Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 05:31

afrique.jpg

Mary est née en Ecosse. Son père alcoolique rendit la vie difficile à sa mère, femme très pieuse, qui élève ses 7 enfants dans la crainte de Dieu. A la grande joie de sa mère, Mary se convertit jeune et put réaliser le désir de son coeur : 

partir comme missionnaire en Afrique. 

Elle part comme institutrice et visiteuse des femmes dans les villages. A l'époque (1876) on n'avait jamais vue de femme blanche et sa venue excitait une si vive curiosité qu'il fallait que les spectatrices fussent dispersées à coup de fouet !

Elle passa un autre séjour dans une tribu. Les Britanniques n'avaient pas réussi à supprimer les meurtres des jumeaux, ni les sacrifices humains, ni toutes les horreurs du cannibalisme.

Mary est profondément émue par le sort des jumeaux, elle réussit à en sauver et à en adopter. Elle donne du travail à leurs mères qui étaient traitées par la tribu comme des maudites.

Mary est pionnière dans l'âme, le sort des personnes qui l'entourent, l'angoisse. Il faut qu'elle annonce l'évangile et s'installe dans le centre d'un marché d'esclaves... Elle parle la langue indigène et acquiert une grande notoriété....

A sa mort en 1915 elle avait fondé plusieurs églises, quant à son influence, elle fut énorme, on venait de très loin pour lui demander conseil et aide.

 

ILS ONT ECRIT 

Paul Eluard :

- Le tout est de tout dire et je manque de mots.

J. Salomé :

- La difficulté n'est pas de dire c'est d'être entendu

 

SOURIEZ

C'est Max qui dit à sa mère :  

- Maman ! maman ! j'ai eu 100% dans mon bulletin !  

- Oh oui ! Répond sa mère, fière de son fils, et dans quelle matière ?   

- Eh bien....j'ai eu 50% en math, et 50% en anglais ! 

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 05:11

lune

La souplesse est nécessaire pour traverser victorieusement la plupart des épreuves. Si nous sommes durs, cassants, entêtés, orgueilleux, sûrs de nous, imbus de nous-mêmes, sans jamais vouloir nous laisser marcher sur les pieds, il nous manque encore la sagesse

La sagesse, c'est de savoir parfois céder, plier, nous abaisser, renoncer, pour traverser avec succès certaines difficultés et mieux nous rétablir ensuite.  

Le ver de terre a la capacité de glisser sous des tonnes et des tonnes de terre sans se laisser écraser. Lorsqu'il est coupé en deux, il ne meurt pas. 

La plupart d'entre nous, nous connaissons cette fable de la Fontaine : "Le chêne et le roseau". Dans la fable le chêne est solide comme les siècles, il est épais dur, invincible, il a d'énormes racines pivotantes, résiste au vent, tandis que le roseau est frêle, fragile et souple ; ses racines sont fines et traçantes. 

La fable montre que c'est le roseau fragile qui peut le mieux traverser toute les tempêtes, car il sait se plier et se courber au vent, tandis que le chêne invincible ne le peut ; certes, il résiste à beaucoup d'épreuves victorieusement, mais il est cependant abattu d'un coup sec par un vent très violent qui le fait tomber à terre dans un vacarme assourdissant.

Les racines du chêne étaient pourtant solides et profondes : cependant il lui manquait une qualité essentielle : La souplesse.

 

ILS ONT ECRIT

M. Thérésa :

- Le plus grand des dénuements, la plus grande des pauvretés, c'est de n'exister pour personne.

Sénèque :

- Seul l'arbre qui a subit les assauts du vent est vraiement vigoureux, car c'est dans cette lutte que ses racines, mises à l'épreuve se fortifient.

 

SOURIEZ

Révisant sa leçon de géographie, Max interroge son père :

- Papa où se trouve l'Australie ?

- Demande à ta mère, c'est elle qui range toujours tout ! 

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 05:22

arbres besoins

Il y a des coeurs brisés par la douleur, refoulés par le monde, qui se réfugient dans le monde de leurs pensées, dans la solitude de leur âme, pour pleurer, pour attendre ou pour adorer ; puissent-ils se laisser visiter par une muse solitaire comme eux, trouver une sympathie dans ses accords, et dire quelquefois en l'écoutant :

- Nous prions avec tes paroles, nous pleurons avec tes larmes mais invoquons avec tes chants....

Lamartine 

Paris, mai 1830

 

ILS ONT ECRIT 

- Il disait à celui dont la main nous repousse : "Laissez-les venir à moi ." 

J. Salomé  :

- Il y a des instants plus fragiles que des pétales de larmes.

 

SOURIEZ

C'est la mère de Max qui demande :

- Tu n'es pas allé à la fête de ton prof ?

- Ben non, répond Max. L'invitation disait de 7 à 9,  et j'ai 10 ans ! 

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 05:48

main-tendue.png

Alex se souvient : "Micha avait perdu toutes ses dents sous les coups de la police et passé dix mois à grelotter dans une cellule glaciale. J'ai trouvé étrange de l'entendre soutenir que "chaque minute, n'avait été que pure joie !" Je ne peux pas mettre en doute ce qu'il a vécu, mais si ses ancêtres spirituels, tels Job, Jérémie, Pierre .., ont exprimé des "jérémiades" pourquoi pas lui ?  

Plus tard j'ai rencontré une vieille dame chrétienne connue de beaucoup à cause de son témoignage qui, comme celui de Micha était plein de triomphe. Pendant la révolution culturelle elle avait été battue tous les jours pendant dix ans. Elle parlait de cette période en termes de joie, de paix et de compassion envers ses persécuteurs. 

J'insistais incrédule : "Mais n'avez-vous jamais douté de la présence de Dieu ?  Ne vous êtes-vous jamais sentie découragée ? Elle répondait toujours "jamais" exepté cette année ...

Ce devait être la 15ème visites que je lui rendais. Elle s'est plongée une nouvelle fois dans le souvenir de ces années :  J'ai été battue....Je l'interrompis et lui dis : "Etait-ce vraiment le cas ? Personne ne nous écoute, dites-moi la vérité, s'il vous plaît."  

Elle se tut, puis chuchota bouleversée : "Non, je dois dire que c'était horrible, mais je ne peux par le dire trop fort !"

Elle avait souvent pensé au suicide. Un jour, alors qu'elle allait s'ouvrir les veines, elle sentit une pression sur son épaule....Il n'y avait personne...."la Main de Dieu"....conclut-elle." 

 

ILS ONT ECRIT

M.S. Gould :

- Si tu t'envoles comme un aigle tu attireras l'attention des chasseurs.

G. Fock :

Tu ne peux ni allonger ni élargir ta vie, tu peux uniquement l'approfondir !

 

SOURIEZ

Max a la grippe. Quand le docteur a fini de l'examiner, il lui demande :

- Docteur, je vous promets d'être courageux, dites-moi la vérité !

Quand dois-je retourner à l'école ....?

Repost 0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 04:53

éclairs0001

Lorsque l'on vit seule dans un pays étranger pendant des années on rencontre forcément une nouvelle famille...Jeanne Médecin missionnaire nous raconte son histoire : 

- Tekla et Ama s'étaient rapporchés de moi, mais on les soupçonnait de s'enrichir avec l'argent et les cadeaux que je leur donnais. J'étais venue dans le but d'apporter la vie et espoir, mais en fait j'avais attiré les foudres sur la tête de ce couple.  

Il ne m'était jamais venu à l'idée que l'Evangile pourrait faire souffrir....Je n'avais d'autre choix que de dire à Tekla et Ama que je n'avais plus besoin d'une famille ! 

J' ai donc repassé dans mon esprit ce que je leur dirais : " Vous avez été une famille merveilleuse...."

Le lendemain, Ama est passé prendre un verre d'eau.  J'ai commencé mon discours...Quand tout à coup il m'interrompt et brusquement me regardant dans les yeux dit :

" Tu parles comme une fille insensée. Tu es ma fille et tu le seras toujours !"

- Prise au dépourvu, je suis restée la bouche ouverte, au bord des larmes.

Il ne faut pas prêter attention à ce que les gens disent. Je ne règle pas ma vie en fonction de leurs potins. Les commérages ne sont pas mortels.

J'ai appris la vraie signification du mot "famille". La famille est l'entité à laquelle on appartient quelle qu'elle soit.

 

ILS ONT ECRIT

M. Murdock :

- La semence qui quitte ta main ne quittera jamais ta vie.

- Le flot de faveurs commencent à couler dès que vous résolvez un problème pour quelqu'un.

 

SOURIEZ

Maman rentre du travail et demande à Max :

- Chéri as-tu-changé l'eau du poisson ?

- Eh ben non, puisqu'il n'avait pas tout bu ! 

 

Repost 0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 05:53

rayon de soleil0001

Psychologiquement, une personne voit toujours ses propres fautes dans les autres. Si vous voulez découvrir les faiblesses d'une personne, tout ce que vous avez à faire, c'est d'écouter ce que cette personne dit des autres ; les choses dont elle parle sont celles qui sont présentes dans sa vie.  

Quand un artiste voit un bel arbre, il pense à la belle peinture qu'il pourrait en faire. Le menuisier voit le même arbre et pense aux belles planches qu'il pourrait en faire.  

Le fermier qui a planté l'arbre et qui veut le vendre pense à l'argent qu'il lui rapportera. Une personne qui prend des mesures ne pense qu'à la hauteur de l'arbre, à sa circonférence. 

Tout le monde voit ce qui l'intéresse. C'est la vérité ; on juge les autres d'après soi-même.

Une personne qui a peu de foi saura où vous en êtes simplement en vous écoutant critiquer quelqu'un. 

Un buveur qui voit quelqu'un qui porte une bouteille remplie d'eau pense tout de suite que cette personne boit aussi.....  C'est ainsi, on juge les autres d'après soi-même....

 

ILS ONT ECRIT

JJ. Jenkins :

- Se tromper est humain, mais lorsque la gomme s'use plus vite que le crayon c'est qu'on exagère.

M. Benin :

- Ce besoin de parler et cette peur de dire !

 

SOURIEZ

Max vient d'avoir une petite soeur, et il regarde sa maman qui est en train de la changer.... Elle ôte les langes de  la petite qui est alors toute nue sur la table... elle lui saupoudre le corps de talc.... 

Alors Max  dit :

- Si tu veux maman, pour t'aider, je peux allumer le four...   

Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 05:54

bible

Cet homme grandissait de jour en jour dans la foi chrétienne, mais plus encore quand il reçu une bible. Puis il connut une nouvelle étape décisive dans sa vie lorsque la police l'arrêta et le jeta en prison.

Trois mois plus tard, il comparaissait devant une cour très particulière..

Le procès se tenait en plein air et une grande foule de spectateurs s'était rassemblée. La sentence était inhabituelle ; L'homme pouvait choisir sa punition entre les trois possibilités suivantes : la réclusion à perpétuité, le peloton d'exécution ou l'exil.

Ne sachant que dire, il se mit à genoux et commença à prier...à haute voix pour que la foule l'entende :  

- Seigneur, me voilà et je sais que tu es avec moi !  Aide-moi à choisir ce que tu veux. 

Quel étonnement pour les juges ! Ils s'attendaient à ce qu'il choisisse l'exil, mais il semblait être prêt à être fusillé. La foule se mit à crier :

- Cet homme n'a pas toute sa tête ; il est fou ! Vous n'avez pas le droit de condamner un fou ! Laissez-le rentrer chez lui !   

Le choix n'était pas terrible...et l'homme a pu rentrer chez lui ! Il venait d'apprendre le secret de la victoire spirituelle en laissant le choix à Dieu...

 

ILS ONT ECRIT

Inconnu : 

- On court vers quelque chose, on trouve autre chose...

- Il y a tout ce pouvoir de bonheur et de malheur que chacun a sur l'autre de façon inégale...

 

SOURIEZ

Max se rend à la boulangerie pour acheter un pain au chocolat.

- Et avec ça ? demande la boulangère.

- Avec ça je vais faire mon quatre heures... 

Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 05:45

Abidjan

Cet homme fut le tout premier chrétien indigène des Comores, a rencontrer le Christ de manière surnaturelle. Très troublé par les paroles d'un chrétien en visite sur son île, il s'est demandé :  "Jésus m'aime et il est mort pour mes péchés?

- Mais qui est ce Jésus ?" Seulement l'étranger avait déjà quitté l'île. Il n'y avait là plus aucun autre chrétien à qui s'adresser. Il est donc rentré chez lui, confus et déconcerté.

Un bonne nuit de repos était à présent la seule chose à faire. Et cette nuit-là, il réalisa qu'il n'était plus seul dans sa chambre. De l'autre côté de la pièce, se tenait un homme. Son visage était d'une beauté indescriptible. Son habit blanc éclairait la pièce. Ses yeux étaient aussi bleus que des saphirs :

- "Il a étendu ses bras et a posé ses mains sur mon front....Je savais que j'étais en présence du Seigneur Jésus."

Ce fut la première rencontre de cet homme avec le christianisme ou plutôt avec le Christ lui-même...

- "Je me suis levé et j'ai fait le tour de la pièce. Les fenêtres étaient bien fermées."

Jésus lui était apparu ; une nuit inoubliable !

Cette nuit fut un nouveau jour...Une rencontre surnaturelle....

 

ILS ONT ECRIT

J. Lebreton :

- la pire des infirmités, c'est d'être amputé de Dieu parce qu'on perd alors sa raison d'être, sa finalité.

Lacourt :

- Toute l'histoire du monde est une montée vers la vie

  Toute l'histoire de la vie est une montée vers l'homme

  Toute l'histoire de l'homme est une montée vers Dieu.

 

SOURIEZ

Surprenant son fils devant le miroir de la salle de bain, la mère de Max s'exclame :

- Mais pourquoi manges-tu ton pain au chocolat en te regardant dans le miroir ?

- Pour avoir l'impression d'en manger deux, maman.  

Repost 0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 05:34

yeux.jpg

Nos yeux sont les moyens de communication privilégiés. Ce qu'ils disent, ne disent pas, peut aussi être source d'interprêtations plus ou moins fausses. Par exemple : l'un voit le regard de l'autre comme réprobateur, reprochant, froid, et il se sent aliéné, sans possibilité de s'exprimer.

Depuis quand n'avez-vous pas rencontré le regard de l'autre et accepté de vous laisser aller dedans ?

Jouez-vous encore dans ses yeux ? quelles couleurs ont-ils aujourd'hui ?

Pensons encore aux messages transmis par le corps et les multiples langages qu'il utilise pour parler et se taire. 

     Les sourires, sont-ils encore ces soleils qui transforment l'univers ?   Ces repères qui jalonnenent notre compréhension, notre complicité ?

Des regards, des sourires et des gestes qui disent plus que des mots encore à inventer...

 

ILS ONT ECRIT

J. Salomé :

- La communication peut servir à dire à l'autre ce que l'on sait et à se dire à soi-même ce que l'on ne sait pas encore et qu'on va enfin entendre, justement en le disant.

J. Giraudoux :

- A se dire "tous ces petits riens" qui ne valent pas la peine d'être dits, mais qui valent la peine d'être entendus.

 

SOURIEZ

Max est parti à la pêche...

Le garde arrive et lui dit :

- Hé bonhomme ! c'est interdit de pêcher ici !

- Je ne pêche pas M'sieur, j'apprends à nager à mon ver de terre ! 

Repost 0
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 06:04

aiglon

A 16 ans,  raconte Manu, je fus libéré d'un centre de jeunes délinquants. Je devins vite le plus grand arnaqueur de ma ville et je pensais que j'étais le play boy suprême. Je voulais gagner de l'argent facilement et devint revendeur de drogue,  gangster.

Je ne réalisais pas que tout en étant né dans une famille chrétienne, j'étais devenu mauvais, cruel, grossier et malgré tout cela Dieu avait sa main puissante sur moi. 

Ma vie dépravée m'avait conduit à l'alcool et au sida. J'avais plutôt été berné par le diable et maintenant être guéri du sida fut la chose la plus importante que j'espérais.

Je me mis à chercher des personnes sérieuses dans leur marche avec Christ et ils intercédèrent pour ma guérison... 

Dieu se mit à m'instruire et ma foi monta en flèche quand je me mis à voir Sa guérison prendre effet sur mon corps. Il avait déjà opéré un miracle formidable dans ma marche spirituelle et je n'ai plus flanché ou manqué de foi.

Il était Celui qui me guérissait et Lui seul pouvait me délivrer de cette maladie mortelle !... 

 

ILS ONT ECRIT

E.J. Phelps :

- Un homme qui ne fait pas d'erreurs, ne fait certainement rien d'autre.

Mark Twain :

- Le courage n'est pas l'inverse de la peur, mais l'opposition à cette dernière.

 

SOURIEZ

L'instituteur demande :

- Peux-tu me dire ce qu'est un égoïste ?

Et Max de répondre :

- Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense jamais à moi !

 

PASSEZ TOUS UN EXCELLENT WEEK END, A LUNDI !  

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche