Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 07:31
Du côté de Victor Hugo

Je m'étais endormi la nuit près de la grève,

Un vent frais m'éveilla, je sortis de mon rêve,

J'ouvris les yeux, je vis l'étoile du matin.

Elle resplendissait au fond du ciel lointain

Dans une blancheur molle, infinie et charmante

Aquilon s'enfuyait emportant la tourmente.

L'astre éclatant changeait la nuée en duvet.

C'était une clarté qui pensait, qui vivait ;

Elle apaisait l'écueil où la vague déferle ;

On croyait voir une âme à travers une perle.

Il faisait nuit encor, l'ombre régnait en vain,

Le ciel s'illuminait d'un sourire divin....

PREVERT A ECRIT :

On allait se coucher, le lendemain, on se levait ainsi, tous les jours, les jours faisaient la queue les uns derrières les autres, le lundi qui pousse le mardi, qui pousse le mercredi et ainsi de suite ...des saisons.....

SOURIEZ

Un éditeur bruxellois a reçu cette lettre d'une mère de famille inquiète :

"voudriez-vous m'indiquer les titres de quelques livres que ma fille de 15 ans puisse lire les yeux fermés."

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Qui peut égaler Victor Hugo, notre plus grand poète ?
Bien amicalement.
Répondre
A
Bonjour VIOLETTE

Hier temps frais et ensoleillé

Pour aujourd'hui début des grandes marées

Le plaisir des pêcheurs a pied

Et aussi des amateurs de photo

Bon jeudi

Amitiés - Bisous

56MELDIX77
le Briard Breton

http://aveclaphoto.eklablog.com/
Répondre
E
Bonjour, j'aime Hugo mais aussi Prévert, ils font partie de mes lectures de jeunesse. Bonne soirée ! Bisous
Répondre
D
Victor HUGO PREVERT deux sucre d'orge a déguster sans modération j'adooooooooore bon mercredi bisous plein de soleil
Répondre
J
mamy Lucette nous a mis aussi aujourd'hui un poème de Victor Hugo....
Répondre
Y
tu as raison, ça fait du bien ça remet les idées en place, on ne rentre pas intact de ces pays quand on voit ce qui se passe chez nous;
belle journée, fontaine
Répondre
M
Bonjour chère Fontaine,
J'adore Victor Hugo, quelle poète, quel bon écrivain et pourtant, il n'a pas eu une douce vie, perdre sa file adorée, il a toujours eu la foi, je l'admire. C'était un grand Monsieur !
Très beau texte.
Bonne journée, bisous.
Répondre