Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 05:39

lune méditer0001

Le détective A. Pinkerton est devenu célèbre au milieu des années 1800 en résolvant une série de cambriolages de trains et en déjouant un complot pour assassiner Abraham Lincoln tandis qu'il se rendait à sa première inauguration. Parmi les premières agences de son genre aux Etats-Unis, la Pinkerton National Detective Agency s'est faite connaître encore plus par son logo illustrant un oeil grand ouvert au-dessus duquel il était écrit : "Nous ne dormons jamais."

     Il n'existe pas meilleur sentiment que celui de savoir que l'on est protégé et en sécurité. On  se sent en lieu sûr lorsque les les portes sont verrouillées et que tout est silencieux lorsque l'on s'endort. Par contre beaucoup de gens restent allongés là à jongler avec ce qui leur arrive ou à craindre ce qui pourrait leur arriver.

    Certains redoutent le chaos qui règne à l'extérieur ou la violence qui règne dans la maison. Il y en a qui ne trouvent pas le repos parce qu'ils s'inquiètent d'un enfant rebelle. D'autres tendent anxieusement l'oreille pour s'assurer qu'un enfant gravement malade respire encore....

Il se peut que Pinkerton ait été "l'oeil privé", mais celui dont l'oeil ne dort réellement jamais entend les cris des "justes"....

 

 

ILS ONT ECRIT

- Si nous nous rappelons que Dieu veille, nous pouvons dormir en paix.

C. Rambert :

- Une pensée qui vient à l'esprit n'est jamais innocente. C'est un appel de l'inconscient qu'il ne faut pas négliger. Prendre le temps de l'écouter, au lieu de la chasser d'un revers de l'esprit.

 

SOURIEZ

Max prend un paquet de bonbons et demande à son papa combien il peut en manger.

Son papa lui répond :

- Prends-en quelques-uns !

 Et Max de répliquer :

- Ah, je pensais en manger au moins quelque deux ou trois....

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 05:34

Groenland0001

Richard se souvient :

" Mon chien Louis est de loin mon meilleur ami. C'est un gros chien de traîneau d'Alaska qui n'avait peur de rien, sauf de petits chats !. Si par hasard il en voyait un, il se cachait sous la table de la cuisine. 

Toujours est-il que Louis m'accompagnait tous les jours quand j'allais donner mes cours à l'université.

Comme je devais porter une cravatte, je m'imaginais que si je devais la supporter toute la journée, Louis pouvait bien en faire autant.

Je mettais donc tous les matins une cravatte à Louis et nous partions à l'université. Il disparaissait toute la journée et le soir je le retrouvais qui m'attendais à la maison.

     Je ne sais pas comment Louis occupait sa journée à l'université. Il allait probalement s'asseoir dans l'une ou l'autre classe pour regarder les étudiants. Mais vous serez d'accord avec moi, le fait d'aller s'asseoir  en classe et de porter une cravatte n'en faisait pas pour autant un étudiant.
     Par conséquent ce n'est pas parce qu'une personne va à l'église, qu'elle est baptisée, qu'elle a une bible...que c'est une vraie chrétienne ! même si elle portait une cravatte !

Un vrai chrétien est quelqu'un qui connaît Jésus et qui a une relation personnelle intime avec Lui..."

 

 

 

ILS ONT ECRIT

Spurgeon :

- L'amour est le seul mouchoir qui sèche les larmes de ceux qui sont tristes.

Fr. d'Assise:

- Trouver une erreur est facile.  Mieux faire est plus difficile.

 

SOURIEZ

Max à son père :

- Papa, je suis trop fatigué pour faire mes exercices de calcul.

- C'est ridicule, le travail n'a jamais tué personne.

- Justement, pourquoi devrais-je risquer d'être le premier ?

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 05:10

Abidjan

Il travaillait en moyenne douze heures par jour, et parfois le week-end. Même quand il ne travaillait pas, son esprit restait au bureau. Son épouse avait bien tenté de le ralentir, mais sans succès. Il savait bien sûr qu'ils n'étaient plus aussi proches que par le passé. Il n'avait pas fait exprès de devenir distant : c'est juste qu'elle semblait toujours avoir besoin de son temps, et c'était la seule chose qu'il ne pouvait plus lui offrir.

     Il se rendait à peine compte que ses enfants grandissaient et qu'il était en train de passer à côté de leur développement. Ils s'étaient plaints, au début, du fait qu'il ne leur lisait pas d'histroires, qu'il ne jouait pas avec eux et qu'il ne les emmenait jamais en voyage avec lui. Puis ils ont cessé de se plaindre, ou d'espérer voir un quelconque changement.

     "Je serai davantage disponible pour eux lorsque les choses se calmeront un peu" pensait-il. Quand il se sentait malgré tout un peu coupable, il se justifiait en pensant : "Je fais tout ça pour eux".  Le jour où sa femme lui demanda de l'accompagner à l'église, il répondit : "J'aurai davanatage de temps pour ça, quand les choses se calmeront un peu..."

Un jour son médecin le prévint qu'il avait une pression artérielle et un taux de cholestérol trop élevés, mais il se rassura en pensant qu'il avait bien du temps devant lui et qu'il s'en occuperait quand les choses se seraient calmées un peu. Tout doucement, mais de manière efficace et irrésistible son corps se préparait à lui jouer un mauvais tour.

     Une nuit, sa femme se réveilla à trois heures du matin et sentit qu'il n'était pas à côté d'elle. Elle descendit pour le convaincre de cesser son travail et de la rejoindre au lit. Elle le découvrit, assis, immobile, devant son ordinateur, la tête penchée sur sa poitrine. Elle le toucha, mais il n'eut aucune réaction. Lorsque les ambulanciers furent arrivés, ils lui expliquèrent qu'il avait été victime d'une crise cardiaque foudroyante.

     Les choses s'étaient enfin calmées un peu ! 

 

 

ILS ONT ECRIT

Pensées :

- Les êtres et les choses ne sont que des notes; il faut savoir écouter la musique qui résonne au fond de notre coeur.

- Si Dieu te semble très loin....devine qui s'est éloigné ?

 

SOURIEZ

Max demande à sa maman :

- Dis, maman, un ange ça vole ?

- Bien oui...

- Mais pourquoi alors, la servante ne vole-t-elle pas ?

- Pourquoi dis-tu ça ?

- Parce que papa a appelé la servante mon ange...

- Attends demain, tu va voir qu'elle va voler...


Partager cet article
Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 05:04

tableau 13

Erino était un chrétien convaincu. Il travaillait comme ouvrier sur un chantier. A cause de sa foi, il était la cible de nombreuses moqueries de la part de ses camarades. Son patron en particulier, n'avait aucun respect pour Dieu, et ne manquait pas une occasion de l'affirmer.

     Un jour de grand froid, celui-ci vint avec une camionnette chercher ses ouvriers. Tous se dépêchèrent de prendre place à l'intérieur de la cabine. Mais il manquait une place....Le patron désigna la benne du véhicule à Erino, avec ces mots ironiques : "Ton Dieu te réchauffera !

Notre ami prit place à l'extérieur de la cabine, et on démarra. Le trajet devait durer plus d'une demi-heure, et il grelottait de froid, sous le regard moqueur de ses collègues.

" A quoi lui servait sa foi ? Eux, au moins, ils étaient à l'abri, ils avaient chaud !" pensaient-ils.

     Mais au bout d'un moment, la camionnette arriva au bord d'un fleuve et dut emprunter un pont provisoire. Le chauffeur fit une fausse manoeuvre, la camionnette glissa, heurta le parapet, et....tomba dans l'eau. Les ouvriers n'eurent pas le temps de s'extraire de la cabine, et périrent tous. Erino, plongé brusquement dans la rivière, nagea vigoureusement pour gagner la rive....

     Arrivé à terre, seul rescapé, il allait pouvoir se réchauffer !

 

 

ILS ONT ECRIT

Pensées :

- Souviens-toi de vivre...malgré la tempête ne t'abandonne pas, ne courbe pas la rête, résiste, espère, crois !

- Dans l'hiver de la vie chaque petit rayon de bonheur nous remplit l'âme de gratitude.

 

SOURIEZ

Max passe à table et sa mère remarque ses mains sales.

- Mais enfin Max ! Que dirais-tu si tu me voyais me mettre à table avec des mains aussi sales ?

- Eh bien, maman, j'aurais la délicatesse de ne pas te le faire remarquer !


Partager cet article
Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 05:38

jeep.jpg

Dans la cour d'une caserne, une troupe de soldats était rassemblée. Parmi eux un jeune recru chrétien, Lionel, qui se faisait souvent assaisonner à cause de sa foi. Lionel leur parlait toujours d'un Dieu tout-puissant qui répondait à ses prières...

Ce matin-là, l'ensemble du groupe décida de donner une "leçon" au jeune homme...

L'adjudant ordonna à Lionel de déplacer la jeep d'un endroit à un autre, sachant bien qu'il ne savait pas conduire...

- Pardon mon adjudant je n'ai jamais conduit !

- Qu'à cela ne tienne, priez et exécutez !

Voila Lionel marchant lentement vers le véhicule tête baissée, demandant au Seigneur de venir à son secours...

Il monte dans la voiture, met le moteur en marche, fait marche arrière puis en avant et se dirige  à l'emplacement indiqué.

Voyant cela toute la troupe se jette à terre en pleurant à chaudes larmes !!   non point parce qu'ils ont vu le jeune homme conduire mais        

parce que avant de se réunir ils avaient retiré le  moteur !!!

 

A bientôt ! 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 04:35

indonesie.jpg

En ce temps-là, de grands évènements se déroulèrent en Indonésie où deux millions de musulmans et de communistes acceptèrent Christ.  Ce réveil s'accompagna de miracles de la même ampleur que ceux du Nouveau Testament : 33 cas de résurrection étaient dûment contrôlés dans l'Ile de Timor.

     Lorsque David visita l'indonésie et demanda combien de morts avaient été ressuscités alors, on lui répondit :

- Nous en avons perdu le compte et puis de toutes façons, personne ne nous croit !

Scherwin M. de Dallas au Texas fut l'instrument d'une résurrection. Le récit en fut publié dans la revue Christian Life d'octobre 1969.

Un matin de bonne heure, Sherwin attendait un taxi, lorsqu'un garçon de 9 ans arriva en courant pour demander du secours :

- Mon papa est en train de mourir ! dit-il haletant, Sherwin suivit l'enfant et trouva une voiture dans le fossé, dont le conducteur d'âge moyen était visiblement mort.

Un fils plus âgé expliqua que son père avait eu une crise cardiaque environ 45 minutes plus tôt, et que la réanimation par le bouche à bouche qu'il lui avait pratiquée n'avait donné aucun résultat.

Les autres membres de la famille étaient au bord du désespoir....Le Seigneur dit alors à Sherwin de poser ses mains sur le cadavre, d'ordonner à l'esprit de mort de partir et à la vie de revenir...ce qu'il fit,  et l'homme revint à la vie....

 

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- Le temps qu'on passe à accomplir une action doit toujours être proportionnel à l'importance de cette action dans notre vie.

- Il n'y a pas de rêves inaccessibles, de projets irréalisables, d'aventures extraordinaires...réservées à d'autres. Il n'y a que velléités, faiblesse, manque de constance....

 

SOURIEZ

Les parents de Max l'attendent à la sortie de l'école...Après que la cloche a sonné, seul Max sort... 

Ses parents s'approchent de lui et lui demandent

- Tu es tout seul à sortir ?

- Oui ! fait Max.

Puis se tournant vers les parents des autres élèves, il dit tout fort :

- Tout le monde est puni, sauf moi !

Ses parents l'interrogent :

- Tu es le seul à ne pas être puni ?

- Oui ! Moi je suis renvoyé !

 

A présent une petit pause s'impose, je vous dit à bientôt et soyez heureux !

 


Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 05:14

Iguaçu0001

La jeunesse c'est le temps des grandes espérances, des nobles aspirations. C'est le midi de la vie, entre le matin de l'enfance et le soir de la vieillesse.

Mais c'est aussi le temps des gtandes passions, des viles tentations, des erreurs parfois irréparables. Quoique commune au genre humain, certaines passions sont plus caractéristiques de la jeunesse.

Ainsi Paul écrivit-il à Timothée : "Fuis les passions de la jeunesse."

Fuir n'est pas braver. Les passions sont comme des vagues prêtes à déferler sur notre âme. Lorsqu'un volcan est en éruption ou une rivière en crue, les villes sont évacuées. Quand la mer est démontée, les embarcations rentrent au port.

Les passions sont plus fortes que nous. Toute stratégie autre que la fuite des passions garantie notre perte. Fuir n'est pas non plus goûter. L'alcoolique hébété s'était contenté de goûter un premier verre. Le toxicomane avait seulement essayé sa première bouffée de marijuana.

Ne goûtez, ni ne bravez l'occultisme, la débauche, la drogue...fuyez-les.

Battre en retraite est parfois un bel acte de bravoure....

 

 

ILS ONT ECRIT

Erasme :

- La glaise ne devient terre à mouler qu'après avoir été pétrie.

Elie Wiesel Nobel de la paix 86 :

- On ne souffre pas seul, on souffre toujours avec ceux qui souffrent à cause de votre souffrance.

 

SOURIEZ

Max et son papy se promènent en ville. Soudain un pigeon lâche une fiente sur la tête de Max.

- Baaah ! fait Max en se passant la main dans les cheveux, j'ai la tête pleine de caca d'oiseau !

- Ce n'est rien...lui dit son papay. La nature est bien faite, ça aurait pu être pire !

- Ah oui, tu trouves ?

- Oui ! la nature aurait pu donner des ailes aux vaches !

Partager cet article
Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 05:17

lionne.jpg

Une assemblée indigène s'était réunie pour un culte lorsqu'une lionne enragée sortit brusquement de la jungle dans un accès de folie, attaquant tout ce qui se trouvait sur son chemin. Elle tua plusieurs animaux domestiques puis une femme et un enfant, et se dirigea tout droit vers le groupe de croyants assemblés.

     Bud S., le missionnaire à qui le pasteur indigène confia ce récit, raconte :

- L'assistance vit soudain la lionne. Elle s'était arrêtée à quelques mètres, grondant férocement, tout le monde tremblait de terreur !

Le prédicateur cria : "N'ayez pas peur ! Le Dieu qui a sauvé David des lions est ici !"

Il se tourna vers la lionne et cria : " Toi lion, je te maudis au nom de Jésus-Christ !"

Alors il se passa la chose suivante...des nuages dispersés qui n'indiquaient aucun signe de pluie,....un éclair frappa la lionne qui tomba raide....

Le prédicateur sauta alors sur sa carcasse et s'en servit de plateforme pour prêcher !

Le summum de l'histoire est que, non seulement des vies furent sauvées, mais le village entier fut touché et 70 personnes donnèrent leur vie au Seigneur !

 

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- S'obliger à une attitude calme, c'est augmenter notre aptitude à la maîtrise de soi.

Luc :

- Qui de vous,  à force de se faire du souci peut prolonger la durée de sa vie d'une seule coudée ?

 

SOURIEZ

Mes enfants, que faut-il faire pour que Dieu nous pardonne nos péchés ?

Max lève le doigt :

- Il faut d'abord pécher, m'sieur !

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 05:05

chutes niagara

Un chrétien de l'ex-République démocratique allemande raconte :

- Nous avions au kolkhoze un supérieur très pénible. Un jour, il arriva au travail complètement transformé. Nous avons tous remarqué immédiatement ce changement. Il était bienveillant envers nous tous, ne jurait plus, et nous aidait beaucoup. Pendant la pause, il nous fit ce récit :

     Il y a quelques jours, je suis allé faire une promenade. Il était tard, il faisait déjà nuit, mais le ciel était tout étoilé. Cela m'a impressionné. Alors j'ai eu des doutes : Est-ce que tout cela a pu se créer tout seul ? Impossible ! Pour toute construction, il faut un architecte, un ingénieur.... Et cet univers se serait créé tout seul ? Quelle terrible erreur ! Vaincu, je me suis alors incliné devant le Créateur. Mais Dieu a poursuivit l'oeuvre qu'il avait commencé en moi : j'ai trouvé la paix en confessant mes péchés et en croyant en Jésus-Christ.

     Maintenant je veux servir Celui qui est mort pour moi et qui a appelé à l'existence cette merveilleuse nature.

Ce changement consterna nos camarades. Toutefois ils respectèrent leur supérieur et nous, les chrétiens, nous avons vécu ce changement comme un cadeau de Dieu. Nous avions désormais dans ce chef un ami et un frère. Il nous apporta une aide appréciée et fut un témoin fidèle à son Seigneur.

      Dieu avait utilisé la voix de la création pour accomplir cette conversion miraculeuse !

 

 

ILS ONT ECRIT

J.D Lakes :

- Tu ne peux changer d'où tu viens mais tu peux changer là où tu vas.

Une pensée :

-  Notre conversion n'a pas fait de nous des êtres parfaits, mais des pécheurs pardonnés.

 

SOURIEZ

Max dit fièrement à un copain :

- Cet après-midi, j'ai obligé Thomas à me supplier !

- Thomas ! s'étonne le copain. Mais c'est le plus balèze de l'école !

- Ouais ! Eh bien, moi il m'a supplié !

- Sans blague ? Et qu'est-ce qu'il te disait ?

- Il disait : "Max, je t'en supplie ! Vite ! Sors des toilettes !"

Partager cet article
Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 05:16

fleuves paradis

Plusieurs personnes ont eu le privilège de visiter le ciel...Certains ont dû écrire un livre afin que le monde sur terre en prenne connaissance. Je vais juste partager ce que j'ai pu retenir d'un certain voyage...

- Quand on arrive au ciel, on aperçoit une énorme porte entourée d'une clôture blanche, une route immaculée, de superbes fleurs de toutes les variétés, toutes les couleurs, un grand palais blanc dont l'entrée est entourée d'or et ornée de magnifiques vitraux...dedans un sol en marbre blanc, les murs en pierres brillantes...

     Puis la vision du Trône étincelant ...plus loin, un château, des meubles élégants... Un portail blanc incrusté d'ivoire ou de perles...Puis un fleuve, une eau plus pure que du cristal de grand prix.

Plus loin encore, un manoir blanc niché dans un parc de fleurs multicolores et d'arbres verdoyants. Les portes rehaussées de somptueux vitraux étaient de toutes beautés.

    Dans cet édifice tout était brillant et coloré.....une grande salle plein de gens portant des tuniques luxueuses, des couronnes ornées de toutes sortes de joyaux....autour du trône, de magnifiques nuages, chacun était un mélange de gloire et de merveilleuses couleurs en arc-en-ciel éblouissant...

Des anges partout...

     Le fleuve de vie coulait du trône de Dieu, c'était comme une mer de verre, une mer de cristal.

Devant le trône 12 anges qui avaient des trompettes, des cornes musicales et autres instruments de musique...

Leurs vêtements étaient scintillants et ornés d'or incrustés de gros rubis et d'autres immenses pierres précieuses.

Des sons, des cris glorieux s'élèvent et résonnent dans tous les cieux....

 

 

ILS ONT ECRIT 

C. Rambert :

- Quand on imagine que l'on a plus rien, chaque petit peu semble alors une immense richesse.

- Qu'est-ce qu'un geste d'amour ?  un geste... tout simplement !

 

SOURIEZ

Max dit à sa maman :

- Maman regarde un mouche !

La maman :

- Mais non, Max c'est une mouche !

- Ah bon ? Bravo, comment as-tu su que c'était une femelle ?


 

 

 


Partager cet article
Repost0