Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 05:42

arbres neige0001

De la neige, encore de la neige ! Il en tombe trois mètres par hiver dans cet état du Nord des Etats-Unis où naît Wilson Bentley en 1865. Cette neige si banale et dérangeante fascine le jeune Wilson. Il tente d'observer des flocons au microscope mais évidemment ils fondent vite !

Alors il les photographie, et ceci pendant quarante ans. Il prend cinq mille clichés de ces cristaux qu'il qualifie de 

"minuscules miracles de beauté". Jamais il n'a trouvé deux cristaux identiques, mais tous ont la même beauté géométrique et la même symétrie : six branches à partir d'un axe central.
Wilson Bentley a attiré l'attention du monde entier sur la beauté d'un simple flocon de neige. Dans cette beauté, ne voyons-nous pas la signature de son auteur, Dieu le créateur de toutes choses, visibles ou invisibles ?

Comme il n'y a pas deux flocons semblables, il n'y a pas deux personnes identiques !

Nous sommes des "pièces uniques" et nous avons tous une valeur immense pour le coeur de Dieu. Il nous aime tous, non pas en fonction de notre physique, de nos capacités, de notre réussite sociale, mais parce qu'Il est Amour....

 

ILS ONT ECRIT

 

Antoine Maillet :

- La neige possède ce secret de rendre au coeur en un souffle, la joie naïve que les années lui ont impitoyablement arraché.

André Chedid :

- Recueillir le grain des heures - Eteindre l'étincelle - Ravir un paysage - Absorber l'hiver avec le rire....

 

 

SOURIEZ

 

Au fond de la forêt canadienne, un trappeur coupe du bois pour affronter l'hiver. Alors qu'il est en plein travail, un vieil indien passe par là. Le trappeur lui dit :

Salut vieil Indien solitaire ! Toi qui connais la nature, l'hiver sera-t-il rude ?

- Oh oui ! très froid ! répond l'indien avec certitude.

Du coup le trappeur décuple l'effort pour engranger toujours plus de blois. Le lendemain l'indien repasse, il lui repose la même question, la même réponse tombe :

- Ugh ! Oui, hiver très rigoureux !

Le manège reprend le lendemain, mais intrigué, le trappeur ne peut s'empêcher de demander :

- Comment sais-tu si l'hiver sera rude ou pas ?

- Vieux dicton sioux : quand homme blanc couper beaucoup de bois, hiver sera très rigoureux !


 

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 05:41

chateau-ancien.jpg

En des temps lointains et des contrées tout aussi lointaines, un roi se mit en tête de marquer le printemps par un geste de renouveau. Il décida d'innover en s'attachant, pour la première fois, les services d'un Premier ministre.


Après plusieurs semaines de recherche, seuls trois concurrents restaient en lice. Pour départager ces personnages pleins d'humanité et de modération, le roi décida de les soumettre à une ultime épreuve.

Il les fit enfermer dans une pièce de son château dont la porte avait été munie d'un verrou. Le mécanisme de ce dernier était particulièrement sophistiqué : les plus grands savants du royaume en avaient imaginé la complexité.

 

Le roi informa les trois candidats que celui qui parviendrait à trouver les secrets du dispositif deviendrait son Premier ministre, à condition toutefois que la solution fût trouvée avant la fin du printemps. Il leur souhaita bonne chance et la porte fut refermée.

De longues journées s'écoulèrent. Les deux premiers concurrents s'affairaient et émettaient toutes sortes d'hypothèses....l' autre restait serein, toujours assis conservant bien du recul face à la situation. Il semblait habité d'une grande maîtrise de lui-même, d'une égalité d'âme, au point que cette tempérance en énervait davantage encore ses deux concurrents.

Puis fort de sa paix intérieure, il se leva, se dirigea vers la porte, et sans hésiter tourna la poignée et l'ouvrit.

Elle n'était pas verouillée !

Le roi accueillit le sage d'un large sourire et le nomma Premier ministre. Et depuis, en ce royaume le printemps s'est installé à tout jamais.

 

Souvent, nous nous croyons enfermés dans des prisons ou des systèmes auxquels nous nous efforçons de nous adapter tant bien que mal et dont nous ne voyons pas l'issue. Pourtant, la prison dans laquelle nous pensons être cloîtrés n'en est pas une. Sa porte n'a pas de verrou.

Il ne tient qu'à nous d'actionner la poignée pour nous ouvrir à une existence meilleure.

Il suffit de  le décider. Car nous sommes libres, et nous ne le savons pas !

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

G. Duhamel :

- Si la civilisation n'est pas dans le coeur de l'homme, eh bien ! elle n'est nulle part.

Maeterlinck :

- Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.

 

SOURIRE

 

Docteur ! C'est terrible, je ne peux plus dormir, je rêve toutes les nuits que je joue au foot et je me réveille fatigué !

- Ce n'est rien, dit le toubib. Tenez,  prenez ces pilules et dormez tranquille ce soir.

- Je ne peux pas, docteur, ce soir, c'est la finale !



Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 05:41

terre.jpg

G.K. Chesterton a écrit : " Le monde ne manque pas de merveilles, mais il lui manque de pouvoir s'émerveiller !"

On dit que si la terre était aussi petite que la lune, la force de la pesanteur serait incapable de nous soutenir dans nos tâches quotidiennes. 

Par contre si elle était aussi grosse que Jupiter, la force serait telle qu'elle nous interdirait tout mouvement.

Si elle était aussi proche du soleil que Vénus, la chaleur y serait insupportable et si elle était aussi éloignée que mars, chaque nuit y serait d' un froid polaire.

 

Si les océans ne couvraient que la moitié de leur surface actuelle, la pluviométrie ne serait plus que 25 % de ce que nous connaissons aujourd'hui. S'ils couvraient 20% de plus qu'aujourd'hui, les précipitations annuelles augmenteraient de 400 % et feraient de notre planète un immense marécage insalubre !


L'eau gèle à 0°, mais si les océans étaient soumis à la même loi, les glaces des calottes polaires ne fondraient pas assez et nous finirions tous prisonniers de blocs de glace !

Pour l'empêcher, Dieu a ajouté du sel à l'eau de mer pour modifier la température de glaciation.

Pas mal pour une journée de travail !

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Joseph Addison :

- Un éclat de rire est comme un éclair traversant les nuages, qui continue à scintiller pendant un moment ; la bonne humeur maintient la lumière du jour dans l'esprit et l'emplit d'une sérénité stable et perpétuelle.

 

R. Tagore :

- Les fleurs se sont ouvertes dans les jardins et dans les haies, et peut-être qu'il existe un coeur auxquel elles ont révélé ce matin le don qui cheminait à travers les siècles.

 

 

SOURIEZ    - incrédulité -

 

Un alpiniste est en pleine ascension lorsque l'un de ses crochets cède ! In extremis, il se rattrape du bout des doigts à la paroi glacée...Se sentant glisser, de désespoir, il lance un timide :

- Y a quelqu'un ?

Et une énorme voix caverneuse tombe du ciel qui lui répond :

- C'est Dieu qui te parle ! Si tu crois en moi, lâche les mains, un ange te rattrapera !

Le type réfléchit deux secondes et crie :

- Il n'y aurait  pas quelqu'un d'autre ?

 


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 06:55

enfants0001.jpg

Sonya Ely a écrit ces lignes : "J'observais ma petite-fille âgée de 5 ans en train de jouer avec ses jouets. Elle décida de mettre en scène un mariage dans lequel elle jouait d'abord le rôle de la mère de la mariée, occupée à distribuer les rôles de la cérémonie, puis soudain prit la place de la mariée aux côtés de son futur marié... son ours en peluche en l'occurrence !

 

Elle le maintint bien droit puis se tournant vers le ministre du Culte qui présidait la cérémonie, elle déclara :

- Maintenant vous devez nous lire les droits du mariage.

Puis, sans reprendre son souffle, elle prit la place du ministre du Culte et récita :

- Vous avez le droit de demeurer silencieux, mais sachez que tout ce que vous direz peut être utilisé contre vous, vous avez le droit de prendre un avocat bien entendu, et vous pouvez maintenant embrasser la mariée !.."

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

Jacques Brel :

- Heureux qui chante pour l'enfant et qui sans jamais rien lui dire le guide au chemin triomphant.


Proverbe Africain :

- Tous les blancs ont une montre, mais ils n'ont jamais le temps.

Proverbe Malien :

- On ne peut pas courir et se gratter les pieds en même temps.

 

 

SOURIEZ  - GPS -

Un professeur fait tout un cours à ses élèves pour leur expliquer ce que sont latitude, longitude, degrés et minutes. Pour vérifier que son enseignement a porté ses fruits, à la fin de la classe, il demande :

- Supposons maintenant que je vous demande de me rejoindre pour déjeuner à 23 degrés, 4 minutes de latitude nord, 45 degrés et 15 minutes de longitude. A quelle heure est notre rendez-vous ?

Grand silence dans la salle de classe, quand un des élèves lève la main et dit :

- Je crains que vous ne déjeuniez seul, m'sieur....

 


 


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 04:39

ange aide0001

- Je suis née dans une famille athée et j'ai très vite adopté pour règle de vie : Ni Dieu, ni maître ! . J'avais soif de liberté...Je sortais le week-end ; et , après m'être éclatée, je retrouvais sagement les bancs du lycée pendant la semaine. J'ai continué tant bien que mal cette double vie, mais la drogue et la débauche ont fini par prendre le dessus.

Mes efforts pour sortir de cet engrenage par divers moyens (méditation transcendantale, yoga) ont échoué et je restais toujours plus angoissée, sans travail, sans amis, sans avenir.

 

A 23 ans, j'ai renconté des chrétiens qui m'ont parlé de Jésus. J'ai failli leur rire au nez. Croire en lui me paraissait complètement absurde et dépassé. Pourtant j'essayais de lire la Bible en me disant : C'est peut-être vrai pour eux, mais par pour moi, j'en ai trop fait, mon péché, est trop grand !

Pourtant un jour, j'y ai lu cette parole : "mais là où le péché abondait, la grâce a surabondé".  Cette parole a touché mon coeur et a été comme une lueur d'espoir pour moi.

 

Je peux dire aujourd'hui qu'elle a transformé ma vie. Avant, j'étais dans la crainte et l'errance, maintenant l'amour de Dieu me comble et je sais que Jésus m'a purifiée de tous mes péchés. Je le remercie pour tout ce qu'il a fait pour moi. Non seulement il m'a pardonnée, mais il a aussi rebâti ma vie. Il m'a beaucoup donné, en particulier un foyer, et une place parmi mes frères et soeurs chrétiens. 

Mais avant tout, l'espérance d'être un jour avec lui.

 

Cécile

 

 

ILS ONT ECRIT  à propos d'ami :


L'écrivain Alphonse Karr, devenu fleuriste dans le Midi, expédiait des bouquets sur lesquels il inscrivait des sentences destinées à faire réfléchir, dans le genre de :

- Tout le monde veut un ami, mais personne ne s'occupe d'en être un.

Winston Churchill célèbre premier ministre britanique :

- Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît à fond mais qui vous aime quand même.

 

 

SOURIEZ  - SPA -

 

Un homme pénètre dans le cabinet d'un éminent psychiatre :

- Docteur, docteur ! C'est horrible, j'ai des hallucinations !

Je me prends régulièrement pour un chien, un berger des Pyrénées !

- Oh !  Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas très grave, installez-vous sur le divan.

- Impossible, docteur, je n'ai pas le droit de monter sur les meubles ! 


 



 

 


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 07:27

chalutier.jpg

D'un caractère violent, Dan avait donné bien des soucis à sa famille. Il avait une passion : la mer. Aussi s'était-il engagé sur un chalutier. Et depuis plusieurs années il sillonnait l'océan. Tom, son camarade, avait essayé de lui parler de Jésus Christ, en pure perte.

Une nuit en pleine tempête, un ouragan s'élève. Dan est à la barre avec Tom. Une seule solution : essayer de rallier le port le plus proche. Mais une énorme vague balaye complètement le pont et précipite Tom  dans les eaux tourbillonnantes.

Impossible pour Dan de chercher un homme dans cette immensité déchaînée ! Il faut se cramponner à la barre et livrer une bataille désespérée pour atteindre la côte. Quelles sont longues les heures où, agrippé au gouvernail,  Dan cherche à discerner la moindre lueur dans la nuit profonde ! Avec le froid qui le glace, sous les embruns qui lui cinglent le visage,  à bout de forces, il fait ce qu'il n'aurait jamais cru faire et il crie : " Ô Dieu ! aide-moi !"

 

"Quelque chose d'étrange s'est passé, se souvient-il. La barre a tourné plus facilement, comme si une poigne ferme la maintenait, et le bateau a changé légèrement de trajectoire. Puis le vent s'est calmé, nous étions dans le chenal ! Je savais que Dieu lui-même était venu à mon secours."

La vie de Dan changea complètement. Il aimait parler du Pilote invisible qui l'avait conduit jusqu'au port, et de Tom ce camarade qui lui parlait du Sauveur qu'il aimait, et auprès duquel il était.....

 

 

ILS ONT ECRIT 


 Inconnu :

- Dieu a pris tes péchés, le a jetés à la mer, et a mis une pancarte : "pêche interdite"

C. Belguise :

- Dans le silence et la solitude on n'entend plus que l'essentiel .

 

SOURIEZ - égalité des chances -


Le fils d'un roi du pétrole qui suit ses études en Europe écrit à son père :

Cher papa,

Les gens sont très accueillants, je me plaîs beaucoup ici et la Ferrari 599 GTB plaqué or est magnifique. Mais je suis un peu honteux d'arriver avec au collège, alors que mes copains et mes profs viennent en train.

Son père lui répond :

Mon cher fils,

Pardon de t'avoir fait honte ! Je transfère immédiatement 2 millions d'euros sur ton compte, comme ça toi aussi, tu peux t'acheter un train !



 

 


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 06:52

chine montagne-copie-1

Le père de A. Judson qui est pasteur, ne cessait de prier et d'espérer que son fils suive ses pas, mais ce dernier avait des idées très différentes ; il considérait que le pastorat était une pure perte de temps et de gaspillage de talent.

Il se déclarait athée convaincu et devint l'ami d'un certain Ernest Eames qu'il rencontra à l'université de Providence.

Ce dernier, farouche athée lui aussi, consolida la conviction de Judson qu'il n'y avait pas de Dieu.

 

Pendant des années Judson erra dans le pays, vivant selon ses propres mots " une vision dissolue à l'extrême ".

Un soir, il fit halte dans une auberge de campagne où la seule chambre vacante était à côté de celle où un homme était en train de mourir.

" Je n'ai aucun problème à prendre cette chambre, déclara-t-il fièrement à l'aubergiste, je n'ai pas peur de la mort, car je suis un athée convaincu."

Il écouta toute la nuit les râles et les gémissements de souffrance de son voisin, pensant : "Je devrai aller l'aider, mais que pourrais-je lui dire ?"

Au petit matin, l'homme mourut.

Avant de quitter l'auberge Judson demanda au propriétaire :

- Vous savez qui était cet homme ?

- C'était un homme à peu près de votre âge, il s'appelait Ernest Eames, répondit l'aubergiste....

 

Judson rentra derechef à la maison de son père, les mots "mort et perdu" résonnant dans sa tête tout au long du chemin. Arrivé chez lui, il abandonne sa vie entre les mains de Christ et devint plus tard missionnaire en Asie et participa à la traduction de la Bible en Birman.

Des milliers d'âmes vinrent à Christ grâce à lui.

 

 

ILS ONT ECRIT 

Pascal Quignard :

- Tous les matins du monde, sont sans retour.

Jean Giraudoux :

- La vie est un cadeau si merveilleux que tout être généreux ne peut avoir qu'une ambition, l'offrir.

 

 

SOURIEZ - inflation

Dans la cour de l'école, des gamins discutent. L'un d'eux explique :

- Quand j'étais petit, maman me donnait 6 Euros et j'allais chercher à l'épicerie, du beurre, du lait, du fromage, du café, du sucre, du pain et des oeufs !

Mais maintenant ce n'est plus possible avec toutes ces caméras de surveillance !


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 06:48

dessinee.jpg

Ce que les autres pensent de vous n'a aucune importance. Les opinions humaines sont changeantes. L'important c'est ce que vous croyez à propos de vous-même. Jésus ne supplia personne de croire en Lui.

Il savait que l'intégrité n'est pas une valeur que l'on peut prouver aisément : on doit la discerner, la découvrir soi-même.

Si vous luttez aujourd'hui contre un sentiment d'inutilité, s'il vous semble difficile de trouver votre place dans la vie, peut-être l'histoire suivant vous aidera-t-elle un peu.

Rick Sparky n'avait pas beaucoup de chance : au lycée il ne comprenait rien au latin, à l'algèbre et à l'anglais, à la physique... Il était mal à l'aise en société, en raison de sa timidité maladive.

Il n'osa jamais inviter une fille à l'accompagner où que ce soit.

 

Une seule chose lui paraissait importante : le dessin.  Il était fier de ses travaux mais personne n'en voulait ...

Néanmoins Rick ne s'avoua pas vaincu. Il décida d'écrire son autobiographie sous forme de bandes dessinées.

Il eut un immense succès. Des livres suivirent, des shows télévisés et de multiples utilisations médiatiques.

  Sparky était le surnom de Charles Schulz, le créateur de Peanuts, le plus prolifique et le plus fameux des dessinateurs de bandes dessinées de tous les temps.

...........Il développa son unique talent, refusa d'abandonner et finit par devenir le meilleur dans sa profession !

 

ILS ONT ECRIT 

M. de Servantes :

- L'activité est la mère de la réussite.

 

W. Churchill :

- La réussite c'est d'aller d'échec en échec sans jamais se décourager.

 

 

SOURIEZ 

Phil à ses parents :

- Demain il y a visite musicale à l'école !

- Tu veux dire médicale ?

- Non musicale ! Il paraît qu'on passe tous à la radio !

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:52

faiblesse0001

Le monde est plein d'orphelins sur le plan affectif et spirituel. Ali est né dans un village isolé des montagnes turques. Il avait juste dix ans lorsqque son père mourut et, tout au long des funérailles, il eut le sourire aux lèvres, car il haïssait son père pour sa brutalité.

Des scènes de violence resteraient à jamais marquées comme au fer rouge dans sa mémoire. Peu après la mort de son père, il fit une "liste de la haine" de tous les gens et de toutes les choses vers lesquelles ils dirigeait son hostilité. Il n'y inscrivait pas le nom de son père, par simple respect pour sa mère.

Adolescent, il avait souvent des acccès de dépression accompagnés de longues périodes de silence, de repli sur soi et d'anorexie mentale.

Il faisait un complexe de culpabilité à cause de sa haine pour son père, et il finit par croire que la haine était le seul moyen de se débarrasser de ce complexe.

 

C'était un orphelin pour qui la notion d'amour n'existait pas. Drame, crime, drogue, violence....Il devint membre d'une école de terroristes au Liban.

Le 13.05.1981, cette vie de violence prit fin brutalement, mais il fallut d'abord que les journalistes du monde entier butent sur le nom de ce jeune Turc jusqu'alors inconnu.

On venait de l'arrêter quelques heures auparavant pour avoir tiré sur le Pape J.P. II.

A présent, Ali est dans une cellule nue aux murs blancs d'une prison. Le pape lui avait rendu visite pour lui pardonner.

En agissant ainsi il amena Ali à une nouvelle compréhension de Dieu et lui offrit la possibilié de vaincre l'amertume et les ténèbres de son âme.

 

 

PENSEES :

Esope :

- Prends garde à ne pas te perdre toi-même en étreignant des ombres.

 

Leçon de sagesse :

- Chaque jour apporte sa leçon de sagesse. Qu'ai-je appris de celui qui s'achève ?

 

SOURIEZ :

  A genoux dans une église, un homme vide son coeur devant Dieu. Au bout d'un moment il lui dit :*

- Pourquoi, quand on est là tous les deux, je suis toujours le seul à parler ?

Et Dieu de répondre :

- Peut-être parce que de nous deux, je suis le seul qui écoute....

 

 

 

 


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 06:58

navire ancre0001

Tu pourrais profiter du temps présent, être totalement libre, prendre le temps de vivre ta vie, faire tout ce qui te semble bon, choisir toi-même tes priorités.

Tu pourrais acquérir toutes les richesses, devenir l'homme le plus puissant, envié de tous, dominant sur les biens et sur les hommes.

Tu pourrais devenir l'homme le plus fort, développer ta musculature, apprenant à utiliser ta force avec habileté et rapidité.

Tu pourrais avoir la plus belle femme, gentille, serviable, aimante et douée, mère admirable de tes enfants.

Tu pourrais acquérir toute la connaissance, devenir l'homme le plus intelligent, le plus créatif, capable de donner au monde tout ce dont il peut avoir besoin.

Tu pourrais devenir l'homme le plus célèbre, le plus respecté, capable de gérer les domaines importants, peut-être de gouverner ton pays et de recevoir les louanges de tous tes concitoyens.

Tu pourais devenir l'homme le plus aimable ou le plus amusant, devenir la référence de la sagesse et de l'exemplarité.

Tu pourrais devenir presque un dieu...!

 

Mais sache qu'il y a un temps pour tout : "Souviens toi de ton Créateur avant que des jours mauvais n'arrivent....Et que ton esprit ne retourne à Dieu qui te l'a donné." Eccl. 12

BD

 

ILS ONT ECRIT :

Bob Gass :

- Si vous essayé d'être quelqu'un, vous ne serez qu'une pâle copie. Soyez plutôt vous-même : vous êtes le mieux placé pour l'être.

 

Abraham Lincoln a dit un jour qu'il pouvait trouver beaucoup de gens désireux de verser leur dernière goutte de sang à son service, mais qu'il était beaucoup plus difficile d'en trouver désireux de verser leur première goutte de sang !

 

 

SOURIEZ :

 Au cathéchisme, l'animateur commente la parabole du bon Samaritain et le rôle du prochain.

- Mes enfants qui est notre prochain ?

- Notre prochain ? c'est le bébé ! répond Thomas

- Comment cela ?

- Ben oui, maman, elle dit tout le temps à tout le monde "j'attends mon prochain".

 


 

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche