Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 04:44

sel.jpg

Silvano Perotti raconte :

" Nous étions en train de discuter sur l'importance d'être accepté dans un groupe. Mon ami africain pensait que, dans la société occidentale, les liens entre les gens étaient trop impersonnels et superficiels.

Au cours de la conversation, je lui ai demandé s'il connaissait un pasteur en particulier. Sa réponse a accompagné depuis lors ma réflexion personnelle quant à mes relations :

 - Oui, je le connais, mais nous n'avons pas encore mangé un sac de sel ensemble.

On ne peut pas manger un sac de sel avec quelqu'un à toute vitesse. Il faut prendre du temps. Le sel ne peut être consommé qu'à petites doses.

Est-ce que je connais bien les gens ? 

Combien de temps suis-je prêt à consacrer pour apprendre à connaître une personne ?

Quelle est la profondeur de ma relation avec mes amis ?

Est-ce que je me connais ...?

 

Et qu'en est-il de ma relation avec Dieu ? Je le connais, mais quel est le degré de ma connaissance, d'intimité ?

Suis-je en train de "manger un sac de sel" avec Lui ?

 

 

ILS ONT ECRIT

 

E.Gibbon :

- Tout homme reçoit deux sortes d'éducation : l'une qui lui est donnée par les autres et l'autre, beaucoup plus importante, qu'il se donne à lui-même.

Mike Murdock :

- La semence qui quitte ta main, ne quittera jamais ta vie.

 

 

SOURIEZ

 

Dans une rue très huppée, un pauvre SDF s'approche d'une grande bourgeoise embijoutée qui fait du lèche vitrine, il lui demande :

- Une p'tite pièce, m'dame, je n'ai pas mangé depuis 4 jours !

- Incroyable ! répond-elle. Si seulement j'avais votre volonté !

 

POURQUOI  ?

- Pourquoi tout le monde veut-il aller au paradis alors que personne ne veut mourir ?

- Dans notre pays nous avons la liberté de parole, alors pourquoi y-a-t-il des factures de téléphone ?

- Pourquoi les pizzas rondes sont-elles vendues dans des boîtes carrées ?


Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 05:43

hutte.jpg

Dans sa pauvre cabane solitaire, on entendait souvent chanter Lisbeth. Seule depuis bien longtemps, elle répondait à ceux qui s'étonnaient de la voir si heureuse : "J'ai mon Seigneur avec moi ". Un passant lui demanda un jour : 

- Si vous perdiez le peu que vous avez, chanteriez-vous encore ?

- Je ne pense pas à cela, car je sais que mon Seigneur fera tout pour mon bien, répondit-elle paisiblement.


Une autre chrétienne vivait encore plus pauvrement dans une hutte misérable au milieu d'une clairière. Son visage était ridé et son dos voûté par de durs travaux ; pourtant, dans ses yeux brillaient la joie et la paix.  un voyageur qui lui demandait si elle habitait seule dans cette grande forêt, elle répondit : " Oui, seule avec Jésus !"

 

Témoignage d'un autre siècle, direz-vous. Ils pourraient être actuels dans certaines régions du globe....

Mais partout, aujourd'hui, bien des croyants vivent seuls et isolés, dans une société où chacun court à ses affaires, à ses loisirs, et poursuit ses intérêts personnels. On trouve encore, heureusement, des chrétiens paisibles, forts de cette espérance dans le Seigneur qui leur a donné la vie éternelle et qui illumine leur coeur.

" le Seigneur s'est tenu près de moi et m'a fortifié", écrivait l'apôtre Paul, alors que tous ses amis l'avaient abandonné.

 

Souffrons-nous de la solitude ou d'un environnement social difficile ? Sommes-nous incompris de notre entourage ?

Confifons-nous en Dieu, remettons-lui toutes nos difficultés, il nous aidera à y faire face.

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

St.François de Sales :

- Une grande misère parmi les hommes, c'est qu'ils savent si bien ce qui leur est dû et qu'ils sentent si peu ce qu'ils doivent aux autres.

Th. Gautier :

- Marbre, perle, rose, colombe...Tout se dissout, tout se détruit ; La perle fond, le marbre tombe, la fleur se fane et l'oiseau fuit.

 

SOURIEZ  - tarif -

 

Un type va voir un avocat et lui demande :

- Quel est le montant de vos honoraires ?

- 3000 euros pour trois questions, répond l'homme de loi.

- Dites donc, c'est un peu excessif, non ?

- Non. Quelle est votre troisième question ?


 

 


Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 05:03

siloam.jpg

Combien de temps pourriez-vous tenir ? "Telle était la question que les soldats de Babylone posaient aux habitants de Jérusalem, alors qu'ils s'apprêtaient à mettre le siège devant la ville encerclée. Nabucodonososr venait de couper l'acheminement de leur ravitaillement. Plus rien ne pouvait entrer dans Jérusalem. Combien de temps pouvaient-ils tenir ? Un mois s'écoula, puis deux, puis toute une année. Ils tenaient toujours, !  Comment cela était-il possible ? Le secret de leur résistance résidait dans leur approvisionnement en eau venue de sources cachées à l'extérieur des murs de la ville.

Le roi Ezechias avait fait creuser à travers le rocher, un aqueduc souterrain long de 600 mètres qui amenait l'eau des sources jusqu'à une citerne, appelée le Réservoir de Siloam, située à l'intérieur des murs. Sans cet aqueduc, le peuple de Dieu aurait été obligé de se rendre.

Nous pouvons dégager, de cette anecdote, une leçon importante pour nous aujourd'hui. Pour vivre une vie de victoires, il nous faut d'abord déterminer quelle est la véritable source de notre vie, ensuite y soutirer chaque jour l'eau nécessaire à notre survie, et la protéger envers et contre tout.

Si votre sécurité, votre force, votre assurance, votre statégie pour surmonter les difficultés dépendent d'une autre source que Dieu, vous êtes bien mal lotis et très vulnérables !

Tout ce dont vous avez besoin vient de Dieu : protégez jalousement vos relations avec Lui, car Satan fera tout pour les affaiblir.....

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

A.Dumas :

- Le devoir savez-vous ce que c'est ?  C'est ce qu'on exige des autres !

Washington :

- Aucune race ne peut prospérer si elle n'apprend qu'il y a autant de dignité à cultiver son champ qu'à composer un poème !

 

 

SOURIEZ 

 

Un tourisste japonais arrive à l'aéroport Charles-de-Gaulle de Paris et prend un taxi pour aller visiter le Stade de France. Sur l'autoroute, une grosse moto les double, le Japonais frappe alors sur l'épaule du conducteur et lui dit :

- Moto Kawasaki, très rapide ! Made in Japan !

Quelques minutes plus tard, une voiture les double. De nouveau le touriste nippon frappe sur l'épaule du chauffeur de taxi et dit : 

- Là, auto Toyota, très rapide ! Made in Japan !

Arrivé à destination, notre visiteur trouve le prix de la course un peu salé : 700 euros ! il s'en étonne au chauffeur qui lui rétorque :

- Et oui, compteur très rapide ! Made in Japan !

Repost 0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 05:42

eau.jpg

Il peut paraître assez banal de dire que l'avenir est incertain.

Il en a toujours été ainsi, mais on le ressent davantage quand les temps sont difficiles quand la conjoncture économique se dégrade, quand les perspectives d'avenir sont plutôt sombres et qu'on réalise l'impuissance humaine à redresser les situations.

Abraham savait qu'il obéissait à un ordre divin. Dans l'incertitude du lendemain, il avait la certitude de la présence active de son Dieu, qui le précédait, l'accompagnait et fermait la marche.

 

Nous ne savons pas ce que nous réservent les temps à venir, mais nous savons que le Seigneur sera avec nous, si nous sommes avec Lui.

Dans nos incertitudes nous avons la certitude de sa fidélité de son amour, de sa Toute-Puissance et de l'accomplissement de ses plans miséricordieux à l'égard de chacun de nous !

 

 

ILS ONT ECRIT :


John Knox (1505-1572)  Théologien écossais, envoyé aux galères pour sa foi. 

- Durant les 18 mois passés en captivité, dans les chaînes, dans la maladie, le manque d'hygiène, brisé physiquement dans une cale puante, sa foi se fait inébranlable.

Ses dernières paroles avant de mourir :

"Seigneur Jésus reçois mon esprit et mets fin, selon ton bon plaisir, à cette malheureuse existence que voici, car justice et vérité ne sont pas au milieu des fils des hommes."

 

Milton S. Gould :

- Si tu t'envoles comme un aigle, tu attireras l'attention des chasseurs !

 

 

SOURIEZ


Un homme a une angoisse depuis sa petite enfance. Il dort mal, car il est persuadé qu'il y a quelqu'un sous son lit. Il se résout à consulter un psy. Celui-ci lui dit :  Pas de souci, faites-moi confiance. Venez 3 fois par semaine et en un an vous devriez être guéri !

- Et combien coûte la consultation ? demande le patient.

- 80 euros

- Ah bon ? Je vais y réfléchir.

Et il s'en va. Si mois plus tard, par hasard, il croise le psy dans la rue. Celui-ci lui demande pourquoi il n'est pas revenu et l'homme lui répond :

-  Un barman m'a guéri pour 10 euros ! Avec les économies réalisées, je me suis acheté une nouvelle voiture !

- Mais, dit le psy vexé, comment a-t-il fait ?

- Il m'a juste conseillé de scier les pieds du lit ...

Repost 0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 05:58

chouan.jpg

1796. Le général Hoche avait achevé de soumettre la Vendée. Alors qu'il se trouvait un soir à Rennes, un paysan royaliste pointa sur lui son pistolet et tira, sans l'atteindre. Le général demanda à entendre lui-même son agresseur qui lui dit regretter son acte. Il fut alors relâché. De plus, ému par sa grande pauvreté, Hoche lui remit sa propre bourse, contenant vingt-cinq Louis d'or.

 

Nous admirons ce geste magnanime, vraiment peu ordinaire. Mais il est sans commune mesure avec le pardon que Dieu offre aux hommes, responsables de la mort de son Fils.

Le chouan royaliste avait certainement ses motifs pour haïr le général républicain ; tandis que le Seigneur Jésus-Christ a pu dire de ses meurtriers : "Ils m'ont haï sans cause."

 

On comprend quelle a pu être la confusion du criminel traité de cette manière, et sa reconnaissance envers l'homme charitable, qui non seulement ne se vengeait pas, mais lui faisait un don généreaux. Pensons alors à la grandeur de la grâce divine. Non seulement Dieu pardonne aux hommes coupables du rejet et du meurtre de son Fils, mais il leur offre de les adopter comme ses enfants, ses héritiers, et de les associer à la gloire de son Fils.....

 

 

ILS ONT ECRIT 


Françoise Mallet-Jauris, romancière française d'origine belge :

- Pour moi, l'Incarnation de Jésus Christ est le ciment qui unit toutes les aspirations, toutes les obligations d'une vie réellement chrétienne, la vivifie jusque dans ses échecs.

 

Marconi, Prix Nobel de physique :

- Je déclare avec fierté que je suis croyant.

  Je crois à la force de prière, non seulement en tant que chrétien, mais aussi comme scientifique.

 

 

SOURIEZ   - réfléchissez la-dessus :

 

- L'idéal dans la vie, c'est de mourir jeune, mais le plus tard possible.

- Voler une idée à quelqu'un, c'est du plagiat. En voler à plusieurs personnes, c'est de la recherche.

- Il ne faut pas être superstitieux, ça porte malheur.



Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 01:55

introverti0001

Certains d'entre nous savent très bien donner, mais sont incapables de recevoir avec grâce !

Un journal raconte l'histoire de cette femme qui s'endormit au volant de sa voiture. Celle-ci s'encastra dans le parapet d'un pont d'autoroute et s'immobilisa, en équilibre, sur le bord du pont, 25 mètres au-dessus du sol.


Des automobilistes s'arrêtèrent aussitôt, trouvèrent quelques cordes qu'ils attachèrent à la voiture de la conductrice et gardèrent ainsi la voiture en équilibre jusqu'à l'arrivée des secours.  Une longue échelle des pompiers fut hissée pour stabiliser la voiture, tandis que les soldats du feu arrimaient avec des chaînes le véhicule à leur camions.


A chaque légère secousse de la voiture, la conductrice se mettait à hurler. Il ne fallut pas moins de 2 heures à 25 personnes au total (pompiers, motoristes, conducteurs de poids-lourds) pour enfin la tirer de ce mauvais pas.

Plus tard, le commandant des pompiers déclara aux journalistes : " c'était très amusant " : elle ne cessait de nous crier : "Je vais m'en sortir toute seule !" 

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

André Malraux, ministre des affaires culturelles :

- J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie.

Malbranche :

- La preuve de l'existence de Dieu la plus belle, la plus relevée la plus solide et la première, ou celle qui suppose le moins de chose, c'est l'idée que nous  avons de l'infini.

 

 

SOURIEZ  - le coin de l'argent -

 

- L'argent ne peut pas acheter le bonheur, mais il peut le louer quelques heures.

- L'argent est la racine de tous les maux, et l'homme a besoin de racines.

- Emprunter de l'argent aux pessimistes. De toute façon, ils penseront que vous ne les rembourserez jamais.

- La seule chose que l'argent ne puisse acheter, c'est la pauvreté.


 

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 06:04

vaincre la peur0001

Si vous saviez combien de fois les gens que vous admirez aujourd'hui ont fait complètement fausse route avant de réussir à moitié, puis de mieux en mieux avant de parvenir à réussir parfaitement ! Faire des erreurs c'est la partie désagréable mais inévitable du chemin humain vers le progrès.

C'est pourquoi Paul a dit : "Je ne me lasse pas de vous écrire les mêmes choses, et pour vous cela est salutaire". Il savait qu'il est nécessaire d'entendre plusieurs fois les mêmes choses et de faire de nombreuses tentatives avant de réussir comme il faut.

Arrêtez de vous comparez aux autres. La Bible dit : "En se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux-mêmes il manque d'intelligence". Certains d'entre nous ont reçu cinq talents, quelques-uns d'eux, et d'autres un seul. Ce sont vos talents, pas vos souhaits, qui déterminent votre potentiel. Ceux qui n'ont reçu qu'un talent et en tirent le maximum reçoivent les mêmes félicitations et récompenses que ceux qui en ont reçu cinq. Celui qui se trouve en difficulté c'est celui qui a peur de prendre des risques, car sa plus grande erreur...est de refuser d'en commettre une !

    

M. John Maxwell a dit : "Votre niveau de réussite dépend de votre volonté à bien vous entraîner. Celui qui s'entraîne régulièrement obtient régulièrement de bons résultats. Cela le rend plus intelligent. Les gens sages comprennent ce principe, et développent leur capacité à se discipliner. "

Pour résumer, ce qui élève au-dessus du commun des mortels ceux qui réussissent, ce sont ces trois mots : "Un peu plus". Les gens qui réussissent font tout ce qu'on attend d'eux - et aussi un peu plus.

Par conséquent : recherchons l'excellence, pas la perfection !

BG

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Racan :

- Le bien de la fortune est un bien périssable : quand on bâtit sur elle, on bâtit sur le sable.

M. Murdock :

- Quand vous ressassez le passé, vous empoisonnez le présent.

 

SOURIEZ  - passage protégé -


Deux ivrognes sortent d'un bar à une heure avancée de la nuit. Ils s'apprêtent à traverser un carrefour à pied mais, avisant un policieer, un des deux poivrots demande :

- Pardon hips ! m'sieur l'agent, le 72 est passé ?

- A cette heure-ci, il n'y a plus de bus, répond le policier.

- Et le 86, l'est passé ?

- Je viens de vous dire qu'il n'y a plus de bus ! s'énerve le policier.

- Mais le 27, il est passé aussi ?

- OUI ! le 27, le 86, le 12, le 32, ils sont TOUS passés !

- Alors, c'est bon ! dit l'ivrogne à son copain. On peut traverser ! 

 

 


Repost 0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 05:42

ciel Jony

Il y a quelque temps nous avons suivi  Mary  en compagnie du Seigneur, visitant le paradis... Poursuivons  son réçit :

" Ce jour-là, nous passons à coté du Fleuve de Vie, je vois des gens pousser des cris de joie et louer Dieu sur les rives du Fleuve. Puis je vois le trône de Dieu comme il est décrit dans les Ecritures...un arc en ciel...l'éclat de la puissance de Dieu. J'entends des voix et le tonnerre, je vois des éclairs, des manifestations divines ...

 

Le nombre d'anges présent était incalculable. Je vis 4 créatures célestes, 24 vieillards. Les créatures décrites déjà dans Apocalypse avaient de grands yeux, certains devant et derrière...chacun d'eux avaient 6 ailes.

Le premier présentait la face d'un lion, le second d'un veau, le troisième la face d'un homme.

Le quatrième était semblable à un aigle qui vole. Toutes ces créatures criaient : "Saint, Saint, Saint  est le Seigneur Dieu Tout-puissant.

 

La Bible nous enseigne sur ces êtres vivants et sur leurs tâches. Ils rendent continuellement gloire et honneur à Dieu en compagnie des 24 vieillards dont la principale occupation était de louer le Seigneur.

Je vis une innombrable multitude l'anges alors qu'ils commençaient à adorer.

J'entendis et je fus témoins de la scène inoubliable des vieillards se joignant à l'adoration autour du trône.

Moi aussi, je me joignis à l'adoration du Roi et je pensai :  Oh que c'est glorieux de voir le pouvoir du Dieu                    Tout-puissant ! " ........

 

ILS ONT ECRIT

 

Georges Muller :

- Le commencement de l'inquiétude est la fin de la foi, et le commencement de la foi est la fin de l'inquiétude.

S. Marden :

- Celui qui a de l'espoir voit le succès où d'autres voient l'échec, le soleil où d'autres voient les ténèbres et la tempête.

 

 

SOURIEZ

Une femme arrive chez son médecin avec des dents cassées, un cocard, le nez en sang et le visage tuméfié.

Le médecin s'exclame :

- Mais qui vous a fait cela ?

- C'est mon mari ! répond-elle.

- Mais je croyais qu'il était en voyage ?

- Moi aussi !

Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 06:10

coeur-rose-bleu.jpg

Aline est l'une des enfants d'une grande famille bourgoise. Elle a vécu, avant sa conversion, une douloureuse épreuve personnelle ; mère célibataire, rejetée par sa famille, elle a de plus perdu son enfant à la naissance.

C'est cette dramatique situation qui l'a conduite au Seigneur. Sa conversion a été fort mal perçue et a encore plus exaspéré toute sa famille...

Méprisée, bafouée jusqu'à être injuriée et maudite, elle a quitté les siens pour aller vivre dans une autre grande famille, celle d'une organisation chrétienne au sein de laquelle  elle a pu évoluer librement dans la joie de servir le Seigneur.

Pour d'obscures raisons de jalousies et de rivalités, elle s'est de nouveau trouvée confrontée au mépris et au rejet au sein même de l'organisation qui l'a accueillie.

Ses blessures cicatrisées se sont alors, remises à saigner ...Elle a tout quitté.

Aujourd'hui, elle s'est installée à son compte quelque part en France où elle a retrouvé sa stabilité au sien d'une église. Et de nouveau, elle s'est mise courageusement au service du Maître.


 

ILS ONT ECRIT 

 

Paulo Coelho :

- Seul celui qui est heureux peut répandre le bonheur autour de lui.

Anonyme :

- La souplesse et la capacité d'adaptation sont des outils indispensables pour faire face aux situations les plus difficiles.

 

SOURIEZ

Un homme entre dans un bar en criant au barman :

- Versez-moi vite 20 shots de votre meilleur wisky !

Le barman aligne les shots sur le bar et l'homme les descend un par un, cul sec, à une vitesse incroyable !

Stupéfait, le barman s'exclame :

- Je n'ai jamais vu quelqu'un boire aussi vite !

- Ben répond le type, si vous aviez ce que j'ai, vous aussi vous boiriez vite !

- Mais qu'est-ce que vous avez ? s'enquiert le barman, déjà désolé.

- 50 centimes ! dit l'homme qui sort en courant....

 

 

 


Repost 0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 05:42

arbres neige0001

De la neige, encore de la neige ! Il en tombe trois mètres par hiver dans cet état du Nord des Etats-Unis où naît Wilson Bentley en 1865. Cette neige si banale et dérangeante fascine le jeune Wilson. Il tente d'observer des flocons au microscope mais évidemment ils fondent vite !

Alors il les photographie, et ceci pendant quarante ans. Il prend cinq mille clichés de ces cristaux qu'il qualifie de 

"minuscules miracles de beauté". Jamais il n'a trouvé deux cristaux identiques, mais tous ont la même beauté géométrique et la même symétrie : six branches à partir d'un axe central.
Wilson Bentley a attiré l'attention du monde entier sur la beauté d'un simple flocon de neige. Dans cette beauté, ne voyons-nous pas la signature de son auteur, Dieu le créateur de toutes choses, visibles ou invisibles ?

Comme il n'y a pas deux flocons semblables, il n'y a pas deux personnes identiques !

Nous sommes des "pièces uniques" et nous avons tous une valeur immense pour le coeur de Dieu. Il nous aime tous, non pas en fonction de notre physique, de nos capacités, de notre réussite sociale, mais parce qu'Il est Amour....

 

ILS ONT ECRIT

 

Antoine Maillet :

- La neige possède ce secret de rendre au coeur en un souffle, la joie naïve que les années lui ont impitoyablement arraché.

André Chedid :

- Recueillir le grain des heures - Eteindre l'étincelle - Ravir un paysage - Absorber l'hiver avec le rire....

 

 

SOURIEZ

 

Au fond de la forêt canadienne, un trappeur coupe du bois pour affronter l'hiver. Alors qu'il est en plein travail, un vieil indien passe par là. Le trappeur lui dit :

Salut vieil Indien solitaire ! Toi qui connais la nature, l'hiver sera-t-il rude ?

- Oh oui ! très froid ! répond l'indien avec certitude.

Du coup le trappeur décuple l'effort pour engranger toujours plus de blois. Le lendemain l'indien repasse, il lui repose la même question, la même réponse tombe :

- Ugh ! Oui, hiver très rigoureux !

Le manège reprend le lendemain, mais intrigué, le trappeur ne peut s'empêcher de demander :

- Comment sais-tu si l'hiver sera rude ou pas ?

- Vieux dicton sioux : quand homme blanc couper beaucoup de bois, hiver sera très rigoureux !


 

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche