la séduction, mais le don de la vie.

- Jamais la tendresse ne blesse ou détruit ce qui est fragile et vulnérable, mais elle révèle à l'autre sa valeur et sa beauté. Elle implique le respect.

 

 

SOURIEZ

 

Sur un ton très autoritaire, Max ordonne à un marchand de glace :

- Une glace à la fraise ! Sinon...

Surpris le marchand donne une glace à la fraise à Max qui s'en va sans la payer.

Le lendemain... le surlendemain... et le jour suivant, Max revient :

- Une glace à la fraise ! Sinon...

Le marchand se risque alors à lui demander  :

- Sinon quoi ?

Et Max lui répond :

- Sinon ...une glace au chocolat .

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

:
<br /> Sacré Max ! loll<br /> <br /> <br /> Bon mardi<br /> Bisoux <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Bonjour Fontaine,de nos jours beaucoup de personnes manquent d'affection.Bon mardi,bisous<br />
Répondre
T
<br /> Chaque enfant réagit suivant son caractère<br /> <br /> <br /> Douce journée ,FONTAINE<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> timilo<br />
Répondre
E
<br /> Beaucoup d'enfants ont ce sentiment, plus tard il faut qu'ils retrouvent les valeurs réelles et surtout que ce n'est pas de leur faute. Bon mardi, bisous<br />
Répondre
5
<br /> BONJOUR  VIOLETTE<br /> <br /> <br /> BELLE JOURNEE DE MARDI<br /> <br /> <br /> AVEC UN TEMPS DE DOUCEUR<br /> <br /> <br /> POUR LES GLACES<br /> <br /> <br /> MIEUX VAUT LA MANGER APRES UN REPAS<br /> <br /> <br /> BISOUS<br /> <br /> <br />  56MELDIX77   <br /> <br /> <br />     le Briard        Breton  <br />
Répondre
R
Bonjour Je te souhaite un très bon mardi Nos amitiés bises de nous trois Qing&Sam&René
Répondre
A
<br /> Bonsoir Fontaine,<br /> <br /> <br /> J'aime toujours autant te lire.<br /> <br /> <br /> Cette histoire est surement arrivé à plus d'un et j'en faisais partie.<br /> <br /> <br /> J'ai eu le courage et la volonté de ma reconstruire.<br /> <br /> <br /> C'est celà le plus difficile.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse à bientot.Aimée<br />
Répondre
M
<br /> ben non le brouillard ne s'est pas levé...j'espère qu'il n'envahira pas la plaine demain car j'aimerais aller à Kunheim jouer avec marraine...Bonne semaine amie<br />
Répondre
S
<br /> beaucoup de personnes de nos jours<br /> <br /> <br /> souffrent de ce sentiment de rejet<br /> <br /> <br /> c'est tellement dur<br /> <br /> <br /> tu mets le doigt sur une plaie<br /> <br /> <br /> c'est bien de le dire par le biais de ce récit<br /> <br /> <br /> ti bo<br />
Répondre
J
<br /> enfant j'ai été puni par une institutrice pour une faute que je n'avais pas commis et cette injustice est resté gravé dans mon coeur toute ma vie.un enfant est fragile<br /> bonne soirée<br /> bisous<br />
Répondre