Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 06:54

Si l'on posait à l'improviste cette question à l'homme de la rue on serait surpris des réponses qu'on obtiendrait.

C'est que chacun a sa vision des choses, ses problèmes personnels et ses préoccupations particulières.

Les uns verraient dans la réconciliation des peuples une tâche prioritaire.

D'autres trouveraient plus urgente l'aide aux pays en voie de développement.

Certains souligneraient l'importance de la lutte contre la pollution de l'air et de l'eau, tandis qu'un redressement moral paraîtrait plus pressant à ceux qui souffrent de la dépravation actuelle des moeurs ...de l'escalade de la violence...

Alors que le totalitarisme sévit dans plusieurs pays que la guerre se poursuit dans d'autres les émeutes raciales, les persécutions et les injustices sont toujours à l'ordre du jour !

Mais personne ne regarde dans la bonne Direction !

Partager cet article
Repost0
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 07:07

Ce jeune homme avait de lourds handicaps et était incapable de marcher, de parler ou d'utiliser ses mains.

Il avait passé 20 ans dans un hôpital acceptant ses handicaps d'une façon très belle.

Une grande paix rayonnait sur son visage sauf lorsqu'il se sentait seul et un peu triste.

Il manifestait une totale confiance envers les assistants qui s'occupaient de lui, lui donnaient le bain, le nourrissaient.

Il  n'exprimait pas son amour par des cadeaux généreux, mais par son extraordinaire confiance qui ne cessait de grandir.

Il y a différentes formes de confiance :

Celle que les enfants ont en leurs parents, leurs professeurs, la confiance entre un malade et son médecin, la confiance entre amis, amoureux,

la confiance  sereine d'un vieux couple.....

J.Vanier a écrit :

La confiance est une relation dynamique qui grandit et évolue.

Elle est ouverte à l'autre, don de soi qui, loin de nous déposséder, nous révèle notre visage unique. 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 07:22

Marchons dans la neige blanche

Dans un espace sans bruit ;

Aux pas paisibles et lents,

A une allure tranquille,

Sous des voiles de dentelles blanches.

 

J'irai chaussée de soie, et toi de laine,

blanche comme le lait d'une vache blanche 

Plus belle que la poitrine d'une mouette.

Nous marcherons à travers la ville silencieuse dans une paix sans vent ;

Nous marcherons sur du duvet blanc,

sur une toison d'argent,

 

Sur quelque chose de plus doux que ceci.

Nous marcherons en souliers de velours :

Partout où nous irons le silence tombera comme des rosées

sur le blanc silence.

Nous marcherons dans la neige.

Elinor Wylie

 

TRES BONNE FIN DE SEMAINE A TOUS !

Partager cet article
Repost0
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 07:07

Certaines personnes sont inconscientes par tempérament.

Il est des hommes qui par nature sont conservateurs jusqu'à l'opiniâtreté.

D'autres encore sont versatiles ; ils sont semblables aux papillons qui voltigent de fleur en fleur jusqu'à ce qu'ils aient visité toutes les beautés du jardin sans s'arrêter à aucune.

Ils ne se fixent pas assez longtemps sur une oeuvre pour la mener à bien, pas même dans leurs affaires ou dans leurs pensées.

On comprend que de telles personnes soient effrayées par des années, des années.....

de persévérance. C'est là pour elles une tâche redoutable.

 

Sans doute que :

Si nous nous confions en nous-mêmes pour notre persévérance,

nous ne persévérerons pas !

 

Partager cet article
Repost0
7 mars 2018 3 07 /03 /mars /2018 07:08

On parle beaucoup de nos jours de l'eau polluée, d'aliments contaminés, de boissons frelatées,

mais on s'inquiète beaucoup moins de l'intoxication des âmes et des esprits par toutes les choses obscènes et malsaines qu'on leur livre en pâture !

La connaissance s'accroît d'année en année sans que cela ne  nous rende plus heureux !

Même celui qui augmente sa science augmente sa douleur...la connaissance enfle ...

Il y a en effet une érudition purement livresque qui fabrique un genre d'intellectuels qui croient tout savoir.

Les vrais savants par contre, sont généralement des gens modestes conscients de leurs limitations et ayant réalisé que certains mystères demeurent insondables...

 

Proverbe :

Un homme expérimenté évite de trop parler et un homme intelligent prend le temps de réfléchir.

DEJA MERCREDI ! BONNE JOURNEE A TOUS  !

Partager cet article
Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 06:56

Le jour où tes pleurs se mêlent à la pluie,

Ecris...

Un soir où le sommeil ne vient pas

Où ton coeur est un peu plus las,

Ecris...

Quand tu vas mal, quand tout va mal,

Ecris....

 

Juste un peu d'encre sur une feuille,

Quand autour de toi tout s'endeuille,

Ecris...

Mets du bleu au fond du gris, une touche rose dans le noir,

Dessine un oiseau de paradis aux couleurs de l'espoir.

Ecris....

BONNE SEMAINE A TOUS  !

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 07:06

Les ornithologues expliquent que les oiseaux utilisent trois méthodes différentes pour voler.

Une des méthodes consiste à battre des ailes d'une manière régulière et constante pour compenser la force de la pesanteur.

Certaines espèces, comme les colibris, peuvent battre des ailes plus de 70 fois par seconde. Mais cela exige beaucoup d'énergie !

Le coeur du colibri bat à plus de 1000 battements à la minute et ce petit oiseau doit se nourrir toutes les dix minutes pour survivre.

Dans la vie parfois nous aussi nous battons des ailes pour avancer vers notre but et notre démarche est loin d'être aussi gracieuse que celle du colibri !

Une autre méthode consiste à planer dans le ciel, en se laissant glisser dans les airs. Cela demande moins d'efforts mais difficile de parcourir de longues distances.

La force de la pesanteur intervient et l'oiseau doit soit se poser soit recommencer à battre des ailes.

Enhardis par nos succès et le manque de difficultés, nous nous sentons parfois "planer" au-dessus des problèmes...

La troisième méthode est l'apanage de quelques espèces seulement comme les aigles. Elle consiste à se laisser porter par les courants ascendants et aussi s'élever à de hautes altitudes presque sans effort...

 

EXCELLENTE FIN DE SEMAINE A TOUS !!

 

 

   

Partager cet article
Repost0
1 mars 2018 4 01 /03 /mars /2018 07:14

La question de la survie se pose dans beaucoup de domaines : survie sur la mer, sous la mer,

survie des spéléologues sous la terre, des cosmonautes dans les airs ou sur la lune....

survie dans les abris antiatomiques...

Sans aller aussi loin, on peut parler de la survie d'un blessé, d'un opéré, d'un comateux.

Tout cela fait l'objet d'études de recherches, d'essais et d'expériences. Que ne fait-on pas pour tenter de prolonger la vie ou de ramener à la vie !

Pensez à la greffe du coeur, des reins...sans parler de la congélation de l'homme !

Cependant à défaut de remarquables réalisations chirurgicales modernes, il y eut des miracles divins qui permirent à certains de prolonger leurs jours....

 

Ce Proverbe nous dit :

La paix de l'esprit favorise la santé mais la jalousie est comme un cancer.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 07:17

En 1952 une jeune femme nommée Florence plongea dans l'océan Pacifique pour traverser à la nage les 33 km qui séparent l'Ile Catalina de la Californie.

Elle était déjà connue pour avoir été la première femme à traverser la Manche à la nage, aller et retour sans interruption !

Ce jour-là, la visibilité était très mauvaise : un brouillard épais et froid s'était installé sur la côte californienne et elle pouvait à peine distinguer les canots à moteur qui l'accompagnaient.

Elle nagea pourtant pendant 15 heures d'affilée ; quand épuisée elle demanda à remonter dans l'un des bateaux, sa mère qui se trouvait près d'elle essaya de l'encourager en lui disant qu'elle était tout près du but et qu'elle pouvait réussir.

Mais quelques minutes plus tard à bout de force et découragée elle déclara forfait et fut hissée à bord d'un canot.

C'est alors qu'elle se rendit compte que la côte n'était plus qu'à environ 500 mètres !

Le lendemain elle déclara à la presse : "je ne voyais plus que le brouillard.

Je crois que si j'avais pu apercevoir la côte j'aurai persévéré...

Elle n'avait pas gardé les yeux fixés sur le rivage !

 

Dicton : Dans la brume, tout le monde est pilote.

Partager cet article
Repost0
27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 06:52

A l'âge de 24 ans, Dan décida de braquer une banque. Armé d'un révolver, il s'empara de 6000 dollars.

Peu après la police retrouva sa trace et il fut arrêté et emprisonné.

La véritable tragédie de cette histoire, c'est que le révolver utilisé par Dan dans ce braquage était un colt authentique de 1918, calibre 45, un semi automatique d'une grande rareté, dont la valeur était alors estimée à plus de cent mille dollars !

Dan vola 6000 dollars avec une arme qui en valait presque vingt fois plus.

Le problème était son ignorance de la valeur de ce qu'il avait entre les mains...

S'il avait connu sa vraie valeur, il est probable qu'il ne serait pas devenu un voleur !

La vente du révolver aurait pu lui donner la chance d'un nouveau départ dans la vie...

 

Rabelais nous rappelle que 

l'ignorance est mère de tous les vices. 

 

Partager cet article
Repost0