Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2019 2 16 /07 /juillet /2019 05:19

Amie de la feuille, où la main transcrit

on n'est jamais seul lorsque l'on écrit.

 

     Souvenance :

Je pense à toi, mon regard se pose, sur un vase où vivent quelques roses,

Elles me parlent de nous, de tendresse, de joie d'aimer, de caresses,

Et m'en rappellent une autre, qui dans un livre sèche.

Mais si ces fleurs doivent mourir en ne laissant qu'un souvenir,

que demain elles sont fanées, mon coeur saura encore t'aimer.

V. Fulpin

 

Un Proverbe suédois nous dit : Une vie sans amour est pareille à une année sans été !

 

Moi je vous dit à demain si vous le voulez bien et que cette journée vous soit agréable. 

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2019 1 15 /07 /juillet /2019 05:01

Durant la dernière guerre mondiale, Michel a été fait prisonnier et a vécu pendant trois ans sous la menace constante de mourir de faim.

Lorsqu'il ne dormait pas, il passait tout son temps à la recherche d'une maigre pitance.

Il stockait du riz pourri et même des insectes pour avoir quelque chose à se mettre sous la dent quand la faim le tenaillerait trop.

Lorsque le camp de prisonniers fut libéré, les sauveteurs jetèrent d'abord par avion des colis de nourriture. L'un d'eux tomba juste aux pieds de Michel où il éclata : des centaines de barres de chocolat se trouvaient là, éparpillées aux pieds des prisonniers affamés !

Curieusement, rares furent ceux qui se jetèrent dessus pour les manger tout de suite. Ils préférèrent en ramasser et en emmagasiner le plus possible dans leurs vieilles frusques pour "plus tard"...

Les hommes savaient pourtant que la guerre était finie et que les secours arrivaient mais ils n'arrivèrent pas à se débarrasser du jour au lendemain d'habitudes forgées au  cours des années de captivité....

 

H. Taine a écrit :   J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure !

BONNE SEMAINE A VOUS ! 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2019 5 12 /07 /juillet /2019 05:45

De la naissance à la mort, l'être humain est en perpétuelle ascension, tel un alpiniste. Il gravit toujours quelque chose.

Il monte sans cesse les flancs de massifs enneigés et si cette ascension s'arrête, alors la vie stagne et végète.

Nous avons tous le choix : soit de dresser une tente sur le premier sommet que nous aurons gravi et y demeurer définitivement, soit de continuer et d'escalader, allant de bivouac en bivouac, et acceptant l'inconfort d'une vie difficile, mais passionnante car pleine de surprise et de rebondissements.

Cela n'est pas toujours évident : chaque étape de notre vie nécessite un nouvel apprentissage, mais aussi une nouvelle adaptation. Si nous n'apprenons plus et ne nous adaptons plus, nous entrons alors dans une sorte de routine et de passivité qui engendre la monotonie.

Ph. Auzenet

 

EXCELLENT WEEK-END A TOUS !

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2019 2 09 /07 /juillet /2019 05:09

C'est le moment de la vie qui dit la vérité des êtres.

Avant elle, on ne sait jamais tout d'un homme.

Puis vient la tourmente : des arbres tombent, d'autres qu'on croyait forts plient, abdiquent et d'autres qu'on croyait lâches se redressent.

L'épreuve est sans pitié : elle permet de connaître et de se connaître.

Ceux qui ne sont rien se décomposent même s'ils s'étaient construits un visage de marbre.

La vie est un fleuve qui coule vers demain et qu'on ne peut freiner.

Savoir se plier au courant de la vie : hier a existé, hier ce sont nos racines, mais les fruits de l'arbre mûrissent aujourd'hui et se récoltent demain....

 

M. Gray a écrit :

Il est des crépuscules qui sont plus beaux que des aurores...

 

et B. Johson nous dit :

La vie semble généralement plus belle le matin. Le problème, c'est que le matin est si long à venir.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 05:24

J'ai lu pour vous ces quelques lignes écrites par S.Ely :

"J'observais ma petite-fille âgée de cinq ans en train de s'amuser avec ses jouets. Elle décida de mettre en scène un  mariage dans lequel elle jouait d'abord le rôle de la mère de la mariée, occupée à distribuer les rôles de la cérémonie, puis  soudain prenant la place de la mariée aux côtés de son futur époux, son ours en peluche en l' occurrence, 

Elle le maintint bien droit, puis se tournant vers le ministre du culte qui présidait la cérémonie elle déclara : "Maintenant vous devez nous lire les droits du mariage."

Puis, sans reprendre son souffle, elle prit la place du ministre du culte et récita :

"Vous avez le droit de demeurer silencieux, mais sachez que tout ce que vous direz peut être utilisé contre vous, vous avez le droit de prendre un avocat bien entendu et vous pouvez maintenant embrasser la mariée !

Y a plus d'enfant !

 

clopin-clopan je vous souhaite une BELLE SEMAINE A TOUS  ! 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2019 1 24 /06 /juin /2019 05:46

Vous pouvez étaler toute la toile que vous voulez quand la mer est d'huile, le navire n'avancera cependant pas en direction du port désiré.

Mais quand les vents sifflent et que la mer s'agite, bien qu'il soit ballotté, que les vagues balaient le pont et que le mât gémisse sous la pression des  voiles déployées, le vaisseau file à toute vitesse vers le port.

Comme la terre boit la pluie, comme la mer reçoit les fleuves et la nuit jouit de la lumière des étoiles, nous ne donnons rien, mais jouissons librement et gratuitement de tout.

 

Ch. Spurgeon a écrit : Dieu maintient la voûte céleste en place. Il guide les astres dans leur course bien ordonnée.

Il muselle la tempête et dompte les vents. Les éclairs sont dans main et le tonnerre dort sur ses lèvres.

Les océans sont aux ordre dans ses poings et les nuages reposent aux ceux de sa main....

 

PRENEZ SOIN DE VOUS ET BELLE SEMAINE A TOUS !

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 05:45

 

Les paroles que vous prononcez sont semblables à la nitroglycérine : vous pouvez vous en servir soit pour faire sauter des ponts soit pour guérir des coeurs malades !

Les paroles que nous prononçons en disent plus long sur notre propre personnalité que tous les commentaires que les autres peuvent donner à notre égard.

Ne fondez jamais votre opinion sur quelqu'un en fonction de ses nombreux discours : l'ignorance est toujours très loquace, tandis que la sagesse impose de se taire au moment précis où l'on "meurt d'envie" de dire quelque chose d'important !

Certains prétextent de leur grande expérience pour beaucoup parler. D'autres, prétextant de leur grande expérience, préfèrent garder le silence.

Ceux-là ont choisi la meilleure voie.

 

Salomon a écrit : "Les paroles peuvent être source de vie ou de mort. A vous de choisir !"

 

EXCELLENT WEEK-END A TOUS !

Partager cet article
Repost0
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 05:48

La venue du soir est un moment de la vie à la fois merveilleuse et redoutable.

Un manteau d'obscurité vient recouvrir de son ombre le labeur et les soucis qui ont empli la journée.

Le tapage des heures de travail s'est éteint et un calme tranquille est venu la remplacer.

Qu'il apporte repos ou quelque frayeur parfois, le soir touche tous les hommes.

Il renferme pour chacun des dangers comme des bénédictions.

Ch. Spurgeon

Proverbe : Prends conseil à l'oreiller, la nuit est mère de pensées !

Partager cet article
Repost0
18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 06:25

Les gens qui savent discipliner leur vie n'ont pas besoin des bravos de la foule pour entretenir leur soif d'excellence et de perfection.

Jascha Heifetz, selon certains le plus grand violoniste du XXème siècle, répétait au moins quatre heures par jour jusqu'à sa mort survenue alors qu'il avait 87 ans.

Un total de plus de 100 000 heures de répétition, sans compter ses nombreux concerts.

Léonard de Vinci recherchait par-dessus tout à reproduire la perfection du corps humain dans ses tableaux. Il passait des heures à simplement observer les détails.

Un jour, parce qu'il n'arrivait pas à peindre comme il le souhaitait la main de son modèle, il se mit à dessiner des milliers de croquis de mains jusqu'au moment où il se sentit capable de terminer son tableau. 

Aujourd'hui nous admirons l'extraordinaire perfection de son art, oubliant les milliers d'heures de labeur qui lui furent nécessaires pour atteindre un tel résultat.....

C'est la discipline qu'ont dû s'imposer tant d'artistes et de compositeurs qui leur a permis de produire ces chefs-d'oeuvre que nous admirons aujourd'hui.....

 

Hickson a écrit  : ...essayez, essayez, essayez encore !

Si tout d'abord, vous ne réussissez pas,

Essayez, essayez, essayez encore !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 05:32

La peur est presque toujours irrationnelle. Saviez-vous que le mot peur vient du latin pavorem, tiré du verbe pavire qui signifie battre, piétiner, compacter....Intéressant !

La peur est capable de couper les jambes du guerrier le plus averti, de paralyser les efforts du savant le plus rigoureux, d'obnubiler l'esprit du philosophe le plus pointu. La peur est capable de vous piétiner, de vous faire prendre racine sur votre champ de bataille et de vous empêcher d'accomplir votre destinée.

Souvenez-vous de ce soldat japonais qui passa 28 ans caché dans la Jungle de     l'île Guam après la fin de la seconde guerre mondiale, de peur d'être capturé par l'armée américaine...

Il avait appris très vite la fin de la guerre, en lisant l'un des milliers de tracts que les Américains avaient largués en survolant la jungle, mais la peur l'avait empêché de sortir de sa cave, jusqu'au jour où les indigènes parvinrent à le convaincre qu'il ne risquait plus rien...quel gâchis !

 

 EXCELLENTE SEMAINE !

Partager cet article
Repost0