Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 07:12

Si nous observons tous les divers arbres qui existent, nous verrons que la vigne se distingue des autres, de telle sorte que, comme dans la parabole de Jotham, les arbres vinrent demander à la vigne de régner sur eux.

Mais se contenter d'observer la vigne, sans prendre en compte sa fertilité, ne permet pas de voir quelle est sa valeur qui lui confère la royauté sur les autres arbres.

Elle ne possède pas le moindre avantage en terme de taille, de forme, de beauté ou d'utilité.

Il est impossible de faire quoi que ce soit avec le bois de la vigne.

- Prend-on de ce bois pour fabriquer un ouvrage ?

- En tire-t-on une cheville pour y suspendre un objet quelconque ?

C'est une plante inutile en dehors de sa fertilité.

Nous la voyons parfois arrangée avec beauté quand on la fait grimper le long d'une façade. On la voit aussi parfois dans toute l'exubérance de son feuillage et on la taille avec grand soin.

Mais laissez la vigne à elle-même ; considérez-la sans tenir compte de sa fertilité, vous avez la plus insignifiante et méprisable chose parmi tout ce qui porte le nom d'arbre...
Ch. Spurgeon

Quelqu'un a écrit :

- Tu ne peux pas ranger tes vêtements dans les placards des vieilles philosophies humaines et espérer leur garder beauté et bonne odeur.

Ils ne peuvent que s'y miter, s'y râper et sentir le moisi !

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 07:15

Peux-tu trouver une raison pour laquelle tu es souvent triste au lieu de joyeux ?

Pourquoi céder aux tristes anticipations ?

Qui t a dit que le jour ne succédera jamais à la nuit ?

Qui t'a dit que la mer des circonstances allait baisser jusqu'au moment où il n'y a rien qui reste sauf de longues lignes de boue de la pauvreté horrible ?

Qui t'a dit que l'hiver de ton mécontentement allait devenir givre, neige, verglas et grêle, puis neige plus profonde, et encore en grande tempête de désespoir ?

Ne sais-tu pas que le jour succède à la nuit, que les montées succèdent aux descentes, que le printemps et l'été succèdent à l'hiver ?

Ch. Spurgeon a écrit : Fais de ton désert une floraison de roses !

Quant à moi je vous souhaite une heureuse fin de semaine !

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 07:47

MERCI POUR VOS GENTILS VOEUX

VOTRE FIDELITE  ET VOTRE AMITIE

A très vite !

 

 

 

Autour d'une larme

Les larmes ne trompent pas. Elles sont transparentes, leur message est clair.

Elles ne cachent pas la douleur, ni ne la peignent d'une autre couleur.

Elle coulent pour laver la poussière du rejet, la saleté de la trahison, le noir d'une anxiété... 

Une goutte, suivie d'une autre...elles coulent lentement, avec précaution quittent notre âme, grandissant en chemin...

Avec les larmes vient la délivrance.  Bien que nous n'ayons pas de mots dans notre vocabulaire pour décrire ce que nous ressentons,  nos larmes en disent long...

Elles ne posent pas de questions et ne cherchent pas à être comprises...

M. Hammond a écrit :

Les larmes nettoient notre coeur et lavent nos blessures.  

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 07:02

Une infirmière spécialiste de soins palliatifs pendant une quarantaine d'année, a écrit un livre sur les expériences qu'elle a connues.

La plupart des personnes qu'elle a accompagnées pendant les 6 à 12 semaines avant leur départ lui ont confié les regrets qu'elles avaient concernant leur vie.

Voici les thèmes les plus courants :

- Je n'ai pas vécu la vie que je voulais vivre mais plutôt celle que mes proches voulaient pour moi.

- J'ai passé trop de temps à travailler seulement.

- Je souhaite avoir pu exprimer mes sentiments plus ouvertement.

- Je regrette de n'avoir pas entretenu de meilleures relations avec mes proches ou mes amis.

- Je regrette de ne pas avoir choisi plus souvent les occasions d'être heureux.

Remarquez que rares sont ceux qui ont exprimé des regrets à ne pas avoir saisi les occasions de réussir ou de s'épanouir quand elles étaient à portée de leurs mains....

Dansez-vous la valse des regrets ?

Paul disait : " j'oublie ce qui est derrière moi et je m'efforce d'atteindre ce qui est devant moi "

C. Rambert a écrit :

Aimer ce que l'on fait, au lieu de faire ce que l'on aime c'est une des clefs du bonheur et de la sagesse.

EXCELLENT WEEK-END A TOUS !

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 06:26

Un ami acheté ne dure jamais très longtemps.

Donnez quelque chose à un homme 19 fois mais refusez de le faire la 2Oème, et vous avez acquis un ennemi,

car son amour découlait de vos dons.

L'ami que je pouvais acheter avec de l'or, se perd avec du fer blanc.

L'amitié que j'avais acquise avec des perles disparaît avec des cailloux.

Ces choses n'ont jamais eu la moindre valeur, et le plus vite je les perds le mieux ce sera.

Nous vivons dans un monde de paroles de mots qui sonnent bien mais qui sont vides et trompeuses....

Charles Spurgeon

Mais c'est quoi un vrai ami ?

 

Proverbe chinois :

La fontaine la plus rafraîchissante est en soi.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 06:49

Le roi de Castille Alphonse XI disait :

Brûlez de vieux bois, buvez de vieux vins, lisez de vieux livres, ayez de vieux amis.

Prince Ch. de Ligné a écrit :

J'avance dans l'hiver à force de printemps.

Saurin :

Elle croit que tout change, et seule elle a changé.

Rivarol :

Je veux bien vieillir en vous aimant, mais non mourir sans vous le dire.

 

Citations :

Qui me veut du mal, me fait blanchir,

Qui me veut du bien, me fait rougir.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 06:56

La toile de l'araignée provient entièrement des entrailles de la créature.

L'abeille ramasse le pollen à partir des fleurs, l'araignée ne suce pas les fleurs et cependant elle produit sa substance pour n'importe quelle longueur.

"L'arc paraîtra dans la nue"

Ce n'est pas un nuage seul qui donne un arc-en-ciel, il doit y avoir les gouttes de cristal pour renvoyer la lumière du soleil.

Mais il faut aussi qu'il y ait un soleil ; car les nuages et les gouttes de pluie ne font pas un arc-en-ciel à moins que le soleil ne brille.

Il est dit que lorsque nous voyons l'arc l'averse s'éloigne...

 

G. Bernanos écrit :

L'espérance est la plus grande et la plus difficile victoire qu'un homme puisse remporter sur son âme.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 06:49

Ils ont écrit

C. Belguise : Dans le silence et la solitude, on n'entend plus que l'essentiel.

Turenne à un officier bavard :

J'ai un avis à vous donner : toutes les fois que vous voudrez parler, taisez-vous.

G. le Bon : Pour les diplomates comme pour les femmes, le silence est souvent la plus claire des explications.

Stevenson : Un silence peut être parfois le plus cruel des mensonges.

A. de Vigny : Seul le silence est grand, tout le reste est faible.

Souriez. Lettre de Léo à Dieu :

Cher Dieu,

Je veux être exactement comme mon papa quand je serais grand,

mais si possible pas si poilu.

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 07:04

Nous changeons continuellement.

L'impétuosité de la jeunesse fait place à la force de la maturité et celle-ci s'incline devant la faiblesse de la vieillesse.

Nous venons au monde dans l'ignorance de l'enfance ; nous grandissons en cherchant, apprenant et étudiant avec toute l'ardeur de la jeunesse

pour atteindre une  certaine connaissance dans notre âge adulte,

avant de retourner vers la fragilité de l'enfance dans notre vieillesse.....

 

Proverbe :

Si l'océan est déchaîné

N'essaye pas de lutter contre les vagues

Attends que le vent tombe..

W. Churchill a écrit :

C'est une erreur de regarder trop loin en avant. Dans la chaîne du destin, nous ne pouvons surmonter qu'un maillon à la fois.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 06:47

Le monde où nous vivons ressemble de multiples manières à un désert où le coeur de l'homme souffre d'une terrible soif.

Il est vrai que ce monde offre de nombreux plaisirs et consolations.

En cela aussi il ressemble au désert, qui se joue des yeux du voyageur perdu et éreinté en lui présentant ses mirages trompeurs.

Il est donc bienvenu, dans les étendues arides de la vie, de rencontrer des courants d'eau.

Leur vue fait bondir le coeur de joie comme s'il avait découvert un véritable trésor.

Hélas, bien souvent la découverte ne livre pas les promesses qu'elle avait laissé espérer.

Là encore, plus d'un mirage trompe les profondes attentes de celui qui recherche ce qui est vrai....

 

William Feather a écrit :

La réussite est principalement due au fait que l'on continue là où d'autres ont abandonné.

Partager cet article
Repost0