Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 07:25
J'ai lu pour vous

Le meilleur est encore à venir.

"J'étais récemment assise devant mon poste de télévision, captivée par un documentaire sur l'infinie complexité de l'esprit humain.

Les scientifiques disent que nous avons beaucoup plus de ressources à notre disposition, que nous ne nous en rendons compte actuellement. Le problème est de trouver comment nous pouvons en faire un meilleur usage.

L'un des scientifiques de cette émission dit que le pus grand ordinateur n'était rien de plus qu'un "imbécile rapide" comparé à l'intelligence humaine. Par rapport au système d'échange d'informations des cellules de notre cerveau, un échange téléphonique est quelque chose de "stupide".

Un neurone peut accomplir plus de connections par jour que tous les échanges téléphoniques du monde mis ensemble. Un cerveau humain contient des millions de neurones, tous reliés les uns aux autres.

Une telle capacité a pour résultat des trillions et des trillions de possibilités !

C'est une pensée humiliante que de songer que nous avons à peine commencé à utiliser notre potentiel. Un nouveau-né est au plus près de la perfection, et pourtant notre cerveau peut grandir et se développer, même âgé.

Après avoir éteint mon poste, je priai de faire un meilleur usage de ce que j'avais déjà appris.

Mais à la lumière de ce documentaire, je pouvais espérer que le meilleur était encore à venir."

Souriez :

Hello ! My name is Bill Gates and my job is to sell Windows.

Traduction :

Bonjour ! je m'appelle Bill Portes et mon boulot c'est de vendre des fenêtres.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 06:56
J'ai lu pour vous

C'est quoi la dépression ?

Quand le vide de nos vies est trop profond,

quand notre vie se passe à saisir des objets, des choses qui fondent entre nos mains comme un bloc de glace,

quand nous nous évertuons à maintenir entre nos doigts une poignée d'eau,

quand nous découvrons que posséder n'est qu'une joie éphémère et qu'il faut posséder toujours plus, alors parfois nous basculons dans le gouffre d'une dépression.

Elle est la maladie de notre vie sans but digne de la vie.

Elle est la protestation de notre être contre le gaspillage de notre vie, contre sa mutilation, sa réduction...

M.Gray

J.P Dooley a écrit :

La vie n'est pas un problème à résoudre, mais un cadeau à apprécier.

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 07:32
C'est quoi grandir ?

Grandir, c'est parfois savoir tirer les leçons du passé et ne plus rentrer dans les mêmes pièges qu'autrefois.

C'est opérer une réflexion sur soi-même, pour favoriser un mûrissement dans sa personnalité, et essayer de devenir plus fort.

C'est savoir perdre par sa faute, ou par la faute des autres ou des évènements, des trésors auxquels on tenait tant.

C'est aussi savoir abandonner certaines habitudes, certaines idées, certains préjugés, certaines règles que nous nous étions forgées avec le temps....

Notre disponibilité permettra un travail intérieur invisible mais toujours efficace.

Enfin, grandir c'est apprendre à s'aimer soi-même, à aimer les autres et la vie d'une manière inconditionnelle en transformant notre regard....

Ph. Auzenet

Il est écrit :

Le meilleur est et sera toujours devant, quoiqu'on en dise !

Et souvenons-nous le pire n'est jamais le pire du pire ...

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 07:23
Le saviez-vous ?

Si le pouvoir avait pu lui être d'une quelconque consolation, Staline n'aurait pas été terrifié à l'idée de s'endormir le soir et n'aurait pas eu besoin de choisir un garde du corps juste pour surveiller ses sachets de thé !

Si les biens matériels avaient pu le soutenir, la peur n'aurait pas poussé le milliardaire aviateur Howard Hugues à vive comme un ermite enfermé dans sa tour d'ivoire et à mourir dans la plus grande solitude.

Les biographes de John Lennon racontent qu'il vivait hanté par la peur de microbes et ne pouvait jamais s'endormir dans le noir....

Souriez :

- Dis maman tu as la mémoire des visages ?

- Oui bien sûr pourquoi ?

- Parce que je viens de casser ton miroir !

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 07:29
Ne nous fions pas aux apparences

Jean voyagea ce jour-là dans un train rapide interurbain et décida de manger dans le luxueux wagon-restaurant.

- Pourquoi ne pas m'accorder un bon déjeuner, pour une fois ?

Après tous j'avais avalé assez de sandwiches au cours de mes voyages."

Le wagon-restaurant était bondé, mais il arriva juste à temps pour la dernière petite table libre pour deux personnes...quand il vit un fermier rude et fruste, mais poli, qui parcourait la salle du regard pour trouver une place.

Il fut surpris de la réaction du serveur :

- Je suis désolé, il n'y a plus de place pour vous !

- Excusez-moi, Monsieur, dit Jean au serveur. Il peut s'asseoir ici à ma table ! après tout la décision lui appartenait.

En s'asseyant, le fermier se tourna immédiatement vers Jean : "Vous avez vu comment on m'a traité ? évidemment le serveur croit que je ne suis qu'un paysan ! mais je dois vous dire qu'aujourd'hui je suis devenu multimillionnaire....

J'ai pu vendre mes terres à un promoteur, et une grande entreprise vient de signer un contrat avec moi. Alors je suis venu fêter ça !

Quelqu'un a écrit :

Il est dangereux de se promener sur les branches d'un arbre, mais c'est là que se trouvent les fruits.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 07:21
Les bienfaits de la rosée

La plupart des gens ignorent que les brebis peuvent rester des mois pratiquement sans boire, surtout si le temps n'est pas trop chaud, pourvu qu'une rosée abondante couvre l'herbe chaque matin.

Habituellement les brebis se lèvent à l'aube et se mettent à brouter. S'il y a clair de lune, elles paissent la nuit.

Il n'y a pas d'image plus belle d'eau paisible que celle de ces gouttes d'argent suspendues aux feuilles et aux brins d'herbe, au lever du jour.

Le berger courageux fait en sorte que ses brebis puissent profiter de ces pâturages rafraichis de rosée.

S'il le faut, il se lèvera à l'aube pour y conduire son troupeau.

Chez lui ou aux champs, il veillera à ce que ses brebis profitent de cette pâture matinale...

Raoul Follereau a écrit :

Le bonheur est partout où les hommes le voient ; seul le mal est aveugle et sourd...

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 06:54
L'adversité est notre alliée

En 1964 le Président Eisenhower alla rendre visite à l'ancien premier ministre anglais, Churchill.

Il s'assied un long moment en silence sur une chaise près du lit de l'intrépide et courageux leader des années de guerre.

Au bout de dix minutes, Churchill leva lentement la main et fit péniblement le V de la victoire, signe qu'il avait si souvent exhibé devant le peuple britannique durant la guerre.

Eisenhower retenant ses larmes, recula sa chaise, se leva puis le salua avant de quitter la pièce.

Dans le corridor il murmura à son aide de camp : "Je viens de dire au revoir à Winston, mais on ne dit jamais adieu au courage ."

Epicure avait dit :

Vous ne développerez pas votre courage en étant satisfait des relations que vous entretenez chaque jour. Vous le développerez en survivant aux époques difficiles de votre vie et en affrontant toujours l'adversité.

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 07:12
Un coup de pioche

En 1966 il a écrit :

Un homme, même seul au départ, s'il donne chaque jour son coup de pioche dans la même direction,

sans se laisser distraire ou détourner, si chaque jour il poursuit son effort, chaque, sans en manquer un seul, les yeux fixés sur une unique étoile,

s'il donne chaque jour son coup de pioche,

même si le terrain est de roc ou d'argile, il finit toujours par ouvrir un chemin...

C'est ce souvenir-là que je voudrais laisser....

R. Follereau

- Tout amour semé, tôt ou tard fleurira.

Sénèque a écrit :

Seul l'arbre qui a subit les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c'est dans cette lutte que ses racines, mises à l'épreuve, se fortifient

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 07:02
Aimer serait-ce un rêve ?

Cette homme s'interroge : Pour qui est-il si difficile d'aimer ? Qu'est-ce qui empêche d'y parvenir ?

Lorsque je demande ce qu'éveille pour les uns et pour les autres le verbe aimer, les réponses sont pourtant précises : aimer, c'est se donner, se donner, c'est croire en l'autre, l'écouter, le comprendre, aimer, c'est se rendre fragile et tendre....

Mais aujourd'hui, qui accepte de se rendre fragile alors qu'il faut sans cesse paraître fort, voire invincible ?

Qui se montre tendre alors qu'il faut toujours se défendre et même se battre ?

Pourtant, aimer est un besoin : "Parlez-moi d'amour" chante un vieux refrain ! Je crois qu'aimer comporte une part de souffrance parce qu'en aimant, on se dévoile vulnérable.

En effet, l'amour conduit à l'effacement de soi, au don et à l'abandon de sa propre personne pour que l'autre trouve le chemin de sa propre vie et son épanouissement.

Mais aimer ne serait-ce qu'un rêve ?

Marc Chagall a écrit :

Dans notre vie, comme sur la palette de l'artiste, il n'y a qu'une seule couleur qui donne un sens à la vie et à l'art. C'est la couleur de l'amour.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 07:20
Si l'olivier ne produit pas d'huile ?

Le Professeur Fischer décrit ce qui se passe si un olivier refuse de produire de l'huile

Il est greffé.

Ils mettent une bonne pousse dans un bon arbre. Si après de nombreuses greffes il refuse encore de produire, il n'y a plus qu'un seul espoir pour l'arbre : il faut en quelque sorte le "choquer", il doit être réveillé.

Il fallait qu'il y ait un cataclysme, une secousse...

A moins que l'arbre ne soit en quelque sorte "abasourdi", il ne produira jamais.

Ensuite, explique le professeur, ce processus est encore utilisé : c'est exceptionnel, chirurgical, une dernière chance :

Ils enlèvent presque toutes les branches de l'arbre en ne laissant que le tronc. Puis pour le choquer, pour le réveiller ils greffent une branche d'un olivier sauvage, (un arbre différent) une nature différente, une espèce différente et cela choquait l'arbre.

Cela fait que l'arbre ouvre les yeux, voit que quelque chose de terrible prend place...l'arbre est choqué et tous ses nerfs... par ce processus radical !

Cependant parfois il arrive qu'il ne puisse être sauvé....

Confucius a écrit :

La joie est en tout ; il faut savoir l'extraire.

Partager cet article
Repost0