Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 05:32

arc en ciel0001

On raconte l'histoire de ce vieux paquebot à vapeur qui venait d'accoster dans le port de Southamton. Les passagers commençaient à descendre la passerelle tandis que des ballons multicolores, remplis d'hélium, s'élevaient dans le ciel. La foule qui se pressait sur le quai se mit à hurler et à gestivuler de manière folle pour accclamer une jeune star d'Hollywood venue rendre visite à sa famille.

 

Le dernier passager à descendre la passerelle fut un vieillard qui avaiat passé plus de cinquante années de sa vie comme missionnaires aux Indes. tout ce qu'il possédait au monde se trouvait dans sa pauvre valise délabrée. Il se dirigea vers une penson bon marché où il prit une chambre pour la nuit. Un fois seul, il s'agenouilla devant le lit et pria : " Seigneur, je t'ai servi toute ma vie. J'ai tout sacrifié afin de porter aux autres la bonne nouvelle de l'évangile et j'ai aidé tant de personnes à te connaître. 

Pourtant aujourd'hui il n'y avait personne pour célébrer mon retour ou me souhaiter la bienvenue chez moi." Il entendit alors la douce voix de Dieu lui répondre : "Mon fils, tu n'es pas encore arrivé à ta maison !"

C'est vrai, ici-bas, nos demeures ne sont que temporaires...

Un célèbre prédicateur a dit un jour : "Notre rôle principal en ce monde est de nous garantir une place dans le monde à venir !"

 

 

ILS ONT ECRIT 

 

O. Wilde :

-  Les gens bien élevés contredisent les autres, les sages se contredisent eux-mêmes 

-  Dans une maison où il y a un coeur dur, n'y a-t-il pas toujours un vent glacé ?

 

Proverbe chinois :

Chaumière où l'on rit vaut mieux que palais où l'on pleure.

 

 

SOURIEZ

 

Deux frères se disputent bruyamment dans le salon. La maman les sépare et exige des excuses de Nathan, le plus âgé des deux.

- Nathan, demande pardon à ton frère pour lui avoir dit qu'il était idiot.

- Je regrette que tu sois idiot, Arthur !  dit Nathan 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 05:29

chien-bronze.jpg

Un missionnaire en congé en Europe, acheta un petit chien de bronze qu'il emporta en Birmanie où se trouvait son champ d'activité. Il plaça la statue bien en évidence devant sa maison.

Ses voisins, intrigués, l'interrogèrent : "Pourquoi as-tu mis ce chien devant ta porte ?"

- Parce que je suis souvent seul chez moi : j'ai besoin d'un chien qui me protège et, la nuit, m'avertisse du danger !

Tous se mirent à rire !

- Mais ton chien ne voit rien, n'entend rien, n'aboie pas et ne mord pas. Comment pourrait-il te protéger des voleurs ? ...Ton chien n'est que du bronze !

 

- Ah bon ! dit le missionnaire, et vos idoles, elles sont faites avec quoi ? Du bois, de la pierre ou du métal. Elles ne voient pas, et n'entendent pas plus que mon chien. Et vous vous prosternez devant elles ! Vous les priez et vous prétendez qu'elles vous protègent !  Dieu seul est le Dieu vivant qui a donné son Fils pour vous.

Abandonnez vos faux dieux aveugles et sourds et tournez-vous vers lui !

 

Nous ne sommes peut-être pas des païens, mais l'avertissement de l'apôtre Jean est toujours actuel "Gardez-vous des idoles !"

Nos idoles à nous ( argent, ambition....) sont incapables de nous rendre heureux et libres...mais elles accaparent notre esprit et prennent dans notre coeur une place qui n'appartient qu'à Dieu.

 

 

ILS ONT ECRIT

Proverbes et dictons 


- Un ami est un autre nous-même.

- Qui prend toujours et jamais ne donne, à la fin chacun l'abandonne.

- Ce sont les petites pluies qui gâtent les grands chemins.  (De nombreuses petites dépenses ruinent)

 

 

SOURIEZ

 

Dix femmes arrivent ensemble au paradis. St Pierre demande à celle qui n'ont jamais fait de médisances de rester à sa droite.

Neuf vont se placer à sa gauche.

Pierre se tourne alors vers la dixième qui lui demande : Pourriez-vous parfer plus fort, s'il vous plaît, je suis un peu sourde !

 

  



 

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 05:34

marathon.jpg

Beth Anne Deliantis devait parcourir un marathon de 42 km en moins de 2 heures et 45 minutes pour se qualifier pour les jeux olympiques.

Elle entra dans la dernière ligne droite après 2 heures et 43 minutes de course. Il lui restait 2 minutes pour terminer le marathon et se qualifier, mais 200 mètres avant la ligne d'arrivée elle trébucha et tomba.


Bouleversée, elle resta prosternée dans la poussière pendant 20 secondes.

La foule cria pour l'encourager : " Relève-toi ! relève-toi !"...Il lui restait moins d'une minute.

Beth se redressa et commença à marcher douloureusement.... A 5 mètres de la ligne et 10 secondes restantes au chronomètre, elle tomba à nouveau.

 

Sous les cris d'encouragement de la foule, elle rampa les derniers mètres et franchit enfin la ligne d'arrivée.

Son temps : 2 heures 44 minutes et 57 secondes 

Sa parole pour vous aujourd'hui est : "Relevez-vous et continuez !"

 

 

ILS ONT ECRIT ( par rapport à la souffrance )

 

Edward Bach : Philosophe allemand 

- La souffrance est un correctif qui met en lumière la leçon que nous n'aurions pas comprise par d'autres moyens, et elle ne peut jamais être éliminée, tant que cette leçon n'a pas été apprise.

 

Yvond Rivard :

- La souffrance d'autrui, même lorsqu'on connaît la cause, est une porte verrouillée de l'intérieur contre laquelle on ne peut que frapper discrètement pour que l'autre sache qu'il n'est pas seul.

 

 

SOURIEZ

 

Monsieur D. a été victime d'un terrible accident de voiture, résultat 15 jours dans le coma. Puis alors que tout le monde le croit perdu, il ouvre un oeil et demande :

-  Qu'est-ce qui m'est arrivé ?  Je suis au Paradis ?

-  Non lui répond sa femme en se penchant sur lui...rassure-toi, je suis toujours là !


 


 


Partager cet article
Repost0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 05:36

coucher sol.seul

Les parents de Christopher refusèrent de croire qu'il ne restait aucun espoir de sauver leur enfant après qu'une tumeur maligne fût diagnostiquée dans son cerveau. Après avoir analysé les radios, Carson, le neurochirurgien, leur déclara : " Je ne peux pas vous apporter le moindre encouragement à espérer une amélioration". "Les médecins de Géorgie nous ont dit cela aussi..", répondit la mère, 

mais Dieu nous a indiqué de venir à Baltimore, parce qu'il se trouvait ici un chirurgien qui pourrait nous aider. Nous croyons que vous êtes ce spécialiste !


Carson ému, leur dit qu'il ferait tout son possible, priant intérieurement pour un miracle ! Quand il se mit à opérer, il découvrit que le tronc cérébral de Christopher semblait avoir été rongé par le cancer. Sans un tronc cérébral sain tout espoir de vie normale s'évanouit. Plus tard, quand il rejoignit les parents de l'enfant, il leur dit :

"Je suis vraiment désolé, mais je n'ai rien pu faire pour aider votre fils. Nous avons tous prié, mais parfois nous devons accepter que Dieu agit selon des voies que nous ne comprenons pas ".

Les parents refusèrent de changer d'opinion et lui répondirent : "Dieu va guérir notre fils. Nous croyons en Sa promesse."

Carson ne put qu'admirer leur foi, sans toutefois ignorer l'évidence de ce qu'il avait vu au cours de l'opération. Pendant les trois jours suivants Christopher demeura dans le coma, puis ses yeux commencèrent à se fixer sur certaines choses et quelques mouvement imperceptibles apparurent. 


Après avoir fait passer une nouvelle fois l'enfant au scanner, Carson décida d'opérer à nouveau. Après avoir enlevé la masse cancéreuse, couche par couche, et nettoyé les lobes, il découvrit soudain un tronc cérébral sain, intact !

Avant de ramener  Christopher chez eux, un mois plus tard, ses parents, en compagnie du chirurgien, ne purent que remercier Dieu pour le miracle !...

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Inconnu :

- Nous ne sommes pas appelés à élever la souffrance, mais à l'intégrer avec simplicité à notre vécu pour la rendre fructueuse.

- Une personne qui souffre a surtout besoin d'être sécurisée, écoutée et aimée, bien souvent sans parole et sans condition.

 

Proverbe Arabe :

- C'est de la confiance que naît la trahison...

 

 

SOURIEZ :

 

En plein concert, un Belge fait passer un billet au chef d'orchestre : "Je ne suis pas un mouchard, mais je dois vous signaler que le type aux cymbales ne joue que lorsque vous le regardez !

(pardon les amis belges !)


 

 


Partager cet article
Repost0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 05:30

mur.jpg

A. Graham dépeint le rôle de l'intercession après la deuxième guerre mondiale :  Les chrétiens du monde entier ont commencé à prier pour l'Eglise derrière le rideau de Fer.

Des récits de harcèlement, de persécution, de pauvreté, de non respect des droits de l'homme et de dépression filtraient à travers le rideau et par dessus le mur.

Le peuple  priait Dieu d'intervenir et de délivrer l'Europe de l'Est de l'oppression, de l'athéisme et de la tyrannie. Par moment, sous la pression des évènements mondiaux, les prières  des croyants du monde entier s'intensifiaient.

Et en Novembre 1989, le mur de Berlin est tombé et le rideau de fer a été renversé.

 

Il n'y a aucune explication logique pour cette dramatique série d'évènements si ce n'est que "les coupes pleines d'encens qui sont les prières des saints" étaient remplies ! 

On peut se poser la question : quelle est la dernière prière qui a fait que Dieu a dit : J'ai tout ce dont j'avais besoin pour continuer ce que je me suis fixé.

 

Pour annuler les malédictions territoriales en Europe de l'Est : Herr Buecker a appris aux Allemands de l'Est comment se joindre aux Allemands de l'Ouest dans l'unité, la repentance et les prières d'intercession. Un jour les Allemands de l'Est sont venus soudainement dans une église de Leipzig, intercéder pour leur pays.

Ils avaient pris de grands risques, car la police secrète regardait et enregistrait.

Des milliers de personnes se sont rassemblées dans l'église et dans toute la ville ;  H. Buecker nous apprit plus tard qu'un décret fut pris par le gouvernement "par erreur" pour ouvrir la porte !

 

Avant que les autorités officielles aient eu le temps de découvrir ce qui se passait, il était trop tard pour arrêter le pendule de l'histoire, il avait osciller du côté de la liberté !  Le mur de Berlin était détruit. La plus grande des révolutions de l'histoire moderne sans effusion de sang s'ensuivit, et on vit le communisme vidé de sa puissance, l'Union Soviétique éclatée et ...l'Allemagne réunifiée ...!

Voilà la puissance de la prière d'intercession et du combat spirituel en faveur des nations du monde. 

 

 

IL A ECRIT

 

Bob Gass :

- Une foi née dans la fournaise vous rend aussi libre au milieu des flammes qu'en dehors. Et quand vos amis verront que Dieu est avec vous même au coeur de ces difficultés, ils seront convaincus, mieux que par n'importe quel long discours, de rechercher Sa présence. 

 

SOURIEZ

 

Un jeune étudiant a l'occasion de rencontrer un vieux multimilliardaire pour l'interroger sur le secret de sa   réussite :

- C'est très simple, répond le vieux milliardaire, tout a commencé en 1932. C'était la grande dépression, on manquait de tout. Je n'avais dans la poche qu'une pièce de 1 cent, je l'ai inverstie dans une pomme. J'ai passé la journée à astiquer cette pomme. Le soir, alors qu'elle brillait comme un miroir, je l'ai vendue 10 centimes.

J'ai continué ce système pendant un mois, et, à la fin de ce mois, j'avais une fortune de 1 dollar et 30 centimes !

- Et c'est comme ça que vous avez bâtie votre empire ? demande l'étudiant, épaté.

- Oh non ! au début du mois suivant, mon père est mort et m'a laissé 2 millions de dollars.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 05:33

rembrandt croix

Bill était un ivrogne qui se convertit lorsqu'il entra dans un refuge chrétien de sans abris de Skid Row.  

Avant sa conversion il s'était acquis la réputation d'un bon à rien, alcoolique et égoïste, pour lequel aucun espoir de réhabilitation n'était envisageable.

Pourtant, quand il donna sa vie à Christ, son comportement changea du tout au tout. Il devint vite la personne la plus prévenante, la plus soucieuse d'aider, de tout le refuge. Il passait ses journées à accomplir avec diligence tout ce qu'on lui demandait de faire. Rien ne le rebutait...Il faisait tout le coeur plein de reconnaissance.

On pouvait lui demander de s'occuper du premier venu qui entrait dans le refuge, il était toujours prêt à le faire manger à le déshabiller et le mettre au lit si ce dernier était incapable de le faire lui-même.

 

Un soir, alors que le directeur du refuge venait de terminer son message sur l'évangile devant le groupe habituel d'hommes assemblés dans la petite salle de réunion, l'un d'eux s'approche, se met à genoux et  demande à Dieu de transformer sa vie.

L'ivrogne repenti se mit à pleurer tout en répétant entre ses sanglots : "O Dieu, rends-moi un peu comme Bill !".

Le directeur du refuge se pencha sur lui et murmura : "Il vaudrait mieux Lui demander de te rendre un peu comme Jésus, de te faire ressembler à Lui, ne crois-tu pas ?

Après un instant de réflexion, l'homme releva la tête décontenancé pour lui demander : "Jésus, il ressemble à Bill ?"... 

 

 

Ph. Auzenet :

- La souffrance est vraiment une école. Nous pouvons nous asseoir sur ses bancs, écouter attentivement, apprendre les leçons et réussir l'examen. Nous pouvons aussi  faire simplement acte de présence durant les cours, ou pire, nous en désintéresser et faire l'école buissonnière;

 

Graham Greene : 

- La souffrance est encore pire dans le noir : on ne peut poser les yeux sur rien.

 

 

SOURIEZ :

 

Lili revient de chez le dentiste. Son papa demande :

- Alors Lili, ça va mieux ta dent ?  Elle ne te fait plus mal ?

- Je ne sais pas papa, elle est restée chez le dentiste !


Partager cet article
Repost0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 05:51

agnelet0001

" Et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix "

 

Il paraît qu'un touriste avait soudoyé un jour un berger du Moyen-Orient pour qu'ils échangent leurs vêtements, afin de tester la véracité de ce verset. Imaginez donc les deux hommes : le berger est maintenant habillé en touriste et le touriste a revêtu les habits du berger.

Tous les deux se mettent à appeler les brebis.


Vous l'avez certainement deviné, le troupeau s'est dirigé sans la moindre hésitation vers le vrai berger et n'a même pas jeté un regard dans la direction du touriste déguisé en berger !  Pourquoi donc ?

Parce que les brebis avaient passé assez de temps en compagnie du berger pour pouvoir reconnaître sa voix.

Voilà une leçon pour nous aujourd'hui ! Notre coeur devrait brûler du désir de connaître La voix de notre Berger...

Dans les Ecritures nous lisons que Jésus appelle les brebis par leur nom....

 

Il connaît votre nom, il a un plan pour votre vie, il a établi votre déstinée avant même votre premier souffle de vie !

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Jean Giraudoux :

- Le bonheur est une petite chose qu'on grignote assis par terre, au soleil...

Oscar Wilde :

- Le travail acharné n'est que le refuge des gens qui n'ont rien à faire.

 

 

SOURIEZ

 

Une ravissante jeune fille entre dans un magasin de tissus. Elle en choisit un et demande au vendeur :

- Je voudrais ce tissu pour une nouvelle robe, combien coûte-t-il ?

- Un baiser le mètre, répond niaisement le vendeur.

- Bon, j'en prends 10 mètres !

Tout content, le vendeur découpe le métrage, met le tout dans un grand sac et le tend à la jeune fille en lui demandant son paiement, bien sûr.

La fille répond, en montrant derrière un vieux papy édenté :

- Pour la facture, voyez avec mon grand-père, c'est lui qui paie ! 


Partager cet article
Repost0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 05:57

coucher confiance

Savoir si vous accomplissez la volonté de Dieu vous procurera un certain degré d'assurance, mais pas nécessairement du confort. Suivre un plan que vous n'avez pas élaboré vous-même et partir vers une destination que vous voyez en esprit, sans pouvoir vraiment l'expliquer, c'est ce qu'on appelle "marcher par la foi".

Dieu établit le plan, vous déplace du point A vers le point B et vous répète :  " Fais-Moi confiance,  Je sais ce que Je  fais ! "

En 1945, avant d'avoir fait la connaissance du célèbre  évangéliste Billy Graham, Cliff Barrows et sa fiancée Billie, étaient parvenus à économiser juste assez pour  organiser un mariage très simple et se payer deux billets de train et un hôtel dans une petite station balnéaire.

Quand ils arrivèrent devant l'hôtel, ils découvrirent qu'il était fermé exceptionnellement, et se trouvèrent donc dans cette ville qu'ils ne connaissaient pas sans beaucoup d'argent. Ils décidèrent de faire de l'auto-stop.

Un conducteur sympathique les amena jusqu'à un magasin dont il connaissait la propriétaire. Celle-ci leur offrit une chambre, au-dessus de sa boutique où ils passèrent cette première nuit.

Le lendemain, entendant Cliff  jouer des chants chrétiens sur son trombone, elle s'arrangea avec un groupe d'amis pour permettre à Cliff et à Billie de passer le reste de leur voyage de noce dans la région.

Quelques jours plus tard, leur hôte les invita à l'accompagner à une rencontre de jeunes où devait parler un jeune évangéliste. ...et c'est ainsi que Cliff fit la connaissance du jeune orateur Billy Graham...

Les deux hommes devinrent partenaires à compter de ce jour....

Quand les évènements ne tournent pas comme vous l'aviez espéré, Dieu a Son propre Plan et le Sien est définitivement le meilleur !

 

PROVERBES 

 

Africain :

- Il n'y a pas qu'un jour, demain aussi le soleil brillera.

Chinois :

- Le bonheur vient de l'attention prêtée aux petites choses, et le malheur, de la négligence des petites choses !

 

 

SOURIEZ

 

La loi de Murphy - Egalement appelée   "Loi de la tartine beurrée", celle qui tombe forcément du côté beurre.

 

- Si un document est confidentiel, il restera oublié dans la photocopieuse...

- Si vous avez perdu quelque chose, vous le retrouverez toujours dans le dernier endroit où vous le chercherez...

- La manière la plus facile et la plus rapide de retrouver une chose que vous cherchez partout chez vous, c'est d'en   acheter une nouvelle !

 


Partager cet article
Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 05:46

desert0001

Comment mieux réagir et se comporter, comment mieux s'adapter, lorsque tout est sécheresse, égarement, sur un chemin qui ne mène nulle part, lorsqu'on se sent complètement abandonné par la vie, les circonstances, les amis et parfois par Dieu Lui-même ?

Comment survivre par une chaleur insoutenable qui perdure, celle de l'épreuve, et que l'on n'a même plus la force d'aller se désaltérer ?

Comment se comporter lorsque la tempête fait rage perpétuellement dans notre vie et que n'on ne voit aucune amélioration possible?...
Notre désert intérieur connaît les mêmes limites que celles d'un désert de sable : au premier regard, il n'y en a aucune.
Une dune ressemble à une autre dune, le sable ressemble toujours au sable, le grain de sable au grain de sable, et puis la piste disparaît en pleine tempête et nous voilà perdus. Le vent déplace tout, perpétuellement. L'horizon, c'est l'immensité du bleu du ciel, alliée à celle des dunes majestueuses de la couleur du sable.

 

Le prolongement d'un désert intérieur se caractérise souvent par cette absence d'horizon, inquiétante, insécurisante à la longue. Plus rien n'est visible, plus rien n'est palpable, plus rien n'est devant soi ou au loin : tout est derrière....

Dieu peut momentanément permettre qu'un de ses enfants n'ait plus d'horizon :  il lui enlève alors tous ses points de repère habituels, ceux qui sont au loin et ceux qui sont au près, car il veut lui apprendre à marcher sans s'appuyer d'abord sur eux. Il a ses raisons, que lui seul connaît pour traiter l'un des siens. 

Il veut lui apprendre à ne dépendre que de Lui. C'est une formation précieuse et utile pour l'avenir.....

 

Ph. Auzenet

 

 

ILS ONT ECRIT

 

Jules Renard :

- Si l'on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d'attente.

 

- Le bonheur, c'est d'être heureux : ce n'est pas de faire croire aux autres qu'on l'est .

 

 

SOURIEZ

 

- Qu'est-ce qui est pire que de trouver un vers dans une pomme où l'on a déjà croqué ?

- Trouver la moitié du vers !

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 05:32

 

rayon de soleil0001

 

Terry Fox traversa le Canada en courant et récolta 24 millions de dollars pour la recherche sur le cancer. Le plus extraordinaire, c'est qu'il n'avait plus qu'une seule jambe, l'autre, atteinte de cancer ayant dû être amputée. Il avait prévu de parcourir une quarantaine de kilomètres par jour, mais, handicapé par de sévères migraines, par la neige et le verglas, il n'avait réussi, après un mois de course qu'à courir une douzaine de kilomètres par jour.

Pourquoi donc persévéra-t-il ? 


Parce que le but qu'il s'était fixé et qui embrasait son coeur, était bien plus fort que la douleur qui meurtrissait son corps. On pouvait l'amputer d'une jambe, mais pas de son esprit.

L'engagement, c'est la volonté de tout faire pour atteindre votre but, c'est une promesse que vous vous faites à vous-même et sur laquelle vous ne reviendrez pas.

Il existe une grande différence entre faire quelque chose par intérêt et le faire par engagement. 

Dans le premier cas vous le faites quand cela vous paraît commode, mais dans le second cas, vous ne pouvez accepter aucune excuse pour arrêter : seul le résultat compte..

C'est à vous de décider si la récompense vaut l'effort !

 

 

IL A ECRIT 

 

Ralph Waldo Emerson :

-Quel que soit le chemin que vous choisirez de parcourir, vous rencontrerez toujours quelqu'un qui vous dira que vous faites fausse route. Les difficultés seront au rendez-vous pour tenter de vous faire croire que vous avez peut-être tort. Mais établir un plan d'action et le suivre jusqu'au bout exige beaucoup de courage !

 

 

SOURIEZ 


C'est la leçon de conjugaison.

- Patricia, si c'est toi qui chantes, tu dis...

- Je chante,

- Bien !....Et si c'est ton frère, tu dis...

- Arrêêête !

Partager cet article
Repost0