Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 05:34
L'espérance fait une différence

L'espérance recherche ce qui est bon dans les autres au lieu de

revenir sans cesse sur ce qui est mauvais en eux.

L'espérance ouvre des portes que le désespoir a fermées.

L'espérance découvre ce qui peut être fait au lieu de râler au

sujet de ce qui ne peut pas être fait.

L'espérance tire sa force d'une profonde confiance en Dieu et en la

gentillesse des hommes.

L'espérance allume une bougie au lieu de maudire l'obscurité.

L'espérance considère les problèmes, petits et grands, comme des

opportunités.

L'espérance n'entretient pas d'illusions et ne cède pas au cynisme.

J. Mermoz disait :

Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 05:21
L'homme prend tout mais ne donne rien

La plus petite étoile qui brille est placée dans le ciel, le plus faible

rayon de lumière a une affinité avec le plus grand astre du jour.

Il est facile pour une harpe éolienne d'émettre de la musique

quand les vents soufflent. La difficulté est d'exprimer cette musique

lorsqu'il n'y a aucun souffle de vent....

Il est facile de chanter quand nous pouvons lire les notes à la lumière

du jour ; mais il est plus habile celui qui chante quand il n'y a pas la

moindre lumière - celui qui chante avec son cœur.

Ch. Spurgeon a écrit :

Le père Océan est un grand receveur, mais il est aussi un donateur généreux. Ce que les fleuves lui apportent revient à la terre sous forme de nuages et de pluie.

L'homme qui n'est pas en contact avec l'univers prend tout mais ne redonne rien.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 05:46
L'école de la souffrance

La souffrance est vraiment une école.

Nous pouvons nous asseoir sur les bancs, écouter attentivement,

apprendre les leçons et réussir l'examen.

Nous pouvons aussi faire simplement acte de présence durant les cours

ou pire, nous désintéresser et faire l'école buissonnière.

Nous ne sommes pas appelés à élever la souffrance, mais à l'intégrer

avec simplicité à notre vécu pour la rendre fructueuse.

A travers des souffrances parfois terribles, l'humanité avancerait-elle vers

la paix et le bonheur ?

Ph. Auzenet

Dostoïewsky a écrit :

L'homme est malheureux parce qu'il ne sait pas qu'il est heureux !

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 05:36
Agréable ou terrible

Il est agréable de parcourir la campagne après le passage d'un orage,

de respirer la fraîcheur de l'herbe quand la pluie a cessé,

d'observer les gouttes qui brillent au soleil comme les plus purs diamants.

Mais il est terrible d'assister à l'approche d'une tempête.

On remarque les signes précurseurs ; les oiseaux laissent tomber leurs ailes,

le bétail effrayé baisse la tête, le ciel s'assombrit, le soleil cesse de briller,

les cieux grondent et menacent.

Il est terrible d'attendre l'avance redoutée d'un ouragan comme cela se

produit parfois sous les tropiques,

d'attendre avec angoisse le déchaînement du vent qui déracine avec

furie les arbres et arrache les rochers à leur socles et dévaste les

habitations des hommes......mais

Sourions

Deux mamies se croisent dans la rue :

- Comment vas-tu ?

- Pas le moral, je viens de perdre mon mari.

- Qu'est-ce qui s'est passé ?

- Ben je l'ai envoyé dans le jardin me chercher des carottes et des poireaux pour faire une soupe, il a été pris d'un malaise. J'ai aussitôt appelé les pompiers, mais ils ont juste pu constater qu'il était mort d'une crise

cardiaque.

- C'est terrible ! Alors qu'est-ce que tu as fait ?

- Des nouilles

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 06:02
J'ai lu pour vous

Restons-nous fermés à la situation de la planète terre ?

Cela nous concerne :

+ de 100 000 bombes nucléaires sont entreposées dans les arsenaux des nations.
Chaque année les Etats investissent des sommes fabuleuses d'environ mille huit cents milliards de dollars pour accroître cet arsenal déjà suffisant pour détruire plusieurs fois la planète
!

Les déchets nucléaires, les pesticides, les pluies acides, la pollution de l'eau potable et des océans, la hausse du niveau des mers, la désertification des continents, ou les forêts tropicales et des milliers d'espèces végétales sont en voie de disparition confortent la menace nucléaire...

Au rythme où ces plaies se développent, la terre risque de devenir un enfer :

la bombe atomique n'aura plus qu'à déblayer les déchets...

Déjà la couche d'ozone qui filtre les rayons ultraviolets dans la haute atmosphère se déchire risquant de les élever à une intensité mortelle.......

Chouraqui dans l'amour fort comme la mort

Ph. Auzenet a écrit :

On ne peut récolter des pommes sur un citronnier, on ne peut arracher des asperges là où l'on a planté des carottes.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 05:40
A propos  d'expérience

Qu'on-t-il écrit

Earl Wilson :

- L'expérience, c'est ce qui nous permet de reconnaître une erreur quand nous la commettons pour la seconde fois.


Steve Penny :

- La vie est faite de détours imprévisibles. Nos plans semblent parfois réduits à néant par des conséquences d'évènements qui nous échappent totalement.

Apprenez à voir dans ces détours de véritables trésors.

Considérez-les comme des voyages d'enseignement, des excursions privilégiées. Ne fermez pas les yeux pour ne pas les voir en face, sinon vous n'apprendrez pas grand chose....

Harry Golden :

- L'arrogance des jeunes vient de ce qu'ils n'ont pas accumulé assez d'expérience sur les conséquences possibles des évènements de la vie.

Le chapon qui chaque jour, se précipite vers le fermier qui vient lui apporter des grains de maïs, ne commet aucune erreur, puisque personne ne lui a expliqué ce qui va se passer aux alentours de Noël !

Souriez

Dans un grand magasin, le Père Noël de service prend une petite fille sur ses genoux et lui pose la traditionnelle question :

- Alors ma petite, qu'est-ce que tu veux pour Noël ?

La gamine le regarde avec stupéfaction et lui répond :

- Comment ? Tu n'as pas eu mon e-mail ?

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 06:10
A. Frossard évoque un autre monde

" L'athée trouve tout naturel d'être posé sur une boule de feu recouverte d'une mince enveloppe de boue séchée,

tournant sur elle-même à une vitesse supersonique et autour d'une espèce de bombe à hydrogène entraînée dans la giration de milliards de lampions d'origine énigmatique et de destination inconnue :

En effet, nombreux sont ceux qui trop occupés des affaires de la vie, ne prennent le temps, ni de réfléchir vraiment à leur origine, ni de songer à l'éternité et encore moins de s'interroger sur le sens profond de leur existence.

Ce qui fait que beaucoup ne sont pas athées par conviction mais par manque de réflexion."

André Frossard journaliste et écrivain français, membre de l'Académie française en 1987

a écrit dans : " Il y a un autre monde"

- Passerait-on un millier de siècles en présence de Dieu, qu'on ne le verrait

jamais que pour la première fois.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 05:16
La phobie, qu'est-ce donc ?

Le mot vient du grec phobos "peur", "effroi".

C'est une peur qui peut être ressentie à différents degrés autour d'un objet, d'un type de personne ou chose...

peur intense irraisonnée dont le phobique sais qu'elle n'est pas justifiée, mais peut aller

jusqu'à la panique...

Il faut cependant faire une différence entre la simple peur et la phobie.

La peur est un signal devant le danger, à ce titre, elle est un sentiment utile, elle nous alerte devant une situation...

face à un individu menaçant, c'est normal.

Avoir peur d'une tempête en pleine mer c'est logique.

Le phobique est incapable de s' accommoder d'une situation.

Etes-vous- treizophobe ?

La triskaïdekaphobie : la peur du nombre 13

Dicton :

Quand les vaches sont couchées toutes du même côté, il fera mauvais

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 05:31
Il faut labourer, et semer..

La possession du contentement dans n'importe quel état n'est pas un penchant naturel de l'homme.

Les mauvaises herbes croissent sans difficulté.

La convoitise, le mécontentement ou les plaintes sont aussi naturels pour l'homme que les ronces pour le sol.

Nul besoin de semer des chardons ou des buissons de ronces, car ces choses surgissent spontanément et naturellement parce qu'elles appartiennent au sol...

Pas besoin d'enseigner à l'homme de se plaindre. Il le fait bien assez par nature !

En revanche les choses précieuses de la terre ont besoin d'être cultivées.

Il faut labourer et semer si on veut du blé, ou prendre soin du jardin pour qu'il y pousse des fleurs.

Or, le contentement est une des fleurs du ciel et nous devons la cultiver pour la posséder...

Victor Hugo a écrit :

Ainsi la paresse est mère

Elle a un fils : le vol

et une fille : la faim

A TOUS UN EXCELLENT WEEK-END !

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 05:42
Comprendre vraiment

Nous ne comprenons pas

- la joie, tant que nous n'avons pas rencontré la douleur.

- La foi, tant que nous ne l'avons pas mise à l'épreuve.

- La paix, tant que nous n'avons pas vécu de conflit.

- La confiance, tant que nous n'avons pas été trahis.

- L'amour, tant que nous ne l'avons pas perdu.

- L'espérance, tant que nous n'avons pas été confrontés au doute...

A. Charroux a écrit :

Tuer un homme vaut la peine de mort

tuer 10 hommes conduit à l'institut psychiatrique

Tuer 10 millions d'hommes dépasse les limites communes et n'est plus

judiciable de peine....

Partager cet article
Repost0