Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 05:03

arbre handicapé

Deux jeunes juifs venus de Russie, ayant donné leur vie à Christ, très aimés dans leur assemblée de Brooklyn, participaient à une évangélisation quand le feu de Dieu est tombé sur eux. Leur visage rayonnait littéralement de joie et de l'amour de Dieu.

Comme ils n'avaient aucun passé religieux, ce qui était le cas pour tous les immigrants juifs qui acceptaient le salut à cette époque, c'étaient de vrais convertis. Ils étaient devenus de vrais petits enfants qui désiraient en savoir toujours davantage sur les promesses de la Parole....


Cependant, ils n'ont pas tardé à dévier de la route quand ils ont fait de la confession de la Parole de Dieu, une formule ou une méthode pour obtenir la prospérité financière...
La prospérité étant devenue l'acquisition de "beaucoup de caviar". Le rêve américain du matérialisme et de "Mammon" s'étaient emparés de leur personnalité.

Ils se sont peu à  peu laissés prendre par le message de "l'hyper grâce" qui ignore la nécessité de mourir chaque jour à soi-même.

C'est ainsi que commence le retour à un style de vie centré sur soi et la chute....

En tombant sur le sol du coeur des croyants, la pluie du ciel n'apporte pas que du rafraîchissement, elle fait aussi germer les graines corrompues qui, après avoir été semées secrètement dans le passé, sont restées en sommeil.

Tout ce qui a été fait dans le secret remontera en surface et portera des fruits à la vue de tous !

" Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi !" 

Scott


 ILS ONT ECRIT

 

Pressencé :

- Tant que Dieu me reste, rien n'est perdu pour moi, mais quand il m'échappe, alors tout me manque.

M.Gray :

- Le passé d'un homme peut être semblable à l'herbe folle dans un champ ou à la plante grimpante sur un mur......

 Le passé peut être un mal pour l'homme...

 

SOURIEZ

 

Les passagers d'un avion en partance constatent qu'après avoir pris la direction de la piste de décollage, l'appareil vient de faire demi-tour et retourne à sa porte de départ, il y reste environ une heure. Puis  il reprend la direction de la piste, prêt à s'envoler. Un passager inquiet arrête le steward qui passe :

- Il y a eu un problème ?

- Oui, le pilote entendait un bruit qui ne lui plaisait pas.

- Ah ? Et donc tout est arrangé maintenant ?

- Oui, le vous inquiétez pas ! ça a pris un peu de temps, mais on a trouvé un autre pilote !

Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 05:44

blé ivraie0001

Voici ce que nous déclare Gérard, 24 ans :

" La fille que j'aime est profondément croyante. Elle seule a su m'aimer comme il faut aimer quelqu'un dans l'épreuve. Je me dis qu'en elle je rencontre déjà l'amour de Dieu. 

Je veux démêler cela plus clairement. Si Maryse peut me reconnaître comme elle me reconnaît en ce moment malgré mes échecs, qu'est-ce que ça serait être reconnu par Dieu ?

Qu'est-ce qui se passe quand on sent que Dieu nous fait confiance ?

Pour tout ce qu'on est, quelque soit l'emploi qu'on trouvera.... En cherchant péniblement du travail, il me semble que j'ai un peu trouvé la vie et peut-être Dieu.

Dans l'épreuve, on rumine beaucoup, on se remesure, on remesure tout. 

J'avais été porté jusque-là, par la famille, les professeurs, par l'idée que tout s'enchaîne bien.

Maintenant, je dois encaisser de l'imprévu et le porter moi-même. La famille n'a pas pu m'aider à porter cela. Je cherche quelque chose de plus fort comme reconnaissance, comme amour....

 

Etre reconnu par quelqu'un, c'est un appui formidable, ça donne un tonus terrible. Je pense à un homme de 40 ans sur qui tombe aussi en ce moment l'épreuve du chômage. Il peut être fantastiquement aidé par sa femme et ses enfants ou démoli !  Tout dépendra de leur confiance...Non pas console moi, mais "crois en moi". Je n'ai jamais débattu ce genre de choses avec Dieu.

       Est-ce que je pourrais lui dire : crois en moi ?....."

 

Sève

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

V. Hugo :

- Le scepticisme est la carie de l'intelligence.

Anonyme :

- La plupart de nous vivons dans notre tête, ressassant soucis, échecs passés et catastrophes futures. Le toucher d'une main bienveillante nous ramène dans le monde présent et nous aide à être de nouveau en phase avec la réalité.

 

 

SOURIEZ 

 

Le coin de Mac Gyver : 

- Le meilleur moyen d'obtenir du feu avec deux morceaux de bois, c'est que l'un des deux soit une allumette !

- Le porte-clefs, est un petit objet très astucieux qui vous permet de perdre toutes vos clefs en une seule fois !


Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 05:41

hortensia

Dieu pouvait choisir parmi bien des manières de distribuer ses dons. Il pouvait répartir de façon rigoureusement égale pour tous : nul n'aurait eu à se plaindre ; personne n'aurait en plus, et personne en moins ; tout aurait été calculé, calibré, équilibré...

Mais ce serait indigne de l'imagination créatrice du Père. Ce serait une incroyable monotonie, comme si toutes les créatures humaines devaient avoir le même visage, ou toutes les fleurs la même couleur, le même parfum....

 

Dieu accepte le risque de paraître injuste. Il ne refuse l'indispensable, au moins, à personne. Mais il y en a qui reçoivent avec une largesse ahurissante. Il s'agit ici des véritables richesses, les richesses intérieures. Il existe des riches en dons divins, des privilégiés de la grâce.

Dieu paraît injuste, mais il ne l'est pas. Il demande plus à qui il donne plus.

Qui reçoit plus reçoit pour les autres. Il n'est ni plus grand, ni meilleur ! il est plus responsable. Il doit servir plus.

Vivre pour servir...

 

L'important n'est pas d'avoir reçu beaucoup ou peu. L'important est la ferme décision intérieure de répondre au maximum, et de servir.

BG

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Blaise Pascal :

- C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison. Voilà ce que c'est que la foi : Dieu sensible au coeur, non à la raison.

Marce Proust :

- Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs.

 

SOURIEZ 

 

 La mère de Benjamin aide son fils à faire ses devoirs de français.

- Quand je dis : je lave, tu laves, il lave, nous lavons, vous lavez, ils lavent. Quel temps est-ce ?

- Le temps d'acheter du savon !

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 04:49

arbre reflet

Il y a quelque temps, raconte Bob, j'ai lu ces phrases lourdes de signification : " Rire, c'est risquer d'être pris pour un fou. Pleurer, c'est risquer de paraître sentimental. Aider son prochain, c'est risquer de mettre le doigt dans un engrenage. Exposer ses sentiments, c'est risquer le rejet.

Parler de ses rêves devant la foule, c'est risqué d'être ridiculisé. Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour.

Aller de l'avant alors que s'amoncellent les obstacles, c'est risquer l'échec. 

Mais il faut prendre des risques parce que le risque le plus grand c'est de ne rien risquer. Celui qui ne risque rien, ne fait rien, n'a rien, et n'est rien. Il peut, certes éviter la souffrance et le chagrin, mais il est incapable d'apprendre, de ressentir, de changer, de grandir ou d'aimer.

Enchaîné par ses certitudes il n'est en fait qu'un esclave.

La liberté est pour celui qui prend des risques."

 

 

ILS ONT ECRIT 

M. Foch :

- Il n'y a pas d'homme cultivé ; il n'y a que des hommes qui se cultivent.

Marquise de Lambert :

- Nous vivons avec nos défauts comme avec les odeurs que nous portons : nous ne les sentons plus ; elles n'incommodent que les autres !

 

SOURIEZ 

Une ravissante assistante sort du bureau de son séduisant patron. Sa copine de bureau lui demande :

- Alors ?

- Il m'a demandé si j'étais libre ce soir !

- Génial ! et...?

- Il m'a donné 50 dossiers à préparer pour demain. 

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 05:50

Dieu pourvoit0001

Avez-vous remarqué que certaines personnes restent séduisantes quel que soit leur âge ? Leur beauté passe simplement de leur visage à leur coeur . Aujourd'hui, on a parfois l'impression qu'une personne perd toute utilité, passés 65 ou 70 ans. Quelle absurdité et quel gaspillage de potentiel ! 

Picasso a produit certains de ses plus beaux chefs d'oeuvres à 90 ans. Rubinstein a donné l'un de se plus grands récital à 89 ans. Marjorie Stoheham Douglas, qui a permis de sauver les Everglades en Floride, se battait toujours pour cette cause à l'âge de 100 ans.

 

Un jour, quelqu'un a dit à la poétesse Dorothy Duncan, 89 ans, qu'elle avait vécu une "vie bien remplie." Elle répondit brusquement : "Ne vous avisez pas de parler de moi au passé !

Si vous n'êtes pas trop vieux pour apprendre et si vous avez conservé votre enthousiasme, vous pouvez encore "porter des fruits dans la vieillesse ". Cela ne tient qu'à vous. Tant que vous pouvez respirer, priez ! Tant que vous pouvez parler, encouragez les autres !

Tant qu'il vous reste de la mémoire, partagez votre sagesse.

Vous souvenez-vous de la création ? Incroyable, n'est-ce pas, de voir tout ce que Dieu a pu faire en une seule journée.

Alors, offrez-Lui tous les jours qui vous restent. "

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Dr. Schweitzer :

- Il ne faut pas croire tout ce qu'on nous dit de ceux qui ne pensent pas comme nous.

Proverbe Chinois :

- Un homme modeste apprend dix choses et en croit une ; un homme complaisant apprend une chose et en croit dix !

R. digest :

- Vous pouvez échapper à la critique en ne disant rien, en ne faisant rien, en n'étant rien....

 

SOURIEZ


Citations imaginées de mères de personnalités :

La mère de Christophe Colomb :

- Je m'en fiche de ce que tu as découvert ! Tu aurais quand même pu m'écrire !


La mère de Michel Ange :

- Tu ne pourrais pas dessiner sur les murs comme les autres enfants ? Tu ne peux pas imaginer comme c'est compliqué d'effacer tes dessins au plafond !

 

La mère de Thomas Edison :

- Bien sûr, je suis contente que tu aies inventé l'ampoule électrique ! Mais maintenant éteins-la et au lit !

 

Repost 0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 04:09

chinoise

Christine était assez jeune quand ses parents l'abandonnèrent elle et ses frères et soeurs. Elle fut alors placée dans une famille d'accueil, où elle fut molestée à plusieurs reprises.

Devenue adolescente, elle se retrouve dans les rues, sans abri et fut violée. Sans que l'on sache comment, en dépit de ses blessures et cicatrices émotionnelles, Christine rassembla les morceaux de sa vie brisée.

 

Puis un jour, le Dieu des rêves, qui a écrit un livre sur chacune de nos vies,  dévoila un nouveau chapître du livre de Christine dans un songe. Elle se vit dans les rues poussiéreuses du Vietnam avec des centaines d'enfants déshérités, sans abri et mutilés.

Et ces enfants criaient : "Viens à notre aide ! viens à notre aide !"

C'était le rêve du Père Céleste pour sa fille brisée. Aujourd'hui, vingt années ont passé depuis que Christine a fait ce rêve. Elle s'est dévouée à la cause de plus de 60 000 enfants Vietnamiens déshérités.

 

ILS ONT ECRIT 

 

Khalil Gibran :

- Puissent les vallées être vos rues et les verts sentiers vos allées, afin que vous puissiez vous chercher les uns les autres à travers les vignes et revenir avec les parfums de la terre dans vos vêtements....

Benoîte Groult :

- Pouvoir ouvrir ses volets chaque matin, et découvrir le jour naissant, est un cadeau si précieux !  Le monde redevient frais tous les jours.

 

Dicton : Que dit-on d'une personne qui ne brille pas par son intelligence ? C'est une virgule dans l'encyclopédie !

 

 

SOURIEZ

 

Alors qu'il jouait dans un parc, Jo revient en courant ves sa mère...

- Maman ! maman ! Je me suis fait maaaal ...

- Où ça ?

- Là-bas ! 

 


 

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 05:13

eugene-delacroix.jpg

Le peintre français Eugène Delacroix dînait un jour avec le baron de Rothschild, le riche banquier. Le peintre lui confia qu'il recherchait un modèle de visage de mendiant, pour un tableau qu'il était en train de peindre.

Il ajouta que le baron avait ce type de visage ! 

Grand amateur d'art, Rothschild consentit à poser comme mendiant.

Lors d'une séance, Delacroix s'absenta. Un de ses élèves entra dans l'atelier, s'entretint avec le "mendiant" et lui glissa une pièce de deux francs avant de partir. Le baron raconta les faits à Delacroix qui l'informa que son élève était talentueux mais pauvre.

Plus tard l'élève peintre reçut de la banque Rothschild une lettre l'invitant à venir toucher les intérêts de son geste de charité. Incrédule, il s'y rendit et se vit remettre une somme de 10.000 Francs !

La Bible dit que Dieu agit de la même manière avec nous. Tout ce que fait un disciple du Seigneur par amour pour son maître recevra sa récompense au centuple, même ce qui peut paraître insignifiant, comme donner un verre d'eau fraîche. 

L'aumône qui plaît à Dieu est celle qui est faite dans la discrétion C'est celle-là qui sera récompensée.

Donner ne concerne pas seulement les dons matériels. C'est une disposition de coeur qui engage toute notre personne : notre temps, nos capacités, notre affection...

 

ILS ONT ECRIT


Benjamin Franklin :

- Le bonheur humain n'est pas tant le produit de grands coups de bonne fortune qui arrivent rarement, que celui des petits avantages qui arrivent tous les jours.

Hermes Trismégiste :

- Durant ta vie active écoute ton coeur et suis ce qu'il te conseille. Aucune richesse ne te sera utile si tu t'ouvres à ses conseils et si tu suis sa voie, jamais tu ne perdras si tu suis ton coeur.

 

 

SOURIEZ 

Un habitant d'Atlanta va prier au temple et découvre une vieille négresse qui est en train de balayer.

- Sors, dit-il, tu ne sais pas que ce lieu est interdit aux nègres ?

- C'est missié le pasteur qui m'a dit de balayer.

- Et alors, qu'est-ce qui me prouve que tu n'en profites pas pour faire une prière ?


Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 05:30

aigles royal

Louis Leprince-Ringuet, physicien français et membre de l'Académie Française, écrit dans son ouvrage "le merdier":

"Je trouve tellement de grandeur dans le message du Christ - je trouve une telle sagesse dans l'amour des autres, dans le dépassement auquel convie le Christ - je trouve une telle force dans l'Evangile pour briser les carapaces d'égoïsme, de routine, de lâcheté qui nous recouvrent à longueur de journée ;

 

je trouve une telle grandeur dans la prière et la communion des vivants, dans la possibilité pour chacun de nous, même au milieu des difficultés, même dans l'immobilisme sur un lit d'hôpital, d'intervenir en faveur des autres ; je trouve une telle vie dans l'attitude chrétienne d'espérance, devant les épreuves qui jalonnent notre existence et auxquelles personne d'échappe, ni n'échappera, quelles que soient les structures politiques ou sociales,

 

j'y trouve un tel stimulant pour la recherche, la science, et aussi pour les esprits intellectuels, spirituels qui me permettent d'aller vers plus de vérité - enfin je trouve dans le message évangélique un tel potentiel de dépassement, de joie et d'audace, un tel sens à la vie que ce message porte pour moi un sceau de vérité." 


La Bible déclare que l'Evangile est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit.

 

 

ILS ONT ECRIT 

Cardinal Lavigerie :

- La charité est l'arme maîtresse, celle qui pénètre les coeurs et y fait des blessures de vie éternelle.

Goethe :

- Ce n'est pas tant pour avoir laissé quelques ouvrages que pour avoir agi, et vécu, et porté les autres à agir et à vivre, qu'un homme reste marquant.

 

 

SOURIRE

Un père de famille reçoit une note de téléphone particulièrement élevée. Il convoque toute la maisonnée, femme de ménage comprise, pour mettre le holà à tant de dépenses :

- Vous exagérez vraiment, rendez-vous compte !

Personnellement, je n'utilise quasiment jamais le téléphone de la maison, je passe mes appel du boulot !

- C'est exactement la même chose pour moi, ajoute la mère, j'appelle le plus souvent du boulot !

- Moi pareil, intervient le grand fils, j'ai le portable de la société !

- Ben, où est le problème alors ? dit la femme de ménage, nous utilisons donc tous le téléphone du boulot....


Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 05:37

enfants0001

Un groupe d'enfants avait construit une cabane dans un arbre du voisinage et formé leur propre club.

Quand ils déclarèrent à leurs pareents les rôles qu'ils avaient attribués à chacun au sein de leur club, les adultes furent étonnés de découvrir que le plus jeune, un garçon de 4 ans  avait été élu président !

- Il doit avoir la trempe d'un chef dès l'enfance, fit remarquer l'un des adultes.

- Et pourquoi les garçons plus âgés l'ont-ils élus à ce poste ?

-Son fils lui expliqua :

- Eh bien, il ne pouvait pas non plus devenir trésorier vu qu'il ne sait pas compter.

Nous ne pouvions pas non plus l'élire gardien du club, car il est trop petit et il n'aurait pas pu pourchasser les intrus.

Mais il se serait senti rejeté, si nous ne lui avions confié aucune responsabilité. Alors nous l'avons choisi comme président !

Mais la vraie vie n'est pas souvent comme ça !

Le succès dépend d'habitude de notre aptitude à développer les talents que Dieu nous a donnés. Le but de notre vie est généralement en corrélation avec nos dons naturels.

Et nous n'assumerons pas notre potentiel si nous ne développons pas nos talents principaux.

Toute croissance doit s'appuyer sur les aptitudes naturelles....

B.Gass 

 

ILS ONT ECRIT

 

Shakespeare :

- L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console.

Proverbe Malgache :

- Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaque jour il diminue un peu.

 

SOURIEZ

 

Un Corse se rend chez son médecin pour se plaindre :

- C'est terrible, docteur, j'ai des insomnies incroyables en ce moment !

- Ah ? Vous vous réveillez souvent ?

- Oui ! A peu près tous les deux ou trois jours !

Repost 0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 05:50

lever-soleil-foi.jpg

Ce n'est pas vers le passé qu'il faut tourner sa vie mais vers l'avenir. Car la vie est un fleuve qui coule vers demain et qu'on ne peut freiner.

C'est pourquoi demain doit avoir plus d'importance qu'hier.

S'accrocher au passé c'est être pris dans de hautes algues mortes qui paralysent, tuent le courage de vivre. Et l'on se noie.

Il faut se tenir au milieu du courant. Savoir qu'aujourd'hui naît du passé et porte vers demain.

Savoir se plier au courant de la vie ;  Hier a existé, hier ce sont nos racines, mais les fruits de l'arbre mûrissent aujourd'hui et se récoltent demain !

Ce qui pourrait parfois nous empêcher d'avancer, c'est la nostalgie du passé ....

M. Gray

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Paul Verlaine :

- Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches et puis voici mon coeur, qui ne bat que pour vous. Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

G. le Bon :

- La compétence sans autorité est aussi impuissante que l'autorité sans compétence.

 

PROVERBES 

Tibétain :

- Quand deux sages confrontent leurs  idées, ils en produisent de meilleures : le jaune et le rouge mélangés produisent une autre couleur.

Chinois :

- L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle.

 

SOURIEZ

 

L'hôpital est un établissement public où les malades ont leur maux à dire !

 

Un vieux commerçant juif est sur son lit de mort. Ce sont ses derniers instants.

- Sarah, ma bonne Sarah, gémit-il. Toi qui fut ma femme durant toutes ces années, tu es là ?

- Oui Jacob, je suis là, près de toi...

- Et toi Rachel, ma grande fille, toi qui m'a donné tant de soucis ?

- Je suis là, papa.

- Et Isaac, mon fils ?

- Je suis là aussi papa

- Et le petit Moshé que mon frère nous a confié ?

- Je suis là tonton Jacob...

Le vieil homme ouvre un oeil, regarde autour de lui sa famille rassemblée.

- Vous êtes tous là alors ? murmure-t-il

- Oui Jacob répond sa femme. Tout le monde est là.

- Mais alors ! crie le vieil homme en se redressant brusquement...il n'y a personne pour garder le magasin !! 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche