Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:58
Apollinaire et l'automne malade

Automne malade et adoré

Tu mourras quand l'ouragan soufflera

dans les roseraies

Quand il aura neigé

dans les vergers.

Pauvre automne

Murs en blancheur et en richesse

De neige et de fruits mûrs

Au fond du ciel

Des éperviers planent

Sur les nixes nicettes aux cheveux

verts et naines

Qui n'ont jamais aimé

Aux lisières lointaines

Les cerfs ont bramé...

Souriez

- Maman Est-ce que je peux prendre un biscuit ?

- On dit comment ? s'il...s'il...

- s'il en reste encore dans la boîte ?

Repost 0
Published by fontaine - dans poésie
commenter cet article
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 05:10
A propos géant, gigantesque...

A Gargayan, dans la province nord des Philippines, on a trouvé le squelette

d'un géant qui ne mesurait pas moins de 5 m 18.

Ses incisives avaient 7,5 cm de longueur et 5 cm de largeur.

Des ossements appartenant à d'autres humains grands de 3 mètres ont été

découverts dans le Sud-Est de la Chine.

Le Docteur PW Chung, paléontologiste de renommée mondiale affirme que

ces restes datent de 300 000 ans.

Dans la province d'Agadir, on aurait mis au jour un atelier d'outils préhistoriques

vieux également de 3000 siècles.

Parmi d'autres objets il y avait des bifaces qu'on employait à la main.

Or ces bifaces pèsent 8 kg et leur préhension exige un écartement des doigts

qui n'est possible qu'à un géant d'au moins 4 mètres.

Il n'est donc pas téméraire de conclure, en accord avec la Bible qu'une race

de géants a bien foulé notre terre....

Un inconnu a écrit :

On ne perd pas la foi comme on perd un mouchoir ou ses clefs

Non, on ne perd pas la foi ; mais faute de nourriture elle s'étiole et meurt de faim.

Repost 0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 05:21
L'homme prend tout mais ne donne rien

La plus petite étoile qui brille est placée dans le ciel, le plus faible

rayon de lumière a une affinité avec le plus grand astre du jour.

Il est facile pour une harpe éolienne d'émettre de la musique

quand les vents soufflent. La difficulté est d'exprimer cette musique

lorsqu'il n'y a aucun souffle de vent....

Il est facile de chanter quand nous pouvons lire les notes à la lumière

du jour ; mais il est plus habile celui qui chante quand il n'y a pas la

moindre lumière - celui qui chante avec son cœur.

Ch. Spurgeon a écrit :

Le père Océan est un grand receveur, mais il est aussi un donateur généreux. Ce que les fleuves lui apportent revient à la terre sous forme de nuages et de pluie.

L'homme qui n'est pas en contact avec l'univers prend tout mais ne redonne rien.

Repost 0
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 06:03
La mer et l'étoile solitaire

La mer est l'emblème du changement ; avec ses flux et reflux,

sa douceur transparente ou ses grandes vagues

semblables à des montagnes, ses murmures doux

ou ses rugissements tumultueux,

elle n'est jamais longtemps la même.

Esclave des vents inconstants et des changements de lune,

son instabilité est proverbiale.

Belle est l'étoile solitaire qui sourit à travers les

éclaircies des

nuages orageux ; magnifique est l'oasis qui sort du

milieu du désert de sable ; si beau et si lumineux est l'amour au milieu de la colère.

R. Herrick a écrit

Tu dis que ton affection pour moi est grande ;

Je t'en prie, aime moi moins, afin que tu m'aimes longtemps !

A tous un merveilleux Week-end !

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 05:37
L'explosion de la Taiga

Le 30 juin 1908 à 7 h du matin, les habitants de la région de Kansk, en Sibérie, virent une traînée fulgurante illuminer le ciel et se perdre au loin dans la steppe.

On entendit une formidable explosion. Dans le monde entier les sismographes enregistrèrent une nette secousse dont l'épicentre se situait au nord-ouest du lac Baïkal.

L'académie des Sciences de Moscou délégua sur les lieux le Professeur Koulik qui, dans la tribu nomade des Evenks, enregistra d'étonnantes déclarations :

...nous avons vu le feu....

La chaleur était si forte que nous nous sommes couchés sur le chemin.

- Moi, dit un témoin, j'ai eu peur que le feu se mette à ma blouse.

Dans un village proche, 1500 rennes ont été tués d'un seul coup. Sur le lieu du cataclysme, le cratère ne ressemble pas à un cratère de météorite et nous y avons relevé une radioactivité intense.

Tout permet de penser qu'il s'agit d'une explosion nucléaire produite à une certaine hauteur dans l'atmosphère ou encore de la désintégration d'un bloc

d'antimatière....

Souriez

- Quelqu'un peut-il me faire une phrase avec un adjectif épithète ?

Jules nous t'écoutons :

- S'il fait beau, nous irons pêcher, épithète demain aussi !

Repost 0
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 05:46
L'école de la souffrance

La souffrance est vraiment une école.

Nous pouvons nous asseoir sur les bancs, écouter attentivement,

apprendre les leçons et réussir l'examen.

Nous pouvons aussi faire simplement acte de présence durant les cours

ou pire, nous désintéresser et faire l'école buissonnière.

Nous ne sommes pas appelés à élever la souffrance, mais à l'intégrer

avec simplicité à notre vécu pour la rendre fructueuse.

A travers des souffrances parfois terribles, l'humanité avancerait-elle vers

la paix et le bonheur ?

Ph. Auzenet

Dostoïewsky a écrit :

L'homme est malheureux parce qu'il ne sait pas qu'il est heureux !

Repost 0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 05:36
Agréable ou terrible

Il est agréable de parcourir la campagne après le passage d'un orage,

de respirer la fraîcheur de l'herbe quand la pluie a cessé,

d'observer les gouttes qui brillent au soleil comme les plus purs diamants.

Mais il est terrible d'assister à l'approche d'une tempête.

On remarque les signes précurseurs ; les oiseaux laissent tomber leurs ailes,

le bétail effrayé baisse la tête, le ciel s'assombrit, le soleil cesse de briller,

les cieux grondent et menacent.

Il est terrible d'attendre l'avance redoutée d'un ouragan comme cela se

produit parfois sous les tropiques,

d'attendre avec angoisse le déchaînement du vent qui déracine avec

furie les arbres et arrache les rochers à leur socles et dévaste les

habitations des hommes......mais

Sourions

Deux mamies se croisent dans la rue :

- Comment vas-tu ?

- Pas le moral, je viens de perdre mon mari.

- Qu'est-ce qui s'est passé ?

- Ben je l'ai envoyé dans le jardin me chercher des carottes et des poireaux pour faire une soupe, il a été pris d'un malaise. J'ai aussitôt appelé les pompiers, mais ils ont juste pu constater qu'il était mort d'une crise

cardiaque.

- C'est terrible ! Alors qu'est-ce que tu as fait ?

- Des nouilles

Repost 0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 06:02
J'ai lu pour vous

Restons-nous fermés à la situation de la planète terre ?

Cela nous concerne :

+ de 100 000 bombes nucléaires sont entreposées dans les arsenaux des nations.
Chaque année les Etats investissent des sommes fabuleuses d'environ mille huit cents milliards de dollars pour accroître cet arsenal déjà suffisant pour détruire plusieurs fois la planète
!

Les déchets nucléaires, les pesticides, les pluies acides, la pollution de l'eau potable et des océans, la hausse du niveau des mers, la désertification des continents, ou les forêts tropicales et des milliers d'espèces végétales sont en voie de disparition confortent la menace nucléaire...

Au rythme où ces plaies se développent, la terre risque de devenir un enfer :

la bombe atomique n'aura plus qu'à déblayer les déchets...

Déjà la couche d'ozone qui filtre les rayons ultraviolets dans la haute atmosphère se déchire risquant de les élever à une intensité mortelle.......

Chouraqui dans l'amour fort comme la mort

Ph. Auzenet a écrit :

On ne peut récolter des pommes sur un citronnier, on ne peut arracher des asperges là où l'on a planté des carottes.

Repost 0
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 05:51
Histoire ou légende

Monsieur H. a étudié des phénomènes génétiques

insolites. Il développe ses

observations se rapportant à certaines personnes :

Le Pontife Pie XII avait un bras presque paralysé ;

Hitler aussi

Napoléon avait toujours son bras sur sa poitrine

Guillaume II avait un bras atrophié, de même que

Staline.

Les Jésuites en savent long sur ce mystère, c'est pour cela que tous les confesseurs du Pape étaient choisis parmi ceux qui boitent !

Madame J. n'a pourtant rien de magique, bien que les savants n'expliquent pas ses

"pouvoirs".

A l'œil nu, cette femme voit les satellites de Jupiter distant de 628 millions de Kilomètres ;

à un mille (1609 mètre) elle discerne l'expression du visage de sa petite fille ;

à 3 mètres elle lit les caractères microscopiques !

Souriez

- J'ai quitté ma femme !

- Ah bon et pourquoi ?

- Elle manquait de maturité

- Ah ?

- Ben oui tous les matins elle venait dans mon bain et elle coulait mes bateaux

en plastique....

Excellent week-end à tous et s'il pleut dans votre région...laissez pleuvoir !

Repost 0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 05:40
A propos  d'expérience

Qu'on-t-il écrit

Earl Wilson :

- L'expérience, c'est ce qui nous permet de reconnaître une erreur quand nous la commettons pour la seconde fois.


Steve Penny :

- La vie est faite de détours imprévisibles. Nos plans semblent parfois réduits à néant par des conséquences d'évènements qui nous échappent totalement.

Apprenez à voir dans ces détours de véritables trésors.

Considérez-les comme des voyages d'enseignement, des excursions privilégiées. Ne fermez pas les yeux pour ne pas les voir en face, sinon vous n'apprendrez pas grand chose....

Harry Golden :

- L'arrogance des jeunes vient de ce qu'ils n'ont pas accumulé assez d'expérience sur les conséquences possibles des évènements de la vie.

Le chapon qui chaque jour, se précipite vers le fermier qui vient lui apporter des grains de maïs, ne commet aucune erreur, puisque personne ne lui a expliqué ce qui va se passer aux alentours de Noël !

Souriez

Dans un grand magasin, le Père Noël de service prend une petite fille sur ses genoux et lui pose la traditionnelle question :

- Alors ma petite, qu'est-ce que tu veux pour Noël ?

La gamine le regarde avec stupéfaction et lui répond :

- Comment ? Tu n'as pas eu mon e-mail ?

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche