Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 05:26

arbre optimiste

Une lourde épreuve peut nous faire sortir plus fort, plus équilibré, plus sage qu'avant, même si cette dernière est le fait de nos erreurs et a laissé des traces irréparables. Alors le but sera atteint.

Sachons alors profiter de ce nouvel équilibre pour nous ouvrir, et nous développer dans toutes nos potentialités.

Ne renonçons pas à retrouver le bonheur. Un échec n'est pas suivi automatiquement d'un autre échec, sauf si nous le croyons dans notre tête et dans notre coeur.


D'autre part, abandonnons toute recherche de perfectionnisme : la vie est ce qu'elle est, une succession de hauts et de bas, de réussites et d'échecs. Tout le monde passe par là.

Allons de l'avant sans nous faire d'illusion, mais en gardant à tout prix notre enthousiasme et notre goût de l'aventure. Le meilleur est et sera toujours devant, quoiqu'on en dise !    Et souvenons-nous :


Le pire n'est jamais le pire du pire....


Ph.Auzenet

 

 

ILS ONT ECRIT

 

C. Rambert :

- Une pensée positive est une porte ouverte vers le bonheur....Poussons-la.

Lord Byron :

- Le souvenir du bonheur n'est plus du bonheur ; le souvenir de la douleur est de la douleur encore.

 

 

SOURIEZ

Une maman citron à ses enfants :

- Pour vivre longtemps, il ne faut jamais être pressé !

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 05:43

arbres besoins

Septembre 1981, à Bastia en fin d'après-midi, chez le pépiniériste Marceau,  trois hommes, assis dans son salon, s'apprêtent à prier le Seigneur avant de se séparer.

Survient alors Mohamed, le contremaître, secoué de sanglots.

Voici quelque temps que le médecin avait fait analyser le sang de leur bébé. Résultat : une leucémie...

Mais Mohamed et son épouse avaient refusé de confier leur enfant à l'hôpital des Roumis.

- Mohamed ! si tu es d'accord, nous pouvons prier Jésus pour la guérison de ton bébé !

Nul besoin d'interprète : Mohamed accepte et les voilà en route pour le gourbi de fonction où se trouve la mère, prostrée, sa fillette de quinze mois blottie inanimée contre elle...

Elle pleure lorsque les prières montent avec autorité dans le nom de Jésus...

La Bible nous apprend que : "Ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu et cela vous sera accordé ".

Parce qu'elle croit sa fille guérie, la maman accepte le lendemain matin de la conduire à l'hôpital ou l'on s'efforcera en vain de trouver trace de la leucémie....

 

 

ILS ONT ECRIT

 

James Allen :

- Aujourd'hui vous êtes là où vos pensées vous ont amené : demain vous serez là où vos pensées vous porteront.

Anonyme :

- Il est dangereux de se promener sur les branches d'un arbre, mais c'est là que se trouvent les fruits.

 

SOURIEZ

Un jour un fou rentre dans une boulangerie et dit au boulanger :

- Vous n'auriez pas une tarte aux concombres ?

- Non je n'en ai pas !

Il revient chaque jour et lui demande la même chose.

Le boulanger répond la même chose.

Un soir il demande à sa femme de préparer des tartes aux concombres pour le fou.

Le lendemain matin le fou entre dans la boulangerie et dit :

- Vous n'auriez pas une tarte aux concombres

Le boulanger :

- oui, j'en ai !

Et le fou répond :

- Ce n'est pas bon, hein !


Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 05:28

pas-dans-la-neige.jpg

Un voyageur avait pris un guide indien pour traverser une région de l'Amérique du Nord particulièrement difficile. On était en hiver.

La neige était tombée avec abondance et recouvrait le sol. Soudain le voyageur aperçut sur la neige des traces de pas très nettes.

- Quelqu'un a donc pu passer par là tout seul ! dit-il à son guide. Qui a pu s'aventurer ainsi dans la solitude ?

- Oh! répliqua l'Indien, détrompe-toi, homme blanc, toute une troupe est passée par là.

- Mais, répondit le voyageur stupéfait, c'e n'est pas possible ! Je ne vois là que les traces d'un seul homme.

Le guide sourit de l'étonnement de son client.

- Homme blanc, tu ignores que, quand les Indiens se déplacent, ils vont les uns derrière les autres. Le chef prend la tête. Le second met ses pieds dans l'empreinte laissée par le chef, le troisième fait de même et ainsi de suite  jusqu'au dernier, se de sorte qu'on ne voit qu'une seule empreinte de pas, là où toute une tribu a passé.

La piste indienne pourrait être le modèle d'une "piste chrétienne".

Christ le chef a laissé ses traces sur la terre, et chaque chrétien devrait veiller à mettre toujours ses pieds dans son empreinte.....

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

C. Rambert 

- Profiter du changement de saison pour écouter tomber la pluie, un soir d'automne. Imaginer que l'eeau rince l'univers et l'atmosphère. Et se sentir en paix, en accord, avec l'ordre naturel des choses...

- On n'est jamais seul à affronter les épreuves. Même ceux dont le parcours semble semé de roses ont connu des drames et des revers.

 

SOURIEZ

 

- Ecoute, dit maman à sa petite fille, si tu es sage, tu iras au ciel, mais si tu n'es pas sage,

  attention, tu iras en enfer.

- D'accord, mais qu'est-ce que je dois faire pour aller à la piscine ?

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 05:44

Elephant.jpg

On m'a raconté l'histoire de quatre aveugles qui ont rencontré un éléphant pour la première fois. Le premier avait touché la trompe de l'animal.

- L'éléphant ressemble à un serpent, dit-il.

- Mais non, corrigea le second, qui avait découvert les pattes de l'animal, l'éléphant ressemble à un tronc d'arbre.

A ce moment, le troisième intervint. Il avait tenu la queue de l'animal entre ses mains.

- Vous vous êtes trompés, un éléphant ressemble à une simple corde.

Enfin le dernier qui avait le côté de l'immense animal, dit à ses compagnons :

- Vous êtes tous dans l'erreur. En réalité, un éléphant ressemble à un grand mur.

Et les aveugles ont continué leur chemin, chacun convaincu du bien-fondé de l'idée qu'il s'en faisait.....

N'est-ce pas souvent de cette façon que nous nous comportons face à ce que nous connaissons de Dieu ?


Source inconnue

 

ILS ONT ECRIT

 

C.Rambert :

- Lorsque l'on accepte de vivre dans l'instant présent, toute la beauté de la vie se révèle à nous dans son évidente limpidité.

- Le bonheur et la plénitude sont faits de grandes acceptations. Résister au cours des choses, c'est se battre en vain contre le cours naturel de la vie. On en sort épuisé et frustré.

 

SOURIEZ

 

Jules Rimbaud a des fins de mois très, très difficiles. Il décide d'aller faire la manche et dit à sa femme :

- Fais chauffer de l'eau en attendant.

- Pour quoi faire ?

- Si je trouve de l'argent, je rapporterai des spaghetti que tu feras cuire. Si je reviens les mains vides, nous nous laverons les pieds.


Partager cet article
Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 05:41

JS Bach

Le célèbre organiste et compositeur de musique religieuse, J.S. Bach, savait ce qu'était la communion des souffrances de Christ.

Sa femme nous raconte qu'un jour, entrant dans sa chambre de travail, au moment où il composait une partition intitulée "Ah Golgoth ", de la Passion de saint Matthieu, elle fut le témoin d'une scène inoubliable.

Bach, qui d'ordinaire avait le visage coloré et calme, était plongé dans une grande angoisse, "il était, dit-elle, couleur de cendre et tout inondé de larmes".

Avant d'écrire une seule note, ce génie vivait dans son âme le sujet qu'il allait interpréter. Quand il écrivait à propos de la croix, il se plaçait dans la contemplation de Jésus, il entrait dans la communion de ses souffrances.

Que produit sur notre âme le récit du Calvaire ?

La croix nous met en face du Dieu fait homme pour sauver les hommes. Jésus expie nos péchés. Nous ne pouvons avoir une simple émotion, mais une douleur intense qui nous jette dans la poussière de la repentance et nous conduit à la foi au Sauveur !

heureux qui congtemple Sa face et croit en Lui !

 

S. Samouélian 

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Pétrarque :

- La loi d'amour est dure, mais tout injuste qu'elle soit, il faut néanmoins la subir, car elle a uni le ciel et la terre depuis l'origine des temps.

R. Kipling :

- On apprend plus par ce que les gens disent entre eux ou par ce qu'ils sous-entendent, qu'on pourrait le faire en posant bien des questions.

 

SOURIEZ

Un monsieur dit à son docteur : 

- Voilà Docteur, hier j'ai mangé des pistaches et depuis j'ai mal au ventre.

Le docteur s'interroge :

- Comment étaient-elles quand vous les avez ouvertes ?

Le patient de répondre :

- Quoi, ce n'est pas vrai, il fallait les ouvrir ?


Partager cet article
Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 05:23

sentiment paix0001

En 2008, une expérience courageuse a été proposée aux 250 enfants (de 6 à 11 ans) d'une école en zone d'éducation prioritaire à Strasbourg.

Partant du constat que les enfants passent 25% de leur temps devant un écran (TV, ordinateurs, consoles de jeux) quelques responsables d'associations et de l'Education Nationale ont mis en place cette opération intitulée : "Dix jours pour voir autrement ", dont l'objectif principal était : apprendre à prendre un peu de recul. Chaque enfant devait noter sur son petit carnet les jours sans écran.

Pour encourager leurs enfants, bien des parents ont aussi renoncé à leurs écrans. Bilan ?

Les enfants ont découvert de nouvelles activités et participé à des discussions en classe bien plus riches ; ils ont gagné des heures de sommeil, et les parents ont tissé de nouveaux liens avec leurs enfants. "c'était un challenge réussi et une expérience à renouveler."

 

Est-ce que nous les adultes serions prêts à prendre une telle décision ? "La télévision crée une dépendance comparable dans une certaine mesure à la drogue....

Le temps passé devant l'écran l'est au détriment des conversations, de l'affectivité, de la concentration, des échanges avec les conjoints et les enfants....et de la relation avec Dieu.

 

Ch. Rick

 

 

ILS ONT ECRIT

 

La Rochefoucauld :

- L'amour-propre est le plus grand de tous les flatteurs.

Dicton :

- Le temps consacré à l'étude de l'Ecriture ne nous rapproche pas automatiquement de celui qui l'a inspirée.

 

SOURIEZ 

C'est un automobiliste qui a écrasé un poulet et qui le rapporte à la ferme voisine en disant :

- C'est à vous ce poulet ?

- Non ! Les nôtres ne sont pas aussi plats !


Partager cet article
Repost0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 05:20

mendiant.jpg

Nous ne savons jamais les résultats que peut avoir un simple acte de bonté.

Un jeune étudiant aux beaux-Arts étant entré dans le studio d'un grand artiste français, pendant l'absence de ce dernier, trouva un mendiant qui posait comme modèle et lui donna une pièce d'argent.

Il se trouvait que le mendiant était le baron Jacques de Rothschild qui, à cause de son grand amour pour l'art, avait consenti à poser comme mendiant, l'artiste lui ayant dit qu'il avait une tête tout à fait "typique".

 

Le baron prit la pièce d'argent et remercia le généreux jeune homme. Lorsque l'artiste revint, le baron l'interrogea et il apprit que le jeune étudiant était très pauvre, mais qu'il avait beaucoup de talent. Il lui envoya alors la somme de dix mille francs, en lui expliquant que c'étaient les intérêts de son aumône !

Mais ceux qui savent le joie qu'il y a à donner sans espoir de récompense, pourraient citer bien des faits semblables et qui prouveraient la vérité de ce passage des Proverbes : "Celui qui donne au pauvre, prête à  l'Eternel ".

 

 

ILS ONT ECRIT

 

H.S. Kommens :

- Comment un Dieu, qui dit être un Dieu d'amour, pourrait-Il envoyer quelqu'un en enfer ?  demanda une personne à un croyant.

 Pour répondre à votre question, permettez-moi de vous en poser une également, répliqua celui-ci.

- Comment un Dieu de justice pourrait-Il permettre à un pécheur injuste d'entrer au ciel ?

Miguel Zamacoïs :

- La prudence, c'est la peur marchant sur la pointe des pieds.

 

SOURIEZ 

 

L'instituteur demande :

- Peux-tu me dire ce qu'est un égoïste ?

Et Geoffroy de répondre :

- Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense jamais à moi !

 


 

 

 


 

 



Partager cet article
Repost0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 05:29

ciel mary

"Je suis née en Belgique dans une famille musulmane marocaine. J'avais soif de Dieu et je cherchais souvent à me rapprocher de lui. Il m'arrivait de le prier mais mon coeur était froid et surtout je ne réalisais pas le poids de mes péchés. Je pensais : "Je ne suis pas mauvaise, je ne fais de mal à personne....".  Mais au fil des années, j'ai pris conscience, que certains de mes actes me condamnaient devant Dieu.

   A cette époque, un chrétien m'a parlé de Jésus. Cela m'agaçait, mais cet ami m'a dit : "Cherche, et Dieu te répondra..."  J'ai alors passé beaucoup de temps à lire, mais mes questions se multipliaient. Finalement j'ai écidé de lire la Bible, et Dieu m'a donné des réponses à travers ma lecture,.... que je ne voulais pas accepter.

   Au mois d'Août 2003, je me suis rendue pour la première fois dans une réunion chrétienne. A travers le message, Dieu m'a parlé et je lui ai demandé de me pardonner. Il l'a fait car Jésus a expié toutes mes fautes.

   Après avoir accepté Jésus, mon coeur était dans la joie, mais beaucoup d'épreuves m'attendaient. La première a été avec ma  famille. Je n'aurais pas pu supporter de leur mentir et je leur ai annoncé ma conversion. Ils étaient très mécontents et ne désiraient plus me voir. 

Mais le Seigneur ne m'a pas abandonnée, il m'a enseignée et fortifiée. Aujourd'hui je peux de nouveau voir mes parents. Mon plus grand désir, c'est de connaître toujours mieux Jésus, goûter son amour et lui ressembler."


Nadia

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Th Fuller :

- Tout est difficile avant d'être simple.

Proverbe Chinois :

- Qui veut gravir une montagne, commence par le bas.

 

SOURIRE

 

C'est un enfant qui arrive en retard à l'école. La maitresse lui demande :

- Pourquoi es-tu en retard ce matin, Louis ?

- Ben, je rêvais que je regardais un match de foot à la télévision, et il y a eu des prolongations.

  Alors je suis resté !

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 05:45

laponie.jpg

Avec son fils de six ans, un éleveur de rennes est parti en motoneige pour réparer des "kâtors" (habitations d'été laponnes). Une panne de moteur les contraint à se réfugier dans une cabane. A bout de provisions, ils tentent de rejoindre à pied un autre refuge, mais, épuisés, ils s'effondrent bientôt dans un congère.

Peu avant la nuit, surgit au-dessus d'eux un hélicoptère qui survole la région à leur recherche. Les hommes à bord guettent le moindre signe de vie, les yeux rivés sur l'étendue glacée. Impossible pourtant de distinguer le père et l'enfant engourdis de froid et presque ensevelis sous la neige.

Mais soudain le jeune garçon entend le bruit du rotor, fait un bond pour se relever et se met à gesticuler en criant : "Papa, nous sommes sauvés !"

Immédiatement repérés et secourus, les deux voyageurs échappent à la mort qui les aurait atteints peu de temps après.

Christ est venu pour nous, est mort à notre place et nous a dégagés de tout ce qui nous tenait captifs et loin de Dieu. Il donne la vie à tous ceux qui croient en son nom. Ainsi Dieu ne nous abandonne pas à notre sort désespéré : un seul regard de confiance vers Lui .....

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Bernanos :

- L'espoir est la plus grande victoire qu'un homme peut remporter sur son âme.

Jean Dorst :

- Le passé ne sera jamais une espérance : on ne regarde pas devant soi dans un rétroviseur.

 

SOURIEZ


Un ours et un écureuil se promènent au Pôle Nord. Le vent est glacial.

- J'ai froid, se plaint l'écureuil. Tu es d'accord pour que je me réchauffe pendant

   une petite heure dans ta fourrure ?  On pourra changer après si tu veux....

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 05:11

lever soleil foi

Une jeune femme  témoigne : " J'ai vécu 19 ans dans les noirceurs du monde. Ma mère et ma grand-mère, qui "croyaient" en Dieu, étaient attirées par le surnaturel, et consultaient des magnétiseurs et des guérisseurs pour divers problèmes de santé. Je croyais aussi en Dieu, mais j'ai commencé à servir le diable quand je me suis intéressée à la prédiction de l'avenir. Ma préoccupation de chaque matin était de lire l'horoscope. Puis, j'ai utilisé un pendule.

Voyant ce que l'occultisme produisait, croyant bien faire, puisque je m'imaginais que cela venait de Dieu, je me suis mise à tirer les cartes.

Soudain un phénomène étrange est apparu dans ma vie, quand j'avais 14 ou 15 ans. Je faisais des rêves prémonitoires qui se réalisaient. Plus j'y accordais d'importance, plus j'avançais dans ce monde mystérieux qui m'encorcelait. J'étais devenue une prophétesse du mal. Je ne dormais plus, je stressais et j'angoissais énormément....

Le Seigneur dans son infinie bonté et sa miséricorde, est venu me chercher. Les parents de ma meilleure amie m'ont expliqué l'amour du Seigneur et le danger que je courais en pratiquant l'occultisme. Ce fut un tournant dans ma vie. J'ai pris alors conscience du fardeau de mes fautes. Je me sentais enchaînée et très mal dans ma peau. C'était le moment pour moi de confesser mes transgressions. J'étais convaincue que Dieu seul pouvait entièrement me pardonner. Chose qu'Il a faite.

J'ai ressenti la paix et la joie en ouvrant mon coeur à Jésus. Dieu me délivrait de tout mon passé. C'est alors que j'ai trouvé le chemin, la vérité et la vie en Jésus Christ .


Angélique

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Olivier Dellabe :

- Mon chef est un magicien, il arrive à me souler sans même me faire boire une goutte d'alcool.

Anonyme :

- Dieu permet la tempête pour démontrer qu'Il est le seul abri.

 

 

SOURIEZ

Un aviateur raconte à un copain :

- Un jour, j'étais dans mon avion, tout moteur coupé, plus une goutte d'essence et en pleine tempête...

- Comment as-tu fait pour atterrir ?

- Mais qui t'as dit que j'avais décollé ? 

Partager cet article
Repost0