Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2019 5 15 /03 /mars /2019 07:04

Cet homme pensait qu'une rencontre avec la beauté sous toutes les apparences, était un antidote puissant contre la violence.

Il était persuadé qu'honorer chaque manifestation de la beauté dans ce monde, était un germe pour plus de tolérance, d'amour, de compassion.

Vous allez me demander comment il s'y prenait pour semer de la beauté chez un enfant. De la façon la plus directe qui soit, en invitant chaque enfant à écouter les vibrations subtiles qui circulent en lui et autour de lui quand il est en présence de la Vie....

Il sensibilisait ses élèves à voir au-delà des apparences pour accueillir la part d'unicité qui caractérise chacun, à entendre les vibrations subtiles de l'existence, le bon qui irrigue chaque être, le merveilleux qui surgit dans les moments les plus inattendus.

Il travaillait ainsi avec une patience infinie pour permettre à chacun de devenir à son tour, une source vivante de beauté.

J. Salomé

Quel que soit le temps, je vous souhaite une excellente fin de semaine à tous 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2019 1 04 /03 /mars /2019 07:25

Sophie posait sans cesse des questions impossibles  mais aussi parfois amusantes à raconter :

- Où est-ce que j'étais avant d'être dans le ventre de ma  maman ?

- Pourquoi les garçons bousculent-ils les filles qui parlent dans la cour de la récréation ?

- Est-ce que à toi aussi,  le maître pinçait les fesses après la classe ?

- Comment il fait, grand-père qui est au ciel pour ne pas tomber sur nous ?

- Où va la tendresse qu'on ne donne pas ?

- Que devient notre amour quand celui qu'on aime n'en veut plus ?

- Où va le bonheur quand le malheur arrive ?

- Maman comment sais-tu que mon papa est mon vrai papa ?......

 

V. Fulpin écrit à ses petites filles :

Prends bien garde ma mie, les loups sont de sortie

Le soir au coin des bois, ils vont guettant leur proie.

Prend bien garde ma mie, à leurs yeux vert de gris. 

 

UNE PETITE PAUSE S'IMPOSE

JE VOUS RETROUVERAI BIENTÔT  EN ATTENDANT PORTEZ-VOUS BIEN ET PASSEZ UNE AGREABLE SEMAINE !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2019 5 01 /03 /mars /2019 07:44

Dans les années 50 fut découverte une fameuse statue de Bouddha dans le centre de Bangkok.

Tout le monde connaissait cette énorme statue grise comme du béton qui trônait devant un temple de la ville.

Les touristes y laissaient leurs canettes vides.

Personne ne prêtait attention à ce monument encombrant jusqu'au jour où un prêtre décida que la statue devait être replacée dans un temple. 

En la déplaçant, le béton se fissura et le prêtre s'approcha pour voir ce qui se cachait sous cette gangue sans valeur.

En débarrassant la statue de son enveloppe on découvrit ...ô surprise un bloc d'or massif sculpté de plus de 2 mètres 50 de haut !.....

 

Peu importe le temps j'espère que vous passerez une agréable

fin de semaine !

Partager cet article
Repost0
28 février 2019 4 28 /02 /février /2019 07:20

Le coeur n'a pas d'âge, pourtant j'ai vieilli,

Et défile l'image du film de ma vie.

Il y a eu des roses, des chardons, du chiendent.

Il y eu, si j'ose... de l'amour à plein temps.

Tant et tant de choses toute une vie durant.

Le chagrin que cause le départ d'un enfant.

Les amis sont partis, un ici, un là-bas

En arrachant un cri au plus profond de moi.

J'ai croqué la pomme, avalant les pépins.

Je ne suis pas un homme pour dire que tout va bien.

Violette Fulpin  Juin 1988 

 

BELLE JOURNEE A TOUS !

Partager cet article
Repost0
27 février 2019 3 27 /02 /février /2019 06:44

La petite Mado avait beaucoup d'amour pour son papa.

Il se trouve que celui-ci, très occupé par son travail, souvent en voyage, n'était pas capable de recevoir l'amour de sa fille.

Pour tout dire, il n'avait pas le temps et ne voyait même pas que sa petite fille l'adorait

et était prête à tout pour obtenir un peu d'attention, un regard, un geste, un petit bisou de sa part, un câlin, des mots de tendresse...cet amour capable d'arrêter le temps....

Et comme vous le devinez, l'amour que la petite fille avait pour son papa n'étant pas reçu, emplissait son corps, il le remplissait au point qu'elle était devenue énorme.

Elle avait au moins 30 kg en trop. Ne croyez pas qu'elle mangeait beaucoup, qu'elle se gavait de sucreries, de chocolat...non, pas du tout !

Elle mangeait normalement, mais cet amour qu'elle ne pouvait donner, puisqu'il n'était pas reçu, elle le gardait tout en elle, le stockait.

Espérons qu'un jour ce papa va ouvrir les yeux et ne pas voir tous les kilos en trop de sa fille, mais tout l'amour que représentent ces kilos qu'elle porte en elle et qui l'étouffent....

Partager cet article
Repost0
26 février 2019 2 26 /02 /février /2019 07:51

 

Un jour un jeune homme entra dans une église italienne et y écouta le sermon du prêtre avec grande attention.

A la fin il s'approcha du prédicateur pour discuter d'un point de son discours.

Le prêtre lui demanda s'il avait suivi son raisonnement.

A quoi le jeune homme entreprit de réciter la totalité du sermon du premier au dernier mot !

Ce jeune homme fortuné s'appelait J.P. de la Mirandole, philosophe et théologien du 15ème siècle. Il lui suffisait de lire un texte quelconque avec attention pour pouvoir le réciter du premier mot au dernier,  et tenez-vous bien, même à rebours en commençant par la conclusion !

Etonnant n'est-ce pas ?

Partager cet article
Repost0
25 février 2019 1 25 /02 /février /2019 06:49

Alors que  vous êtes en train de lire ces quelques lignes, peut-être vous rendez-vous compte que vous êtes assis sur une planète qui tourne sur son axe, à notre latitude, à environ 1100 km/h !

 Et que vous vous déplacez à plus de 100 000 km/h sur l'orbite de la terre autour du soleil ?

Vous êtes sur le point de planifier votre journée et vous ne pensez pas une seconde que ce soir, au moment de vous coucher, vous aurez parcouru près de 2,5 millions de km à travers l'espace !

Nous considérons comme normal que l'univers continue à fonctionner à la perfection....

A vrai dire nous acceptons ces choses sans réfléchir....les saisons changent et reviennent sans jamais faillir. Nous acceptons la routine de la nature parce qu'elle ne change pas !  et pourtant .....

BELLE SEMAINE A TOUS !

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2019 5 22 /02 /février /2019 07:30

Ils étaient bien au chaud l'un contre l'autre et discutaient sérieusement :

- Tu crois à la vie en sortant ?

- Bien sûr, la vie  après l'accouchement ça existe ! Nous sommes ici que pour quelques mois puis on débarquera sur la planète Terre. Quand le grand jour arrivera, il faudra se préparer, se retourner, plonger la tête en bas.

Je crois qu'on sera bien accueillis parce que nous sommes très attendus !

- Pfff... tout ça c'est des histoires !  on est bien ici toi et moi même si on est un peu à l'étroit, tu me files parfois des coups de genou dans le ventre...

- Plus que quelques jours...

- Moi je crois qu'il n'y a rien là-dehors !

- On dit qu'il y a beaucoup de bruits et de lumière. Beaucoup de gens vont s'agiter autour de nous !

- C'est pas possible, c'est un cauchemar ! Ici rien de mal ne peut nous arriver, c'est une sorte de paradis !

- J'ai un scoop, il paraît que là-bas, on va manger avec notre bouche, du lait d'abord, de la bouillie ensuite et plus tard des légumes, de la viande, du chocolat et même des bonbons !

- N'importe quoi ! tu veux me faire peur, c'est des balivernes tout ça !

- J'ai entendu que dans le monde qui nous attend à la sortie du ventre, on va encore beaucoup grandir on va rencontrer d'autres personnes avec qui on  parlera,...on pourra faire de la peinture, de la musique....écrire...

on pourra même faire des bébés à notre tour !

- Au secours ! Au secours !  mon jumeau délire ! 

 

ET MOI JE VOUS SOUHAITE UN BEAU WEEK-END !

 

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 07:15

Docteur Shammaï, un vieillard au visage austère explique ce qu'est la loi du Sabbat.

- C'est un péché d'allumer ou d'éteindre une lampe le jour du Seigneur ! affirmait le sévère pharisien.

C'est un péché de coudre deux points, d'écrire deux lettres, de faire un noeud, fût-ce d'une seule main,

de transporter le moindre fardeau le jour du sabbat, quand ce serait une figue sèche...de faire un trajet de plus de deux miles; tout ce qui dépasse cette distance est péché et conduit à la damnation.

Un partisan du rigorisme de Shammaï prétendait :

- Un tailleur qui a fiché une aiguille dans son vêtement et qui sort ainsi le jour du sabbat, profane le jour du Seigneur et mérite la mort, même s'il a agit inconsciemment car il a transporté un outil dans la rue !

Un vieux scribe prétendait qu'il était interdit d'éteindre un incendie le jour du sabbat, mais que l'on n'était pas obligé en conscience,  d'empêcher un gentil qui s'efforçait de l'éteindre.

Le propriétaire n'avait le droit d'emporter de sa maison que ce qui lui était nécessaire pour un seul repas. Il devait laisser tout le reste à la proie des flammes....

Un tout jeune garçon s'éloigna outré de ces ergoteurs.....

 

St Exupéry : Et si je te dis que le bonheur pour le voleur est de faire le guet sous les étoiles, c'est qu'il est en lui une part à sauver et à récompenser de cette part.... 

Partager cet article
Repost0
20 février 2019 3 20 /02 /février /2019 07:16

Maryline était seule pour élever son enfant, ayant été abandonnée très tôt par son époux.

Depuis, chaque fois que Maryline voulait dire quelque chose d'important, elle sentait que les mots se bousculaient d'abord dans sa tête puis dans sa bouche et n'arrivaient pas à sortir dans le bon ordre.

Elle aurait voulu dire beaucoup de choses, les mots se formant bien dans sa tête mais arrivaient dans le désordre .

Comme chacun de ces mots voulaient se précipiter vers ses lèvres c'était une grande bousculade, même le chaos !

une bouillie verbale,  incompréhensible... vous le comprenez bien tout se passait comme si la sortie étant trop étroite, les mots se cognaient entre eux, se disloquaient....

Pourtant à force d'efforts elle arrivait à dire du moins ce qui était important pour elle, avec des gestes, en écrivant quelques mots sur un bout de papier.

Un jour un vieux monsieur lui demanda :

- Pouvez-vous me dire à quel moment votre bégaiement est arrivé dans votre vie ?

 

Nietsche disait :  Il faut avoir le chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse.

Partager cet article
Repost0