Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 06:11

En Esaïe 53 il est écrit  : "Il (Jésus) s'est laissé maltraiter sans protester, sans rien dire, comme un agneau qu'on mène à l'abattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent. On l'a arrêté, jugé, supprimé, mais qui se souciait de son sort ?

Or il était éliminé du monde des vivants, il était frappé à mort du fait des péchés de son peuple !

On l'a enterré avec les criminels, dans la mort on l'a mis avec les riches, bien qu'il n'ait pas commis de violence ni pratiqué la fraude.

Mais le Seigneur approuve son serviteur accablé, et il a rétabli Celui qui avait offert sa vie à la place des autres..." 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2021 7 24 /10 /octobre /2021 06:55

 

Nous ne pouvons avoir de communion avec Dieu à moins que la lumière ne soit sur Christ.

" Si nous marchons dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils, nous purifie de tout péché." (1Jean 1.7)

Nous n'avons pas à faire des millions de choses pour profiter de cette communion avec Dieu. Nous avons juste à voir le Seigneur et à dire oui à la révélation que nous voyons !

Le mot grec pour communion tel qu'il est utilisé dans la Bible, signifie avoir en commun, mettre en commun. Confesser Christ c'est être d'accord.

La communion avec Dieu nous protège de l'ennemi et si nous marchons dans la lumière, nous n'avons pas besoin de nous en occuper.

En Christ nous avons tout : Sa sagesse, Sa puissance, Sa force... En Lui nous sommes sous son bouclier.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2021 6 23 /10 /octobre /2021 06:30

 

Qui a cru à ce qui nous a été annoncé. A qui le bras de l'Eternel s'est révélé ?

Il s'est élevé devant lui comme un rejeton, comme une racine qui sort d'une terre assoiffée.

Il n'avait ni apparence ni éclat pour que nous  le regardions, et son aspect n'avait rien pour nous attirer. Méprisé et abandonné des hommes,

homme de douleur et habitué à la souffrance,

Semblable à celui devant qui l'on se voile la face. Il était méprisé, nous ne  l'avons pas considéré. Certes se sont nos souffrances qu'Il a portées, c'est de nos douleurs qu'Il s'est chargé.

Il a subi notre punition et nous sommes acquittés ! 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2021 5 22 /10 /octobre /2021 06:41

 

Vers la fin du  7ème siècle avant Jésus-Christ, il nous montre le visage d'un prophète dans un temps de crise : c'est un homme qui souffre du malheur des autres, dénonce le mal, en appelle à Dieu et se réjouit lorsqu'il reçoit sa réponse :

" Ecris ce que je te révèle, grave-le sur des tablettes de telle sorte qu'on puisse le lire clairement.

Ecris : l'homme aux intentions mauvaises dépérit, mais le juste vit par sa foi. Oui, la puissance est dangereuse, les hommes orgueilleux ne sont jamais en repos...Malheur à vous !

En détruisant de nombreux peuples, c'est votre vie que vous mettez en danger...Même les pierres des murs crieront pour vous accuser et les poutres des charpentes leur feront écho...

A quoi sert-il de fabriquer des idoles ? Ce ne sont que des objets en métal qui laissent croire à des mensonges. Pourquoi l'homme ferait-il confiance à ces divinités qui ne peuvent pas parler et qu'il a lui-même façonnés ? "

Mais moi, je trouve ma joie dans le Seigneur, je suis heureux à cause du Dieu qui me sauve ! (Habacuc 3.18)

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2021 4 21 /10 /octobre /2021 06:54

Dieu nous a parlé par son Fils qu'Il a établi héritier de toutes choses, par lequel Il a aussi créé le monde et qui est le reflet de la splendeur de la gloire divine et l'empreinte de Sa personne et qui soutient l'univers par Sa parole puissante !

Si tu t'attaches de coeur au Dieu vivant, tu vas découvrir qu'Il prend possession de ton coeur et le remplit. La connaissance de Christ sera l'aliment de notre foi. Le rôle du Fils est tel que Dieu n'a de relation avec ce qui est en dehors de Lui-même que par le Fils !

La fin et le commencement de tout ce qui existe se rejoignent en Lui. Donc le Fils est le seul médiateur entre le Dieu incréé et les créatures. De même que c'est la lumière du soleil qui nous révèle le soleil, 

de même Christ est pour nous, la révélation de la gloire de Dieu, Il est de la même nature que le Père : Il est Dieu. "Il est l'empreinte de Sa personne". Comme le Père a la vie en lui-même, ainsi Il a donné au Fils d'avoir la vie en Lui-même. (Jean 5.26)

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 06:22

Jésus avait dit aux apôtres "l'un de vous est un démon !"  Qui pouvait être ce démon ? Cette parole était dure, plus accablante que les fatigues du chemin, que les nuits glacées à la belle étoile. 

Aussi, les lèvres serrées, Judas Iscariote avançait un peu à l'écart de ses compagnons. Le maigre pécule dont il avait la garde était envolé; il ne restait plus que quelque pièces de monnaie qui suffiraient peut-être à acheter l'agneau pascal. 

Combien de temps durerait encore cette vie de mendiant et de vagabond ? Quand viendrait le jour de  gloire, dont l'espoir lui avait fait suivre le Maître ?

Si on lui avait demandé s'il aimait Jésus ou s'il le haïssait, il aurait été bien embarrassé de donner une réponse. Sa déception était sans bornes. Le Seigneur aussi marchait en silence. Son âme était remplie de tristesse.

A présent que la ville de Capharnaüm ne voulait plus l'entendre, son coeur était accablé de douleur......

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2021 2 19 /10 /octobre /2021 06:33

L'homme a été créé pour jouir de la communion de Dieu, et Dieu invite l'homme à entrer en communion avec Lui. Dieu a parlé.

Il a parlé par son Fils, mais aussi pour se révéler et nous faire savoir combien Il nous aime, combien Il désire nous sauver, nous bénir, nous attirer à Lui et nous faire vivre dans cette communion.

Il a fallu que le Fils vint à nous comme Parole de Dieu nous mettre en contact avec la divinité, il fallait qu'Il établisse sa demeure dans nos coeurs. Dieu fait jaillir le Fils parole vivante, des profondeurs de Son coeur pour qu'Il pénètre dans les profondeurs de notre coeur !

Dieu a parlé, Il ne demande qu'une chose : qu'on l'écoute. Il est Esprit et ne peut donc nous communiquer Sa vie ou Son amour qu'en pénétrant dans notre esprit.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2021 1 18 /10 /octobre /2021 06:36

Jésus était monté sur une colline au bord du Lac, le peuple assis à ses pieds. Des pèlerins en route pour Jérusalem interrompaient leur voyage et se joignirent aux foules de Galilée. Dans les montagnes à l'est du Jourdain s'étaient réfugiés un grand nombre de partisans qui attendaient avec impatience l'heure de la vengeance, des sectateurs de Barrabas, mi bandits, mi héros, des hommes aux visages sombres et fanatiques, dont le paysan évitait la rencontre.

Ils sortaient eux aussi de leurs repaires, se mêlaient à la foule et regardaient le Sauveur avec des yeux interrogateurs, comme pour lui demander s'il était bien le Messie promis qu'ils attendaient et qui mettrait fin à  l'opprobre d'Israël.

Des retardataires arrivaient de toutes parts, des aveugles guidés par des enfants, des boiteux qui se traînaient sur leurs béquilles. Des lépreux rampaient hors de leurs cavernes et regardaient le Maître de loin, car eux aussi dans leur solitude sans espoir, avaient entendu parler de ses miracles. Jésus prit la parole et cria d'une voix forte : " Venez  à moi, vous tous qui peinez et ployez  sous le fardeau et je vous soulagerai."

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2021 7 17 /10 /octobre /2021 05:48

 

Jésus avait donné à ses apôtres l'ordre d'aller vers les brebis perdues de la maison d'Israël : "Méfiez-vous...vous serez haïs de tous à cause de Moi..."

A cette heure, les apôtres comprirent que désormais leur vie serait liée à celle de leur Maître. Sa mission était la leur, Sa joie leur joie, Ses souffrances leurs souffrances.

Jésus leur communiquait une part de sa puissance, il leur donnait pouvoir sur les démons et sur les serpents, sur toutes les maladies et toutes les souffrances. Mais ils seraient également en butte à la haine du monde qui se dressait contre Lui, décuplé par la fureur des puissances de l'enfer.

Ils s'en allèrent donc deux par deux, comme le Seigneur le leur a ordonné et ils annoncèrent la Bonne Nouvelle sur les places des marchés, dans les rues, dans les champs et les échoppes.

Ils accomplirent des miracles, guérirent des malades, chassèrent des démons. Beaucoup crurent à leur parole, d'autres les chassèrent en les couvrant de sarcasmes.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 06:34

C'est croire que nous pouvons faire par nous-mêmes les choses sans demander au Seigneur. Lucifer s'est fait avoir par orgueil et jalousie.

Obéir s'est faire la volonté de Dieu, accepter sa vérité. C'est vaincre au fur et à mesure que nous avançons dans la vie et que nous connaissons nos désirs, nos motivations.

Nous pouvons accepter notre identité et la laisser prendre place.

La colère est un maillon de l'orgueil, mais bonne nouvelle, le fait de reconnaître qu'on est orgueilleux, permet d'avancer. L'orgueil est le signe aussi certain de la destruction, que le changement du mercure dans le baromètre est le signe de la pluie ou de la tempête !

Fiers et arrogants, la destruction les a toujours frappés !

Partager cet article
Repost0