Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 05:57

Trouver l'espoir c'est trouver la source même de la vie.

C'est comme faire la découverte de la seule source au monde qui produit une eau parfaitement pure,

parfaitement désaltérante...

Cette eau qui guérit les blessures les plus profondes et étanche les soifs les plus intenses.

Ce n'est pas un secret : le monde va mal, et il ne s'arrange pas.

Les guerres perdurent, les famines s'installent, les maladies s'étendent, les cataclysmes tuent, mutilent et détruisent...

Les tragédies personnelles frappent sans prévenir.

Soumis à des circonstances qui les dépassent que de millions de victimes sont balayées par les évènements et emportées par les flots en furie !

C. Rambert à écrit :

Ne pas négliger une idée qui nous traverse l'esprit.

Elle ne jaillit jamais par hasard. C'est un aiguillon de notre conscience.

Même si nous ne la comprenons pas dans l'instant, elle est porteuse d'un message de l'inconscient.

Un jour viendra où elle prendra tout son sens !

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:36

Installée dans une ferme du Colorado, cette famille travaillait courageusement la terre, cultivait et récoltait

rapidement :10 000 plants de tomates, 5 hectares de maïs, 2 hectares de haricots verts, un hectare et demi de courgettes....

Un soir à 22 heures ils étaient en train de nettoyer leurs produits quand il se mit à pleuvoir.

La pluie était la bienvenue mais la grêle qui suivit ne l'était pas.

Elle devenait si violente que les grêlons étaient de la taille d'une balle de golf et faisaient un vacarme assourdissant sur le toit du hangar où ils travaillaient.

En règle générale quand il grêle ainsi, tout ce qui n'est pas à l'abri est détruit : voitures, vaches, cultures...

Ils avaient fait des emprunts importants pour acheter les plants et cultiver et se trouvaient à l'époque de l'année qui précède la récolte, quand se forme l' épi de maïs et que les courges fleurissent.

Il ne fallait pas perdre la moisson.

Alors, ils sont tombés à genoux et se sont mis à prier et à pleurer car ils savaient que rien ne pouvait resister à la grêle.

Le lendemain vers 4 heures ils se sont levés pour aller voir dans les champs si quelques plantes avaient pu en réchapper...et quel ne fut pas leur étonnement en constatant que pas une seule tomate ni une seule autre plante n'avait été détruite.

La grêle était tombée entre les rangs de maïs et pas un seul épi n'avait été abîmé....

Après ce beau témoignage, je vous souhaite à tous  un superbe week-end !

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 06:43

J'aimerais revenir à ce jour sans soleil,

A ce ciel gris mourant, sur la mer désertée,

Au sable trop lisse, de tes pas effacés,

Au vent fou de juillet, sur la baie en éveil,

Je voulais retenir....

La fleur de mes cheveux, tache rouge sur l'eau bleue,

Ton rire de gamin, ta course éperdue,

Ton regard insolent, qui me mettait à nu....

La lune se cachait, complice de nos jeux.

Je t'ai cherché en vain, il est de longs voyages...

Reviendras-tu un jour, au soleil de la plage ?

Il ne reste à présent, que le vent du rivage,

Qui profile sur l'eau, l'esquisse d'un visage.

V.Fulpin

 

La Rochefoucauld a écrit :

Si nous n'avions pas de défauts, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer chez les autres !

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 06:43

Es. Maynard (1582-1646) :

Pour adoucir l'aigreur des peines que j'endure

Je me plains aux rochers et demande conseil

A ces vieilles forêts dont l'épaisse verdure

Fait de si belles nuits en dépit du soleil.

L'âme pleine d'amour et de mélancolie

Et couché sur des fleurs et sous des orangers,

J'ai montré ma blessure aux deux mers d'Italie

Et fait dire ton nom aux échos étrangers.....

Petite devinette :

- Qu'est-ce qui tombe sans faire de bruit ?

- la nuit.

Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 06:33

La Nostalgie est la seule capable de nous permettre de garder en nous le souvenir de tout le bon que l'on a vécu, même quand ce bon a disparu.

La Nostalgie nous fait même comprendre combien l'Amour, même s'il ne le sait pas lui-même, doit se vivre au présent et combien il est important

de ne pas l'abîmer ou le blesser quand il se dépose en nous ou quand il vient vers nous, offert par celui ou celle qui nous aime.

La Nostalgie est comme notre ombre. Une ombre qui nous précède ou nous suit quand l'Amour n'est plus.

C'est la trace, le contour et le plein, en chacun de ce qui demeure quand l'Amour nous quitte !

J.Salomé

Quelqu'un a écrit :

On ne découvre vraiment ce en quoi on croit que lorsqu'on instruit ses enfants.

Repost 0
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 06:36

Le vrai bonheur, c'est surtout dans l'instant présent que nous pouvons le vivre et non pas en nous projetant exclusivement vers l'avenir, ce qui pourrait devenir une fuite de la réalité.

Le bonheur est relié à notre capacité de savoir apprécier l'instant précis, même si ce dernier nous plonge dans la souffrance et dans l'épreuve.

Vivre heureux, c'est savoir intégrer au présent le bien et le mal, la réussite et l'échec, la beauté et la laideur, le plaisir et la douleur, et demeurer reconnaissant pour la moindre parcelle de vie qui jaillit au travers de nous, des autres et de la création.

Par ailleurs, le bonheur c'est aussi se fixer des objectifs, et escalader de  nouvelles montagnes. C'est apprendre à se dépasser, à s'améliorer, à scruter de nouveaux sommets...

PH. Auzenet

Quelqu'un a écrit :

Quand on ne peut plus revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la manière d'aller de l'avant.

 

Repost 0
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 07:11

Ce pasteur allemand (1906-1945)  une âme de la résistance de l'Eglise protestante au nazisme,  affirmait l'exigence de la foi et la responsabilité de l'Eglise dans le monde.

Arrêté en 1943, il fut pendu en 1945 dans le camp de Flossenbürg.

Ses livres eurent un grand retentissement.

Son oeuvre a surtout valeur d'un témoignage :

celui d'un chrétien engagé dans un monde athéiste.

Il a écrit :

En jugeant le prochain, nous nous plaçons face à lui, à distance d'observation, de réflexion.

L'amour ne nous en laisse ni la place ni le temps

J'ESPERE QUE VOUS ALLEZ TOUS PASSER UN BON WEEK-END !

Repost 0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 07:35

"Tant que la terre subsistera les semailles  et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point " ...

Selon le procédé naturel, la nuit suit le soir.

Le soleil a suivi le cours de son voyage pendant les heures de la journée ; il lui faut maintenant se reposer.

Le voici qui descend des hauteurs de l'azur et plonge vers le refuge des océans vers l'occident.

Alors la nuit le remplace avec ses sombres étalons.


Il est écrit :

Ce sera un jour unique, connu de l'Eternel, et qui ne sera ni jour ni nuit ; mais vers le soir la lumière paraîtra !

Repost 0
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 06:41

Le capitaine d'un transatlantique est convoqué par son officier de quart qui lui désigne au loin sur la mer une minuscule tache de couleur.

Le capitaine saisit ses jumelles et distingue un canot pneumatique dérivant sur les flots.

Aussitôt, il fait mettre en panne, ordonne qu'on mette une chaloupe à la mer et qu'on aille recueillir le naufragé.

La chaloupe se rapproche de l'embarcation de fortune et le marin qui la commande distingue bientôt un drapeau britannique hissé en haut d'un mât improvisé, sous lequel se tient un homme seul, qui regarde avec flegme le canot avancer vers lui.

Saisissant un porte-voix, le marin lui crie :

- Ohé ! vous êtes naufragé ?

- Oui répond l'Anglais très calmement..., pourquoi ?

 

La Rochefoucauld a écrit :

Ce qui empêche souvent de nous abandonner à un seul vice est que nous en avons plusieurs !

A tous un excellent mercredi

Aujourd'hui j'ai des ouvriers dans la maison, je vous dis donc à demain !

 

Repost 0
Published by fontaine
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 07:12

Les gens qui poursuivent un but précis ne vivent pas dans le passé.

Beaucoup d'entre nous regrettent leur passé et demeurent prisonniers.

E. Hubbard a écrit :

- Une solide mémoire est un avantage indéniable, mais la capacité à oublier est un signe de force.

Les gens qui réussissent sont ceux qui savent oublier. Ils sont engagés dans une course qui ne leur permet pas de regarder en arrière.

Leurs yeux demeurent fixés sur la ligne d'arrivée. Ils ont des choses trop importantes à accomplir pour se laisser distraire par des peccadilles...

Si quelqu'un leur fait du mal, ils examinent la raison derrière l'attaque, mais restent imperturbables.

Seules les âmes faibles cherchent à se venger...

Auteur inconnu :

Le meilleur moyen pour communiquer du caractère c'est d'en posséder soi-même !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche