Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 07:23

hibou.jpg

Un client entre chez Pierre le coiffeur, il remarque un hibou sur un perchoir.

- Mon Dieu, s'exclame-t-il qu'il est laid, il a été maladroitement empaillé ; regardez un peu ces ailes carrées, cette tête mal faite !

Sans répondre, Pierre continue de travailler.

- Vraiment cet oiseau a été très mal empaillé, reprend le jeune homme, je vous en donne ma parole : J'ai visité beaucoup de musées et j'ai pris le temps d'examiner quantité d'oiseaux empaillés ; on ne me la fait pas dans ce domaine ; cet oiseau-là est mal fait de la tête à la queue !

Sans rien dire, le coiffeur continue tranquillement à tailler les cheveux de son client. Le jeune homme attaque une nouvelle fois :

- Un hibou a-t-il des ongles si arqués ?  les pieds aussi droits et un cou aussi tordu ?  Vraiment Monsieur Pierre je ne comprends pas que vous puissiez tolérer une telle malfaçon dans vos murs !

Pierre continue de travailler sans réagir.

- Mais enfin regardez ces yeux, je réussirais à mieux faire que ça avec de la sciure et de la paille et encore dans l'obscurité ! Il n'y a pas une plume qui soit vraie à cet oiseau-là.....

A cet instant précis, le hibou remue se dresant lourdement sur son bâton, il se met à marcher de-ci, de-là, lentement, et de ses yeux perçants, il contemple le critiqueur....

 

ILS ONT ECRIT

B.Gass :

- Ceux qui vous viennent en aide aujourd'hui peuvent vous blesser demain.

La Fontaine :

- En toute chose il faut considérer la fin.

 

SOURIEZ

La vieille dame Cohen prend un taxi. Mais sur la route, le taxi a un accidnt et fait trois tonneaux ! Les secours arrivent assez rapidement et entendent le râle de la vieille femme :

- Aaaaaaaaah !

- Ne vous inquiétez pas, madame, on est là, répondent les secouristes. On va vous aider !

- Aaaaaaaaah !

- ça y est, on va vous dégager !

- Aaaaaaaaah ! Aaaaaaaaaah ! Arrêtez le compteur !

 

BON WEEK END A TOUS !

Repost 0
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 07:04

arbre optimiste

Epiphane était un homme d'une grande générosité. Un jour comme il avait dépensé en aumônes tout le trésor de son église, un inconnu vint lui apporter un sac plein d'or après quoi il disparut et jamais on ne sut d'où il était venu.

Des méchants voulant tromper Epiphane pour obtenir cet or imaginèrent la ruse que voici :

L'un d'eux s'étendit à terre, contrefaisant le mort, tandis que l'autre debout près de lui, feignait de se lamenter et gémissait qu'il n'avait pas d'argent pour ensevelir son ami.

     Survient Epiphane, qui prie pour le repos de l'âme du mort, pourvoit à sa sépulture, console le survivant, et s'en va. Aussitôt l'homme de secouer son compagnon, en lui disant : "Lève-toi, nous allons pouvoir nous régaler !" Mais en vain il le secouait, car le malheureux était mort. L'imposteur désolé, courut avouer sa faute à Epiphane, en le suppliant de ressusciter son compagnon....

Il le consola de son mieux, mais ne voulut rien faire afin que l'incident servit d'exemple à ceux qui seraient tentés de tromper un serviteur de Dieu...

 

ILS ONT ECRIT

La Fontaine :

- Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :

Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs

Tout petit prince a des ambassadeurs

Tout marquis veut avoir des pages....

Lamartine :

- Le trépas vient tout guérir ;

Mais ne bougeons d'où nous sommes

Plutôt souffrir que mourir,

C'est la devise des hommes...

 

SOURIEZ

Urgence

Sur une route de campagne, un type croise un paysant dont la charrette, couverte de ballots de paille, vient de se renverser dans le fossé. Le paysan, transpirant tire à hue et à dia mais ne parvient pas à relever sa charrette. Le type, pris de compassion, lui dit. :

- Reposez-vous donc quelques minutes, je vais vous aider !

- Je ne crois pas, répond le paysan, mon père n'aimerait pas ça.

- Mais tout le monde a le droit de reprendre des forces. Tenez, j'ai un peu d'eau, on va s'y mettre....

- Non, non mon père ne va pas apprécier !

- Mais enfin dit le type, votre père est un véritable esclavagiste ! je vais lui dire ce que j'en pense ! Où puis-je le trouver ?

- Sous la charrette.



Repost 0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 07:30

aeroplane.jpg

C'est entre 1930 et 1936 que commence la fameuse épopée de l'aéropostale. La traversée régulière Dakar-Recife n'est pas encore réalisée, que déjà, Didier Daurat a lancé ses pilotes à l'assaut de la Cordillière des Andes.

Avec ses sommets à 7000 mètres, elle interdit l'approche de la côte Ouest aux avions qui plafonnent à 5000 mètres.

     Les pilotes s''approchent donc des falaises et cherchent les courants ascendants qui permettront l'exploit.

Ils ne sont pas toujours au rendez-vous et il faut alors se poser en catastrophe. C'est ainsi qu'un jour Mermoz, voyant que son avion roule vers un précipice dont il ne parvient pas à le détourner, saute de son avion, bloque une roue et s'en tire avec quelqques côtes cassées.

     Ses passagers, s'en souviendront longtemps !

Née dans de telles circonstances, leur amitié sera éternelle...

 

ILS ONT ECRIT

Follereau :

- L'homme est libre dans la vie comme le poisson dans la rivière entre la source et la mer.

- Tout amour semé tôt ou tard, fleurira.

 

SOURIEZ

Deux mamies se croisent dans la rue principale du village

- Comment vas-tu Mimi ? demande la première

- Pas le morale, ma pauvre Ginou, je viens de perdre mon mari !

- Mais que s'est-il donc passé ?

- Ben, je l'ai envoyé dans le jardin me chercher des carottes et des poireaux pour faire une soupe, il a été pris d'un malaise. J'ai aussitôt appelé les pompiers, mais ils ont juste pu constater qu'il était mort d'une crise cardiaque.

- C'est terrible ! Alors qu'est-ce que tu as fait ?

- Des nouilles

Repost 0
Published by fontaine - dans coup de coeur
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 06:16

brasier étranger

Quand la famille de Michel découvrit qu'il était devenu chrétien, ils firent tout pour le faire renoncer à sa foi. Ils le menacèrent, le harcelèrent et maintes et maintes fois il se trouva le corps en sang, couvert de bleus.

Il était bouleversé par toute cette haine . Sa mère le supplia de revenir à la raison mais il refusa de céder et quitta le pays.

Cependant, sa mère lui manqua et un jour il décida de revenir. Ses frères le contactèrent et l'invitèrent à la maison.

Tout de suite il fut accueilli par sa mère qui pleura de joie. Elle avait tout fait pour que ces retrouvailles soient agrébles. Tout était nettoyé, la table débordait de nourriture, l'ambiance resta agréable pendant toute la soirée.

Tous mangèrent de bon appétit pendant que son père et ses frères discutaient affaires.

     Le jeune homme leur parla un peu de son séjour à l'étranger, sans donner trop de détails. Pas une parole agressive ne fut prononcée. Personne n'essaya de le convaincre sur la voie à suivre....

Il alla bientôt connaître la réponse.

Après avoir remercié sa famille pour cette bonne soirée, il décida de s'arrêter sur le chemin de retour, chez un ami chrétien. Pendant qu'il s'y trouvait, il fut soudain pris d'un violent malaise...Son corps était secoué de convulsions dans d'atroces douleurs.

- Tu as été empoisonné dit son ami qui savait d'où il venait. Il se dépêcha de l'emmener à l'hôpital.

Juste à temps, mais il survécut !

 

ILS ONT ECRIT

Corrie Ten Boom :

- Un saint sur ses genoux voit plus loin qu'un philosophe sur la pointe de ses pieds.

M. Luther :

- Tu auras autant que tu crois.

 

SOURIEZ

Le fils d'un roi du pétrole qui suit ses études en Europe écrit à son père :

"Cher papa, les gens sont très accueillants je me plais beaucoup ici et la Ferrari 599 GTB plaqué or est magnifique. Mais je suis un peu honteux d'arriver au collège, alors que mes copains et mes profs viennent en train."

Son père lui répond :

"Mon cher fils, pardon de t'avoir fait honte ! Je transfère immédiatement 2 millions d'euros sur ton compte, comme ça, toi aussi, tu peux t'acheter un train !"


Repost 0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 06:16

vautour.jpg

Dans la brousse, il eut l'occasion d'observer une nuée de vautours qui volaient en rond :

- Il y a sûrement un animal mourant par là, et les vautours atttendent de fondre sur lui..."

En s'approchant de l'endroit il ne tarda pas à découvrir une carcasse répugnante entourée de vautours qui dévoraient avidement des lambeaux de viande couverts d'oeufs de mouche.

Ce n'était pas un spectacle agréable, vraiment, les vautours ne sont pas ses oiseaux préférés ! Ce fut à peu près tout ce qu'il retint de cette journée et il retourna rapidement dans sa demeure au village.

     Mais l'Afrique est un endroit merveilleux et le lendemain matin, alors que le soleil se levait dans toute sa splendeur tropicale, il s'installa pour un moment de tranquillité et ce fut le silence.

Un faible bruit se fit entendre...un petit colibri voletait de fleur en fleur pour se régaler de leur nectar....

Le vautour et le colibri : deux oiseaux qui se nourrissent de substances totalement différentes...

De quoi se nourrissons-nous ? des drames, des échecs des autres, ou des choses positives de la vie ?

L'Apôtre Paul disait : Tenez-compte de tout ce qui est vrai, noble, juste et pur !....

 

ILS ONT ECRIT

On ne saurait faire d'une buse un épervier. (d'un sot un habile homme) 

F. Bacon :

- Celui qui n'essaie pas de nouvelles méthodes peut s'attendre à de nouveaux problèmes.

 

SOURIEZ

Dans un grand magasin, le Père Noël de service prend une petite fille sur ses genoux et lui pose la traditionnelle question :

- Alors ma petite, qu'est-ce que tu veux pour Noël ?

La gamine le regarde avec stupéfaction et lui répond :

- Comment ? Tu n'as pas eu mon e-mail ?

Repost 0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 06:39

desert-pensees.jpg

Avant tout, un grand merci pour vos chaleureux voeux et

à tous une très Bonne Année 2014 dans tous les domaines de votre vie.

Merci de me recevoir chez vous et pour vos gentils commentaires.

 

En Afrique aux confins du Sahara, le sable couleur d'ambre recouvrait toute la région. Il imprégnait l'atmoshère, s'insinuant dans les vêtements.

C'était le tiers monde et on apprenait à vivre avec le continuel brouillard de sable tandis qu'à des milliers de kilomètres la vie était bien différente. L'air était sain et frais, la neige fraîche venait de tomber en route vers les montagnes, les sommets qui de loin semblaient immaculés. Mais plus on approchait du sommet plus la neige perdait de sa blancheur originelle. On apercevait une légère ombre nacrée sur les pentes.

En plein soleil, certains versants étaient presque bruns.

- C'est de la poussière du Sahara !

Une dépression atmosphérique avait provoqué l'arrivée de certains vents qui portaient les grains de poussière les plus fin à une altitude de 12000 mètres, leur avaient fait traverser la mer et déposé leur chargement sur les pentes neigeuses de nos Alpes d'où leur couleur de rouille.

Quel choc de constater que les sables d'Afrique s'étaient déplacés si loin !

" Le vent souffle où il veut, tu en entends le bruit, mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va."

 

ILS ONT ECRIT

- Si l'on n'est pas brûlé par le feu, on est noirci  par la fumée.

Esope :

- Prends garde à ne pas te perdre toi-même en étreignant des ombres.

 

SOURIEZ

- Allôôô !  Je suis bien au 01 08 04 04 06 ?

- Ah non ! vous faites erreur, ici on n'a pas le téléphone !


Repost 0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 07:14

tableau-9.jpg

On raconte l'histoire de Louis 12 ans qui n'avait pas proféré la moindre parole depuis sa naissance. Un jour que sa mère lui eut servi plusieurs semaines d'affilée un bol de porridge pour son petit déjeuner, il hurla : "c'est dégueulasse, je déteste cette saloperie !"

Sa mère, bouleversée de l'entendre enfin parler se précipita vers lui pour le serrer dans ses bras et s'écria :

- Nous pensions que tu ne pouvais pas parler ! Pourquoi n'as-tu jamais rien dit jusqu'à aujourd'hui ?

A quoi Louis répond sans détour :

- Parce que jusqu'à aujourd'hui je n'avais pas à me plaindre de quoi que ce soit !

Certaines personnes sont incapables d'exprimer autre chose que leur colère ou leur déception !

Nous avons constaté que les gens qui souffrent ont souvent tendance à blesser ceux qui les entourent. Nous ne savons pas toujours si les critiques qui nous sont adressées sont la conséquence d'une blessure ou si elles sont dites pour nous aider ! Cependant restons sereins quelles que soient les circonstances. Notre propre comportement peut nous faire souffrir plus que celui d'une tierce personne.......

 

ILS ONT ECRIT

- Il est plus aisé d'être sage pour les autres, que de l'être pour soi-même !

- La flatterie est une fausse monnaie qui n'a de cours que par notre vanité.

 

SOURIEZ

Que faites-vous quand vous êtes dans une ferrari rouge, poursuivi par un cochon rose et survolé par un  hélicoptère ?

- Vous donnez le ticket au gars du manège !

 

BONNE GLISSE VERS 2014 A BIENTÔT

je vous embrasse !


Repost 0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 07:01

avion volé

Robert décida ce matin-là de partir pour la Corée et là, lors d'un accident ses lunettes volèrent en éclats le blessant grièvemenrt à l'oeil droit.

La vue de cet oeil était perdue à 60 %. La cornée avait des cicatrices et les docteurs disaient que c'était irrémédiable.

Il se rendit à Séoul deux fois pour se faire opérer. Le verdict fut négatif. Il pria, mais tout en lui se révoltait contre la pensée que le Dieu du salut pût  être un Dieu incapable de le guérir !

     Dans l'avion qui le conduisit à Séoul pour une troisième visite chez le chirurgien, il sentit soudain très fortement quelque chose d' étrange ....Il n'entendit pas de voix, mais une impression... une conviction de guérison :

- Tes yeux vont guérir !

Et, il sut que Dieu s'était manifesté. Mais le chirurgien de Séoul secoua la tête et dit : "Désolé, nous ne pouvons rien faire pour votre oeil !"

Cependant, au lieu d'être découragé, il fut stimulé. Dieu avait parlé...il eut confiance. Quelques mois plus tard, il se sentit soudain poussé à retourner chez le médecin pour faire examiner son oeil.

Après un examen attentif, il le regarda, étonné :

- Je n'y comprends rien, dit-il votre oeil est parfaitement guéri ! 

Dieu a agi ! Il a tenu sa promesse ....

 

ILS ONT ECRIT

C. Rambert :

- Quand on broie du noir, s'exercer mentalement à changer de couleur, et broyer du bleu clair ou du jaune, ou bien du rouge encore...C'est déjà moins triste, non ?

- Savoir s'émerveiller, apprécier le beau et le positif en chaque chose...

 

SOURIEZ

Jules !

- Hier soir, il y avait trois barres chocolatées dans l'armoire. Pourquoi en manque-t-il deux ce matin ?

- Euh ...parce que je n'avais pas vu la troisième !

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 06:44

jungle-copie-1

C'est la voix qu'entendit  ce jour-là le pilote d'un hélicoptère de l'armée alors qu'il survolait une zone dangereuse.

Il s'était soudainement senti fortement poussé à virer de cap !

Mais pourquoi ? Ce n'est pas la route de sa mission ...

Contraiement à toutes les règles militaires, il vira de 90 degrés et changea de cap. Il se senti fortement poussé à voler plus lentement et à basse altitude. Voilà qui est encore moins logique et encore plus contraire à tous les règlements de vol en territoire ennemi.

     Il aurait dû voler beaucoup plus haut et plus vite. Mais l'impulsion était si forte qu'il descendit jusqu'à toucher la cime des arbres et se rendit compte qu'il cherchait à voir quelque chose.

Et, tout à coup, il aperçut les restes d'un hélicoptère éparpillés ça et là dans la jungle. Il ne savait pas quand l'accident s'était produit, mais se sentit contraint d'aller contrôler. La jungle était si dence qu'il ne pouvait atterrir. Pendant qu'il restait sur place au-dessus de la cime des arbres, un membre de l'équipage descendit au moyen d'un câble.

     En arrivant au sol, il vit les blessés. Il les accrocha l'un après l'autre au câble et les fit hisser dans l'hélicoptère. Dès que le dernier fut en sécurité, on le fit remonter à son tour.

Comme il quittait le sol, l'ennemi arriva ....et ils commencèrent à tirer sur le sauveteur. Le pilote comprit la situation et dès que l'homme fut dégagé des arbres, il prit de l'altitude et disparut.

Quelques minutes plus tard les blessés étaient à l'hôpital.... 

 

ILS ONT ECRIT

G. Bernanos :

- L'espérance est la plus grande et la plus difficile victoire qu'un homme puisse remporter sur son âme.

C.Rambert :

- S'en remettre à la chance, pourquoi pas ? Ne compter que sur elle, c'est se mettre en danger.

 

SOURIEZ

Un petit serpent demande à son papa :

- Est-ce que nous sommes des serpents venimeux ?

- Oui

- Tu en es sûr ?

- Oui, bien sûr.

- Oh, non ! je viens de me mordre la langue !

 


Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 06:28

anges.jpg

Choo témoigne : " Au-dessus des étoiles, j'aperçus des nuages et plus loin, je contemplai le paradis. Son éclat est inouï et son étendue indescriptible. C'est littéralement une étendue sans fin qui entoure la terre.

Une multitude d'anges volaient partout. Je m'aperçus qu'il y en avait aussi qui pénétraient dans l'atmosphère de la terre.

Le Seigneur vint et m'expliqua que ces derniers veillaient sur ses enfants. Je contemplais des étincelles qui brillaient comme des diamants, puis je voyais les belles pierres du paradis. L'une d'elles, en particulier, ressemblait à un globe oculaire. Au début elle était violet foncé, puis elle s'éclaircit de plus en plus et finit par prendre l'aspect d'un diamant étincelant.

Jamais je n'avait vue une pierre précieuse d'une aussi belle couleur. Elle était si éclatante que j'avais presque l'impression de la tenir dans ma main.....

 

ILS ONT ECRIT

Vinet :

- Les choses vivibles dessinées par le créateur doivent nous servir en quelque sorte d'escalier vers les choses invisibles.

- Tu m'as offert le plus beau des colliers pas de perles ni de diamants mais fait d'amour et d'amitié. 

 

SOURIEZ

Jules rentre de l'école et oublie de fermer la porte.

Sa grande soeur lui crie :

- Ferme la porte ! Il fait froid dehors !

- Crois-tu vraiment que si je ferme la porte, il ne fera plus froid dehors ?

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fontaine
  • Le blog de fontaine
  • : Croire aimer vivre partage histoires vécues...
  • Contact

Texte Libre

Recherche