Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 06:05
allumettes
allumettes

Il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les allumettes !

Parce que Messieurs quand on le laisse seul

le monde mental Masssssieurs

N'est pas du tout brillant

Et sitôt qu'il est seul

Travaille arbitrairement

S'érigeant pour soi-même

Et soi-disant généreusement en l'honneur des

travailleurs du bâtiment

Un auto-monument

Répétons-le Messsssieurs

Quand on le laisse seul

Le monde mental

Ment

Monumentalement !

Prévert

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 06:02
Crise  -  Epreuve

Une remarque s'impose : le mot "crise" vient du grec crisis, qui signifie choix.

Cela veut donc dire que toutes les crises, qu'elles soient individuelles ou sociales, sont des occasions de faire des choix.

En chinois, le mot crise utilise un idéogramme composé de deux éléments :

l'un signifie danger et l'autre veut dire opportunité.

Selon ces critères une crise doit donc être vécue comme un danger qui nous place devant l'opportunité de faire un choix ....

Il est toujours important de parler d'une épreuve, mais encore plus important de parler d'abord de "l'éprouvé" et des circonstances de l'épreuve.

L'épreuve nous place devant des réflexions et des choix.....

G. Durckheim a écrit : L'homme mûr n'en voudra jamais à la vie, car à travers son non-sens extrême, il y découvre un sens plus profond.

Il accepte avec le sourire ce qui le contrarie, et la fermeté de son âme lui donne la force de transformer l'existence, grâce à l'expérience de l'Etre.

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 06:13
Petite histoire chinoise

Un mandarin partit un jour pour l'au-delà, il arriva d'abord en enfer.

Lors de sa visite, notre homme remarqua que les baguettes de ceux qui mangeaient leur bol de riz faisaient 2 mètres de long. et ils n'arrivaient pas à se nourrir.

Ils étaient tous attablés autour de leurs portion de riz, mais faisaient si triste mine et étaient si maigres....

Quelque peu troublé notre homme décida d'aller voir ce qui se passait au ciel.

Tous étaient attablés aussi autour d'une table garnie de plats de riz, les baguettes faisaient aussi 2 mètre de long, mais ils étaient heureux et en bonne santé.

L'homme questionna Dieu, qui lui répondit : "Au ciel, les baguettes sont très longues, mais chacun utilise ses propres baguettes pour nourrir celui qui est assis en face de lui.....

tandis qu'en enfer, ils ne peuvent arriver à manger, car chacun est préoccupé d'abord par le fait de se nourrir tout seul !

SOURIEZ c'est presque d'actualité :

Le conseiller du président de la République invite ce dernier à poser un acte significatif pour se rallier les catholiques.

- Allez à Lourdes le 15 août prochain

- Impossible, vu les contraintes de mon agenda.

- C'est nécessaire, je vous assure, les sondage le montrent !

- Bon d'accord, mais je n'y ferai qu'une apparition !

Repost 0
Published by fontaine - dans humour
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 05:53
Intelligence pratique

Un jour trois hommes partent en excursion, ils arrivent à une énorme rivière déchaînée. Il faut absolument qu'ils se rendent de l'autre côté, mais n'ont aucune idée de la façon de la traverser.

Un des hommes prie Dieu disant :

- S'il te plaît, donne-moi la force de traverser la rivière.

Pouf ! Dieu lui donne de gros bras et des jambes puissantes. Il est capable de traverser la rivière à la nage en deux heures mais manque de se noyer à deux reprises.

Voyant cela le deuxième homme prie également.

- S'il te plaît, donne moi la force et les outils pour traverser la rivière.

Pouf ! Dieu donne une chaloupe et des avirons et il peut traverser en une heure mais manque de chavirer à deux reprises.

Le troisième homme fort de l'expérience de ses compagnons, décide lui aussi de prier.

- S'il te plaît, donne-moi la force, les outils, et l'intelligence pour traverser la rivière.

Pouf ! Dieu change l'homme en femme. Elle vérifie la carte, marche environ 200 mètres en amont et traverse le pont..........

Commentaire d'un homme :

- Un grand classique, tout le monde sait que les femmes sont spécialistes pour lire une carte !!

Repost 0
Published by fontaine - dans humour
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 06:08
Le poulet plumé

Philippe Néri (1515-1595) est le patron des humoristes.

Dans une société qui aurait volontiers été bloquée, il décoinçait les coeurs et les consciences par l'humour et convertissait par la joie.

Un jour, une femme qui venait le voir régulièrement lui avoue qu'elle n'arrivait pas à se corriger du péché de médisance.

Philippe lui demande de traverser la ville un jour de marché en plumant une poule (morte) et en répandant les plumes par terre. Ce qu'elle fit sans comprendre pourquoi, bien sûr.

Aussitôt après, elle retourne voir Philippe qui lui demande alors d'aller rattraper les plumes... Elle lui répond que c'est impossible ! elles sont dispersées partout.

Philippe lui explique alors que c'est exactement comme la calomnie. Quand on a dit du mal de quelqu'un, cela se répand, et on ne peut plus rien rattraper !

Repost 0
Published by fontaine - dans humour
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 06:37
Désarmés devant l'épreuve

Il est indispensable que le navire de notre vie ne sombre pas malgré la vigueur terrible des tempêtes qui l'affectent, la fureur des vagues, les bourrasques cinglantes et l'enchaînement des évènements à caractère traumatique.

Notre dignité humaine doit aussi pleinement être préservée et restaurée.

Lorsqu'une épreuve survient en général elle ne s'annonce pas ou peu. Et voilà pourquoi tant d'entre nous semblent souvent désarmés, troublés perdus....

Le traumatisme apparaît parfois une fraction de seconde tel un avion qui s'écrase sur notre tête....

Ph. Auzenet a écrit :

Les épreuves de la vie nous dévoilent à nous-mêmes et nous incitent à souvent mieux nous connaître et nous dépasser ; nous découvrons alors ce que nous sommes réellement mais aussi ce que nous ne sommes pas.

Excellente semaine à tous !

Repost 0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 07:07
L'autruche

Autruche signifie en hébreu ya'en : oiseau vorace. Ce volatile pousse des gémissements et habite le désert. Il a des ailes impropres au vol mais peut courir avec une rapidité extraordinaire.

L'autruche commune mesure de 1 m 80 à 2m 50

On trouve l'autruche cruelle à l'égard de sa couvée. Elle prépare un nid en se roulant dans le sable chaud, elle y pond jusqu'à 10, 12 ou davantage d'oeufs.

L'éclosion des oeufs est due partiellement à la chaleur solaire et surtout à la couvaison du mâle qui reste journellement 20 h sur les oeufs.

Les petits éclosent au bout de 6 à 7 semaines d'incubation.

De nuit ces oiseaux émettent des sons rauques, plaintifs.

L'autruche est fort répandue en Afrique. On la rencontre encore en Arabie mais peu nombreuses....

J. RUSKIN A ECRIT :

- Si nous sentions le prix de la vie, nous aurions à coeur de la conserver,

de développer la vie autour de nous...

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 07:08
L'expérience du Sage

J'ai vu tout ce qui se fait sur la terre.

Eh bien, tout cela n'a pas plus de sens que de poursuivre le vent.

Car ce qui est tordu ne peut pas se redresser et personne ne peut compter ce qui n'existe pas.

J'ai pensé avoir accumulé bien plus de sagesse que tous ceux qui ont régné à Jérusalem avant moi. En effet j'ai beaucoup enrichi mon expérience et ma compréhension de la vie.

Je me suis appliqué à distinguer ce qui est sage de ce qui est fou, ce qui est intelligent de ce qui est insensé.

Je dois reconnaître que cela aussi revient à poursuivre le vent. Plus on acquiert d'expérience et de connaissance, plus on a de déceptions et de souffrances....

l' Ecclésiaste

J. RUSKIN A ECRIT :

- La nature a été comme un miroir où s'est reflétée la grande pensée inspiratrice de sa vie intérieure.

Repost 0
Published by fontaine - dans croyance
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 06:45
Histoire policière

Une puce se promenait sur le bras d'un fauteuil. Elle rencontra un long cheveu blond qui se regardait dans un miroir de poche.

- Hé ! fit le cheveu, faites donc attention où vous marchez. Surtout ne me touchez pas, ne me déplacez pas : je suis un indice !

- Un indice, qu'est-ce que c'est que ça ?

- Figurez-vous qu'un crime a été commis ici, dans cette pièce. On a découvert la victime sur le fauteuil d'en face, une balle en plein coeur. L'enquête a prouvé que l'assassin était sur le fauteuil où nous nous trouvons.

Alors, voyez-vous, je suis extrêmement important : quand les policier me découvriront, ils chercheront d'où je viens et, grâce à moi, ils démasqueront

l'assassin ! Tout le monde parlera de moi, les journaux, la télé, je vais devenir célèbre !

- Si je comprends bien, dit la puce, on a intérêt à être chauve quand on veut trucider quelqu'un : ces bavards de cheveux sont toujours prêts à vous trahir, rien que pour se faire mousser !

Alors elle jeta la perruque bouclée qu'elle portait ce jour-là et abattit froidement le long cheveu blond d'un coup de révolver tiré en plein coeur.

La Fontaine a écrit :

- Tous les mangeurs de gens ne sont pas de grands seigneurs ;

Où la Guêpe a passé le Moucheron demeure.

- La méfiance est mère de la sûreté

- En toute chose il faut considérer la fin

- Hélas ! on voit que de tout temps

Les petits ont pâti des sottises des grands.

- Nous n'écoutons d'instincts que ceux qui sont les nôtres

Et ne croyons le mal que quand il est venu.

Repost 0
Published by fontaine - dans humour
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 07:02
Confidence d'un philosophe

Blaise Pascal a écrit : " J"ai passé une longue partie de ma vie à croire qu'il y avait une justice. Et en cela, je ne me trompais pas, car il y en a une que Dieu a voulu nous révéler, mais je ne la prenais pas comme telle, et c'est en quoi je me trompais.

Je croyais que notre justice était essentiellement juste et que j'avais de quoi la connaître et la juger. Mais je me suis trouvé tant de fois en faute de jugement droit que je suis entré en défiance de moi-même, puis des autres.

J'ai vu tous les pays et tous les hommes changeants. Et ainsi, après bien des changements de jugement touchant la véritable justice, j'ai reconnu que notre nature n'était qu'un continuel changement et je n'ai plus changé depuis. Et si je changeais, je confirmerais mon opinion ."

Humour chez Pascal, ce n'est pas si fréquent ! Mais logique, naturellement. Si tout change et si nous sommes capables d'observer ce changement, c'est en comparaison avec quelque chose ou (Quelqu'un !) qui resterait invariablement stable immuable.

Dès lors, nous en revenons à Dieu, permanent, éternel, constant.

Le même Pascal disait encore : "C'est le coeur qui sent Dieu, non la raison, Voilà ce qu'est la foi !

Le Psalmiste certifie : "C'est mon rocher ! il n'y a pas d'injustice en Lui".

Repost 0
Published by fontaine - dans croyance
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche