Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 05:41

chevaux.jpg

Ils devaient partir en voyage, mais l'argent du billet leur manquait.

" Je n'avais que trois couronnes en poche, mais en revanche la certitude que Dieu trouverait le nécessaire d'une façon ou d'une autre pour nous aider.

Ma belle-mère a proposé de garder les enfants en notre abscence et le garçon qui devait soigner le bétail était arrivé. Ma femme avait préparé les habits, mais nous n'avions toujours pas les trois couronnes pour le voyage....

Midi sonne et ma femme me dit :

- Alors petit père, où en sommes-nous ?  Si nous voulons partir c'est bientôt l'heure !

- Ne t'en fais pas, plus le besoin est aigu, plus l'aide est proche...

A l'instar d'Elie demandant la pluie, je sors pour voir s'il n'y avait pas "un petit nuage au ciel"; et effectivement, loin à l'horizon, je vois un attelage qui venait dans notre direction. Cela ne pouvait être que des marchands de bestiaux et je soupirai : " Seigneur si c'est ta volonté, envoie-les moi...."

J'avais justement trois chevaux et une génisse à cette époque-là, donc je pouvais bien me passer de l'un d'eux...

Les marchant arrivèrent tout droit dans notre cour en faisant claquer leur fouet ; je sortis vers eux, et ils me demandent si j'avais quelque chose à vendre.

Je leur fis voir les bêtes et sur le champ ils achetèrent un cheval, et une génisse pour 920 couronnes...

Je touchais ce jour-là le prix du voyage !....

 

ILS ONT ECRIT

J. Cocteau :

- Dans la vie, on ne regrette que ce qu'on n'a pas fait.

L. Tseu :

- Il est plus intelligent d'allumer une toute petite lampe que de te plaindre de l'obscurité.

 

SOURIEZ

Jules rentre de l'école très fâché.

- Maman, c'est fini ! Je ne retournerai pas à l'école parce qu'à l'école on ne m'apprend

  que des choses que je ne sais pas !

Repost 0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 05:13

Alpes

De la naissance à la mort, l'être humain est en perpétuelle ascension, tel un alpiniste. Il gravit toujours quelque chose.

Il monte sans cesse les flancs de massifs enneigés et si cette ascension s'arrête, alors la vie stagne et végète.

Nous avons tous le choix : soit de dresser une tente sur le premier sommet que nous aurons gravi, et y demeurer définitivement, soit de continuer d'escalader, allant de bivouac en bivouac, en acceptant, l'inconfort d'une vie difficile, mais passionnante car pleine de surprises et de rebondissements.

Cela n'est pas toujours évident : chaque étape de notre vie nécessite un nouvel apprentissage, mais aussi une nouvelle adaptation.

Si nous n'apprenons plus et ne nous adaptons plus, nous entrons alors dans une sorte de routine et de passivité qui engendre la monotonie..........

Ph. Auzenet

 

ILS ONT ECRIT

Proverbe japonais :

- Mieux vaut voyager plein d'espoir que d'arriver au but.

A. Einstein :

- Il est plus facile de briser le noyau atomique qu'un préjugé.

 

SOURIEZ

Les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints. (J. Raffarin)

Le pétrole est une ressource inépuisable qui va se faire de plus en plus rare. (D. de Villepin)

Repost 0
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 05:32

nuages paradis

Cet homme constate que sa voiture a été cambriolée alors qu'il l'avait garée pour déjeuner. La vue du verre brisé a suffi à lui faire réaliser qu'il avait oublié de ranger le GPS à l'abri des regards.

Après avoir jeté un rapide coup d'oeil à la banquette arrière, il conclu que le voleur avait aussi pris son portable, son passeport et son chéquier !

Puis est venue la surprise. Plus tard le soir même, après avoir fait des appels téléphoniques et avoir passé des heures à s'inquiéter de plus en plus...l'inattendu s'est produit. En ouvrant sa valise, il y a trouvé rangé entre ses vêtement ce qu'il avait pensé avoir perdu....Il n'en croyait pas ses yeux....Alors il s'est rappelé qu'il n'avait pas mis ces choses sur la banquette arrière, mais dans sa valise, qui avait été rangée en sécurité dans le coffre de la voiture.

Parfois sur le coup de l'émotion, notre esprit nous joue des tours. Nous jugeons notre perte pire qu'elle ne l'est !

 

ILS ONT ECRIT

Honoré de Balzac :

- La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle.

La bêtise muette est supportable.

Proverbe arabe :

- Il faut se laver les yeux avant chaque regard

 

SOURIEZ

Docteur, pourquoi demandez-vous à vos patients la marque du vin qu'ils consomment ?

- Cela me permet de fixer le montant de mes honoraires ...

Repost 0
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 04:27

homme-enfant

Petit Pierre avait perdu son père alors qu'il allait avoir 5 ans.

A 5 ans, vous le savez c'est difficile d'exprimer la colère qu'il y a tout au fond de soi.

D'autant plus difficile que cette colère, le petit garçon, la ressentait justement contre son père qui est mort !

Une colère qui aurait pu s'exprimer ainsi, s'il avait eu les mots pour le dire :

- Papa tu n'avais pas le droit de mourir, moi j'avais encore besoin de toi. Tu aurais dû faire attention à ta santé, protéger un peu plus ta vie, car la mienne est encore trop fragile.

Et puis que tu sois mort signifie aussi que tu ne seras plus là pour m'aider, pour me rassurer, pour me faire découvrir l'immensité du monde, pour me montrer comment un petit garçon peut apprendre à devenir un adulte....

 

IL ONT ECRIT

O. Wilde :

- Vivre est ce qu'il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c'est tout.

Platon :

- Il ne dépend que de nous de suivre la route qui monte et d'éviter celle qui descend.

 

SOURIEZ

Un pasteur écossais laisse passer son chapeau dans les rangs pour la collecte

mais le chapeau revient vide !

- Bon, se console le pasteur, je peux être reconnaissant

   au moins le chapeau est revenu ...


Repost 0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 05:12

coeur-amour.jpg

Les parents de Léon se sont quittés, ils ont maltraité leur amour parce qu'ils ne s'entendaient pas, parce qu'ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord.

- Papa  ne voulant pas arrêter de boire et maman ne supportant pas qu'il boive...

Alors est-ce qu'ils pourraient un jour ne plus m'aimer et vouloir se séparer de moi ?

     Ce petit garçon confondait l'amour parental et l'amour amoureux. Il ne savait pas que l'amour parental, celui que l'on donne à ses enfants, est un amour indestructible, en ce sens qu'il dure toute la vie.

Que les parents soient proches ou plus éloignés, qu'ils soient ensemble ou séparés, cet amour ne s'éteint jamais.

     Il est semblable à une lumière qui va accompagner un enfant, même devenu adulte, tout au long de sa vie.

L'amour amoureux, lui, est un sentiment qui surgit entre deux êtres qui ne se connaissent pas (même s'ils ont parfois l'impression de s'être déjà rencontrés dans une autre existence) et qui va illuminer leur vie tant qu'il durera, tant qu'il sera enttretenu, tant qu'il ne sera pas maltraité.

     L'amour amoureux est souvent un amour merveilleux et éblouissant, mais c'est un amour dont nul ne connaît à l'avance la durée....

 

ILS ONT ECRIT

Proverbe chinois :

- Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire.

B.Shaw :

- Ce ne sont pas les heures qui sont précieuses, ce sont les minutes.

 

SOURIEZ

Votre enfant vous l'avez allaité ?

Non je l'ai eu à l'hiver...


Repost 0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:28

Marie.jpg

Marie avait horreur des épinards. Ce jour-là en voyant sa maman arriver avec le plat d'épinards, elle fit la moue, son ventre se serre, tout son corps se recule au fond de la chaise, ses mains descendent sous la table et ses pieds commencent à trépigner sur les barreaux.

Pour elle il n'était pas question d'avaler la moindre fourchette ou demi-fourchette de cette sorte de bouillie infâme toute molle et verte.

Dans sa petite tête, les idées s'agitaient vite et tourbillonnaient à toute vitesse. Elle essaya d'inventer quelque chose pour échapper à la catastrophe qu'elle voyait arriver ; être obligée de manger des épinards tout verts !

Elle pense qu'elle pourrait peut-être s'évanouir d'un seul coup, pousser un cri, fermer les yeux et tomber à la renverse pour inquiéter sa mère qui en oublierait les épinards ....

A moins qu'elle ne s'écrie : "maman je suis devenue aveugle, je ne vois plus, je crois que je deviens sourde, je n'entends plus rien, je suis presque morte......

     Peut-être vont-ils annoncer à la télévision qu'il est interdit à partir d'aujourd'hui, d'obliger un enfant à manger des épinards s'il n'en veut pas ?  Mais le poste de télévision est éteint, la radio idem, aucune voisine ne viendra opportunément annoncer : "vous savez la nouvelle ? Il paraît que les parents qui obligent leurs enfants à manger ce qu'ils n'aiment pas auront une amende très lourde....mais la radio reste désespérément silencieuse.....

 

ILS ONT ECRIT

René Char :

- L'impossible nous ne l'atteignons pas, mais il nous sert de lanterne.

Sénèque :

- Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas les faire, c'est parce nous n'osons pas les faire qu'elles sont difficiles.

 

SOURIEZ

Deux fous décident de dormir dans la rue

- Tiens on devrait se mettre contre cet arbre-là

- Crois-moi on sera bien mieux au milieu de la route...

Interloqué le premier finit par se laisser convaincre et ils s'installent donc au milieu de la route.

Une voiture arrive à toute allure, les évite de justesse et va s'encastrer dans l'arbre.

- Tu vois, je te l'avais dit......

 


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 05:06

arbre reflet

En étudiant les racines des arbres nous remarquons des racines pivotantes qui s'enfoncent droit dans le sol, verticalement, et recherchent la grande profondeur, afin de nourrir correctement l'arbre depuis les couches basses du sol et de le fixer solidement dans la terre.

D'autres poussent horizontalement et cherchent à effleurer le sol pour boire rapidement et abondamment...

Il m'appartient de prendre conscience de toutes mes racines : les bonnes m'ont nourri, les mauvaises m'ont parfois empoisonné !

 

ILS ONT ECRIT

M. Gray :

- Il n'y a pas de plénitude si l'on est un arbre solitaire.

- C'est la forêt qui donne son sens à l'arbre et c'est elle qui le rend vigoureux.

 

SOURIEZ

Bonjour docteur !

- Comment vont vos enfants ?

- mon premier a la grippe

mon second a une angine

et mon troisième a la diarrhée, qu'est-ce que vous en pensez ?

- Oh, vous savez moi les charades.......

 

EXCELLENT WEEK END A TOUS !

 

Repost 0
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 05:18

requin.jpg

Au terme d'une récente discussion à table, Paul a décidé de se renseigner au sujet d'une remarque qu'on avait faite à propos  de l'attaque d'un requin bouledogue qui se serait produite au lac Michigan. La chose semblait si improbable que " nous avons tous ri en entendant dire que des requins se seraient rendus jusqu'à un lac d'eau douce situé aussi loin de la côte."

Or Il a  trouvé un site Web sur lequel on rapportait qu'un requin-bouledogue était bel et bien passé à l'attaque dans le lac Michigan en 1955, mais que la chose n'avait jamais été vérifiée. L'attaque d'un requin dans le lac ? Si c'était vrai, l'évènement serait rarissime.

Ne serait-ce pas formidable si les périodes difficiles étaient aussi rares, ou même fausses, que les attaques de requins-bouledogues dans le lac Michigan ? Epreuves et difficultés sont toutefois monnaie courante. C'est que, lorsqu'elles surviennent, nous croyons qu'elles ne le devraient pas !...

 

ILS ONT ECRIT

Napoléon :

- Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.

H. Miller :

Ce qui va mal, ce n'est pas le monde, c'est notre manière de le regarder !

 

SOURIEZ

Un monsieur âgé a de sérieux problèmes. Il est complètement sourd depuis de nombreuses années.

Il va voir son médecin qui lui prescrit un nouvel appareil auditif haut de gamme.

Au bout d'un mois il retourne chez son médecin :

- Votre famille doit être contente que vous entendez très bien !

- Oh je n'ai pas encore dit à ma famille que j'avais un appareil, je ne fais que m'asseoir et écouter les conversations.

J'ai déjà changé trois fois mon testament....

Repost 0
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 05:56

voilier.jpg

La poésie pleure bien, chante bien, mais elle décrit mal. Le moindre coup de crayon d'un dessinateur ou d'un peintre vaut pour les yeux tout Homère, tout Virgile, tout Théocrite.

J'aime mieux le balancement d'une seule voile de pêcheur sur les lames bordées d'écume de ce golfe ; j'aime mieux l'ombre d'un pin d'Italie transpercée d'une pluie de rayons de lune sur cette grève ; j'aime mieux les gands bras d'un châtaigner de ces montagnes penchés sous le vent tiède, sonore et embaumé de l'Apennin, que les deux ou trois cents vers dans lesquels j'ai tenté de me refléchir à moi-même cette nuit.

Impuissance de l'art, impuissance surtout de l'artiste devant la toute puissance de la nature. "Dieu est le grand architecte", disent les philosophes ; et le grand poète donc !

Demandons-lui pardon d'avoir barbouillé son poème et défiguré sa création.

Lamartine

 

ILS ONT ECRIT

Le soir, qui s'épanche d'en haut sur les prés,

Du coteau qui penche descend par degrés;

Sur le vert plus sombre, chaque arbre à son tour

Couche sa grande ombre à la fin du jour.

René Char :

- Au plus fort de l'orage, il y a toujours un oiseau pour nous rassurer.

C'est l'oiseau inconnu, il chante avant de s'envoler.

 

SOURIEZ

Assise au bord du lit, la mère de Jules lui chante une berceuse pour qu'il s'endorme

plus facilement.

Au bout de la troisième berceuse Jules se met alors à soupirer :

- Dis maman, je peux m'endormir maintenant, ou tu veux encore chanter ?

Repost 0
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 05:49

anderson.jpg

Un journaliste demanda un jour à la chanteuse d'opéra Marian Anderson quelle était sa plus grande réussite. Etait-ce en 1955, lorsqu'elle devint la première soliste noire au New York Matropolitan Opéra ? Ou lorsqu'elle devint déléguée aux Nations Unies ? Ou lorsqu'elle chanta pour des invités de marques à la Maison Blanche ?

Ou lorsqu'elle reçut la Médaille Présidentielle de la Liberté en 1963 ?

Les mérites étaient nombreux, mais elle n'en choisit aucun. Elle raconta par contre au journaliste que son plus grand moment eut lieu lorsqu'elle rentra un jour chez elle pour dire à sa mère que celle-ci n'aurait plus désormais à gagner sa vie en faisant des ménages....

 

ILS ONT ECRIT :

Diderot :

- L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

Euripide :

- L'homme de coeur est celui qui se fie jusqu'au bout de l'espérance.

Désespérer, c'est lâcheté.

 

SOURIEZ

Une dame téléphone à son électricien :

- Vous deviez venir réparer ma sonnette depuis deux jours !

- Mais nous sommes venus madame.

- Ne mentez pas, je n'ai pas quitté la maison.

- Mon ouvrier a pourtant sonné plusieurs fois et personne n'a répondu !


Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche