Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 05:48

Le monde où nous vivons ressemble de multiples manières à un désert où le coeur de l'homme souffre d'une terrible soif.

Il est vrai que ce monde offre de nombreux plaisirs et consolations.

Et cela aussi ressemble au désert, qui se joue des yeux du voyageur perdu et éreinté en lui présentant ses mirages trompeurs.

Il est donc bienvenu dans les étendues arides de la vie, de rencontrer des courants d'eau.

Leur vue fait bondir le coeur de joie, comme s'il avait découvert un véritable trésor.
Hélas bien souvent, la découverte ne livre pas les promesses qu'elle avait laissées espérer.

Là encore, plus d'un mirage trompe les profondes attentes de celui qui recherche ce qui est vrai. Parfois le lit de la rivière ou le fond de l'étang sont à sec et ne permettent pas au coeur tourmenté de se désaltérer.

D'autrefois, l'eau est bien au rendez-vous, mais elle est amère, souillée ou même dangereuse...

Ch. Spurgeon

 

Tristan Bernard a écrit :

Les optimistes et les pessimistes ont un grand défaut qui leur est commun :

ils ont peur de la vérité !

 

Repost 0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 06:16

L'existence est faite de l'écoulement du temps, du déroulement des jours et des nuits.

L'existence peut être découpée en secondes, minutes, heures, jours....

semaines, mois, années...

en périodes comme la petite enfance, l'enfance,

l'adolescence, l'âge adulte ou la vieillesse.

Mais ce qu'il faut comprendre c'est que la vie, qui est présente en chacun de nous depuis le premier instant de notre conception, ne peut pas, elle se découper en tranches.

La vie est semblable à une graine qui ne demande qu'à croître, à se développer.

Une graine qui est présente en nous à tout instant, qui accompagnera notre existence jusqu'au bout.

Elle participe à tout ce qui nous arrive, on pourrait même dire que c'est notre meilleur, notre plus fidèle compagnon, dans tous les sens du termes.

C'est pourquoi la vie ne peut pas être mauvaise ni néfaste. La vie ne peut  être contre nous, elle ne peut pas rendre l'existence difficile puisqu'elle est comme la sève de notre existence.

La vie est un miracle permanent.

J. Salomé

Qui a écrit entre autre :

La vie se reproduit à tout instant, tout au long de notre existence, pour nous permettre d'exister et surtout d'exister en étant le plus vivants possible !

Repost 0
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 05:21

La tendresse à l'opposé de la dureté, n'est ni la possession ni la séduction, mais le don de la vie.

Devant la dureté, nous créons des défenses ; devant la tendresse, nous nous ouvrons.

Un bébé a besoin de tendresse pour vivre et grandir harmonieusement.

Une personne malade a besoin de tendresse pour faire confiance.

Jamais la tendresse ne blesse ou détruit ce qui est fragile et vulnérable, mais elle révèle à l'autre sa valeur et sa beauté.

Elle implique le respect.
J. Vanier

Il a également écrit :

Veiller sur un autre, ce n'est ni le dorloter, ni le surprotéger, c'est savoir être ferme, l'aider à faire des choix clairs.

Repost 0
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 05:01

Déjeuner du matin :

Il a mis le café dans la tasse

Il a mis le lait dans la tasse de café

Il a mis le sucre dans le café au lait

Avec la petite cuiller il a tourné

Il a bu le café au lait et il a reposé la tasse

Sans me parler il a allumé une cigarette il a fait des ronds

Avec la fumée il a mis les cendres dans le cendrier sans me parler

Sans me regarder il s'est levé,  il a mis son chapeau sur sa tête

Il a mis son manteau de pluie parce qu'il pleuvait et il est parti

Sous la pluie sans une parole sans me regarder et moi j'ai pris

Ma tête dans ma main et j'ai pleuré.

 

Christian Bobin a écrit :

Le bonheur, ce n'est pas une note séparée, c'est la joie que deux notes ont à rebondir l'une contre l'autre.

 

A TOUS UN EXCELLENT WEEK-END   !  et tant pis s'il pleut, laissons pleuvoir !

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 05:31

A une sainteté contrefaite en image d'Epinal, déformée en bondieuseries, en formules de piété toutes faites,

je préférais ma recherche ensanglantée même si, fidèle à mes racines, comme à la réalité de mon être

je devais de mes poings sanglants frapper aux portes de l'Enfer avant de découvrir, au jaillissement des lumières, la Rose cachée de ma recherche, dans le vertige de ses parfums.

Je savais que je la reconnaîtrais dans la solitude.

J'avais trouvé le sens du mot "sainteté " dans les racines du terme hébreu :

Qadosh qui connote l'idée de Lumière...

A. Chouraqui

H. Miller a écrit :

Ce qui va mal ce n'est pas le monde, c'est  notre manière de le regarder.

Repost 0
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 05:58

Comme un vol criard d'oiseaux en émoi,

Tous mes souvenirs s'abattent sur moi,

S'abattent parmi le feuillage jaune

De mon coeur mirant son tronc plié d'aune

Au tain violet de l'eau des Regrets

Qui mélancoliquement coule auprès,

S'abattent, et puis la rumeur mauvaise qu'une brise moite en montant apaise,

S'éteint par degrés dans l'arbre, si bien qu'au bout d'un instant on n'entend plus rien,

Plus rien que la voix célébrant l'Absente,

Plus rien que la voix - ô languissante ! -

De l'oiseau qui fut mon Premier Amour, et qui chante encor comme au premier jour ;

Et dans la splendeur triste d'une lune se levant blafarde et solennelle, une nuit mélancolique et lourde d'été,

Pleine de silence et d'obscurité, berce sur l'azur qu'un vent doux  effleure l'arbre qui frissonne et l'oiseau qui pleure.

E B Browning a écrit :

Celui qui aime croit à l'impossible.

 

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 05:44

Voici une histoire qui est supposée être vraie.

Un bateau qui s'appelait "l' Amérique Centrale", avait passé beaucoup de temps en mer et l'eau douce s'était épuisée.

Les jours passant, l'équipage commença à souffrir de la soif. Sans s'en rendre compte le bateau rentra dans les grandes eaux du fleuve Amazone.

Comme ils allaient mourir de soif, ils lancèrent un signal de détresse.

Leur message était : "Nous mourons de soif !"

Ils reçurent une réponse d'un bateau qui savait où ils étaient, il ne comportait qu'un seul mot : "Buvez !"

Ils naviguaient dans de l'eau douce mais ils mouraient de soif parce qu'ils ne savaient pas !

Nous sommes tous en eau douce mais certains n'ont pas appris à puiser à la bonne source !

Repost 0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 06:08

Horace :

- Sur les flots, sur les grands chemins, nous poursuivons le bonheur.

Mais il est ici, le bonheur !

Spurgeon :

- Depuis le chêne jusqu'au buisson,

depuis le vol plané du faucon jusqu'au moineau qui chante,

depuis l'étendue bleue du ciel jusqu'à la goutte de rosée,

toutes choses sont pleines d'enseignement.

La splendeur du soleil qui se couche stimule notre émerveillement, et la solennité de la nuit qui approche éveille notre respect.

Excellente journée à tous et à demain si vous le voulez bien !

Repost 0
Published by fontaine - dans citations
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 05:13

L'avarice perd tout en voulant tout gagner.

Je ne veux pour le témoigner,

que celui dont la poule, à ce que dit la fable, Pondait tous les jours un oeuf d'or.

Il crut que dans son corps elle avait un trésor ;

Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable

à celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,

S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.

Belle leçon pour les gens chiches !

Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus

qui du soir au matin sont pauvres devenus,

pour vouloir trop tôt être riches !

La Fontaine

 

J. de Goncourt a écrit :

Ce qui entend le plus de bêtises dans le monde est peut-être un tableau de musée.

Quoi que....!!!   En tout cas je vous souhaite une excellent week-end à tous !

Repost 0
Published by fontaine - dans fables
commenter cet article
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 05:25

Sur les choses douteuses nous ne devons pas avoir de doute ; elles sont mauvaises pour nous.

Ne badinons pas avec les choses tentantes, mais fuions-les promptement.

Il vaut mieux faire sourire en étant considéré comme un "puritain" qu'être méprisé comme un hypocrite.

Une marche prudente peut impliquer beaucoup de désintéressement, mais elle apporte des plaisirs qui sont plus qu'une simple et suffisante récompense.     Spurgeon

Il est écrit :

Le feu de la discorde, s'allume généralement d'abord parmi les épines ; il couve parmi les hypocrites....

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche