Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 05:44

 

La Génisse, la Chèvre et leur soeur la Brebis avec un fier Lion, seigneur du voisinage, firent société, dit-on, au temps jadis, et mirent en commun le gain et le dommage.

Dans les lacs de la chèvre un cerf se trouva pris. Vers ses associés aussitôt  elle envoie. Eux venus, le Lion par ses ongles compta, et dit : " Nous sommes quatre à partager la proie."

Puis en autant de parts, le Cerf il dépeça ; Prit pour lui la première en qualité de Sire " Elle doit être à moi, dit-il ; et la raison, c'est que je m'appelle Lion : A cela l'on a rien à dire.

La seconde par droit, me doit d'échoir encore : ce droit vous le savez, c'est le droit du plus fort. Comme le plus vaillant, je prétends la troisième, Si quelqu'une de vous touche à la quatrième, je l'étranglerai tout d'abord."

 

Souriez :

Aux Etats-Unis, Maître Blumenstein, avocat réputé a fait graver sur sa plaque professionnelle :

- Deux questions, deux mille dollars. 

Un client entre dans son bureau et s'étonne :

- Mille dollars la question, vous ne trouvez pas que c'est un peu cher ?

- Non ! quelle est votre seconde question ?

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2019 1 13 /05 /mai /2019 05:40

Tu les as connus, toi, que je ne connais pas, ces petits chemins où l'on se tord les pieds, 

Un peu rocailleux, souvent en contrebas, ces sentiers battus, où l'on se casse le nez.

Les chemins de traverses, inhabituels, tournant, on les prend, malgré soi, comme ça, sans savoir pourquoi...ni comment....on a perdu sa route.

Il est des routes nues, droites, sans surprise, qui te mènent à bon port, tranquilles, sûrement, mais tu ne les prend pas, il te faut une brise, un vent malin, soufflant sur ta vie.

La nature humaine est compliquée, vois-tu, en prenant le chemin, on rencontre des loups, les choses de la vie, me laissent un peu perdue... Pourtant devant ma porte, j'ai trouvé malgré tout,

Espoir d'un premier mai, quelques brins de muguet.....

BELLE SEMAINE A TOUS

Partager cet article
Repost0
10 mai 2019 5 10 /05 /mai /2019 05:50

C'est le silence dans l'immobilité

Le regard qui s'émeut en un baiser

Des mains qui se cherchent

Des mots qui bouleversent.

C'est l'éveil des sens, du parfum d'une fleur

A la naissance de petits bonheurs.

C'est la rose qui déposée sur des genoux tremblants

Et des yeux étonnés qui captent le moment.

Le temps n'existe plus, le temps s'en est allé

Tendresse tu es venue dans tes bras me bercer.

 

Violette Fulpin :

L'amour est comme un flambeau qui éclaire de mille feux les êtres qui s'aiment.

L'amour est une torche d'un onguent recouverte...miracle d'une allumette que sans cesse l'homme recherche.

 

EXCELLENTE FIN DE SEMAINE A TOUS !

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 05:24

Quant à sa composition chimique il paraît qu'il ne vaut guère plus que 20 Euros !

Beaucoup d'eau, de l'albumine, de la colle, de la graisse, de l'hydrate de carbone, de la chaux et quelqu' autres matières.

"De quelle valeur est-il ?" demandait déjà le prophète Esaïe.

De peu de valeur aux yeux de ceux qui s'entre-tuent ou qui mettent eux-mêmes un terme à leurs jours, sans parler des casse-cou !

De peu de valeur aux yeux de ceux qui en ont massacré des millions...

Les gens donnent de l'importance aux choses qui n'en ont pas ou ou que peu et ils méconnaissent les vraies valeurs....

 

Il est écrit : Sache que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles, car les hommes seront insensibles....

 

Au banquet de la vie, il manquent des assiettes, où sont tous mes amis ?

Certains vivent encore, les autres sont partis vers un nouveau décor...

La table est desservie.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 06:02

Il est vrai qu'un homme n'est pas la mer, mais il s'avère pourtant plus troublé et indiscipliné que l'océan.

La mer respecte avec obéissance ses limites et, bien que celles-ci ne soient souvent rien de plus qu'une ceinture de sable, elle ne les franchit pas.

La mer obéit à la lune. Elle monte et descend en marées à la régularité continuelle. Elle montre ainsi une obéissance à la fois active et passive.

 

J. Bunyan disait :

Ce qui est durable vient en dernier. Au temps voulu, ce qui est au début cède devant ce qui suit, mais rien ne suit ce qui est en dernier !

Bonne journée à tous et laissons pleuvoir, le soleil n'est pas loin ... 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2019 2 07 /05 /mai /2019 05:39

Réflexion sur les idoles.

Ne vous laissez pas troubler par des signes inhabituels apparaissant dans le ciel.

Laissez cela aux païens. La croyance des autres peuples c'est du vent rien de plus.

On coupe du bois dans la forêt et l'artisan sculpte une idole.

On l'embellit d'or ou d'argent. On doit la fixer avec des marteaux et des clous pour qu'elle tienne bien droit, comme un épouvantail à moineaux dans un champ de concombres.

Ces dieux-là ne parlent pas il faut bien les porter car il n'avancent pas tout seuls. On les habille richement de rouge ou de violet. Toutes ces idoles ce ne sont que des produits humains.

Jérémie :  N'ayez pas peur d'eux, ils ne font pas de mal pas plus qu'ils ne font de bien....

L'amour est le seul mouchoir qui sèche les larmes de ceux qui sont tristes !

BON MARDI

Partager cet article
Repost0
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 05:28

 

Nous avons beau essayer, nous n'arrivons pas à réparer le monde.

D'ailleurs nous ne pouvons même pas nous réparer nous-mêmes.

Nous sommes totalement incapables de nous libérer de la crainte, de neutraliser la colère au-dedans de nous-mêmes.

Nous sommes tout aussi incapables de nous apporter à nous-mêmes une paix durable.

Incapables d'ôter la culpabilité qui pèse tant sur notre conscience. Incapables de nous pardonner à nous-mêmes....

 

C'est quoi trouver l'espoir ?

C'est faire une découverte qui change tout dans la vie et qui nous ramène à la raison pour laquelle nous sommes sur terre.

C'est trouver la source même de la vie. L'espoir auquel nous aspirons peut être trouvé, même au sein du chaos et de la confusion.

 

Souriez !

- C'est quoi la légitime défense ? demande la maîtresse à Max

- C'est quand mes notes sont tellement mauvaises que je suis obligé de signer moi-même mon carnet.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 05:31

 

Si j'avais su !...

J'aurai agi de même, on ne se refait pas,

Au plus fort des "je t'aime" de la vie à trépas.

Si j'avais su !...

Mais je suis née comme ça, quand la peine m'étreint,

Il me suffit d'un bras  qui passe sous le mien.

Si j'avais su !...

Les choses auraient changé ? Non ! le bleu reste bleu

Et puis ce n'est pas vrai, je n'aurais pas fait mieux.

Si je savais !...

De ma peau de chagrin comme un caméléon,

De teint, je changerais,

Eh! oui,  je tiendrais bon si seulement, je savais !...

V. Fulpin 1989

Partager cet article
Repost0
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 06:09

La meilleure image qu'on puisse donner est celle d'une marmite pleine, posée sur un grand feu dont l'eau qui est en train de bouillir, soulève le couvercle et menace de déborder à chaque instant.

Mais qu'est-ce qui peut bien déclencher ces colères ? Même sa meilleure amie avait un peu peur de lui quand tout à coup, un geste une parole, un simple regard, mettait le feu aux poudres de la colère, tout à l'intérieur....

Sa maman avait remarqué quelques signaux lorsqu'elle s'occupait de sa petite soeur, lorsqu'elle ne répondait pas tout de suite à ses questions ou lui refusait quelque chose, hop,crac,boum, la colère montait et le faisait exploser.

Quand il n'arrivait pas à faire quelque chose tout seul...sa colère emplissait la maison, surtout depuis qu'il a entendu son papa dire en riant : "Celui-là,  je me demande bien de qui il peut être ! 

Du coup il n'était pas sûr que ses parents soient ses vrais parents....Il avait des doutes.

Lorsqu'un enfant doute de la place qu'il occupe dans sa famille, il en est très malheureux. D'autant plus qu'il n'a personne à qui en parler, pour être rassuré, pour vérifier si ce qu'il pense est vrai ou faux.

Quand on a mal à l'intérieur personne ne le voit, personne n'entend que la colère est une sorte de langage....

C'est pourquoi, parfois, certains hommes devenus adultes, ont des difficultés de communication....

 

Quelqu'un m'a dit : Il faut douter de tes doutes.... 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 06:06

Le maître a écrit au tableau :

Exercice : conjuguez au présent de l'indicatif le verbe "exister".

Benoît lève le doigt. Timidement. Le maître ne voit rien. Il répond à Cécile qui demande un cahier.

Benoît tend la main bien haut. Le maître cherche un cahier dans le tiroir de son bureau. Benoît tend les deux mains et claque des doigts. Le maître se lève pour aller fouiller dans l'armoire. 

"Il ma vu, se dit Benoît, je suis sûr qu'il ma vu."

Le maître prend une pile de cahiers dans l'armoire. Benoît se lève, sautille sur place en appelant : "M'sieur, m'sieur !" Le maître dépose les cahiers sur son bureau et demande à Sophie d'apporter les protège cahiers. 

Sans lever les yeux, il dit : "Oui Benoît qu'est-ce qu'il y a  ?

Benoît ne répond pas. Le maître soupire, regarde Benoît et dit :

- C'est bon Benoît, je t'ai vu, tu peux te rasseoir.  Benoît s'assied, prend son stylo, regarde le tableau, réfléchit un instant et puis écrit :

Conjugaison : J'existe !

EXCELLENTE JOURNEE A DEMAIN ! 

Partager cet article
Repost0