Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 07:46
J'ai lu pour vous

Vous pouvez étaler toute la toile que vous voulez quand la mer est d'huile, le navire n'avancera cependant pas en direction du port tant désiré.

Mais quand les vents se lèvent en sifflant et que la mer s'agite, bien qu'il soit ballotté, que les vagues balaient le pont et que le mât gémisse sous la pression des voiles déployées, le vaisseau file à toute vitesse vers le port.

Les fleurs les plus vivaces poussent au pied des glaciers et les étoiles les plus vives billent dans le ciel polaire.

L'eau ne semble jamais aussi fraîche que lorsqu'elle jaillit dans le désert...

J L Borgès a écrit :

Contempler le fleuve fait de temps et d'eau, et ne pas oublier que le temps lui-même est un autre fleuve.

Partager cet article
Repost0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 07:22
Penser à l'autre ou à point nommé

Elle se souviendra toujours d'un certain retour de vacances :

" Je rentrai chez moi dans mon appartement, où je vis seule.

J'étais allée à l'étranger, parmi les gens d'un pays intéressant à voir et à entendre.

J'avais passé un moment délicieux.

En rentrant dans mon appartement tranquille, je me sentis un peu déprimée.

Mais bientôt le téléphone sonna ; c'était mon amie Yolande : "J'appelle juste maintenant, car c'est dans des moments comme celui-ci qu'on a besoin de parler.

Raconte-moi ce que tu as fait, raconte-moi tes vacances" me dit-elle.

La conversation n'a pas duré plus d'un quart d'heure, mais pour moi ce fut l'expression d'une amitié véritable, pleine de délicatesse.

Je l'ai tant appréciée parce qu'elle est venue à point nommé !"

Souriez :

- Papa, quand je serai grand, j'épouserai mamie.

- Mais c'est impossible, tu ne peux pas épouser ma mère !

- Pourquoi ? tu as bien épousé la mienne !

A tous excellent week-end !

Partager cet article
Repost0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 07:41
Réfléchis avant de parler

Le juste réfléchit bien avant de répondre,

Mais les répliques rapides des méchants répandent le mal.

Le sot ne se soucie guère de réfléchir,

Il ne demande qu'à faire étalage de son opinion.

Il y a des gens qui bavardent sans réfléchir,

leurs paroles blessent

Comme des coups d'épée,

Tandis que le langage des sages

est comme un baume qui guérit.

Proverbe :

L'inquiétude est un volcan qui nous prive de la joie !

Maintenant souriez

La devise du boulanger de mon village : "Le travail, c'est pas que je sois contre,

mais qu'est-ce que ça peut nous faire perdre comme temps !

Partager cet article
Repost0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 07:13
c'est pas faux

Ramara Maharshi :

- Vous êtes comme des voyageurs dans un train, cramponnés à leur lourde

valise.

Il vous suffit de la déposer à vos pieds.

Le train continuera de rouler avec vous, mais libres de ce poids inutile.

Marc Chagall :

- Dans notre vie comme sur la palette de l'artiste, il n'y a qu'une seule couleur qui donne un sens à la vie et à l'art.

C'est la couleur de l'amour.

Souriez

Jules à son père :

- Papa ! en cas de guerre nucléaire, est-ce que les pulsions électromagnétiques de la bombe thermonucléaire peuvent endommager les bandes magnétiques de mes K7 vidéos ?

.................................................... !

Partager cet article
Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 07:24
A propos bonheur

Romain Roland a écrit :

- Le bonheur, c'est de connaître ses limites et de les aimer.

Marcel Proust :

- Il est rare qu'un bonheur vienne justement se poser sur le désir qui l'avait réclamé.

Paul Fort :

- Le bonheur est dans le pré, cours-y vite, cours-y vite.

Le bonheur est dans le pré. cours-y vite.

Il va filer.

Madame du Deffand :

- Le bonheur est la frêle part conquise sur le malheur du monde.

Souriez

Jules et ses parents s'apprêtent à aller dîner chez des amis. La maman de Jules l'avertit :

- Je te préviens, ce soir, tu as intérêt à bien te tenir.

- Pourquoi ! leur maison est en pente ?

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 07:52
La faculté d'accepter les choses

L'auteur anglais de romans policiers Agatha Christie écrit dans son autobiographie que peu de choses sont plus désirables que d'avoir un tempérament prompt à accepter et à se réjouir.

Elle dit que si l'on y met du sien, on peut se réjouir de tout parce qu'il y a toujours ailleurs une compensation à ce qu'on aurait pu manquer.

Par exemple on peut se plaire à la campagne à cause de la tranquillité et du temps dont on dispose pour lire ou jardiner.

Cependant, si l'on vit dans une ville, on peut prendre plaisir aux avantages qu'offrent les musées, les concerts, les magasins.

Le secret pour avoir un tempérament à se réjouir, est la faculté d'accepter les choses.

Si nous acceptons les circonstances dans lesquelles nous sommes placés, nous pouvons en tirer de la joie.

Souriez :

Au cours d'une discussion entre amis, un homme se fait gentillement traiter de macho.

- Moi ? macho ! Absolument pas !

Tenez, tous les matins, j'apporte le café au lit à ma femme.

Elle n'a plus qu'à le moudre ...

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 06:56
La richesse d'une amitié

La richesse d'une amitié gît dans le bon vouloir à donner soi-même.

Les amis ne sont pas faits pour être utilisés mais pour être servis.

L'amitié coûte quelque chose, elle ne se présente jamais comme une rose sans

épines ;

ceux qui cherchent à éviter les épines ne doivent pas cueillir de roses.

Mais alors songez comme la vie serait sans couleur !

Souriez

Au restaurant Madame Dupontel s'écrie :

- Garçon, il y a un cafard qui nage dans mon assiette.

- Oh désolé, je vais me plaindre auprès du chef. Il a dû vous mettre trop de sauce, d'habitude, ils ont pied !

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 07:34
Etre simplement à l'écoute

Ce soir-là, Marie était invitée à dîner avec quelques diplomates et leurs femmes.

- " Comment pourrais-je avoir une conversation sensée, en langue étrangère...sur la politique "...

domaine dans lequel elle se sent très mal à l'aise.

Plus tard elle raconta la soirée :

- " Quand je me suis assise à côté d'un haut-fonctionnaire,

je le regardai d'abord comme une personne, ensuite comme un diplomate.

Cela m'amena à lui poser des questions sur ce qui l'intéressait en tant qu'être humain... ses impressions sur notre pays, ses expériences d'une langue étrangère....

Je me rendis compte que cela l'intéressait plus que de parler des affaires internationales, car cela, il devait officiellement le faire toute la journée.

Le lendemain, j'appris que ce monsieur avait passé une soirée extrêmement agréable et j'y avais pris moi-même grand plaisir. J'ai appris de lui des choses que je n'aurais pu apprendre ailleurs..."

Souriez :

- Garçon s'il vous plaît, est-ce que vous servez des nouilles ?

- Bien sûr, monsieur, ici, on sert tout le monde.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 07:22
Sur les chemins du bonheur

Ils ont écrit

V. Hugo :

- La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste.

J. Prévert :

- J'ai reconnu mon bonheur au bruit qu'il a fait en partant.

Duc de Lévis :

- Il y aurait de quoi faire bien des heureux avec tout le bonheur qui se perd en ce monde.

Ch. Bobin :

- Le bonheur, ce n'est pas une note séparée, c'est la joie que deux notes ont à rebondir l'une contre l'autre.

Souriez

La radio annonce demain canicule 29° à l'ombre !

- Tu as entendu, demain il vaudra mieux ne pas rester à l'ombre ...

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 07:27
Partir

Partir est avant tout sortir de soi,

Briser la croûte d'égoïsme qui essaie de nous emprisonner dans notre propre "moi".

Partir c'est cesser de tourner autour de soi-même, comme si on était le centre du monde et de la vie.

Partir c'est ne pas se laisser enfermer dans le cercle des problèmes du petit monde auquel nous appartenons.

Partir ce n'est pas dévorer des kilomètres, traverser les mers, ou atteindre les vitesses supersoniques,

C'est avant tout, s'ouvrir aux autres, les découvrir, aller à leur rencontre...

Souriez

Une ravissante automobiliste est arrêtée au feu rouge.

Le feu passe, vert, orange, rouge, vert, orange, rouge puis encore....

Un agent s'approche :

- Alors, nous n'avons aucune couleur qui vous plaise ?

Partager cet article
Repost0