Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2022 5 18 /02 /février /2022 07:31

 

En ce temps là dans la ville de Joppe une femme nommée Dorcas, croyante tomba malade et mourut. L'apôtre Pierre qui était non loin de là fut averti et partit tout de suite. Il se rendit près de Dorcas, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et  dit : " Tabitha, lève-toi !"

Elle ouvrit les yeux et quand elle vit Pierre, elle s'assit. Il lui prit la main,  l'aida à se lever et appela ensuite les croyants et les veuves et leur présenta la femme bien vivante.

Aussitôt toute la ville fut au courant et beaucoup crurent au Seigneur.

Dieu veut vous dire que si vous vous sentez anéantis, stressés, au-delà de toutes limites, à bout de force et de vie : "Je n'en ai pas encore fini avec vous ! J'ai toujours un plan et un but pour votre vie !"

 

Partager cet article
Repost0
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 07:10

 

A Antioche Barnabas a vu la grâce divine en action, sauvant les âmes perdues, conquérant le péché, répandant le pardon, établissant l'amour, suscitant la compassion des uns envers les autres, restaurant des relations brisées.

C'était à Antioche mais ce pourrait être aujourd'hui dans n'importe quelle ville de nos régions. Voyons nous les miracles que Dieu accomplit encore dans les coeurs incrédules ? Nous en réjouissons nous comme Barnabas ?

Jésus a dit que le ciel et les anges se réjouissent pour chaque pécheur sauvé ! Et Satan fera tout pour que nos yeux passent à côté des miracles divins. Or Dieu Lui-même se réjouit du salut qu'Il procure aux pécheurs perdus.

Il est écrit : "Le Seigneur ton Dieu est au milieu de toi, en héros, en vainqueur. Il est tout joyeux à cause de toi, dans Son amour Il te renouvelle, Il jubile et crie de joie à cause de toi !"

Ext.SPPA www.saparole.fr

Partager cet article
Repost0
16 février 2022 3 16 /02 /février /2022 06:48

 

Le grand danger que couraient les chrétiens du temps des Hébreux était l'apostasie (se détourner de Dieu) parce qu'ils n'étaient pas entrés dans la réalité de ce qu'ils étaient en Christ.

Pourtant il est notre intercesseur cela fait partie de son sacerdoce. Il est avocat et se lève pour ceux qui sont sous la condamnation. Il est le médiateur de la Nouvelle Alliance, comme nous pouvons l'être au travers sa vie.
Dieu nous demande d'entrer dans son repos. C'est une position de confiance dans ce qu'Il a déjà accompli.

C'est la sphère où tout est réglé : guérison, délivrance, paix, joie, alliance éternelle de grâce. Tout est pourvu et déborde. Jésus en a payé le prix !

Partager cet article
Repost0
15 février 2022 2 15 /02 /février /2022 06:25

M. Lucado raconte : "Je me suis réveillé tôt l'autre matin pour me rendre à une conférence, et j'ai remarqué un paquet de biscuits sur la table. Notre fille avait assisté la veille à une vente de charité où l'on vend souvent des gâteaux et j'ai pensé qu'elle avait laissé ce paquet à mon intention.

J'en ai grignoté un, croquant à souhait, puis une deuxième pour accompagner mon café. J'en ai pris un troisième pour la route. J'en aurais bien pris un quatrième, mais comme c'était le dernier je n'ai pas osé !

Plus tard ma femme m'a passé un coup de fil : "Quelqu'un a dû se servir dans le paquet qui traînait sur la table..."

J'ai répondu : "C'est moi, ces biscuits n'étaient pas mauvais du tout...""

Biscuits ? a-t-elle répliqué, c'étaient des biscuits pour chien, fabriqués maison !

Partager cet article
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 07:39

 

En 1987, un total de plus de 600 millions de Bibles, nouveaux testaments, portions et sélections de la Bible ont été distribués. Il n'est point exagéré, en parlant des auteurs de la Bible, de citer les paroles du psalmiste qui dit, en face de l'enseignement silencieux du firmament étoilé :

"Ce  n'est pas un langage, ce ne sont pas des paroles dont le son ne soit point entendu : leur retentissement parcourt toute la terre, leurs accents vont aux extrémités du monde "

Dieu est la Source de toute autorité. Rien n'existe au-dessus et en dehors de Lui. Tout l'univers lui est soumis. 

"L'Eternel est Roi à toujours et à perpétuité" (Psaume 10)

Dieu incarné, le Christ déploie dans ce monde toute l'autorité de son Père. Dès qu'il paraît Il enseigne comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. (Marc 1.22) 

Partager cet article
Repost0
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 07:18

Il existe deux avantages à réaliser la grandeur de Dieu :

1. Nous ne sommes plus tentés d'essayer de Le réduire à une dimension maniable.

2. Nous ne somme plus tentés d'essayer de Le manipuler, Lui et Sa volonté ou de Le défendre, Lui et ses façons d'agir.

A combien de reprise Dieu devra-t-Il nous rappeler que Ses voies sont plus grandes que les nôtres, avant que nous en arrivions à le croire ?

Combien de fois doit-Il nous prouver qu'Il est le Berger et que nous sommes les brebis, qu'Il est le Cep et que nous sommes les sarments !

Le Fils de Dieu lui-même a prié :

"Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux " (Matthieu 26.39)

Ext.SPPA www.saparole.fr

Partager cet article
Repost0
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 07:24

 

Avant que cet univers ne vienne à l'existence, avant que Dieu pose les fondements des montagnes et déverse les océans du creux de sa main, Il avait déjà choisi son peuple et placé son amour sur eux...

Il s'était déjà donné à ses élus, Lui, Son Fils, Son ciel, Son tout. Christ avait déjà décidé de quitter pour eux sa glorieuse félicité, sa demeure, sa vie.

Le Saint-Esprit avait déjà promis de mettre tous ses attributs glorieux au service de leur salut.

Ext. SPPA www.saparole.fr

Partager cet article
Repost0
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 07:18

 

Kathy une petite fille de trois ans jouait au bout de son jardin, au bord de la piscine. Elle était complètement habillée et ne savait pas nager ! Elle était seule. Son père était au travail, sa mère dans la cuisine. 

Ses parents lui avaient bien recommandé de ne pas s'approcher de la piscine, mais voilà qu'en jouant avec sa poupée celle-ci tombe à l'eau. La fillette se penche pour l'attraper pousse un cri et plonge à son tour.

Sa maman entend le cri et se précipite vers le jardin. Elle trouva Kathy en pleurs au milieu de la pelouse, l'eau dégoulinant de ses habits, les bras tendus vers sa mère qui lui demanda ce qui s'était passé.

- Je jouais et je suis tombée dans l'eau, mais je ne pouvais pas nager,  alors j'ai demandé à Jésus de m'aider et une main est sortie des nuages pour me sortir de l'eau.

Ext. SPPA www.saparole.fr

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 06:57

 

"C'est par sa seule grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi." Ephésiens 2 C'est parce que Dieu est un Dieu de grâce que les pécheurs peuvent être pardonnés, transformés, purifiés et sauvés.

Ce n'est pas parce qu'il y a quelque chose de bon en eux, mais à cause de l'amour sans bornes, de la bonté de la compassion, de la miséricorde et de la grâce infinies de Dieu.

La grâce de Dieu, qui peut mesurer sa largeur ? Qui peut en sonder la profondeur ? Comme tous les autres attributs divins, la grâce est infinie. Dieu est rempli d'amour, car Il est amour et plein de bonté. C'est parce que "sa miséricorde dure à toujours" que les hommes ne sont pas détruits. Sa compassion ne s'épuise jamais. 

Partager cet article
Repost0
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 07:22

 

Une araignée laissa tomber un long fil de "soie" de la plus haute poutre d'une vieille grange avant de se mettre a tisser sa toile. Les semaines et les mois passèrent, la toile s'agrandissant peu à peu au point de faire l'envie de toutes les araignées du voisinage.

Les mailles compliquées de ce labyrinthe de dentelles retenaient prisonniers mouches, moustiques et autres petits insectes, assurant à l'araignée de riches festins journaliers.

Puis un jour elle remarqua, de la plus haute poutre un long fil de soie qui dansait dans un rai de lumière. Mais à quoi sert il ? Aucune mouche ne s'y prendra jamais ! se dit l'araignée quelque peu oublieuse. Concluant qu'il ne servait à rien, elle entreprit l'ascension de ce fil tenu et, parvenu au sommet, le coupa de la poutre. En un instant la superbe toile s'effondra, entraînant dans sa chute la malencontreuse araignée....

Ne commettons-nous pas parfois la même erreur ?

Ext.SPPA www.saparole.fr

Partager cet article
Repost0