Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 05:23

transylvanie.jpg

Quelque part dans les montagnes de Transylvanie, dans le petit village de Livada, vivait l'un des plus grands dirigeants spirituels de Roumanie. Il avait passé plus de dix-sept ans en prison à cause de ses activités d'évangélisation. La dernière fois qu'on l'avait incarcéré, il avait cru qu'il mourrait par manque de nourriture et d'eau. Les autorités communistes, eux aussi, le pensaient.

En attendant, ils le renvoyèrent chez lui et, pour s'assurer qu'il cesserait toute activité chrétienne, ils l'assignèrent à résidence.

- Mais je dois aussi voir un docteur ! se plaignait-il.

- D'accord, répondirent les autorités, vous pourrez voir un médecin une fois par semaine.

Il raconte malicieux :

- J'ai choisi un docteur qui habitait à l'autre bout du pays. Quand j'étais très faible on m'emmenait chez lui, et j'en profitais pour visiter les frères tout le long du chemin !

- Ne deviez-vous pas cesser ces activités ? a suggéré un ami. Vous êtes âgé maintenant. Quelqu'un d'autre ne pourrait-il pas faire ce travail ?

Il s'est contenté de hausser les épaules :

- Nous sommes le grain de blé qui doit tomber en terre et mourir afin de porter du fruit pour la moisson. Il nous faut apprendre à mourir pour que le Corps de Christ vive....

 

 

ILS ONT ECRIT

M. Gray :

- Il faut toujours du courage pour être soi, pour construire sa vie en harmonie avec les exigeances de cette voix qui est en nous et qui est nous.

Proverbe russe :

- Le temps ne s'incline pas devant nous, mais nous devant le temps.

 

SOURIEZ

Max demande 10 euros à son père :

- C'est pour quoi faire ?

- Pour donner à une vieille dame !

- C'est très bien de vouloir l'aider ! Et où est cette vieille dame ?

- Là-bas, elle vend des glaces !

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 06:40

precipice.jpg

Un jour cet homme marcha avec son chien Galia,  dans un épais brouillard sur un sentier de montagne élevé. Il ne pouvait voir qu'à environ un mètre devant lui parce qu'il faisait froid et que le sentier était large et facile à parcourir.....

Le chien courait en avant et autour de lui, disparaissant et réapparaissant dans le brouillard. Tout à coup Galia se mit à aboyer sauvagement et à courir autour de lui comme s'il essayait de lui dire quelque chose.

Il réalisa que Galia essayait peut-être de l'avertir d'un danger et ralenti...

     A quelques mètres à peine de là, il se retrouva au bord d'un précipice profond.

Galia lui avait sauvé la vie.

Quand vous parlez de Jésus aux gens qui se précipitent gaiement sur le chemin de la vie dans un brouillard spirituel, que vous le croyez ou non, vous essayez de les sauver du désastre inévitable qui les attend un peu plus loin....

 

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- Qu'attend-on pour aller vers les autres, leur offrir un sourire, une présence, une écoute ?

  Ou leur dire simplement que l'on aimerait les connaître ?

  A tant de retenue, on passe à côté d'êtres qui auraient pu devenir nos amis !

Loyola :

- L'arc se rompt s'il est trop tendu,  mais l'âme se perd si elle se relâche.

 

SOURIEZ

Marc va voir son père et lui annonce :

- Papa ! Je crois que la voiture a de l'eau dans le carburateur !

- Ah ? fait son père très étonné. Depuis quand t'intéresses-tu à la mécanique automobile ?

- Depuis tout à l'heure, je suis monté dans la voiture pour jouer dedans

- Ah...Alors comme ça, tu dis qu'elle ne peut pas démarrer, qu'il y a de l'eau dans le carburateur ?

- Oui, c'est ça.

- Et qu'est-ce qui te laisse penser ça ?

- Eh bien...J'ai desserré le frein à main, et la voiture a roulé jusque dans la piscine ....

Partager cet article
Repost0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 05:59

pneu-creve.jpg

Ce  jour-là en allant au travail avec sa vieille voiture tout terrain, ce brave homme constate qu'il a crevé....et s'aperçu que la roue de secours était restée dans son garage. Il s'apprête à partir à pied quand son épouse lui dit :

- Chéri, nous sommes chrétiens...pourquoi ne pas prier pour le pneu crevé ?

Or, c'est une chose de prier pour quelqu'un qui est malade, mais c'en est une autre de prier pour un pneu crevé !

     Dans un premier temps, avec le reste d'air qui était encore dans le pneu, ils sont allés dans une station service proche et là il a branché le tuyau à air sur le pneu crevé...

Pendant deux secondes, un brut d'air....puis plus rien, pas de pression dans l'appareil et le pneu définitivement à plat.

     Essayez d'imaginer la situation. Le voilà à genoux sur le macadam à côté de sa voiture, tête baissée et priant, appuyé contre son pneu crevé !  Et puis il se demandait si Dieu n'avait pas suffisamment d'affaires plus importantes en tête...

Au bout de quelques minutes la voiture bouge, le pneu était au quart regonflé. Sa femme continue à prier, il referme les yeux...deuxième secousse !

Là,  il constate le pneu à moitié gonflé et décide d'aller tout de même chercher la roue de secours.  Le temps de rentrer à la maison, le pneu était entièrement regonflé, il n'avait donc plus besoin de changer la roue....Folle ou pas folle cette histoire s'est réellement produite !

 

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- Après une journée de travail, trouvez le temps, la force et le talent...de rire !

- La sagesse vient de la pratique régulière de la maîtrise de soi.

 

SOURIEZ

Deux femmes discutent assise sur le bord d'une piscine :

- Tu viens te baigner Josiane ?

- Non, mon docteur m'a dit que j'avais une santé de fer

 - Et alors ?

- Je n'ai envie ni de couler ni de rouiller.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 05:39

note-de-musique.jpg

Barbara nous encourage à chanter : "Dans la voiture cela peut nous valoir des regards bizarres et des sourires, mais il existe de bonnes raisons de chanter. Je le fais souvent sous la douche, quand je suis sur mon vélo d'appartement, quand je fais mon ménage...

     Les spécialistes prétendent que l'on vit plus longtemps si l'on a une chanson dans le coeur.                                               Au cours d'une expérience, des médecins ont regroupé vingt chanteurs d'opéra professionnels âgés de 26 à 65 ans, pour faire pendant huit minutes des exercices respiratoires très poussés.

Ce fut un jeu d'enfant pour eux !    Mais un groupe de 40 non-chanteurs âgés de moins de 40 ans, ont beaucoup peiné à en venir à bout : leur coeur battait follement.

     Des psychiatres incitent leurs malades à chanter tout le temps que durent leur tension et leur angoisses.

Quand vous chantez, vous dépensez de l'énergie, et cela peut faire disparaître les ennuis de votre esprit, évoquer des souvenirs plaisants ou diminuer la tension physique...

     Essayez de chanter sous la douche pour vous apprêter à affronter la journée, ou chantez dans votre voiture, surtout quand vous devez rouler pare-chocs contre pare-chocs.

Prenez des chansons qui vous inspirent et vous motivent...certains comme les gospels opèrent          merveilleusement .........." 

 

 

ILS ONT ECRIT

B. Johnson :

Le ciel était d'un bleu azur et les nuages d'un blanc laineux

-  Tiens, on dirait que Dieu a nettoyé le ciel

-  Oui, mais il videra probablement le sac de l'aspirateur demain !

Source inconnue ::

- Certains ne perdent jamais leur beauté, quelque soit leur âge ; ils la transfèrent simplement de leur visage dans leur coeur.

 

SOURIEZ

A la fin du cours de sciences naturelles, la maîtresse choisit de faire une petite interrogation :

- Quelle planète se trouve juste après Mars ? demande la maîtresse à Max.

- Euh...Avril ?

 


Partager cet article
Repost0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 06:13

cuba.jpg

Nous avons souvent l'impression, raconte André,  d'avoir perdu contact avec les autres, mais non....

" On m'avait invité à un congrès chrétien dans un autre pays ; les autorités cubaines m'ayant toujours refusé l'autorisation de partir, nous avons prié ardemment pour obtenir leur permission. J'ai établi une longue liste des choses que je voulais acheter dans le monde libre pour ramener à Cuba, notamment des bibles, deux tambourins pour notre groupe chargé du chant et quatre microphones pour l'église.

     Puis j'appris que je n'étais pas autorisé à partir. Quelle déception !  Mais Dieu était aux commandes. Trois jours plus tard, un  jeune homme est venu chez moi. Il venait du pays où devait se tenir le congrès. En voyage d'affaires à Cuba, il était arrivé la veille.

- J'ai quelques cadeaux pour vous, m'a-t-il dit.

Nous ne nous connaissions pas, j'étais donc surpris.

- Il y a quelques jours, a-t-il ajouté, quand j'ai appris qu'on m'envoyait à Cuba, je suis vite allé faire des courses en vue du voyage. Un client qui se trouvait dans le magasin m'a entendu parler de ma prochaine visite à Cuba, et   m'a dit :

- Je connais un pasteur à Cuba dont l'église a de grands besoins. Accepteriez-vous d'aller le voir pour lui donner quelques cadeaux ?............ Vous êtes ce pasteur et voici les cadeaux !....

     J'étais stupéfait. Beaucoup, beaucoup de cadeaux, dont des bibles, des tambourins et quatre microphones !!

Dieu connaît la situation de chacun, Il écoute nos prières et il pourvoit ......"

 

 

ILS ONT ECRIT

Proverbe Africain :

Un sac  vide ne tient pas debout.

M. Gray :

- On ne cesse pas d'être seul parce qu'on se rassemble. On reste seul quand on ne partage pas un grand projet commun.

 

SOURIEZ

La maîtresse :

- Qui peut me dire où se trouve l'Amérique sur le globe ?

- Les élèves hésitent et c'est Max qui finalement vient donner la réponse sur la carte.

La maîtresse félicite Max et continue :

- Maintenant les enfants, pouvez-vous me dire qui a découvert l'Amérique ?

Les élèves :

- C'est Max, maîtresse !




Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 06:25

arbre reflet

Malgré la maladie et les souffrances, Henriette avait beaucoup d'humour. Quand on pénétrait dans sa chambre elle ne pouvait pas tout de suite s'en apercevoir, le mur de son cabinet de toilette privé lui cachant la porte.

A ceux qui signalaient leur présence, elle lançait une remarque du genre :

- C'est de l'or en barre qui arrive !

Parlant des moustiques qui parfois la réveillaient la nuit et lui provoquaient des démangeaisons -vrai supplice quand on ne peut pas se gratter - elle reparquait :

- L'ennui quand on en tue un, c'est que tous les autres viennent à l'enterrement !

Evoquant son épreuve qui semblait s'éterniser et la mort qui viendrait un jour :

- L'être extérieur se détruit, mais l'homme intérieur se construit. Pour ce départ, il n'y aura pas besoin de déménagement. Etre avec le Seigneur est une telle joie qu'on ne la supporterait pas ici-bas !

On serait comme des pommes de terre dans une marmite qui n'a plus d'eau et qui éclatent !

A présent manger la fatigue, elle avait de la peine à respirer et à dormir. On ne pouvait plus toucher ses cheveux. Mais son humour était encore de la partie :

- Je suis de la fricassée...Si on me vendait au kilo je ne vaudrais pas cher !

Elle disait souvent : Il faut perdre toutes ses feuilles, comme un arbre en automne. Mais quand les feuilles tombent, on voit le ciel. Dans nos vies il y a beaucoup de tunnels, mais il y a toujours la lumière en sortant..........

 

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- Tout ce qui ne nous tue pas nous renforce toujours.

- Le bonheur n'est pas au bout du chemin. C'est le chemin lui-même qui "est" le bonheur.

 

SOURIEZ

Dans la rue, Max arrête un monsieur.

- Monsieur, s'il vous plait, pourriez-vous aller caresser le chien qui est sur le trottoir d'en face ?

- Pourquoi mon enfant ?

- Je voudrais savoir s'il mord !


 

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 06:07

neige

Dire qu'une chose est mauvaise, ce serait ni plus ni moins, te dire de ne pas la faire.

Te dire de ne pas la faire, ce serait te l'interdire. Te l'interdire ce serait te restreindre, ce serait te refuser la réalité de qui tu es vraiment, de même que l'occasion pour toi de créer et de faire l'expérience de cette vérité....

 

As-tu jamais vu une chose plus parfaite qu'un flocon de neige ? Sa complexité, sa structure, sa symétrie, sa conformité à lui-même et son originalité par rapport à tout le reste : tout cela est un mystère.

Tu t'émerveilles du miracle de cet impressionnant déploiement de la nature.

Et l'univers ? Si tu voyais sa symétrie, la perfection de son dessin (du plus grand corps, jusqu'à la plus petite particule).....

 

En toute vérité, l'amour est tout ce qui existe, tout ce qui a existé et tout ce qui existera jamais. Quand tu entres dans  l'absolu, tu entres dans l'amour ! ....

 

 

SOURIEZ

- Max !

- oui papa ?

- J'ai des soucis d'argent. Rien que tes études, ça me coûte une fortune !

- Et encore, moi, je ne suis pas de ceux qui étudient le plus !

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 06:30

caroline-du-nord.jpg

Voici quelques années, Marie eut le privilège d'assister à une convention en Caroline du Nord. Des gens de tous âges et de toutes confessions se trouvaient réunis sur un campus.

Six des plus joyeux étaient confinés sur des faauteuils roulants. Ils savaient que si le Seigneur n'opérait pars un miracle, ils y seraient condamnés pour le restant de leurs jours.

" Mais je ne les ai jamais vus une seule minute sans un sourire, un sourire venu des entrailles. Le plus animé du groupe était non seulement sur un fauteuil roulant, mais encore muet. Il répondait par un sourire ou un signe de la tête ou de la main à tout ce qu'on lui disait.

Ce jeune homme était brillant et avait un excellent travail. Il interdisait en fait à sa maladie particulière de lui saper sa jooie ou de l'empêcher de tirer des ploans ou d'élaborer des projets pour l'avenir.

     D'aucuns jouissent d'un naturel joyeux. Mais il n'en va pas de même pour tout le monde. Beaucoup d'entre nous doivent fournir des efforts pour rester dans la note en se répétant fréquemment de bonnes nouvelles....

 

 

ILS ONT ECRIT :

Dr. Schindler :

- Nous avons besoin de nous munir d'une pensée positive et de la suspendre comme un immense panneau indicateur au-dessus notre état d'esprit.

George Maloney :

- Vous devez faire chaque jour des pas délibérés pour vous souvenir de la présence de Jésus et pour faire l'expérience de l'amour constant qu'il vous apporte.

 

SOURIEZ

Max demande à son grand-père :

- Dis papy, c'est vrai que les requins mangent des sardines ?

- oui.

- Et comment ils font pour ouvrir les boîtes ?

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 05:52

indien.jpg

" Il y a bien longtemps, se souvient André, c'était je crois en 1966, j'ai assisté au premier congrès Mondial sur l'Evangélisation, un rassemblement de plusieurs miliers de missionnaires et d'évangélistes à Berlin. Ils purent élaborer ensemble une stratégie pour présenter l'Evangile à leurs contemporains.

     Mon souvenir le plus marquant de ce congrès fut le moment où Rachel Saint, une missionnaire en Amérique Latine, se tint sur l'estrade avec trois Indiens Aucas habillés de leurs costumes traditionnels. Ils étaient parmi les premiers chrétiens de leur tribu, une tribu qui avait lutté pour survivre au fond de la jungle et qui avait été considérée comme l'une des plus féroces et des plus inaccessibles de l'Equateur.

     Quelqu'un demanda à ces chrétiens s'ils aimeraient dire à l'auditoire leurs versets favoris de la Bible. Tout le monde s'attendait à ce qu'ils récitent Jean ou quelqu'autre verset se rapportant au salut, puisque la Bible n'avait pas encore pu être traduite toute entière dans leur langue. Mais ces Indiens nous réservaient une surprise. Ils se regardaient les uns les autres, se consultèrent rapidement, puis l'un d'eux s'avança et déclara avec un large sourire "Diable, va-t-en et ne reviens jamais !"

     Tout le monde applaudit."

 

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- Et si l'on écoutait les autres au lieu de finir les phrases à leurs places ? Ne serait-ce pas plus reposant ?

- S'efforcer de comprendre les autres, se mettre à leur place, c'est commencer à les aimer.

 

SOURIEZ

Un journaliste en reportage demande à un chirurgien.

- Vous êtes aujourd'hui un spécialiste reconnu. Mais à quel âge avez-vous fait votre première opération ?

- A six ans, je m'en souvienstrès bien, je peux vous la raconter en détail.

- Je vous écoute.....

- C'était un mercredi matin et c'était une addition.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 06:10

lapin.jpg

Parfois il vaut mieux dire la vérité.  Il y a quelques années une amie Anglaise, avait une voisine qui possédait un magnifique lapin blanc que nous appellerons kiki et qu'elle aimait beaucoup.

     En France, on mange du lapin mais celui-ci était un lapin particulier et trop beau pour être mangé. Elle le gardait en cage dans le jardin....

Notre Anglaise avait un chien qui aimait courir après toutes les petites choses qui détalent...les lapins par exemple. Un jour le chien revint à la maison et que pensez-vous qu'il tenait dans sa gueule ? Exact ! l'extraordinaire lapin blanc de la voisine !

     Il n'était plus du tout beau. Au contraire, il était flasque, boueux et tout à fait mort ...

Notre amie ne savait qu'une seule chose : jamais elle pourrait dire à sa voisine que son chien avait tué son lapin bien-aimé.  Que pensez-vous donc qu'elle fit ?   Elle retira kiki de la gueule du chien et l'emporta dans la salle de bain, le lava plusieurs fois pour le rendre propre, le sécha et redonna du volume à sa fourrure avec son sèche-cheveux.

     Ensuite elle se faufila dans le jardin de la voisine, remit le lapin dans sa cage et ferma la porte.

En rentrant chez elle, sans doute se sentait-elle un peu coupable de cette supercherie.... Là elle attendit un signe lui indiquant que sa voisine avait découvert son lapin mort dans la cage.

Deux heures plus tard, elle entendit des cris à vous glacer le sang dans les veines. Elle se dit : Oh Là là ! Elle devait aimer ce Kiki plus que tout ! Allons voir....

     Notre Anglaise trouva sa voisine devant la cage, les yeux écarquillés de terreur.  Elle s'exclame : Ma chère qu'est-ce qui vous est arrivé ?

Ce à quoi la voisine répond : Je ne peux pas y croire ! mon lapin est mort il y a deux jours, je l'ai enterré et le voici sorti de la tombe et de retour dans sa cage !!

Evidemment cette fois-ci il était temps de lui dire la vérité !

 

 

ILS ONT ECRIT 

N.Walsch  :

- Nous sommes tous amenés à la vérité que nous sommes prêts à recevoir.

R. Follereau :

- Une idée qui n'est pas immédiatement une force est une chimère.

 

SOURIEZ

Papa, tu sais, cette nuit j'ai rêvé que tu me donnais un billet de 10 euros !

- Très bien. Et comme tu as été bien sage, tu peux le garder, mon chéri....

Partager cet article
Repost0