Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 07:10
Ni l'orgueil ni la haine

Victor Hugo :

Elle ne connaissait ni l'orgueil ni la haine ;

Elle aimait ; elle était pauvre, simple et sereine ;

Souvent le pain qui manque abrégeait son repas.

Elle avait trois enfants, ce qui n'empêchait pas

Qu'elle se sentît mère de ceux qui souffrent.

Les noirs évènements qui dans la nuit s'engouffrent,

Les flux et les reflux, les abîmes béants,

Les nains sapant sans bruit l'ouvrage des géants,

Et, tous nos malfaiteurs inconnus ou célèbres,

Ne l'épouvantaient point ; derrière ces ténèbres,

Elle apercevait Dieu construisant l'avenir.

Elle sentait sa foi sans cesse rajeunir ;

De la liberté sainte elle attisait les flammes ;

Elle inquiétait des enfants et des femmes ;

Elle disait, tendant la main aux travailleurs:

La vie est dure ici, mais sera bonne ailleurs...

Avançons !

Proverbe chinois :

Si tu veux être heureux, sois-le !

Souriez

Une dame arrive chez le médecin.

Elle a des dents en moins, le visage tuméfié et les yeux au beurre noir.

- Qui vous a fait ça ?

- C'est mon mari !

- Mais je croyais qu'il était en voyages d'affaires ?

- Moi aussi .....

Partager cet article

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article

commentaires

clara65 12/03/2015 06:16

Magnifique le poème du grand Victor, comme toujours.
Bon jeudi.

56M77 12/03/2015 04:37

Bonjour VIOLETTE

Sans soleil et sans pluie
Record battu pour cette année 17°°
Le ciel se trouvait caché
Par un voile de brume
Que l’astre reluise de mille rayons
En cette journée de jeudi

Amitiés *-* Bisous

56MELDIX77
le Briard Breton

http://aveclaphoto.eklablog.com/

Elena800 12/03/2015 03:51

Un petit coucou, bon jeudi, bisous

isa 11/03/2015 14:05

C'est toujours un bonheur de lire Victor Hugo .
Excellente ton histoire drôle :)
Passes une belle et douce semaine .
Bises .
Isa

jean 11/03/2015 10:05

Zut, il était revenu trop tôt...

Mousse 11/03/2015 09:18

Bonjour chère Fontaine,
Il écrit bien Victor, je l'aime beaucoup.
Malgré le grand malheur d'avoir perdu sa fille tant aimée, il n'a jamais perdu la foi, je l'admire beaucoup.
Voilà ce qui arrive quand on n'est pas sérieuse, (rires).
C'est le printemps, il fait beau !
Bonne journée,bisous.

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche