Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 07:00
Nous avons tous des cicatrices

Le Docteur W.Willimon raconte : "J'ai un ami qui a passé sa vie...dans un orphelinat ! Alors qu'il n'était qu'un enfant, sa mère l'y a amené, l'a laissé debout sous un grand arbre, lui a dit qu'elle reviendrait l'après-midi le rechercher mais elle ne revint jamais.

Aujourd'hui, c'est un homme d'âge mûr. Un jour nous nous étions donné rendez-vous pour déjeuner ensemble et je suis arrivé un peu en retard. Je l'ai trouvé dans un état de tension nerveuse incroyable : il marchait de long en large sur le trottoir, transpirant à grosses gouttes, évidemment très troublé.

Un peu plus tard il me confia : Je ne peux pas m'en empêcher ; je me mets dans tous mes états lorsque l'un de mes amis arrive en retard, parce que ma mère m'a fait attendre longtemps, et n'est jamais revenue."

C'était un adulte, mais son âme portait des cicatrices profondes....

IL A ECRIT

St Augustin : D'où tenons-nous cette note de bonheur ? Si elle réside dans notre mémoire, c'est que nous avons été heureux autrefois.

SOURIEZ

Au café du village, un homme écoute les plaintes d'un fermier...

- Rien ne pousse ici, c'est déprimant ! dit le fermier

- Pourtant le sol a l'air fertile...

- Cela fait 5 ans que j'ai mon champ et je vous assure que rien ne pousse.

- C'est vraiment bizarre...je suis sûr que si vous semiez du blé, ça pousserait.

- Ah évidemment, si je semais !

EXCELLENT WEEK - END A TOUS !

Partager cet article
Repost0
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 07:08
La vie n'a pas de sens

Le soleil se lève, le soleil se couche, puis se hâte de retourner à son point de départ. Le vent souffle tantôt vers le sud, tantôt vers le nord. Le vent souffle, le vent tourne puis il reprend sa première direction.

Tous les fleuves se jettent dans la mer mais la mer n'est jamais remplie. Sans arrêt pourtant les fleuves se déversent au même endroit. On ne pourra jamais assez dire combien tout cela est lassant.

Il n'y a pas là de quoi satisfaire l'oeil ou l'oreille de l'homme. Ce qui est arrivé arrivera encore. Ce qui a été fait se fera encore. Rien de nouveau ne se produit sur la terre. S'il arrive quelque chose dont nous disons :

- Voilà du neuf ! en réalité le même genre d'évènement a déjà eu lieu longtemps avant nous. Mais n'oublions pas ce qui est arrivé à nos ancêtres. Les hommes qui viendront après nous ne laisseront pas non plus de souvenir à ceux qui leur succéderont.....

L'Ecclésiaste

IL A ECRIT

Emile Zola : Nous tenons pour évidente pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont crées égaux ; ils sont dotés par le créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur.

SOURIEZ

Deux amis se croisent dans la rue :

- Hier, j'ai vu ta belle-mère se faire agresser par deux voyous !

- Oui je sais, j'ai vu ça !

- Ben, t'es pas intervenu ?

- Non, je trouvais qu'ils se débrouillaient très bien sans moi !

Partager cet article
Repost0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 07:17
La petite étincelle

Tard dans la nuit, assis devant la cheminée, je regardais mourir les dernières flammes. Quelques instant plus tôt, je distinguais encore la forme de mes meubles à leur lumière. Je ne voyais presque plus rien.

Après une dernière étincelle, il ne subsista plus qu'une faible lueur rouge au milieu de la braise. Dans l'obscurité, je me rendis à tâtons jusqu' la porte et allai me coucher.

Je lendemain, je vins rallumer le feu. L'âtre était tristement froid et noirci, avec un tas de cendres grises dans le foyer. "Zut alors ! Maintenant il va me falloir tout recommencer. Quelle corvée !"

J'aurais dû mettre le papier en tas, puis le petit bois, frotter une allumette et entretenir un feu ronflant. En soupirant, je poussai les cendres de côté avec une pelle et, soudain, j'aperçus un minuscule lumignon rouge au bout d'une bûche roussie. Mon moral remonta. Je savais qu'il y avait juste assez de vie dans cette petite étincelle pour produire un feu flamboyant. J'ajoutai quelques brindilles de petit bois, je soufflai avec vigueur et je vis la flamme grandir, devenir orange et s'enflammer.....

IL A ECRIT

Ph. Bouvard :

- La réussite, c'est d'abord et surtout d'être au travail quand les autres vont à la pêche.

SOURIEZ

Un maître nageur déclare sa flamme à une jolie baigneuse :

- Je vous aime, je vous aime à un point...c'est bien simple, je me jetterais à l'eau pour vous !

Partager cet article
Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 07:08
Donnez ce que vous avez

Un matin, à l'époque où le mur de Berlin était toujours debout, des habitants de Berlin Est vinrent déverser une benne d'ordures sur le côté ouest du mur.

Furieux, les Berlinois de l'Ouest décidèrent de riposter à l'insulte en allant abandonner leurs propres immondices du côté Est. Mais ils eurent alors une meilleure idée. Ils remplirent un camion de vêtements, de boîtes de conserves, de médicaments et autres denrées non-périssables et l'amenèrent au pied du mur de béton, côté Est.

Puis ils placèrent une grande pancarte sur laquelle on lisait : "Chacun donne ce qu'il possède !" Si votre coeur est plein "d'ordures", vous ne pourrez que donner aux autres des ordures. Par contre si votre coeur est plein d'amour, c'est ce que vous répandrez autour de vous.

ILS ONT ECRIT

J. Renard :

- Je me suis bâti de si beaux châteaux en Espagne que les ruines me suffisent pour le restant de mes jours.

SOURIEZ

Deux époux viennent consulter un conseiller conjugal qui les interroge :

- Vous êtes mariés sous quel régime ?

- Eh bien, répond la femme, nous évitons les féculents et tous les plats en sauce !

Partager cet article
Repost0
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 07:10
Du côté de Victor Hugo

Je m'étais endormi la nuit près de la grève

Un vent frais m'éveilla, je sortis de mon rêve,

J'ouvris les yeux, je vis l'étoile du matin.

Elle resplendissait au fond du ciel lointain

Dans une blancheur molle, infinie et charmante.

Aquilon s'enfuyait emportant la tourmente.

L'astre éclatant changeait la nuée en duvet.

C'était une clarté qui pensait qui vivait ;

Elle apaisait l'écueil où la vague déferle ;

On croyait avoir une âme à travers une perle.

Il faisait nuit encore, l'ombre régnait en vain.

Le ciel s'illuminait d'un sourire divin.

IL A ECRIT

A. Rodin :

- Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue.

SOURIEZ

La maman de Marion lui explique comment faire la différence entre la droite et la gauche

- C'est très simple : tu es droitière et donc la droite c'est du côté de la main qui écrit.

- Ah oui, alors hier, quand je suis tombée dans la cour, je me suis égratignée le genou qui n'écrit pas !

BON WEEK-END A TOUS !!

Partager cet article
Repost0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 07:03
porte
porte

J. Pit raconte avoir un jour visité des caves qui servaient de prison. C'est un endroit horrible où le dictateur du pays punissait et tuait des innocents.

Joshua, pasteur de l'Eglise de Kampala n'avait toujours prêché que l'amour et le pardon.

Ayant appris la formidable croissance de cette église, le dictateur fit jeter le pasteur en prison :

- Seigneur, aide-moi je n'ai pas peur de la mort mais d'être torturé !

Les prisonniers ne sont pas tous tués par balles, mais à coup de marteau. Seigneur, fais que le premier coup soit mortel !....

Joshua raconte que tout à coup une lumière s'est mise à briller dans sa sombre cellule et une voix disait : "Tu n'es pas seul, je suis avec toi !"...Toute crainte a disparu alors, je me suis mis à chanter, sans doute très fort car la porte de la cellule s'est ouverte et deux policiers m'ont tiré dehors.

Je pensais que le moment de ma mort était arrivé, j'ai continué à chanter....et lorsque l'officier m'a vu il dit aux policiers : "Vous avez entendu comme il chante ! cet homme est complètement fou. Il ne sert à rien de le tuer. Jetez-le dehors !

IL A ECRIT

Stendhal :

- La plupart des hommes ont un moment dans leur vie où ils peuvent faire de grandes choses, c'est celui où rien ne leur semble impossible.

SOURIEZ

Jules rencontre Max :

- As-tu reçu ma lettre ?

- Celle dans laquelle tu me réclames les 100 euros que je te dois ?

- Oui !

- Euh....Non je ne l'ai pas reçue !

Partager cet article
Repost0
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 07:11
Une chute

Nous avons commencé à grimper longtemps avant l'aube. Après plusieurs heures d'escalade notre ascension nous avait permis d'arriver juste en dessous du sommet enneigé de cette belle montagne.

Nous avions des crampons d'acier sanglés à nos chaussures afin de nous accrocher dans la glace et par mesure de sécurité, toute notre équipe s'était encordée.

Notre guide nous recommanda de toujours garder la corde bien tendue, en cas de chute...C'était un solide montagnard expérimenté.

Derrière nous, la falaise descendait à pic sur plus de cent mètres....Tout à coup j'entends un grand cri. Le guide tombe devant moi...Un instant plus tard, la corde de sécurité se serre autour de ma taille. Je fus secoué et vacille sous le choc. Heureusement que j'étais encordé aux autres membre de l'équipe et nos pics solidement plantés dans la glace. Notre guide était fermement suspendu au bout de la corde.

Secoués par cet incident qui avait frôlé la catastrophe, nous l'avons tiré de son gouffre de glace, et nous sommes redescendus dans la vallée. Tant pis pour le sommet tout proche !

IL A ECRIT

C. de Sienne :

Les membres du corps eux-mêmes se portent assistance lorsque l'un d'entre eux est malade. Il n'y a que l'homme orgueilleux qui dédaigne de porter assistance à son semblable.

SOURIEZ

Qu'est-ce que fait un parachutiste distrait qui saute au-dessus de la mer ?

- Un grand plouf !

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 07:15

aiglon

Raoul vient d'avoir 13 ans. Il est l'un des trois millions d'orphelins que la guerre a traîné derrière elle avec près de cinq millions de morts et autant de blessés.

Son père a été tué et pour aider sa mère à vivre, il rejoint son frère à l'atelier qui fabrique des obus. Il doit abandonner ses études mais intégrera plus tard l'école dans une grande institution chrétienne dont il devint un brillant élève.

Malgré cela il fut recalé aux épreuves de Philosophie....Stupeur et consternation chez les professeurs !

     A l'époque on pouvait se représenter à une deuxième session en septembre. Ce qu'il fit....même sénario à nouveau recalé ! Heureusement il avait pris copie de sa dissertation.

Il s'est avéré que les dissertations de Raoul n'avaient pas plu aux examinateurs. Le Directeur de l'Institution demanda des explications, par écrit d'abord, puis publiquement ensuite....

Comme la victime de l'injustice était ce qu'on appelait à l'époque "un fils de tué" donc une victime de la guerre, toutes les organisations d'anciens combattants se mobilisèrent...

Ce fut un beau chahut !

     Raoul fut donc autorité à s'inscrire en Sorbonne en première année de Licence de Lettres, comme s'il avait été reçu au baccalauréat ....

 

ILS ONT ECRIT 

A. Eistein :

- Deux choses sont infinies :

L'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue.

Proverbe chinoi :

- Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt.

 

SOURIEZ

- Si au moment où ma femme monte dans l'avion pour la Suisse, je lui dis : "Adieu mon trésor "

est-ce que je risque l'être poursuivi pour tentative d'évasion de capitaux ?

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 07:15

roseau-copie-1

Philippe se souvient d'une ferme d'élevage de son district dont le propriétaire n'aurait jamais dû être autorisé à s'occuper de brebis.

Son troupeau était toujours maigre, faible et dévoré de parasites !

Les pauvres bêtes se tenaient continuellement contre la barrière regardant fixement l'herbe grasse et verdoyante dont jouissait les copines d'en face.

Si elles avaient pu parler, elles auraient murmuré : "Oh, être libérées de cet affreux propriétaire !"

Cette image n'a jamais quitté la mémoire de Philippe. Elle le faisait penser à ces pauvres foules qui, dans le monde entier, ne connaissent pas le bonheur d'appartenir au Bon Berger...et soufffrant au contraire de l'emprise de l'ennemi ..

 

IL A ECRIT

Le cancre :

Il dit non avec la tête mais il dit oui avec le coeur

Il dit oui à ce qu'il aime il dit non au professeur

Il est debout on le questionne

et tous les problèmes sont posés

Soudain le fou rire le prend et il efface tout

les chiffres et les mots les dates et les noms

les phrases et les pièges

et malgré les menaces du maître

sous les huées des enfants prodiges

avec des craies de toutes les couleurs

sur le tableau noir du malheur

il dessine le visage du bonheur....

Prévert

 

SOURIEZ

Jules joue dans la chambre avec son petit frère, qui fait un caprice parce qu'il veut être le chef.

- D'accord, dit Jules, c'est toi le chef mais c'est moi qui décide...

 

PASSER TOUS UN AGREABLE WEEK - END !


Partager cet article
Repost0
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 06:56

brebis

Il a acheté ses brebis au prix de beaucoup de sacrifice et d'efforts. Il ressentait de façon très spéciale que ses brebis étaient véritablement une partie de lui-même et lui une partie d'elles.

Il s'était créé une identité intime, qui, bien que non apparente de l'extérieur pour un observateur étranger, lui rendait ses brebis infiniment précieuses.

Mais au jour où il les acheta, il comprit aussi que cette acquisition n'était que la première étape d'un long effort par lequel, à partir de ce moment, il aura, en tant que propriétaire, à donner continuellement sa vie pour elles s'il voulait les voir se développer et prospérer.

     Les brebis ne peuvent prendre soin d'elles-mêmes comme certains pourraient le supposer. Elles demandent, plus que tout autre type de bétail, une attention sans fin et des soins méticuleux....

 

ILS ONT ECRIT

St. F. de Sales :

- Dans le régime des âmes, il faut une tasse de science, un baril de prudence et un océan de patience.

La Fontaine :

- Chacun se dit ami : mais fou qui s'y repose ;  Rien n'est plus commun que le nom, rien n'est plus rare que la chose.

 

SOURIEZ

Ma voisine est tellement désagréable que, quand elle mord dans un citron, c'est le citron qui fait la grimace !


Partager cet article
Repost0