Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 05:49
Ils ont écrit

L. Wright :

- Ainsi que le vieux bois convient mieux pour brûler, un vieux cheval pour chevaucher, de vieux livres pour lire et de vieux vins pour boire, de même il est préférable de posséder de vieux amis.

Th. Overburg :

- L'homme qui n'a rien à se glorifier sauf de ses illustres ancêtres est semblable à la pomme de terre : la seule qualité qu'il possède se trouve sous terre.

Anonyme :

Si vous menez un âne loin et même à La Mecque, il n'en reviendra jamais qu'un âne.

Souriez :

Deux sardines s'ennuient :

-Qu' est-ce qu'on fait ce soir ?

- Si on allait en boîte ?

Repost 0
Published by fontaine - dans citations
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 05:50
Fin du discours sur la paix de Prévert

Vers la fin d'un discours extrêmement important

le grand homme d'Etat trébuchant

sur une belle phrase creuse

tombe dedans

et désemparé la bouche grande ouverte

haletant

montre les dents

et la carie dentaire de ses pacifiques raisonnements

met à vif le nerf de la guerre

la délicate question d'argent...

Souriez

Une poule sort de son poulailler, elle se plaint :

- Quel froid de canard !

A ce moment, un canard qui passe par là répond :

- Ne m'en parlez pas, j'en ai la chair de poule !

Sur ce, je vous souhaite de tout cœur un très bon week-end !

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 05:39
Que disent-ils de l'amour ?

Proverbe allemand :

- L'amour même vieux ne rouille jamais !

Platon :

- touché par l'amour chacun devient poète.

W.B. Yeats :

- Le vin nous pénètre par la bouche et l'amour par les yeux ;

C'est notre seule certitude avant de vieillir et de mourir.

Je porte mon verre à ma bouche, je te regarde et je soupire.

Khalil Gibran :

- L'amour ne donne rien que lui-même et ne prend rien que de lui-même.

Il ne peut posséder et ne peut être possédé.

Car l'amour suffit à l'amour.

Anonyme :

- Le pouvoir ne peut commander à l'amour, pas plus que l'argent ne peut l'acheter.

Souriez

Deux poules se rencontrent :

- Tu viens on va prendre un ver ...

Repost 0
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 05:57
Aucune créature ne dure d'elle-même

Toutes les choses de la terre ont besoin d'être renouvelées, car aucune créature ne dure d'elle-même.

" Tu renouvelles la face de la terre " reconnaît le psalmiste.

Les arbres eux-mêmes, que n'use ni le souci et dont le labeur ne raccourcit pas la vie, doivent s'abreuver de la pluie du ciel et se nourrir des trésors cachés dans le sol.

Les cèdres du Liban, vivent seulement par la nouvelle sève qu'ils tirent chaque jour de la terre.

Quand l'ouragan se lève, malheur à l'arbre qui n'a pas tiré une nouvelle provision de sève et qui n'est pas accroché fermement de ses nombreuses racines au rocher !

Quand la tempête rugit, malheur aux marins qui n'ont pas affermi leurs mâts et cherché la sécurité du port !

A. Chouraqui a écrit

Le bonheur se découvre dans la marche,

pas sur la ligne d'arrivée.

Repost 0
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 05:54
Le manège des vieilles brebis

Philippe raconte avoir observé des centaines de fois le manège d'une vieille brebis marchant vers une plus jeune qui broutait paisiblement, ou se reposait dans quelque coin ombragé.

Elle arquait le cou, secouait la tête, dilatait les yeux et s'approchait de l'innocente d'un air peu engageant.

Tout en elle disait clairement : " Vas-t-en ! Hors de mon chemin ! Fais-moi de la place !

Et si la jeune brebis ne prenait pas immédiatement une position de défense, elle se voyait frappée de la tête, sans merci. Si elle acceptait le combat et tentait de résister, quelques rudes poussées la faisaient bien vite s'enfuir vers quelque refuge.

Ces conflits et jalousies continuels dans le troupeau sont à son détriment. Les brebis deviennent nerveuses, tendues, mécontentes et sans repos.

Elles maigrissent et deviennent irritables. Mais ce qui a toujours intéressé Philippe, c'est le fait que son apparition attirait leur attention et qu'elles oubliaient alors rapidement leurs folles rivalités et cessaient leur escarmouches.

La présence du berger modifiait complètement leur comportement....

Proverbe chinois

La fontaine la plus rafraîchissante est en soi !

Repost 0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 05:44
Le lion abattu par l'homme

On exposait une peinture

où l'artisan avait tracé

Un lion d'immense stature

Par un seul homme terrassé.

Les regardants en tiraient gloire.

Un lion en passant rabattit leur caquet.

" Je vois bien, a-t-il dit, qu'en effet

On vous donne ici la victoire ;

Mais l'ouvrier vous a déçu :

Il avait liberté de feindre

Avec plus de raison nous aurions le dessus,

Si mes confrères savaient peindre."

Lamartine

Souriez

La maîtresse à Jules :

- une grande rue s'appelle une artère

- ouais, et la traverser sans se faire écraser c'est une veine !

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 05:34
L'arc-en-ciel

Vous avez déjà vu l'arc-en-ciel quand il s'étend au-dessus du paysage, chamarré de ses belles couleurs et de ses riches teintes.

Il est beau, mais hélas, il s'estompe et disparaît rapidement.

Les merveilleuses couleurs font place aux nuages laiteux, et l'air cesse de briller de ces teintes célestes.

L'arc-en-ciel n'est pas établi. Comment le pourrait-il ?

Comment un spectacle aussi merveilleux, mais composé de l'action éphémère des rayons du soleil sur des gouttelettes d'eau pourrait-il demeurer ?

Les grâces de notre caractère ne doivent pas ressembler à sa beauté passagère.

Elles doivent, au contraire, être établies, affermies et durables....

Spurgeon

Souriez

- Jules qu'est-ce que tu fais ?

- J'écris une lettre

- A qui ?

- A moi.

- Et qu'est-ce que tu racontes ?

- Je ne sais pas. Je ne l'ai pas encore reçue.

Heureux week-end à tous !!

Repost 0
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 05:48
Lamartine et l'été

En été les feuillages sombres,

Où flottent les chants des oiseaux,

Jettent le voile de leurs ombres

Entre le soleil et les eaux ;

Des sillons les vagues fécondes

Font un océan de leurs ondes

Où s'entre choquent les épis ;

Le chaume, en or changeant ses herbes,

Fait un oreiller de ses gerbes

Sous les moissonneurs assoupis.

Souriez

Le pirate Nigo rencontre un autre pirate après avoir reçu la part de son butin :

- Si tu devines combien de diamants il y a dans mon sac, je te les donne tous les

dix !!

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 05:32
J'ai lu pour vous

L'homme préhistorique savait maçonner !...de subtiles périphrases ont été employées pour masquer ce fait primordial.

Dans leur livre :" les hommes de la pierre ancienne "

deux autorités écrivent textuellement :

- Les civilisations préhistoriques ont également connu le four à cuire : four en pierres sèches, circulaire, utilisé pour la cuisson à l'étouffée à Noailles, à plan rectangulaire, fait de pierres dressées légèrement inclinées vers l'intérieur et dont les vides entre les angles avaient été comblés par des pierres plus petites maintenues par un blocage

argilo - calcaire et sableux !...belle circonlocution pour dire tout simplement : pierres cimentées.

Par conséquent, si les hommes de la préhistoire connaissaient le mortier, s'ils savaient cimenter, ils n'habitaient pas des grottes. Il meublaient leurs maisons, travaillaient le bois, l'os, le cuir, le tissus....

Souriez

Papa à Jules :

- Jules ! grande nouvelle : tu viens d'avoir une petite sœur !

- super ! il faut absolument prévenir maman !

Repost 0
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 05:39
Un ministre de l'éducation...

Dans une toute jeune République africaine, le président convoque son ministre de l'Education nationale.

- Cher ami, lui dit-il en l'invitant à s'asseoir, je me trouve dans l'obligation de vous demander de démissionner.

- Mais pourquoi donc, monsieur le Président ?

- Parce que cher ami, j'ai remarqué qu'il vous arrivait fort souvent de commettre des fautes de français en parlant, ce qui est tout de même regrettable pour un ministre de l'Education nationale...

- Mais c'était parce que j'étais fatigué, Président. Ne vous en faites pas, à partir de maintenant je vais me surveiller !

- Voyons, vous ne pourrez jamais tenir le coup, cher ami...

- Si monsieur le Président. Je ténirai, je ténirai !

Acton a écrit : l'Histoire apprend à l'homme que l'homme n'apprend rien de l'histoire.

Repost 0
Published by fontaine - dans humour
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche