Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 06:54

Anne devait parcourir un marathon de 42 km en moins de 2h45' pour se qualifier pour les jeux olympiques.

Elle entra dans la dernière ligne droite après 2h43' de course. Il lui restait deux minutes pour terminer le marathon et se qualifier, mais 200 mètres avant la ligne d'arrivée elle trébucha et tomba.

Bouleversée, elle resta prosternée dans la poussière pendant vingt secondes.

La foule cria pour l'encourager : Relève-toi, relève-toi ! tu vas y arriver !

Anne se redressa et commença à marcher douloureusement. A 5 mètres de la ligne et 10 secondes restantes au chronomètre elle tomba à nouveau...

Sous les cris d'encouragement de la foule elle rampa les derniers mètres et franchit enfin la ligne d'arrivée.

Son temps : 2 heures 44 minutes et 57 secondes

Quelle que soit la situation : relevez-vous et continuez !

 

PASSEZ TOUS  UN EXCELLENT WEEK-END ET MERCI POUR VOTRE FIDELITE !!

Partager cet article
Repost0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 06:36

Un jour, maigre et sentant un royal appétit,

Un singe d'une peau de tigre se vêtit.

Le tigre avait été méchant ; lui, fut atroce.

Il avait endossé le droit d' être féroce.

Il se mit à grincer des dents, criant : Je suis

Le vainqueur des halliers, le roi sombre des nuits !

Il s'embusqua, brigand des bois, dans les épines ;

Il entassa l'horreur, le meurtre, les rapines,

Egorgea les passants, dévasta la forêt,

Fit tout ce qu'avait fait la peau qui le couvrait.

Il vivait dans un antre, entouré de carnage.
Chacun voyant la peau, croyait au personnage.

Il s'écriait, poussant d'affreux rugissements :

Regardez ma caverne est pleine d'ossements ;

Devant moi tout recule et frémit, tout émigre,

Tout tremble ; admirez-moi, voyez je suis un tigre !

Les bêtes l'admiraient, et fuyaient à grands pas.

Un belluaire vint, le saisit dans ses bras,

Déchira cette peau comme on déchire un linge,

Mit à nu ce vainqueur, et dit : Tu n'es qu'un singe !

Victor Hugo Jersey, septembre 1852

Partager cet article
Repost0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 06:28

Le passé d'un homme peut être semblable à l'herbe folle dans un champ ou à la plante grimpante sur un mur.

Il peut étouffer les jeunes pousses, et desceller les pierres les plus lourdes.

Le passé peut être un mal pour l'homme. Il ne peut le nier, ni l'effacer.

Il est toujours en lui, gravé.

C'est son histoire...

Mais il doit s'y adosser.

Prendre appui sur cette expérience pour s'en éloigner sans trahir et sans oublier, parce que la vie c'est la marche vers l'avenir.

Et il faut faire confiance à ce qui viendra....

Martin Gray a écrit :

Il y a toujours une chance pour qu'un homme soit meilleur qu'il n'y paraît !

Partager cet article
Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 06:43

CONVERSATION

Le porte-monnaie :

- Je suis d'une incontestable utilité c'est un fait.

Le porte-parapluie :

- D'accord mais tout de même il faut bien reconnaître

que si je n'existais pas il faudrait m'inventer.

Le porte-drapeau :

- Moi je me passe de commentaires

Je suis modeste et je me tais.

D'ailleurs je n'ai pas le droit de parler.

Le porte-bonheur :

- Moi je porte bonheur parce que c'est mon métier !

Les autres (hochant la tête) : Jolie mentalité !

 

LE DISCOURS SUR LA PAIX

Vers la fin d'un discours extrêmement important le grand homme d' Etat trébuchant sur une belle phrase creuse tombe dedans et désemparé la bouche grande ouverte haletant montre les dents,

et la carie dentaire de ses pacifiques raisonnements met à vif le nerf de la guerre

la délicate question d'argent.

Partager cet article
Repost0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 06:47

La pitié de soi est une mauvaise conseillère, un refuge factice, une fausse sécurité dans lesquels nous  nous enfermons comme dans une tour,

au lieu de combattre et de persévérer dans une voie certes difficile mais qui n'est pas insurmontable.

Si nous acceptons que ce système de pensée est faux et ne peut conduire qu'à l'immobilisme, il est de notre responsabilité, de changer progressivement de comportement,

en renonçant à la pitié de soi et en cherchant courageusement à nous responsabiliser pour résoudre nos problèmes personnels.

Nous sommes face à une décision que nul ne pourra prendre à notre place...

 

C. de Bergerac a écrit :

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire !

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 06:21

Un homme qui cherche du travail voit une affiche qui propose : "Pour un travail pas trop fatigant, temps plein, salaire honnête, téléphoner au zoo de votre ville."

L'homme téléphone sur le champ au directeur du zoo :

- Bonjour, j'ai entendu dire que vous avez un poste à offrir., ça m'intéresse.

- Très bien, je vous explique le travail : notre singe est mort dernièrement et je cherche quelqu'un pour le remplacer. Vous travaillerez 8 heures par jour, pour 5000 Euros, plus les repas gratuits. Ce n'est pas très fatigant, vous faites des grimaces aux touristes et vous les amusez.

- J'accepte avec plaisir, monsieur le directeur !

Pendant environ deux semaines, notre ami apprend à se promener sur les arbres de sa cage sans tomber.

Un jour, en faisant sa représentation, la branche lui glisse des mains et il tombe dans la fosse aux lions..

Le lion s'approche de lui à pas lent. L'homme déguisé en singe s'accroche aux barreaux en criant :

- Au secours ! au secours ! sauvez-moi !

Alors le lion lui chuchote :

- Chut, tais-toi, on va se faire renvoyer !

Très bon week-end à tous !

Partager cet article
Repost0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 06:45

Christina Rossetti :

Mon coeur est pareil à un oiseau

qui chante et fait son nid

dans une pousse arrosée ;

Mon coeur est pareil à un  pommier

dont les branches sont lourdes

des fruits les plus gros ;

Mon coeur est pareil à un coquillage irisé

qui nage dans une mer sereine ;

Mon coeur est plus joyeux

que tous ceux-là,

car mon amour est venu à moi.

Proverbe portugais :

Les couples mariés qui s'aiment se disent mille choses

sans prononcer un mot !

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 07:05

Jane était une jeune fille enjouée mais en fauteuil roulant.

Sa jambe droite avait été amputée à la suite d'un cancer.

Pendant des années son médecin la tarabustait pour qu'elle perde du poids.

Il lui avait imposé une série de régime qui se soldèrent tous par un échec.

Quand finalement elle rentra à l'hôpital pour l'amputation de sa jambe, sur la table d'opération, elle dit :

" Surtout pesez bien cette jambe afin que vous puissiez en déduire le poids sur la courbe de mon graphique !"

Elle ne pouvait éviter sa souffrance, mais elle avait choisi autre chose que la tristesse....

 

Plaute a écrit :

- Assaisonnez un plat d'amour et il séduira tous les palais !

Partager cet article
Repost0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 07:05

Rick Sparky n'avait pas beaucoup de chance ; au Lycée il ne comprenait rien au latin, à l'anglais, l'algèbre, la physique....

Il était mal à l'aise en société en raison de sa timidité maladive.

Il n'osa jamais inviter une fille à l'accompagner où que ce soit.

Une seule chose lui paraissait importante, le dessin.

Il était fier de ses travaux mais personne n'en voulait...

Néanmoins Rick ne s'avoua pas vaincu. Il décida d'écrire son autobiographie sous forme de bandes dessinées. Il eut un immense succès. Des livres suivirent, des shows télévisés et de multiples utilisations médiatiques.

Sparky était le surnom de Charles Schulz, le créateur de Peanuts, le plus prolifique et le plus fameux des dessinateurs de bandes dessinées de tous les temps......

Il développa son unique talent, refusa d'abandonner et finit par devenir un des meilleurs de sa profession !

Earl Riney a écrit :

Les étoiles brillent tout le temps mais nous ne les voyons souvent pas avant que tombe la nuit.

Partager cet article
Repost0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 05:57

Trouver l'espoir c'est trouver la source même de la vie.

C'est comme faire la découverte de la seule source au monde qui produit une eau parfaitement pure,

parfaitement désaltérante...

Cette eau qui guérit les blessures les plus profondes et étanche les soifs les plus intenses.

Ce n'est pas un secret : le monde va mal, et il ne s'arrange pas.

Les guerres perdurent, les famines s'installent, les maladies s'étendent, les cataclysmes tuent, mutilent et détruisent...

Les tragédies personnelles frappent sans prévenir.

Soumis à des circonstances qui les dépassent que de millions de victimes sont balayées par les évènements et emportées par les flots en furie !

C. Rambert à écrit :

Ne pas négliger une idée qui nous traverse l'esprit.

Elle ne jaillit jamais par hasard. C'est un aiguillon de notre conscience.

Même si nous ne la comprenons pas dans l'instant, elle est porteuse d'un message de l'inconscient.

Un jour viendra où elle prendra tout son sens !

Partager cet article
Repost0