Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 06:54

nuages paradis

Dans son livre, "Dieu existe, je l'ai rencontré", André Frossard raconte sa conversion alors qu'il avait été élevé dans l'athéisme "où la question de l'existence de Dieu ne se pose même plus".

     " En 1935, un évènement qui allait opérer en moi une révolution si extraordinaire, changeant en un instant ma manière d'être, de voir, de sentir, transformant si radicalement mon caractère et me faisant parler un langage si insolite que ma famille s'alarma....Je connus alors l'exaltation du sauvé, la joie du naufragé recueilli à temps, avec cette différence toutefois que c'est au moment où je suis hissé vers le salut que je prends conscience de la boue dans laquelle j'étais, sans le savoir, englouti, et je me demande, en voyant par elle encore saisi à mi-corps, comment j'ai pu y vivre et y respirer...

     Rien de me prédisposait à la religion, excepté le fait que je n'avais pas de religion. Conformément à l'Ecriture, la grâce ne fait pas acception de personnes et je pense avoir montré qu'en s'adressant à moi, elle s'adressait à n'importe qui. Ce qui m'est arrivé peut arriver à tout le monde, au meilleur, au moins bon, à celui qui ne sait pas et même à celui qui croit savoir"...........

Ext. de la Bonne Semence

 

ILS ONT ECRIT

J. de La fontaine :

- La vraie épreuve de courage n'est que dans le danger que l'on touche du doigt : Tel le cherchait, dit-il, qui, changeant de langage, s'enfuit aussitôt qu'il le voit.

- Garde-toi tant que tu vivras,

 de juger les gens sur la mine.

 

SOURIEZ

Un homme est à quatre pattes. Un passant s'arrête et lui demande :

- Vous avez perdu quelque chose ?

- Oui, mon équilibre !

Repost 0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 05:55

lumiere-copie-1

Michel rend visite à un vieil homme malade. Il aperçoit une chaise vide devant le lit et dit : "Je vois que je ne suis pas le premier visiteur aujourd'hui !

Le vieil homme lui explique qu'il fait cela depuis 50 ans : "J'imagine que c'est la place de Jésus, ainsi je peux lui parler comme à un  ami et c'est merveilleux, ça marche parfaitement !"

     Plus tard, quand l' homme fut parti, pour être avec le Seigneur, sa fille appela Michel pour lui dire :

- Quand je l'ai quitté ce matin, il dormait paisiblement. Mais à mon retour, il était décédé. Et j'ai remarqué que sa main était posée sur la chaise vide près de son lit. N'est-ce pas étrange ?

- Non ! Celui qui était assis sur la chaise a pris sa main et ils sont partis ensemble !

Cool ! non ?

 

ILS ONT ECRIT

J. de la Fontaine :

- Il est bon d'être charitable :

Mais envers qui ? C'est là le point.

Quant aux ingrats il n'en est point qui se meure enfin misérable.


- Tenez toujours divisés les méchants :

La sûreté du reste de la terre dépend de là.

Semez entre eux la guerre, ou vous n'aurez avec eux nulle paix.

Ceci soit dit en passant : je me tais.

 

SOURIEZ

Deux escargots grimpent sur un mur. Le mur est très haut et l'ascension difficile.

Arrivés en haut, l'un des deux dit :

- Vraiment, on pourra dire qu'on en a bavé...

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 06:10

bequilles.jpg

Ken raconte qu'en 1950 en Oklahoma, lors d'une rencontre de chrétiens, il aperçut une jeune femme avec des béquilles qui avançait péniblement.

Bien qu'elle assistait aux réunions, elle ne demandait jamais la prière.

Puis un soir, elle attend Ken à la porte de sortie et demande :

- Qui va avoir la foi pour ma guérison, vous ou moi ?

- La plupart du temps les gens sont guéris par une foi mutuelle c'est-à-dire une combinaison de votre foi et de la mienne. J'aurais assez de foi pour prier et vous pour recevoir.

- Eh bien, ....si moi je dois croire à quelque chose, tant pis je ne peux pas !

Et elle disparut de la circulation...pendant deux ans.

Puis, elle revint et durant deux semaines elle était là régulièrement à écouter et prendre des notes.

Un soir elle s'assit au premier rang, quelqu'un mit les mains sous ses bras, la souleva et l'aida à s'appuyer sur ses béquilles.  Elle annonça :

- Je suis venue pour ma guérison et je serai guérie !

Elle leva les mains, commença à louer Dieu....Une béquille tomba d'un côté et l'autre de l'autre côté...Et elle partit en marchant tout à fait guérie .......

 

ILS ONT ECRIT

Jean Anouilh :

- Cela existe, l'âge de raison pour les hommes ?

- Mais oui, mais oui...Un pied dans la tombe, ils comprennent qu'ils ont été terriblement inattentifs, et qu'ils ont laissé passer le bonheur....

M. Proust :

- Il et rare qu'un bonheur vienne justement se poser sur le désir qui l'avait réclamé !

 

SOURIEZ

"Chère maman, au camp tu as oublié d'écrire mon nom sur mes vêtemenets,

du coup tout le monde m'appelle : 100% coton !"

 


Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 06:40

coucher-soleil-copie-1.jpg

A propos de ces personnes-là, ils se lèvent tôt le matin et se couchent tard le soir afin d'accumuler des biens ou par ambition. Certains d'entre nous se sont rendus coupables de cette erreur. Nous nous sommes levés très tôt le matin afin d'ouvrir le volume de la science et d'accroître notre connaissance.

Nous avons veillé tard dans la nuit, jusqu'à ce que l'aube vienne  nous alerter de sa lueur que le soleil arrivait.

Les yeux douloureux, le cerveau pris dan un étau et le coeur épris de palpitations nous ont fait souffrir.

Nous avons été étreints par la lassitude et alourdis par l'épuisement.

Nous nous sommes levés tôt et avons veillé tard et nous sommes d'une certaine manière venus au point de manger le pain de l'affliction.

Plus d'un homme d'affaires se démène de cette manière. Mais réfléchissons juste aux paroles suivantes :

"En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, et mangez-vous du pain de douleur ;  il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil !"

Ch. Spurgeon

 

ILS ONT ECRIT

J. de la Fontaine :

- Le trépas vient tout guérir ; Mais ne bougeons d'où nous sommes :

   Plutôt souffrir que mourir, c'est la devise des hommes.

Paul Fort :

- Que les couchants sont doux à l'âme douloureuse, et qu'il est bon de s'attendrir avec le jour ! Ces heures apaisées sont la patrie heureuse où l'homme oublie la haine et rêve d'un peu d'amour.

 

SOURIEZ

Deux fous repeignent le salon. Le premier dit à celui qui peint le plafond :

- Accroche-toi au pinceau mon ami, je retire l'échelle !

Repost 0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 06:37

ange aide0001

Nous avons le droit de faire de bons ou de mauvais choix. Nous pouvons choisir d'aimer ou non.

L'amour circule entre les personnes seulement si elles sont libres de choisir. Elles peuvent choisir d'être près l'une de l'autre et de se bénir mutuellement, mais c'est librement qu'elles prennent cette décision....Sinon nous serions des robots.

Chaque fois que quelqu'un fait le mauvais choix ou agit sans amour, il se blesse lui-même ou il blesse l'autre, voire les deux.

Lorsque nous sommes celui qui a été blessé nous demandons justice et nous devenons souvent amers. Nous ne nous rendons pas compte que c'est un piège subtil que nous tend "l'ennemi". S'il réussit à nous garder dans ce piège, s'il peut nous convaincre d'exiger que justice soit rendue, il aura alors légalement le droit de produire dans notre vie toute la moisson et les châtiments que nous méritons.

Pourtant Jésus contre qui le plus grand crime de tous les temps a été commis a dit : "Père, pardonne leur, car ils ne savent ce qu'il font".

La miséricorde triomphe du jugement !

 

ILS ONT ECRIT

R. Maharshi :

- Vous êtes comme des voyageurs dans un train cramponnés à leur lourde valise. Il vous suffit de la déposer à vos pieds. Le train continuera de rouler avec vous, mais libres de ce poids inutile.

D. Desbiens :

- Laissons couler le torrent de l'Amour et que les écluses de la joie cèdent,  inondant le genre humain qui en a bien besoin.

 

SOURIEZ

Un chien et un crocodile se rencontrent :

- Salut sac à puces, lance le crocodile.

- Salut sac à main...

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 06:20

arbres-vignes.jpg

Si nous observons tous les divers arbres qui existen, nous verrons que la vigne se distingue des autres de telle sorte que, comme dans une parabole, les arbres vinrent demander à la vigne de régner sur eux.

Mais se contenter d'observer la vigne, sans prendre en compte sa fertilité, ne permet pas de voir quelle est la valeur qui lui confère la royauté sur les autres arbres !

Elle ne possède pas le moindre avantage en terme de taille, de forme, de beauté ou d'utilité. Il est impossible de faire quoi que ce soit avec le bois de la vigne.

- Prend-on de ce bois pour y fabriquer un ouvrage ?     En tire-t-on une cheville pour y suspendre un objet quelconque ?

Nous la voyons parfois arrangée avec beauté, quand on la fait grimper le long d'une façade...

On la voit aussi parfois dans toute l'exubérance de son feuillage, et on la taille avec grand soin.

Mais laisser la vigne à elle-même ; considérez-la sans tenir compte de sa fertilité ; vous avez la plus insignifiante et méprisable chose parmi tout ce qui porte le nom d'arbre.

A propos la parole de l'Eternel fut adressée à Ezéchiel en ces mots : " Fils de l'homme, le bois de la vigne, qu'a-t-il de plus que tout autre bois, le sarment qui est parmi les arbres de la forêt ?"....

Ch. Spurgeon

 

ILS ONT ECRIT

Apollinaire :

- L'hiver est mort tout enneigé

On a brûlé les ruches blanches

Dans les jardins et les vergers

Les oiseaux chantent sur les branches

Le printemps clair l'avril léger.

Ch. André :

- Il est toujours possible d'apprendre le bonheur, même s'il n'a pas été notre langue maternelle.

 

SOURIEZ

Un fou met de l'insecticide dans son bain.

Son copain lui demande :

- M'enfin, pourquoi mets-tu de l'insecticide ?

- Parce que depuis ce matin j'ai des fourmis dans les jambes.


Repost 0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 06:09

araignée

Un ami acheté ne dure jamais très longtemps. Donnez quelque chose à un homme 19 fois mais refusez de le faire la 20ème  et vous avez acquis un ennemi, car son amour découlait de vos dons.

L'ami que je pouvais acheter avec de l'or, se perd avec du fer blanc ; l'amitié que j'avais acquise avec des perles disparaît avec des cailloux.

Ces choses n'ont jamais eu la moindre valeur, et le plus vite je les perds le mieux ce sera.

Vous n'achetez pas l'amour du Christ. Vous ne lui avez pas même promis de l'aimer car vous avez un coeur tellement infidèle que vous n'oseriez rien dire de pareil...

Un amour qui vit de rien d'autre que ses propres ressources ne mourra pas de faim. Un amour qui existe dans un sol rocailleux ne disparaîtra pas parce qu'il n'y a pas assez de terre.

Un amour qui s'est levé dans le désert de notre âme asséchée ne mourra jamais parce qu'il n'est pas arrosé.

Il vivra, car il ne peut pas mourir.

Jésus est un ami plus attaché qu'un frère !

 

ILS ONT ECRIT

- Celui qui veut être quelque chose ne sera rien, et tout le monde s'ingéniera à le rendre moins que rien.

J. de la Fontaine :

- Nous n'écoutons d'instincts que ceux qui sont les nôtres.

Et ne croyons le mal que quand il est venu.

 

SOURIEZ

Jules demande à sa maman :

- Est-ce que je peux avoir du chocolat ?

- Sa maman le regarde sévèrement :

- Qu'est-ce qu'on dit Jules ?  S'il...s'il...

Jules répond :

- S'il en reste ?

 

BON WEEK END A TOUS !!


 

 

Repost 0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 06:26

parents-enfants.jpg

Beaucoup de parents pensent faire pour le mieux en devenant les camarades de leurs enfants.

Mais, tandis que l'enfant a autant de camarades qu'il en veut, il n'a qu'un père et qu'une mère.

Si ses parents, eux aussi, deviennent des camarades, il sera sans parents. Du reste il ne saurait y avoir de véritable camaraderie entre deux êtres dont l'un est de vingt à trente ans plus âgé que l'autre.

     Le plus souvent, c'est une certaine solitude morale qui pousse les parents à désirer cette camaraderie, lorsqu'ils ne trouvent pas à se lier avec des amis de leur âge. Mais en s'attachant leurs enfants de cette manière, ils risquent tout au plus de les empêcher eux aussi de trouver des camarades de leur âge et, d'en faire des isolés.

     Si beau que soit pour les parents le rêve d'être un jour "les meilleurs amis de leurs enfants", ils devront l'abandonner pour avoir des enfants vraiment libres...

Bovet

 

ILS ONT ECRIT

Frédéric 11 ans :

- Pour dire le mot bonheur, il faut ouvrir le coeur, chasser le malheur et s'offrir la bonne humeur.

Le bonheur vient toujours contre le malheur, il choisit dans l'enfance sa meilleure demeure.

Ch. Peguy :

- Heureux deux amis qui s'aiment assez pour se taire ensemble.

 

SOURIEZ

Jules rentre à la maison après sa première journée à l'école primaire.

La maman :

- Alors chéri, tu as appris beaucoup de choses aujourd'hui ?

- Pas assez, en tout cas, ils veulent que j'y retourne demain.

Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 06:15

homme-enfant

C'était le début du mois de juin, la guerre venait d'éclater. Cet homme se souvient :

- Je devais me rendre en ville pour affaires et j'ai décidé d'emmener mon fils de 5 ans avec moi.

Tout à coup une fusillade éclate ...Les balles sifflent à nos oreilles. Les gens pris de panique, s'enfuient à toutes jambes vers les abris.

Pour ma part, je ne voulais pas effrayer mon fils et je me suis mis à prier, dans mon coeur, afin que Dieu nous couvre de sa protection.

Quand le calme fut revenu, j'interroge mon fils pour m'assurer que tout allait bien :

- Yves ? est-ce que ça va ? Tu as vu ce qui vient de se passer ?

- Oui papa, les gens se tiraient dessus !

- Tu as eu peur ? lui ai-je demandé.

- Bien sûr que non, puisque je te serrais la main.

Quelle confiance ! Comme si mes mains pouvaient le protéger des balles !

Aujourd'hui 16 années plus tard, la guerre fait toujours rage....

Mais je n'ai jamais oublié ces mots tout simples prononcés par mon fils.

Ils me rappellent que, si je mets ma main dans celle de mon Père, il n'y aura aucun raison de paniquer.

L. Accad

 

ILS ONT ECRIT

Ch.Spurgeon :

- Vous n'avez pas besoin de réduire un vase précieux en poudre pour détruire sa valeur. Il vous suffit d'y faire la plus petite rayure !

- Un grain de vérité est comme un diamant, et un grain d'erreur entraîne des conséquences les plus sérieuses pour nous à cause du pouvoir qu'il a de nous blesser.

 

SOURIEZ

Deux pommes de terre traversent la rue.

L'une se fait écraser.

L'autre :

- Oh ...purée !

Repost 0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 06:02

vipere.jpg

Le Créateur a permis que l'homme sente la douleur. C'est pour lui, pour nous, nécessaire puisque un système de protection.

La douleur avertit une personne de la présence d'une mauvaise dent, d'une fracture, d'un muscle déchiré...

Elle prévient d'une anomalie et permet de trouver un remède.

Imaginez un monde sans douleur :

- Un bébé dans son landau, une guêpe se pose, le pique et prend une goutte de sang...puis d'autres arrivent. Très vite le visage se couvre de boursouflures, des mouches s'attroupent et pondent leurs oeufs dans les plaies...Mais le bébé qui ne sent pas la douleur ne pleure pas, n'attire donc pas l'attention.....

- Un enfant joue avec des allumettes et se brûle une partie importante de la jambe ou d'un bras...pas de douleur, pas d'inquiétude dans l'immédiat.

- L'ouvrier non plus ne sent pas la chaîne qui lui cisaille le dos.

- Le randonneur ne s'aperçoit pas qu'une vipère l'a mordu !

Dieu merci que la douleur existe !

- Pour la femme enceinte, s'il n'y a pas ces douleurs-là, l'enfant meurt dans son ventre....

 

ILS ONT ECRIT

Un artiste :

- Je ne corrifge pas les erreurs de croquis qui ne me tiennent pas à coeur. Mais quand un dessin m'inspire je le blesse et le meurtris par mes ratures et mes retouches.

Vieil adage :

- Le même soleil durcit l'argile et faire fondre la cire.

 

SOURIEZ

Deux fous se promènent. Soudain ils lèvent la tête pour regarder un avion.

- Ah, je le reconnais, dit l'un, c'est l'avion du président.

- T'es fou, on aurait vu passer les motards !


Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche