Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 05:35

coucher sol.seul

 

Parlant d'une sortie en mer sur un radeau avec quelques amis, John Blumberg a fait les observations suivantes :

" Nous avions trouvé très difficile de nous éloigner de la plage, un courant semblait vouloir nous retenir et nous empêcher de gagner le large. Puis peu à peu nous avons trouvé qu'il faiblissait et nous avons pu diminuer nos efforts.

Alors que nous étions en train d'apprécier ce moment de pause la réalité s'imposa soudain à notre esprit : nous étions à la dérive et nous nous éloignions rapidement du rivage.

Sans attendre plus longtemps nous nous sommes jetés à l'eau et nous nous sommes mis à nager d'un bras le plus furieusement possible, tout en nous agrippant de l'autre au radeau.


Vingt minutes plus tard, nous n'étions pas beaucoup plus avancés. Le zodiak d'un sauveteur est apparu soudain à nos côtés et, rassurés par sa présence nous avons plaisanté avec lui à propos de la distance qui nous séparait du rivage.

Mais il n'a pas paru apprécier la plaisanterie. Des bouées oranges indiquaient la limite de la zone de sécurité et nous n'en avions pas tenu compte. Nous étions au moins cinq fois plus loin que la limite autorisée.

Le maître-nageur est resté à nos côtés, mais sans nous aider le moins du monde. Il nous a fallu 45 minutes d'efforts intenses avant de pouvoir enfin toucher la plage, exténués."

 

Nous ne fuyons pas, en un instant, loin des valeurs auxquelles nous croyons : nous dérivons peu à peu avant de nous retrouver là où nous ne voulions pas aller.....

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Anatole France :

- J'ai des ennemis et je m'en vante... je crois les avoir mérités.

Anonyme :

- Si quelqu'un t'a mordu, il t'a rappelé que tu avais des dents.

 

SOURIEZ

 

Momo et son grand-père sont au restaurant. Le pépé dit :

- Ah, quelle horreur, il y a une mouche dans ma soupe !

Momo lui répond :

- T'inquiète pas pépé, il y a une araignée sur ta cuillère, elle va la manger.


 

 

 

Repost 0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 05:34

timbre0001.jpg

Le passage de la flamme olypique pour les jeux de 2008 en Chine a été presque partout l'objet de manifestations et de contestations. Quoiqu'on en pense, tous se souviennent en France du courage de Jin Jing, la jeune athlète chinoise handicapée qui, du rempart de son corps, a protégé la flamme contre ses agresseurs.

Devenue l'emblème de la fierté nationale, elle a été, de retour au pays, acclamée comme il se doit.

 

D'autres porteurs, d'une flamme bien plus précieuse, ont été, tout au long des siècles, l'objet de la violence et de la persécution. Ce sont les témoins de la lumière qu'est Christ et de son porte-flambeau, la Bible.

La description des agressions, souffrances, blessures subies par les martyrs de la foi chrétienne dépasse l'entendement. Il nous suffit de penser à Blandine de Lyon livrée dans les arènes aux cornes d'un taureau fou sous l'oeil voyeur d'une foule en liesse.

Point de peur ni de honte cependant dans le coeur de ces témoins.

Comme Jin Jing, un sentiment de fierté les animait, la conviction que ce dont ils étaient porteurs dépassait largement la valeur de leur propre vie.

 

C'est à eux que l'on doit aujourd'hui, entre autres, notre liberté de penser et de croire.

Ces témoins du passé avaient un souci : sauver de l'extinction la lumière de la Parole de Dieu, lumière, à leurs yeux, plus précieuse que leurs vies....

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Byron :

- Chez l'homme, l'amour est une partie de sa vie ; chez la femme, c'est toute l'existence.

Proverbe français :

- Le navire qui n'obéit pas au gouvernail devra bien obéir au récif.

 

SOURIEZ


La maîtresse organise une sortie piscine et demande à Louis :

- Est-ce que tu sais nager ?

- Oui, maîtresse !

- Et où as-tu appris à nager ?

- Dans l'eau !

Repost 0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 05:48

texas.jpg

Quand il avait deux ans, le père de James fut envoyé en prison. A l'âge de sept ans les services sociaux le placèrent dans un orphelinat. A dix-neuf ans il eut un grave accident dans lequel l'un de ses amis fut tué. Dans l'espoir de trouver l'argent nécessaire pour couvrir les frais d'avocat, il décida de vendre de la drogue, fut arrêté, condamné et envoyé en prison.

C'est là qu'il rencontra le Christ. Une fois sa peine purgée il s'engagea dans le service du Seigneur et bien des années plus tard il chercha à retrouver son père afin de se réconcilier avec lui. Un jour, au cours d'une conversation qui suivit leur retrouvailles, ils en vinrent à parler de prison. 

Le père de James lui demanda : "Dans quelle prison étais-tu ? Lorsque James lui indiqua le nom de l'établissement pénitentiaire, son père s'écria : "J'ai participé à la construction de cette prison !"

En effet, en tant que soudeur, il avait travaillé à la construction de plusieurs prisons. Regardant son auditoire droit dans les yeux, James Ryle ajouta : "Je m'étais donc retrouvé dans la prison que mon père avait bâtie !"

 

Vos enfants n'écouteront peut-être pas vos conseils, mais soyez-en assuré, ils n'échapperont jamais tout à fait à votre influence ! Pendant tout le temps qu'ils passeront à vos côtés, jusqu'à l'âge de 20 ou 21 ans, ils s'habitueront à répéter certaines de vos erreurs, regretteront parfois certains souvenirs de vous, et, qui sait, se réjouiront peut-être de l'héritage que vous leur laisserez.

Dieu déclara à propos d'Abraham : "Je l'ai choisi pour qu'il donne l'ordre à ses fils et à tous ceux qui naîtront de lui de vivre selon mes commandements. Il leur apprendra à faire ce qui est juste et ce que je veux."....... 

 

 

ILS ONT ECRIT

 

W. Churchill :

- Quand survient un malheur, il est tout à fait possible qu'il vous évite un malheur plus terrible encore. Et quand vous commettez une erreur grave, elle peut vous être plus utile que la décision la meiux pesée.

M. Proust :

-  Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs.

 

SOURIEZ 

Jo fait trop de bêtises, alors son papa l'emmène chez le docteur pour qu'il essaie de le calmer...

- Achetez-lui une bicyclette, dit le docteur....

- Il fera moins de bêtises ?

- Non, mais il ira les faire plus loin.......

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 05:55

montagne-ecriture.jpg

La vie peut être monotone, quand le chemin devant nous semble s'étirer à n'en plus finir sur une surface plate et désertique, sans oasis en vue. Commen faire pour assumer des responsabilités monotones quand il ne semble pas y avoir de possibilité de nous décharger de nos fardeaux.

Olivier de Vinck, gravement handicapé de naissance, a vécu 32 ans alité, totalement invalide et incapable de prendre soin de lui-même. 

Jour après jour, années après années, ses parents l'ont nourri à la cuillère, ont changé ses couches et ont réussi à maintenir un foyer heureux.

Un jour, le frère d'Olivier a demandé à son père comment ils s'y prenaient. Son père lui a expliqué qu'ils ne s'inquiétaient pas de la longue succession de lendemains qu'il pourrait y avoir. Ils vivaient un jour à la fois, en se demandant : "Puis-je nourrir Olivier aujourd'hui ?" Et la réponse était toujours : "Oui, aujourd'hui je le peux."

 

Jésus nous a enseigné à gérer la routine de la vie : " Ne vous inquiétez pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Dans la foi et dans la prière, nous pouvons fractionner la vie et ses tâches souvent monotones, et confier l'avenir imprévisible à la grâce de Celui qui dit : "Ta vigueur dure autant que tes jours."

vcg

 

 

ILS ONT ECRIT

 

G. Müller :

- Le commencement de l'inquiétude est la fin de la foi, et le commencement de la foi est la fin de l'inquiétude.

Paulo Coelho :

- Le courage est la peur qui fait ses prières.

 

SOURIEZ 


L'instituteur demande à Jules :

- Connais-tu la différence entre le soleil et ton devoir de maths ?

- non, m'sieur.

- Eh bien, le soleil est un astre...

et ton devoir est un désastre !


Repost 0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 05:44

rubans.jpg

Afin de rendre hommage à ses étudiants, en fin d'études, une enseignante donna à chacun d'entre eux un ruban sur lequel étaient inscrits les mots suivants : "La personne que je suis peut faire une différence dans la vie de ..." 

Puis elle demanda à chacun d'entre eux de donner son ruban à la personne qui avait apporté un changement important dans sa vie.

L'un des étudiants offrit son ruban à un jeune cadre d'une entreprise qui venait de l'aider à débuter sa carrière. Ce dernier, à son tour offrit le ruban à son patron qui était d'un abord difficile. Il lui expliqua qu'il avait été profondément influencé par son esprit créatif et lui demandait à son tour de passer le ruban à une personne qu'il admirait beaucoup.

 

Ce soir-là, en rentrant chez lui, ce patron appela son fils, alors âgé de 14 ans et lui déclara : "J'ai réfléchi longuement à propos de ce ruban, me demandant à qui je devais le transmettre. Et j'ai décidé que tu méritais cet honneur.

J'ai un emploi du temps trop chargé et je me suis souvent plaint de tes résultats à l'école et de la pagaille qui règne  dans ta chambre.....

Pourtant ce soir, je voudrais te dire combien ta présence a changé ma vie. Avec ta maman tu es la personne la plus importante que je connaisse et je veux te dire combien je t'aime."

Les yeux embués de larmes, le garçon répondit :

" Plus tôt dans la journée je t'ai écrit une lettre pour t'expliquer pourquoi j'avais décidé de me suicider et pour te demander pardon. Je pensais le faire dès que vous seriez au lit. Je ne pensais pas que tu t'intéressais à moi.

Mais je suppose que tout cela n'est pas nécessaire à présent."

 

Le père trouva en effet, dans la chambre de son fils, une lettre pleine d'angoisse et de désespoir, posée sur un révolver chargé.

Les mots peuvent être source de vie et de mort............ 

Quel plaisir de dire la parole juste au moment voulu ! (Proverbes 15)

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Stephen Hawking :

- J'ai remarqué que les gens qui affirment que tout est prédestiné et que nous ne pouvons rien y changer regardent avant de traverser la rue.

G. de Lévis :

- Le passé est soldé, le présent vous échappe, soyez à l'avenir...

 

SOURIEZ

Lulu rentre à la maison avec un carnet de notes rempli de zéros.

En colère, son père lui dit :

- Quand George Washington avait ton âge, il était premier de sa classe !

- Oui papa, mais quand il avait le tien, il était président des Etats-Unis !

 


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 05:44

Japon femme

Alors qu'il entrait dans une banque, un homme retint la porte pour la dame qui était derrière lui. Au lieu de le remercier, cette dernière lui déclara : " Vous n'avez pas besoin de me tenir la porte parce que je suis une femme."

Tout en souriant, l'homme répondit : "Je ne le fait pas parce que vous êtes une femme, je le fais parce que je suis courtois !"

Dans l'un de ses livres, Chuck Swindoll raconte :

" Alors que je faisais partie du Corps des Marines des Etats-Unis....un vaisseau de transport de troupe nous amena jusque sur le sol japonais. Pour plusieurs d'entre nous, c'était la première visite que nous faisions dans un pays étranger. Nous débordions d'enthousiasme ! Notre commandant de compagnie nous demanda de nous rassembler...puis il nous dit : "Souvenez-vous que, pour la première fois de votre vie, vous êtes les étrangers.  Ce  pays , cette culture, ne sont pas vos concitoyens et ils ne parlent pas votre langue.

Ils ne connaissent rien de votre patrie à part ce que vous leur montrez. Comportez-vous de manière à ce que les Japonais se forment une bonne impression de votre pays ".

 

"En tant que chrétiens, notre citoyenneté est au ciel....Nous appartenons au royaume de Dieu. Nous devons bien nous conduire, sinon les gens auront une vision déformée de notre patrie. Notre culture terrestre est païenne jusqu'au bout des ongles....

Dieu nous laisse sur terre pour que le monde sache ce que signifie appartenir à un autre pays, être citoyen d'une nation différente, afin de susciter en eux le désir d'émigrer vers notre pays ! ....

 

 

ILS ONT ECRIT

 

B.Gass :

- L'argent vous achètera un lit, mais pas le sommeil, des livres, mais pas un cerveau....de la nourriture, mais pas l'appétit, une maison avec 4 murs, mais pas une famille, des médicaments, mais pas la santé, des objets de luxe mais pas le bonheur, une religion mais pas le salut....

R.W. Emerson :

- Le ciel est le pain quotidien des yeux.

 

 

SOURIEZ


Un touriste descend dans un hôtel de grand luxe. Dès le premier jour, il se plaint au propriétaire :

- Vous rendez-vous compte, Monsieur, que vos toilettes sont pleines de mouches ?

- Eh bien, faites comme tout le monde, allez aux toilettes à l'heure des repas.

- Ah bon et pourquoi cela ?

- Parce qu'à ce moment-là, toutes les mouches sont dans la cuisine !....

 

Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 05:44

anges mary

Anne Sullivan, la préceptrice d'Helen Keller, tenta à maintes reprises de lui enseigner le concept des mots. Cette enseignante douée travailla très dur pour faire jaillir les trésors enfouis, endormis au fond de sa jeune élève. Elle lui insuffla littéralement le désir de réussir. En suivant l'histroire de leur relation, telle que l'évoque la poignante pièce de théâtre "le faiseur de miracle" on découvre comment Helen peu à peu découvrit ses talents et les développa pour devenir elle-même plus tard une extraordinaire source d'inspiration et un exemple de courage pour les générations suivantes.

- Dieu utilise les paroles d'encouragements, actions et attitudes que nous échangeons entre nous afin d'affermir notre détermination innée à réussir dans la vie. Mais pour être efficaces, nos compliments doivent être immédiats, spécifiques et authentiques.

 

Le Dr W. Mayo, cofondateur de la célèbre clinique Mayo, ne se privait pas de complimenter les jeunes médecins sous ses ordres, afin de les encourager à donner le meilleur d'eux-mêmes. L'un d'eux  déclara un jour :

- Si tu avais fait un compte-rendu  lors d'une réunion du personnel, il s'arrangeait pour te rejoindre dans l'ascenseur ou te retrouver dans une salle afin de te serrer la main et de te dire avec calme, sa main sur ton épaule, "c'était du bon travail".

Puis il t'adressait un sourire chaleureux qui te prouvait qu'il était sincère dans son éloge. Ou peut-être un ou deux jours plus tard, il t'adressait une petite note manuscrite qui disait quelque chose comme : "Mon cher....j'en ai plus appris grâce à ton allocution l'autre soir sur le sujet de ...que j'en n'ai jamais su ! C'était vraiment du bon boulot ! 

 

Croyez-moi que de telles remarques étaient toujours très appréciées. Exprimer des éloges, apporter une aide pratique ou des encouragements, tout cela nous vient naturellement et en toute sincérité lorsque nous commençons à voir, à l'instar d'Anne Sullivan, le potentiel inexploité enfoui à l'intérieur de chaque individu.....

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Anonyme :

- Il n'y a pas de situations désespérées, il y a seulement des hommes qui désespèrent des situations.

Zig Eglar :

- Trop de gens n'ont aucune idée de ce qu'ils peuvent faire car on leur a toujours dit ce qu'ils ne pouvaient pas faire. Ils ne savent pas ce qu'ils peuvent avoir.

 

SOURIEZ

la maîtresse d'école corrige la dictée de Lulu :

- Combien de fois t'ai-je dit qu'il ne fallait qu'un "p" à apercevoir ?

- je sais, m'dame, mais je ne sais jamais lequel enlever......

Repost 0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 05:27

avion volé

Le matin du 11 septembre 2001 le vol United 93 entre Newark et San Francisco fut détourné par des terroristes affirmant qu'une bombe était installée à bord de l'avion. Lorsque les passagers reçurent confirmation, sur leur téléphone portable, que d'autres avions avec des terroristes à bord venaient de s'écraser sur les tours jumelles du World Trade Center, ils comprirent ce qui les attendait.

Yodd Beamer, un homme d'affaires de trente ans prit son téléphone et s'adressa à une certaine Lisa Jefferson, directrice d'un centre de télécommunication pour lui déclarer qu'avec l'aide de quelques autres passagers il avait l'intention de neutraliser le terroriste qui surveillait l'arrière de l'avion. Beamer lui demanda de ne pas oublier de contacter sa femme et de lui dire combien il l'aimait, elle et ses deux enfants.

 

Après avoir laissé tomber le téléphone par terre, il dit aux autres :  "Que Jésus nous vienne en aide !" avant de réciter le Psaume 23. Puis il ajouta : "Vous êtes prêts les gars ? Allons on y va !"

Ce furent les dernières paroles prononcées par Beamer avant l'assaut sur les terroristes. On entendait ensuite beaucoup de cris puis le silence.

Ce jour-là de courageux civils, étrangers l'un à l'autre, se dressèrent ensemble pour tenter l'impossible et sauver l'appareil de la destruction. Ils payèrent de leur vie leur démonstration de courage : l'avion s'écrasa dans un champ près de Shankville, dans l'état de Pennsylvanie, tuant les 42 passagers.

 

Des quatre avions détournés par les terroristres ce matin-là, ce fut le seul qui n'atteignit pas la destination prévue par ceux-ci. Ces passagers héroïques firent preuve de courage, jusqu'au sacrifice ultime..............

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Albert 1er :

- La première récompense du devoir accompli, c'est de l'avoir fait.

L. Guitry :

- L'égoïste est celui qui n'emploie pas toutes les minutes de sa vie à assurer le bonheur de tous les autres  égoïstes.

 

 

SOURIEZ


P'tit Louis demande à sa maman de jouer avec lui...

- Tu veux jouer au papa et à la maman ?

- Si tu veux....

P'tit Louis s'installe alors confortablement dans le canapé, fait semblant de lire le journal puis redressa la tête pour

dire :

-  Dis chérie ! Tu ne penses pas qu'il faudrait acheter une console de jeux au gamin ?


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 05:49

agnelet0001

Il n'y a rien de tel qu'une dose d'humour pour surmonter les moments difficiles de la vie. Un médecin a dit que l'humour était une forme de "jogging" de l'esprit ; en clair : excellente pour la santé !  Il permet en fait un élargissement des artères, un apaisement du coeur et consolide notre aptitude à lutter contre les maladies. Comme l'affirme la Bible : 

" Un coeur joyeux est un excellent remède...."

Une attitude positive devant la vie vous procurera bien davantage qu'une attitude négative. Si, confronté à une situation difficile et confuse, vous ne cessez d'ajouter l'huile sur le feu, vous ne ferez que perdre le respect des autres.

Par contre, si vous demeurez calme au plus fort de la crise, et que vous conservez votre sens de l'humour, les autres se mettrons à apprécier votre contrôle de la situation en coopérant davantage et en exprimant leur loyauté à votre égard.

Jésus a dit : "Le voleur ne vient que pour dérober et détruire....Moi, je suis venu afin que mes brebis aient la vie ".

 

Ne laissez pas "l'ennemi" dérober votre joie ! Bien sûr, les problèmes de la vie sont parfois sérieux, mais vous ne les résoudrez pas en les exagérant, ou en ne considérant que leurs aspects négatifs. Par contre, abandonnez vos problèmes entre les mains de Dieu et contemplez les résultats ! 

Job a dit : Il remplira ma bouche de cris de joie......

 

Un coeur joyeux rend le visage serein. Mais quand le coeur est triste, il est difficile de sortir de la déprime. Il est impossible de trouver une raison de sourire, même dans les pires situations, à condition de savoir Qui est à vos côtés !

 

 

ILS ONT ECRIT

 

L. Vigée : 

- Je suis riche des biens dont je sais me passer.

W.Churchill :

- Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté !

 

 

SOURIEZ

Oh !

La maîtresse interroge ses élèves :

- Que donne le mouton ?

- De la laine, Madame ! répond une petite fille.

- Très bien ! Que donne la poule ?

- Des oeufs ! répond un garçon.

- Que donne la vache ?

Toto lève le doigt.

- Oui, Toto ? Que donne la vache ?

- Des devoirs, Madame !

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 05:39

lune

Nous avons tendance à adopter les habitudes de ceux avec qui nous passons le plus de temps !

Voilà pourquoi Paul a dit : "Ma foi vous aidera et la vôtre m'encouragera !" Fred Smith fait remarquer qu'il n'y a que deux sortes de personnes : ceux qui polluent et ceux qui purifient ! 

Les pollueurs ressemblent à des cheminées d'usines crachant à longueur de journée leur panache de fumées nocives. Ils détestent le ciel pur et serin, trouvant toujours une occasion de l'assombrir. Les gens qui vivent dans leur voisinage et respirent les poisons qu'ils diffusent sans cesse se sentent de plus en plus malades en leur présence.

 

Les purificateurs, par contre, font tout pour purifier l'air que nous respirons et embellir ce qu'ils touchent !

L'atmosphère la plus polluée devient respirable quand ils sont dans les parages ! Ils absorbent les paroles désobligeantes et cruelles des autres et les filtrent avant de les relâcher. Les commentaires négatifs et désespérés se transforment avec eux en encouragements et en promesses de bénédictions......


Regardez les autres avec les yeux de Dieu : ils s'ouvriront à vous et se mettront à vous aimer, car votre attitude à leur égard les touchera davantage que vos sermons ! 

 

ILS ONT ECRIT

 

M. Gray :

- Les mots et la parole ont une force insoupçonnée. Ils sont la tourmente ou la brise. La pluie qui dévaste ou l'eau qui irrigue.

- J'avais appris qu'il y a des mots qui tuent. Je savais aussi qu'il est des mots de douceur et d'espoir, des mots de bonheur qui sont comme le soleil d'une vie.

 

SOURIEZ

 

Une mère dit à sa fille :

- Regarde, le lait a débordé. Je t'avais pourtant bien demandé de surveiller ta montre !

- Mais je l'ai fait. Il était exactement 19h 10 quand le lait a débordé !


 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche